Archives par mot-clé : M.A.O

570. U wanna dance (with the DJ)

Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 1, Eyes Dreams S.E. (1998) – Track 16, We Want More (2006)

Depuis le début de l’année, j’avais pu “grandement” améliorer la qualité de mes créations comme j’en avais parlé, notamment grâce à de nouveaux sons, ouvertures musicales mais également le passage de 8 puis 16mo de mémoire.

Tascam Porta Studio 2
Tascam Porta Studio 2

J’avais également fait l’acquisition d’un Tascam Porta Studio II qui devait me permettre d’améliorer grandement l’ajout de voix dans mes compositions sur Impulse Tracker. Je pouvais alors enregistrer sur cette K7 recorder 4 pistes mono la bande son pour ensuite enregistrer jusqu’à 3 variantes de chants que je pouvais ensuite digitaliser et importé dans mon logiciel de M.A.O.

Cependant, jusqu’ici hormis le projet “Let me see the sky” en fin d’année 1997, aucun projet n’avait abouti jusqu’à ce stade, même “Encore une chance” faisait partie des titres potentielles. Je ne suis plus si certain des raisons à cela, mais j’ai en mémoire que soit j’avais dû renvoyer l’appareil qui n’était pas conforme, soit ce dernier avait pris beaucoup de retard de livraison.

Il aura donc fallu attendre 4 mois avant de retrouver un titre d’Euro Dance chanté à la sauce Cyborg Jeff permettant de mettre en avant ce bon technologique, y compris de la Stéréo grâce à ma nouvelle carte son pouvant enfin gérer la stéréo en 44Khz… Tout en évitant de perdre tout le travail, ce qui avait un peu trop souvent tendance à arriver !

Dédicacé tout spécialement à Carine, TBob, Tog, KLR, Pype et Pierrick, les paroles étaient assez basiques et devait tenir dans la mémoire de la machine. Le style se voulait être proche de mon groupe fétiche 2 Unlimited et ainsi que le dernier morceau du groupe de New Beat belge Confetti’s : Pump ‘m up your hands.

Je vous en parlerai très prochainement, la version “album” que l’on retrouvera sur le nouvel album “Eyes Dreams” qui sortira en septembre 1998 sera revue en collaboration avec mon ami TBob afin de mélanger les meilleurs éléments de cette version et de la “CJ’s Homin’ Mix’ qui sera composée quelques jours plus tard.

Reste qu’au jour d’aujourd’hui, je n’ai toujours pas trouvé la source d’où a été samplé le “Ahouwaouha” utilisé en amorce du morceau.

Refrain : 

U wanna sing
and u wanna dance
give me strange feeling
make my soul in trance

Couplet : 

Dance the night
Dance the night away
Feel the vibe
I’m your best Deejay

Gimmick : 

If u clap your hands
I’ll give you dance
U could make some noise
U know that I enjoy !

Till that new year 1998, i had the opportunities to grow up sound quality from my new creations with new sounds sure but also with some hardware optimization as for instance using a computer with 16mo of memory !

Anyway, i’ve also bought a Tascam Porta Sutdio II that let me do better vocal arrangements in my new songs. I was able to use a K7 tape as a 4 tracks mono recorder that let me add 3 different singing parts synchronized with the instrumental song. Then i was able to digitalise and import it in Impulse Tracker II.

Anyway, except with the project Let me see the sky in the end of year 1997, no other project was ready for that, also “Encore une chance” that I imagine finished with my friend Tbob. I’m not sure of the reasons, but it was possible that i should wait a long time before the Tascam was delivered.

So it took 4 month before Cyborg Jeff proposed a new Euro-dance vocal song that let you show this technological advancement, also including stereo as my new sound card was now able to manage Stereo with 44khz audio output !

Especially written for my friends : Carine, Tbob, Tog, KLR, Pype and Pierrick, the lyrics was probably basics as they should fit inside the memory of the computer. I remember i’d like to be close to 2 Unlimited style and also have something in the mood of the last New Beat tune from Confetti’s : Put’m up.

