Archives par mot-clé : synthé

502. Grungee : Popcorn

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – S3M

Et pourquoi ne pas mettre un petit Popcorn dans la B.O. de ce Grungee hein ? Pour pas mal de trentenaires geeks de ma génération, je pense que Popcorn est un casse brique pour vieux PC assez réussi pour l’époque… Pour les plus jeunes, cette mélodie doit coller à l’affreuse grenouille nudiste sur sa moto volante,… Pour moi, Popcorn, c’est ce drôle de vinyl au drapeau américain avec de vieux sons synthétiques des années 70, l’un de mes préférés de la collection de mon paternel. Les popcorns s’est comme des fleurs, ça a de jolies couleurs…


YouTube Direkt

Hey, why not including Popcon in the Grungee’s B.O. hmm ? For some geeks of my generation, Popcorn was an old casse brique for realy AT-XT PC computer, for younger it probably let you remember those arwful crazy frog… but for me, Popcorn was that funny LP with an american flag and some kwel old seventies electronic sounds…

  GRUN3.S3M (136,7 KiB, 347 hits)

497. Improvisation

Cyborg Jeff & DJ 3.14 (Martin-Hansen) Impusle Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 12, Esperenza S.E. (1998)

Du fin fond de mon Kot, mes amis sérésiens me manquaient vraiment. Les petites séances musicale tripoïde avec mon ami et mentor Pierrick Hansen (aka DJ 3.14) me semblait déjà loin, et l’avoir croisé entre deux bus, le temps d’écouter sur son Walkman sa dernière compo, m’avait vraiment donné envie de lui rendre hommage. Je m’étais donc lançé dans le projet Tripoïd, travaillant essentiellement avec ses instruments si particulier, et cherchant à retrouver cet esprit si spécial que les petites modules de Pierrick avaient. J’ai bien du mal à savoir si j’étais parti d’une de ces idées à la base. Car j’ai beau les écouter, je ne vois nulle part de Tripoïd1.xm ni de Space(xx).xm qui y ressemble… Le jeu de basse est très caractéristique et bien les petits sons aussi… Ensuite, je me suis lancé dans un jeu de piano improvisé, comme si mon ami Pierrick s’était mis sur mon synthé Roland et avait pris son pied… Au final, j’ai revu l’intro du morceau pour vraiment faire ressortir cette esprit d’improvisation…

Un bel hommage à toi Pierrick !

Far for my friends, the tripoïd musical session with my friend Pierrick Hansen are missing me. I’ve saw it few minutes in the Bus and had listen to his last track… But back at Louvain-La-Neuve, i realy would like to write him some kind of hommage song. So i decided to write this Tripoïd conceptual song working from his so special instrument and trying to imitate his style. I can’t remember if i’m starting from an existing demo like a Tripoid1.xm, and i didn’t have find the root in the Space(xx).xm collection. Anyway the bass game was completly in Pierrick’s mood and sure the tiny space sounds. Then i’ve written piano melody as if my friend Pierrick was there, have taken my Roland keyboards and have fun on the songs… So finally i’ve decided to call the song Improvisation and give this idea in the intro of the track.

Pierrick, this is written for you !

  TRIPOID2.IT (1,9 MiB, 364 hits)

  Track 12, Cyborg Jeff & DJ.314 - Improvisation [Esperenza] (4,9 MiB, 587 hits)

488. Never waiste my time

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 12, Soft Xmas (1998)

Aaah un bon petit module qui se termine ! Il était temps, car il est vrai que la masse de boulot à l’IAD est important, couplé à un manque de concetration… Bref, voilà un titre un peu Funk (inspiré de quelques samples de ce titre de BaseHead), et dédicacé à Mr Siroul, mon prof de Lutherie éléctronique !

