Archives par mot-clé : composition

562. Carine

Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 20, Eyes Dreams S.E. (1998) – Track 6, Cyborgelis (1998-2018)

Pour la Gloire - RTBFAprès de longs mois à côtoyer diverses personnes liées au monde de la musique et tout particulièrement mon ami Didier Rombauts qui excelle dans la composition symphonique je me suis ouvert moi aussi à d’autres facette musicale. Ce slow au titre peu originale, il est vrai, était pour moi la parfaite équation du grand classique de variété française de la fin des années 90. Une arrangement piano entraînant, une mélodie légèrement mélancolique il n’y manquait donc que la voix d’une chanteuse tel que Céline Dion, Zazie, Lââm ou Lara Fabian.

En réalité à cette époque, j’avais eu l’occasion de faire plus ample connaissance avec Carine Seron, l’une des meilleures amies de Julie Libin. Carine rêvait de chanter, comme peut-être beaucoup de jeune fille à cet âge et avait un petit quelques choses de spéciale ! J’avais donc eu envie de lui composer un tube et je nous voyait déjà sur le plateau de l’émission culte “Pour la Gloire” qui révélait alors les talents belges. Qui sait pourquoi ne pas rêver à se retrouver à l’Eurovision comme la jeune liégeoise Mélanie Cohl et sa chanson “Dit oui” dont le claviériste était l’un de mes camarades de bancs à l’IAD.

Si musicalement j’étais franchement fier de cette composition, l’écriture des paroles n’a jamais abouti. J’ai séché un long moment et notre projet s’est petit à petit émoussé.

Pourtant il est bien certain qu’il avait un certain potentiel, puisqu’en 2014 ou 2015, il fut sélectionné comme bande son d’une publicité web autour du petit hérisson de la marque Spontex.

During the months i was settle in Louvain La Neuve, i’ve met a lot of people around the musical world and i especially learn a lot from my friend Didier Rombauts who are a great symhonic composer. That slow music with a non-original title is the perfect equation of what should be a french song in the end of the nineties, inspired by Céline Dion, Lââm, Lara Fabian or Zazie.

At that time, i’ve met Carine Seron. She’s dreaming to sing, may be like a lot of teenage girls and i would like to compose for her a song that let us go to the belgian TV Show “Pour la Gloire”, or may be the Eurovision as Mélanie Cohl.

  CARINE1.IT (1,8 MiB, 326 hits)

  CARI1PLG.MID (13,7 KiB, 20 hits)

Continuer la lecture de 562. Carine

522. Esperenza Theme

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 15, Eyes Dreams S.E. (1998), track 3, Cyborgelis (1998-2018)

Esperenza, message d’amour et d’espérance.
Construisons un nouveau monde.
Ou rien que pour toi, construisons notre nouveau monde…

Au delà de ces quelques mots plein d’espoir que j’avais alors écrits, sentant qu’entre Delphine et moi, la distance commençait vraiment à rendre les choses compliquées, c’est surtout ici une toute nouvelle histoire qui s’écrit dans ma vie musicale. Ce titre, signé Cyborg Jeff, est tout de même vraiment bien différent de tout ce que vous avez pu entendre jusqu’ici ! Bien sur, il est dans la continuité de mon ouverture musicale que l’on pouvait déjà ressentir dans Back to the monaster ou Voyage dans sa tête, mais j’étais arrivé ici à m’affranchir d’un rythme électro carré afin de vraiment composer quelques choses de complexe et mélodique, plongeant entièrement dans la New-Age.

Il est donc bien certain que l’écoute de l’album de Luc Baiwir et Madradeus et mon ouverture aux mondes des sons à l’IAD ont beaucoup apporté à tout ceci, mais il me semble important d’ajouter à toutes ces influences celle de mon coloc Didier Rombauts. Avec ces nombreuses années de piano, les compositions de Didier sur mon synthé de temps à autre m’avaient donné à moi aussi l’envie de pousser plus en profondeur des thèmes mélodiques, sans l’appui de mon ordinateur. A laisser mes doigts se promener sur les touches du piano, à laisser les notes prendre leur personnalité… Une note de piano a une âme… Et pour l’heure, avec mon Impulse Tracker, cette âme ne pouvait vivre… C’était là clairement que le logiciel Midi qu’utilisait Didier montrait les faiblesses de mon outil. Durant plusieurs mois, je travaillais sur ce titre, sur ces différentes phrases, sur les sons tirés de mon Roland E68 qui s’y prêtaient le mieux… L’enregistreur Midi intégré à mon synthé n’était pas suffisant pour donner vie à mon morceau, et ce Cakewalk était vraiment trop barbare… J’avais donc décidé d’échantillonner mon synthé en jouant les notes à des intensités différentes… Oh ce n’était certes pas original, d’autres y avaient pensé avant moi, mais le résultat et surtout le plaisir de composition en devenait bien différent… Cyborg Jeff pouvait devenir pianiste…