Next time i’ll tell you the story of the “album” version rethinked with my friend Tbob…

  WORK12.IT (2,0 MiB, 2 868 hits)

Divagation S.E. (1997-2003)

Divagation S.E. (2003)Année : 1997 – 2003
Style : Dance, Trance, Dream, House, Electro

Album disponible sur : RAR | LAST.FM | JAMENDO

Réalisé par : Pierre Martin, Bruno Martinez (13)
Avec l’aide de : Vivien Vanoirbeek, Pierrick Hansen, Sylvain Martin et Laurent Mazzapicchi

 

1. One month but three weeks
2. 2-3 Frutti
3. Ego
4. Divagation
5. Skuzzy
6. The Warpfield
7. For u too
8. Deep House
9. Hey, mister DJ
10. Introduction of dreams (Part 2)
11. Give me the night
12. Moon Day
13. Somewhere in my dream
14. Get no sleep
15. Space Delirium Jam
16. BONUS : Divagation “remix”

Retour en 1997, où je venais donc de passer depuis peu le cap des 18 ans… nous sommes au mois d’avril et mon meilleur ami et voisin, Vivien Vanoirbeek venait d’équiper son PC d’un graveur de CD ! (Waaoww).. si si, pour l’époque un graveur de CD, ce n’était pas commun et j’allais donc pouvoir créer mon premier album CD !!Divagation (pochette originale)

Pour vous rafraichir la mémoire, à l’époque je composais depuis 2 ans en « mode tracker » sous Impulse Tracker, logiciel de musique sous DOS, issu du monde Amiga. Le concept est assez puissant pour l’époque, puisque à l’inverse de la plupart des logiciels de M.A.O., le programme ne mémorise pas uniquement la partition jouée, qui comme en midi, sera rejouée de manière différente sur chaque synthétiseur, mais contient également les samples (échantillions) personnalisés qui serviront à créer les instruments.

Ne vous attendez pas à un album hyper perfectionné donc, je suis alors sur un Pentium 120 mhz équipé de 16mo de mémoire.. chaque morceau, est enregistré par la sortie son de mon PC vers l’entrée son du PC de Vivien… hors, les disques dur de l’époque font rarement plus 600mo.. en enlevant une grosse 50aine de méga pour Windows 95.. il n’y a pas de quoi graver un CD entièrement.. il faut donc limiter l’album à 15 pistes. (+1 bonus dans la S.E. de 2002). La première pochette sera parmi mes premières créations graphiques, sous Delux Paint (logiciel graphique issu également du monde Amiga).

Coté influence, on peut fortement faire le rapprochement entre Faithless (Insomania) ou BBE (Seven days and one week), et autres morceaux clôturant l’âge d’or de la Dream et le début de la Trance. On retrouvera d’ailleurs sur l’album « One month but three weeks » et « Get no sleep ».

Pour ceux qui voudrait comprendre un peu la méthode et la technique vous pouvez écouter les morceaux au format natif .IT avec XMPlay ou Schism Tracker.

Remerciements de l’époque pour la création de l’album Divagation :

Vivien Vanoirbeek pour la partie technique de création de l’album.
Laurent Mazzapicchi pour le prêt de son synthé Roland E38
Sylvain Martin pour le matériel informatique et quelques idées dans le titre 2-3 Frutti
Cédric Vanrutten pour le concept de Moon Day
Pierrick Hansen pour une série de sons et l’idée de Get no Sleep
Bruno Martinez pour la mélodie originale de Somewhere in my dreams

Mais également merci à Georges Vanoirbeek, Delphine Jacqmard, Valentin Boigelot, Jean-Denis Magis, Romuald Dispa et Dimitri Laermans.