Ah, c’est claire qu’annoncer que l’on a un cours de lutherie électronique, ça le fait quand même plus que d’avoir un cours de Math hein ! Clairement le panel de matière que j’allais apprendre à l’IAD (Institut des Arts de Diffusion) étaient vraiment génial… Dans ce cours, le prof avait amené un “vieux” synthé à génération d’onde, afin d’en apprendre le fonctionnement, ainsi que tout ce qui touche au MIDI…

Ceci dit, j’espère aussi que ce module finira par arriver aux oreilles de Jogeir Liljedahl en Norvège, car je dois vraiment lui dire qu’il est vraiment le maître du Soundtracking…

Bon, un dernier petit coucou à vous tous : Hunter, Dams, Centwafers, Tony, Pyp, Franc, Tom, les filles (Valérie, Ingrid, Kathia,…), Pype, Vi, Parmy, Tchierri, Tbob, Doudou, Steph, Piek, JedD, Stef, Seb, Ced,…

Ce titre aurait pu avoir sa place sur l’album Esperezna, mais il faut savoir que l’édition de celui-ci fut une surprise réalisé par mon ami Valentin, aillant lui-même sélectionné les titres de l’album… Ce n’est donc qu’un an plus tard que Never waiste my time se retrouvera dans la compilation Soft Xmas, pré-quelle de l’album Last Trip on my Ship.

Aaah, i’ve finally finish a new sound track… It was time ! But i should admt that i was working hard at the IAD. So here is a funk song inspirated from some samples of Basehead and dedicated to my electronic luthery professor, Jacques Siroul.

Yep, it was most fun to tell that i have that cursus compare having Mathematic… Well, I remember when Mr Siroul arrived at school with a oldschool synthesizer, like a Yamaha DX7 to learn waves and MIDI functions…

Well, also hope this song will arrive to Jogeir Liljedahl’s hears,… cause he is the SoundTracker master !

  SIROUL.IT (265,6 KiB, 325 hits)

  Track 12, Cyborg Jeff - Never waiste my time [Soft XMAS] (3,7 MiB, 115 hits)

478. T’oublier, jamais

Cyborg Jeff (Martin-Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

Depuis le début de l’année 97, j’avais commencé à composer des slows aux mélodies plus complexes, depuis mon synthé,… là j’étais un peu trop vite bridé par la mécanique carrée du Sound Tracker… Début septembre, ma frangine m’avait demandé de lui en écrire un, sur lequel elle pourrait faire sa Céline Dion… J’avais donc trouvé quelques accords intéressants, puis vint une lettre de Delphine ! Tout basculait alors, je retrouvais grandement le sourire… écrivant texte et mélodie sur le projet à l’origine prévu pour ma frangine Marie. Quelques temps plus tard, plutôt convaincu de mon morceau, je me lançais à le convertir au format Sound Tracker, dans un style un poil plus Dance / Latino utilisant des samples d’un autre MOD de Mystical / Purple…

Moi le bagnard des kilomètres, je suis muté ailleurs, il fallait quand même la sortir celle-là !

Couplet 1        

C'est vrai que quelques fois encore, j'y ai repensé
 Pourtant je sais j'ai tort, Oui c'est du passé
 Il me faut pourtant t'avouer que des larmes ont coulé

Couplet 2        

J'ai pas voulu tout oublier, je voulais juste aimer
 Même si maint'nant ca d'vient serieux, ce n'est pas un adieu
 Je ne veux plus t'entendre dire,que tu m'as fait souffrir

Refrain

  T'oublier Jamais
 Mais te pardonner c'est fait
 T'oublier Jamais
 Je voudrais Encore revoir ton sourire

Couplet 3        

Moi le bagnard des kilomètres, je suis muté ailleurs
 Et de la comment me permettre, de te voir quelques heures
 Ainsi va la vie , ce n'est pas chose facile

Pont      

Nous deux on s'est déjà engagés dans d'autres voies
 Mais êtres des amis ca reste encore possible

Couplet 4        

Je voudrais juste te dire merci d'avoir été dans ma vie
Si maintenant je l'ai trouve , c'est un peu grâce a toi et lui


Since the early year 97, i’ve begun to write slows with complex melody from my synthesizer, when i was locked by the square workshop of my Sound Tracker. In september, my sister ask me to write her one to let her sing as Céline Dion… I was found some intersting chords, but few days later, i received a letter from Delphine… I can’t keep that song just for my sister, so i would like to write some lyrics about that… Later again, i tryed to convert that in Sound Tracker format, in Latino mood, using some samples from a MOD of Mystical / Purple.

