Archives par mot-clé : Will Smith

Esperenza S.E. (1998)

Année : 1998
Style : Experimental, Electro, Dance

Album disponible sur : JAMENDO | LAST.FM

Réalisé par : Pierre Martin, Valentin Boigelot (2, 6) et Pierrick Hansen (12)
Avec l’aide de : La Chorale Tetracorde et Sylvain Martin

1. Back to the monaster
2. Voyage dans sa tête
3. Here comes the Badboy
4. I couldn’t wait anymore
5. Electronic dream symphony ‘dub system mix’
6. Comin’ 2 my haus
7. Space is my reality
8. Let me see the sky
9. Vers la source du mal
10. La danse de la pluie
11. Dans les brouillards de Londres
12. Improvisation
13. Trip to Stratos
14. U know
15. Take a chance ‘power mix’
16. On a trip to Vega ‘radio mix’
17. Barbie girl ‘CJ’s homing mix’

J’avais 19 ans et j’étais alors entrain d’ouvrir mon univers musical à de nouvelles influences. Travaillant alors sur le futur album Esperenza qui serait finalisé en janvier 1998. A cette époque, bon nombre de choses changent dans ma vie ! Et essentiellement, je quitte pour la première fois le cocon familliale pour entrer à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain La Neuve. Loin de mes racines et surtout des amis, je vais découvrir une autre manière de vivre, en collocation avec Didier Rombauts (Hunter) qui sera d’ailleurs plus tard mon associé chez Quena.be. Mais aussi l’univers sans pitié des Média et de la musique où l’argent et les pistons font légion… et où tous les coups sont permis !

Je m’ouvrirais aussi au Rock Métal et à d’autres musiques plus expérimentales avec Antoine Reeckmans (Toon), Damien Bruindonckx et François Janssen (d-JAFAR).. De nouvelles influences maîtresses orienteront également ce nouvel album : Le concert en plein air de Luc Baiwir marquera évidemment les titres Back to the Monaster et Voyages dans sa tête. Je découvrirais également le magasine anglais Future Music Magasine et son CD de sample qui donneront des morceaux tels que La source du Mal ou La danse de la pluie.

A coté de cela, on retrouve bien sur des titres plus Cyborgjeffiens, je veux dire de l’Euro Dance Oldschool comme Let me see the sky et U know où j’y chante mon désespoir d’être si loin de ma petite amie de l’époque.

Techniquement, c’est toujours sous Impulse Tracker II (MS-DOS) que je travaille et sur mon tout nouveau PC racheté à mon ami Cédric Vanrutten, un Cyrix 166mhz avec 16 puis 32 mo de mémoire. J’achèterais assez vite un petit Tascam Porta Studio II avec toutes mes économies d’étudiant, un multipistes sur K7 audio qui me permettra d’améliorer mes titres chantés, bien que mon micro à 200FB soit tout de même bien pourri !

La pochette d’origine avait été réalisée sous Claris Works, une suite de bureautique acheté à LLN,.. et pour cette ré-édition, j’ai choisi une photo d’époque, équipé de mon enregistreur à K7 et de ma perche micro, à la recherche de sons inédits ! Enfin, pour l’anecdote, le titre Esperenza de l’album était enfait lié à un titre cléf du même nom composé en janvier 1998, mais Valentin l’ignorait, et lorsqu’il réalisa l’album pour mon anniversaire, le titre n’y était du coup pas présent.. Il faudra attendre l’album suivant en septembre pour le voir apparaitre !

Remerciements : Valentin Boigelot (TBob), François Janssen (d-JAFAR), Pierrick Hansen (DJ 3.14), Sylvain Martin (Pype), Didier Rombauts (Hunter), La chorale Tétracorde, Aqua, Floppy B, Stéphane, Delphine Jacqmard, Bruno Quoidback (BQ), Laurent Mazzapicchi (Parmesan), Vivien Vanoirbeek (V-Drums), Rudy Boigelot, Falcon, Future Music Magasine, Luc Baiwir, ERA, Nadine Martin, Emax, Vangelis, Moby, Ronny, Will Smith

468. B.A.D. : Here comes the Bad Boys

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT
Track 3, Esperenza S.E. (1998)

Les aventures de Badman & Rubish Bin, nouveaux héros de P.P.P. Team Software nous avaient permis de mettre en scène de vilains méchants voulant détruire la terre : Les Bad Boys, Smoke, Burner, Ice, … à qui mon frère Pype avait donné des pouvoirs à la Megaman et surtout imposé au Game Maker de se transcender !

De mon coté, j’avais découvert pendant les vacances le films Men in Black et la chason M.I.B. de Will Smith,… il ne m’en fallait pas plus pour moi aussi créer une chanson pour les B.A.D. , les Bad Boys made in Orion ! Musicalement, je voulais donc avoir quelques choses un peu Rap-Funk, que j’avais pu obtenir en modifiant le tempo de manière syncopé dans Impulse Tracker.

— Ouf, je viens de retrouver une version avec voix enregistrée en 2005 que je vous ajoute en prime —

Intro.

 Yeah drum men, Everybody claps your hands

Couplet 1   

On est pret, on est ready
 Chacun est a son poste,on a tous bien compris
 Ce qu'on a a faire, oui c'est claire 
 Envahir la terre pour conquérir tous l'univers

On nous dis fou un peu crazy
 Mais notre plan ce tient, oui ce tient
 Tu vois, si j'appuie ici
 c'est plus d'un million d'humains que je vais réduire en bouille

Couplet 2   [Explosion]

Simulation, répétition
 Tout y est passé, tout a été testé
 Nous avons même enfin, la nouveauté spatiale
 Le X40 a plextron trapezoidal

Enfin bref on est paré
 Il n'est pas encore nait celui qui va nous arrêter

Break 2x 

Attention, Attention ici Flash votre chef qui vous parle
 Dans quelques seconde répétition générale avant l'attaque de
 l'ennemiJe répète

Refrain.   

BAD venu conquérir l'univers, venu vous emprunter la terre
 [Choeur.Bad Boys Here comes the Bad Boys]
 BAD On les mauvais garçons, bad boys made in Orion

Couplet 3    

Petit complément d'information
 J'ai entendu parle de héros imprudent
 Il voudrait déjouer nos plans
 bloquer les rouages, faire diversion

Je dis non, sans façon
 Il me semble bien téméraire, je crois bien qu'il va faire le ...
 S'il vous plait, pas de manière 
 Il nous faut détruire la terre, il n'y a pas d'autre solution

Adventures of Badman & Rubish Bin, new PPP Team Software heroes let us create new boss that will plan to explode the earth : The Bad Boys : Smoke, Burner, Ice, Flash,… that my brother Pype designed with Megaman’s power and that he hardly programmed in the Game Maker !

By my side, during the holiday, i’ve watched the movie Men in Black with Will Smith,… and realy like the song he have written for it ! So i decided to also write a song and text for the B.A.D., Badboys made in Orion ! Musically, i’ve tryed to be close to Rap and Funk groove, modifying the tempo in a syncoped way in Impulse Tracker.

  BAD.IT (788,1 KiB, 437 hits)

  Track 3, Cyborg Jeff - Here comes the Badboys (4,8 MiB, 6 142 hits)