Esperenza allait peut-être m’ouvrir de nouveaux horizons ? Et je voulais donc que celui-ci soit la pièce centrale de mon nouvel album au titre éponyme… Mais il n’en fut pas ainsi. Souvenez vous que les albums de Cyborg Jeff étaient de purs produits artisanaux. Le premier avait été réalisé chez mon ami Vivien, quant au deuxième, nous l’avions avec mon ami Tbob graver chez un pirate informatique sur-équipé. Début 1998, les graveurs de CD étaient encore assez rares, et Esperenza devait en principe être une fois de plus réalisé sur le PC de Vivien pendant les vacances de Carnaval… Mais lors de mon anniversaire surprise, mon ami Valentin me fit l’immense plaisir de m’offrir mon “nouvel” album, basé sur une très bonne sélection de titres, très proche de mon choix,… mais ne pouvant inclure Esperenza Theme, puisqu’il n’avait pas encore eu l’occasion de l’entendre !

Esperenza, love and hope message. Let’s build a new world, let us build our new world… Beyond those words of hope i’ve written few years ago when i felt i’m loosing my girlfriend Delphine, it’s here a new chapter written for musical Cyborg Jeff life. Did you realy here such kind of music here till now ? For sure, tracks like Back to the monaster or Voyage dans sa tête, was a first step in this new direction, as opening the doors of the sounds and music world i’ve made entering at the IAD, have hearing the album of Luc Baiwir and Madradeus.

But my friend Didier Rombauts have also an important impact on those new style of music. He often played on my keyboard and with his long years of Piano, i’ve seen other way to write song and especially how a piano’s note could have a soul… With my Impulse Tracker, for now, i was now able to that.

After long month of working on this track on my Roland E68, i’ve decided that using the MIDI recorder nor Cakewalk was enough to write that new song. So i’ve decided to sample my synthesizer with different intensity and with those sample i’ve find a new way to track musics… Now Cyborg Jeff could be a pianist !

May be Esperenza will open me new ways ? I hope so, and I realy would like this new track was the main part of my new album. That’s why i call it Esperenza too. This one should be burn in february with my friend Vivien, as my first CD Album Divagation. Remember, at that time, lot of computer don’t have CD Burner ! Anyway, i received a wonderfull gift from my friend Valentin Boigelot for my birthday few days later… My new album, recorded by himself with the perfect tracks… but without Esperenza, as at that moment, he has never heard it !! That why Esperenza Theme was not present on the eponyme album !

  ESPER.IT (2,7 MiB, 423 hits)

  ESPE_000.MID (2,0 KiB, 151 hits)

  Track 15 - Cyborg Jeff - Esperenza Theme (Eyes Dreams) (unknown, 2 471 hits)

Continuer la lecture de 522. Esperenza Theme

475. X-peri

X-periemental Association from LLN (Martin – Rombauts) Impulse Tracker – Cyrix 166 – IT

Perdu à Louvain La Neuve, j’allais rapidement m’entourer d’amis musiciens, amateurs de style assez divers… afin de former ce que j’ai appelé : X-perimental Association from LLN. On y retrouvait bien sur Didier Rombauts, sous le pseudo Hunter, fan de métal, pianiste et bassiste. Moi avec mes samples, mon tracker et mon synthé, mais également Damien Bruindonckx, saxophoniste, D-Jafar (François Jansen) DJ, Toon (Antoine Reeckmans) chanteur, et à l’occasion Damien Deville pour jouer à Worms !

Nombreux titres écrits durant cette période seront lié à ce nouvel esprit de composition, ou les mélanges sont intéressants…. Ici ce petit module me permettait de montrer à Didier la logique de fonctionnement d’Impulse Tracker.

Lost in LLN, i quickly find some musical friends from different mood and let us create what we called : X-perimental Association from LLN with Didier Rombauts (Hunter), Damien Bruindonckx, D-Jafar (François Jansen), Toon (Antoine Reeckmans) and sometimes Damien Deville, just to play Worms !

Lot of tracks i’ve written during that time was close to this new philosophy that let me try some intersting mixing. This track was some kind of demo performance of Impulse Tracker to Didier.