divagation_redo

  199704 Divagation v3 cyborgjeff mp3album.rar (71,6 MiB, 649 hits)

281. Dancing Feats

Cyborg Jeff (Martin) Scream Tracker III – Pentium 120 – S3M

dancing_feats_01Voici un petit essai de Trance/Dream avec petite mélodie Piano perdu dans le lot et qui manque un peu de variation… mais dont le titre me rappelle plein de souvenir ! Enfait Dancing Feats a du être le premier logiciel musicale que j’ai eu.. vers 8 ans, sur mon Commodore 64. Un soft de Artic Software programmé par Christopher Chance. Le soft était très basique, on contrôlait avec le Joystick un genre de sequencer où l’on modifie la tonalité de l’arrangement… ma première découverte de C, G, F … il y avait plusieurs “style”, et le tout s’affichait avec des jolie barre… chez moi verte à l’écran… Un soft rien d’extraordinaire… mais c’était ma première approche de la M.A.O. ?

Dommage que l’on ne trouve pas de vidéo du soft en action… juste un lien vers l’image.

So here is a Trance/Dream essai,… that remember my first approche of musical software… At that time i was 8 years old and discovering Dancing Feats on my Commodore 64, a program from Artic Software developped by Christopher Chance. That was just a basic software where you control chord of your sequencer after choosing your style… that show you funny musical bars on screen (on my screen green bar)… Unfortunatly no video found on the web.

  DFT.S3M (228,5 KiB, 184 hits)

50. Yamaha sampling

Mc Piet (Martin) Fast Tracker II, Scream Tracker III – 80386 DX 40 – MOD

Yamaha PSR 210A 16 ans, on j’étais un peu rebel ! Ce fut clairement ma pire année scolaire, et pourtant c’est à ce moment, en 1993, que je rencontre Pierrick et Romu, qui me donneront goût au tracking… C’est aussi à ce moment que je tente de commencer des cours de piano, tout ce qu’il y a de plus rasoir,… et que malgré un redoublement de ma 4° secondaire, mes parents m’offrent un synthétiseur… mon premier VRAI synthé, un Yamaha PSR 210. Mon paternel avait délibérément choisi ce modèle plutôt que le modèle juste au dessus, qui lui était compatible MIDI… C’est vrai qu’honnêtement, je ne l’avais pas vraiment mérité !

Sans le savoir, me bridant momentanément de la possibilité de créer de la M.A.O. (musique assistée par ordinateur), il allait en réalité me laisser me passionner pour cette méthode atypique qu’est le Sound Tracking… Mais imaginez-vous, si j’avais eu un synté Midi, c’est plus que probablement dans cette direction que je me serais lancé à créer de la musique, avec un Cubase et un Windows 3.11 !

Et voilà donc que 2 ans plus tard, en 1995, je me retrouve dans la possibilité de transformer toute la bande de son de mon Yamaha en fichier samples pour mon Scream Tracker III, et ce en digitalisant chaques instrument via le sample de Fast Tracker… Fini le repiquage systématique de samples en provenance d’autres modules… J’allais pouvoir élargir ma palette sonore !

Voici ce que donnait une première réalisation fraiche et un peu country crée au tour des sons de mon Yamaha ! entre une partie de Rox 64 et de Last Ninja !

16 years old, i was a rebel boy ! That was my worst scholar year, in 1993, as if it was the moment i met Pierrick and Romuald who taste me to Sound Tracker ! It’s also the moment i missed my 4rd,.. and began Piano lessons, so my parents bought me my first real syntesizer a Yamaha PSR 210. My Father choose a non-MIDI compatible, as i don’t honnestly have worked enough for that.

But, as if i was not able to do computer music during 2 years, i was more intersted by the Sound Tracker, but imagine, if i had a MIDI keyboard, i probably began to work in an other direction with Cubase and a Windows 3.11…

So two years later, in 1995, i had the opportunities to transform all my Yamaha instruments in samples files for my Scream Tracker, by digitalising it with Fast Tracker. Stop picking through samples from other musicians, i would be able to create mine !

So here is the first song in this direction, with fresh and country ambient… writen between a Rox 64 and Last Ninja playing on my C64.

  YAMAHA.MOD (105,5 KiB, 332 hits)