  XPERI.IT (1,3 MiB, 159 hits)

446. Tiffany

Cyborg Jeff (Martin) Cubase Light – Pentium 120 – MID

Mon synthé n’était pas Midi ! C’était un choix volontaire de mon paternel, car je ne l’avais pas vraiment mérité à l’école, et c’est plus que probablement une des raisons qui a du faire que je me sois tourné vers le Sound Tracking… néanamoins, avec le pret de longue de durée de mon ami Laurent Mazzapicchi et un cable adhoc, j’avais pu me tenter à quelques essais via le logiciel Cubase Light.

Si la composition depuis un synthé était bien différente et permettait d’aborder un style de musique plus variété, je n’étais guère très précis dans mon jeu live, et l’utilisation de Cubase me donnait de l’urticaire…

Ceci dit, cela faisait plaisir à mon ami Vivien, qui trouvait le format SoundTracking pas très intéressant… Je m’étais donc tenté à écrire une chanson, un poil romantique (vraiment un poil) composée au synthé.

C1.
Je me souviens encore
De nos réveils à l’aurore
De nos chansons à deux
Dans la lande au coin du feu
Nous composions ensemble
Des chansons comme bon nous semble
Que je rejoue parfois
Sur le vieil orgue de Grand Papa

Ref.

Et la cloche du manoir
Retenti dans le soir, c’est fini
Mon train s’en va au loin
Faudra que j’attende demain, bah tant pis
J’aurais pas dû espérer
Te revoir cette année, quelle folie
Et puis pourquoi serais-tu
Revenue cette été dans les dunes, souvenirs

— il faut vraiment que je retrouve une version propre du texte —

I don’t have a MIDI Keyboard ! It was a choice of my father, i don’t have worked enough at school, but it was probably the main reason why i used so many energy to learn the Sound Tracking… But years later, with the long borrowing of my friends Parmy’s keyboard and the right cable, I sometimes make tries on Cubase Light.

Writing music directly from a syntesizer was realy different and it let me abord different music styles, but my life playing was perfectible and using Cubase was realy painfull.

Anyway, my friend Vivien had no interst to my SoundTracker creation compare to the MIDI one, so i once again made a try with something melodramatic.

  VM1.MID (40,0 KiB, 144 hits)

392. Qu’est-ce que je fous ici ? (Dance Mix)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

6,18mo !! Je venais clairement d’exploser la taille maximale d’un de mes fichiers de modules musicales, malgré les limites de mon Pentium 120mhz équipé de 8mo de mémoire, ce brave Impulse Tracker parvenait à me charger tous les samples nécessaires à ajouter du chant à ma composition d’il y a quelques semaines.

A l’origine, titre Pop / Rock avec un petit coté rebel, cette nouvelle version prend des airs plus Dance, utilisant une série de nouveaux sons travaillés par mon ami Pierrick Hansen…

Certe, la qualité des voix est bien médiocres, et il est difficile sans le support texte de comprendre certains couplets… Ceci dit, avec les moyens techniques, et un micro à 200Fb (500€), j’étais assez fier de mon résultat !

Coucou à Delphine Jacqmard, Tbob (Valentin), Pype, JedD (Jean-Denis Magis), Cédric Vanrutten et Sébastien Valenti)

6.18mo, I had just explode the maximal file size of my sound tracker musical files, as if my Pentium 120mhz only had 8mo of memory, the brave Impulse Tracker was able to load all the vocal samples i’ve added to my last week composition !

The rebel Pop / Rock song now sounds more Dance with those news samples realised by my friend Pierrick Hansen, same that the one i’ve used in the song Space is my Reality.

Sure, voices are in poor quality, and it’s hard to understand some parts without text support, anyway, with technologies i’ve had and my foolish microphone (5€), it was not a bad result !

  COMPO3.IT (6,0 MiB, 289 hits)

Continuer la lecture de 392. Qu’est-ce que je fous ici ? (Dance Mix)

384. Delphine, I love you (Part 2)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Bé oui, évidemment, quand on est amoureux, on a envie d’écrire de jolis slows,… Je me lançais donc dans une nouvelle composition romantique tentant de m’approcher de mon grand modèle : Ten Sharp – You, jamais égalé !

J’avais composé le thème principale le lundi soir qui suivi la venu de Delphine à la maison…


YouTube Direkt

So, sure… girls inspirated me lot of romantic songs, and then after Delphine’s came at home, i began to write a new Slow trying to learn the most of my master reference : Ten Sharp You.

  delphy2.it (1,1 MiB, 177 hits)

382. Qu’est-ce que je fous ici ? (instrumental version)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Notre groupe de Pop Variété, Virtual Music se portait plutôt bien ! Nous préparions alors avec énergie le concert au Centre Culture de Seraing, et de mon coté, je ne désespérais pas de proposer une composition à notre staff… Mais la mission était hardue… Teddy B. était loin d’apprécier autre chose que le vieux Rock, quand à Vivien Vanoirbeek, il restait toujours très mitigé face au monde du Fast Tracker…

Je m’étais pourtant bien appliqué dans ce titre inspiré des structures complexes de U2, avec quelques pointes de musique électronique, un solo de batterie et de la slap bass pour Parmy (Laurent Mazzapicchi)

Enfin, pour couronner le tout, j’avais même écris des paroles à la sauce Noir Désir…

Introduction
4 mesures batterie
4 mesures Synthe + Bass
4 mesures Couplet avec 2 distos

1 Couplet
Egaré quelque part à l’approche de la nuit
Traversant le boulvard innondé par le bruit
Tous ces gens qui le poussent sans pardon sans remord
Il a froid dans sa blouse quand la question ressort

Refrain
Qu’est ce que je fous ici ?
Je serai mieux dans un lit,  mais connerie
Qu’est ce que je fou ici ?
C’est le vide dans mon esprit

Choeur
Paumé, Vendu, Ta mère, T’es perdu
Gamin, Clochard, T’es nul, T’es exclu

2 Couplet
Plus personne dans les rues juste quelques loubard
La seringue en sangsue dans la bouche un petard
Ce n est pas ca qu’il cherche ça au moins il le sait
Quand soudain comme une flèche cette question apparait

Refrain

4 mesures Solo Guitare

Choeur

3 Couplet
Il a passé la nuit dans un bar de banlieu
Réveillé par la pluie qui ne cesse de tomber
Il poursuit son chemin mais ne voit que très peu
Dans ses yeux du chagrin il va faire un aveu

Refrain

8 mesures Solo Batterie et Bass

Choeur

4 Couplet
Juste au coin d’une allée un passant l’intercepte
Il lui glisse décide une lettre détrempée
il a ouvert le plis, a reconnu le nom
son coeur a tressailli elle demandait pardon

Refrain
Qu’est ce que je fous ici ?
je serais mieux dans son lit
Qu’est ce que je fous ici
Je reviens, j’arrive

Choeur 2X
Je t’aime, Reviens, Pardon, Part pas trop loin
Tu m’manques, J’ai froid, Pourquoi, J’te comprends pas

Our Pop band Virtual Music worked well, we were preparing a new concert at Le Centre Culturel de Seraing and I personally  still hoped to proposed one of my composition to the band…. But Teddy B and Vivien was not fan of Fast Tracker..

I have used a lot of energy to proposed them a good song with complexe structure as in the best songs of U2, some electronical touch and slap bass pattern for Parmy… And i’ve finally wrote a text in the mood of Noir Désir !

  COMPO.IT (947,3 KiB, 233 hits)

351. One month but three weeks (without you mixing)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT
track 1, Divagation S.E. (1997-2003)

Divagation S.E. (2003)Tiens, tiens, vous aurez peut-être tout constaté le petit clin d’oeil à Seven days and one week grand classique Trance de la fin de l’année 1996 faisant toujours partie de mes sources d’inspiration, même si l’on retrouve dans cette composition une place importante dédiée au piano…. dont les samples sont échantillonnés du synthé de Parmy (Laurent Mazzapicchi), qui m’a également servi à composer la base de la mélodie.

Ceci dit, une fois de plus, le titre est composé pour Delphine… ce qui sera assez fréquent durant les mois qui viennent… puisque Delphine sera une de mes premières petite copines un peu plus tard… Je me contentais là de compter les mois depuis notre rencontre, et les semaines avant de la revoir…

One month but three weeks aura la tâche d’être le premier titre de mon premier album CD : Divagation.

Salut à Tbob (Valentin Boigelot), Puce (Simon Boigelot), Pierrick Hansen, JedD (Jean-Denis Magis), Pype et Delphine à qui j’avais fait parvenir l’album K7 “Trip to Ferrières”…

Well maybe did you recognize why I use that title ? A poke to the Trance classic : Seven days and one week from B.B.E. that was still a inspiration source as if I use some piano’s melody. That piano was first written on the Parmesan’s synthesizer before i sample it.

One ce again, the song was written for Delphine, as I’ll do it more often during the forcoming month, as she will be one of my first girl friend… So I was counting month since I’ve met her and weeks before I’ll see her back…

One month but three weeks will be the first song of my CD album : Divagation.

  3WEN1MO.IT (1,9 MiB, 3 742 hits)

  track1, Cyborg Jeff - One month but three weeks [Divagation S.E] (5,5 MiB, 620 hits)

329. Voyage au bout du monde : L’Atlantide

Cyborg Jeff & Tbob (Martin-Boigelot) Impulse Tracker II – Pentium II – IT

Ce jour là, Delphine devait venir nous faire coucou à mon amis Valentin et moi-même… mais voilà, changement de dernière minute, elle aussi tombé malade, Valentin et moi nous retrouvions derrière son gros Pentium II… l’occasion de lui faire découvrir les merveilles du sound-tracking, sur la version II d’Impulse Tracker… nous nous lancions donc dans ce projet de composition musicale à deux, un voyage au bout du monde, à la découverte de l’Atlantide… Ceci dit, on est des Grosses Bases, et à deux, on est les meilleurs (dixit le texte d’époque).

Voyage au bout du monde est aussi un voyage de mots que je vous laisse découvrir…

Partis d’un monde trop usé
Arrived from the old world
Fatigué par l’argent et la TV
To go to we don’t know where

Sur un grand bateau
Le vent dans les cheveux sur le pont
Ce bateau volé à Christophe Colomb
Un emprunt qui ne devrait pas être trop long

Les eaux étaient calmes
Jusque quand les vents se soient levés
Le bateau a failler couler
Mais l’équipage était aux aguets

Seuls, nous avons dû ramer
Nous n’avions plus rien à manger
Quand une terre nous est apparue
Nous n’étions plus perdus

Après avoir mis pied à terre
Cyborg Jeff a planté le drapeau
Tbob l’a levé trop haut
Et il s’est envolé dans les airs

Nous décidâmes d’explorer l’île
Que nous appelions Atlantide
Nous rencontrâmes des indigènes
Qui nous donnèrent des dents de baleines

Nous avions décidé de repartir
Mais quelque chose nous en empêchait
C’était Atlantide, la fille du royaume
Chef des gnômes

Elle était trop belle
Son regard était signifiant
Il n’y avait rien qu’elle
Et déjà dans nos veines bouillait notre sange

Nous sommes restés
Oubliés de notre société
Nous avions gagné chacun l’amour
Le passé était enfui à jamais

(Pierre Martin & Valentin Boigelot)

That day, Valentin and I should met Delphine, but she was ill and then we stay together alone behind his Pentium II screen. So i decided to show him the Soundtracker method and we began to work both on this project written and composed together… a trip to Atlantide world.

  ANTLAN.IT (196,3 KiB, 3 594 hits)

308. A war without weapons (Airplay Mix 97)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker – Pentium 120 – IT
track 20, We Want More (2006)

We Want More (2006)Nous voici donc en 1997, et je me lançais à exploiter mon nouvel Impulse Tracker en retravaillant une de mes composition Trance Melodique du mois d’avril 96 : A war without Weapons… Une petit voix en plus, quelques samples plus gros, quelques pistes en plus… Mais par contre, j’avais à l’époque un peu de mal à faire tourner correctement Impulse Tracker en mode Stéréo, ce qui résulte au résultat finale un titre à la séparation Gauche – Droite trop prononcée !

Ceci fut légèrement corrigé lors de l’apparition du titre dans l’album Best of : We Want More, reprennant fin 2006, les meilleurs titres Electro Dance de Cyborg Jeff.

Bonne Année à tous mes amis : Tbob (Valentin Boigelot), La Puce (Simon Boigelot), Franco (François Barré), Pierrick Hansen, JedD (Jean-Denis Magis), MegG (Laurent Rosati), Cédric Vanrutten, Pypein, Claire Gilles, Natacha, Chris, Ludovic Remacle, Pascal Defossa, Valium (Romuald Dispa), Deedee (Ferdinant Christiaens), Raphaël Lazzari, V-Drums (Vivien Vanoirbeek), Parmy (Laurent Mazzapicchi) et tous les lecteurs de PC Fun.

Happy New Years to al my friends, We are now in 1997 ! So i began to work with my new Impulse Tracker on an older song i’ve written few month ago : A War Without Weapons.. Adding a robotic vocal, using bigger samples and more tracks… Anyway, at that time, I had difficulties to run IT with Stereo support, so this song have a bad stereo panning !

That was fixed when that version was included in the Cyborg Jeff’s Best Of album : We Want More in the end of the year 2006.

  AWWW97.IT (361,3 KiB, 3 175 hits)

  track 20 - Cyborg Jeff - A War Without Weapons (Airplay Mix 97) [We Want More] (4,6 MiB, 192 hits)