  JAMAIS.IT (407,2 KiB, 179 hits)

475. X-peri

X-periemental Association from LLN (Martin – Rombauts) Impulse Tracker – Cyrix 166 – IT

Perdu à Louvain La Neuve, j’allais rapidement m’entourer d’amis musiciens, amateurs de style assez divers… afin de former ce que j’ai appelé : X-perimental Association from LLN. On y retrouvait bien sur Didier Rombauts, sous le pseudo Hunter, fan de métal, pianiste et bassiste. Moi avec mes samples, mon tracker et mon synthé, mais également Damien Bruindonckx, saxophoniste, D-Jafar (François Jansen) DJ, Toon (Antoine Reeckmans) chanteur, et à l’occasion Damien Deville pour jouer à Worms !

Nombreux titres écrits durant cette période seront lié à ce nouvel esprit de composition, ou les mélanges sont intéressants…. Ici ce petit module me permettait de montrer à Didier la logique de fonctionnement d’Impulse Tracker.

Lost in LLN, i quickly find some musical friends from different mood and let us create what we called : X-perimental Association from LLN with Didier Rombauts (Hunter), Damien Bruindonckx, D-Jafar (François Jansen), Toon (Antoine Reeckmans) and sometimes Damien Deville, just to play Worms !

Lot of tracks i’ve written during that time was close to this new philosophy that let me try some intersting mixing. This track was some kind of demo performance of Impulse Tracker to Didier.

  XPERI.IT (1,3 MiB, 159 hits)

447. Planer n’est pas jouer (Roland Mix)

Cyborg Jeff (Martin) Fast Tracker II – Pentium 120 – XM
Track 16, Planer n’est pas jouer (S.E.)

Parfois quand même… Beaucoup d’anciens s’accordent à dire que l’une des forces du format Sound Tracking, était de pouvoir s’écarter du manque d’originalité des sonorités des synthétiseurs Midi ! Seulement voilà, moi j’étais tout fou des sonorité du Roland E38 de mon ami Laurent, et j’allais donc de me lancer dans un drôle de petit jeu qui consisterait à retravailler les samples de quelques titres SoundTracker avec de nouveaux samples échantillonnés du synthé de Parmy.

Première “victime”, mon titre Planer n’est pas jouer, composé début 97 à l’origine avec une jolie série de sample de Romeo Knight… Le résultat n’est pas mauvais, mais manque tout de même de charisme !

Lot of oldschool musician were agree to say that one of the strong of the SoundTracking format is the possibility to have so specific instrument that not sound as a MIDI synthesizer… But, at that time, i was crazy of the Roland E38 of my friend Parmesan, and i began a new game, re-arranging some SoundTracker musics with my brand new samples set i’ve made of this keyboard.

The first song i choose, was Planer n’est pas jouer that i’ve written in the early 1997, originaly around the piano of Romeo Knight.

  PIANO.XM (841,8 KiB, 285 hits)

  Track 16, Cyborg Jeff - Planer n'est pas jouer (Roland E38) [Planer n'est pas jouer] (7,1 MiB, 453 hits)


446. Tiffany

Cyborg Jeff (Martin) Cubase Light – Pentium 120 – MID

Mon synthé n’était pas Midi ! C’était un choix volontaire de mon paternel, car je ne l’avais pas vraiment mérité à l’école, et c’est plus que probablement une des raisons qui a du faire que je me sois tourné vers le Sound Tracking… néanamoins, avec le pret de longue de durée de mon ami Laurent Mazzapicchi et un cable adhoc, j’avais pu me tenter à quelques essais via le logiciel Cubase Light.

Si la composition depuis un synthé était bien différente et permettait d’aborder un style de musique plus variété, je n’étais guère très précis dans mon jeu live, et l’utilisation de Cubase me donnait de l’urticaire…

Ceci dit, cela faisait plaisir à mon ami Vivien, qui trouvait le format SoundTracking pas très intéressant… Je m’étais donc tenté à écrire une chanson, un poil romantique (vraiment un poil) composée au synthé.

C1.
Je me souviens encore
De nos réveils à l’aurore
De nos chansons à deux
Dans la lande au coin du feu
Nous composions ensemble
Des chansons comme bon nous semble
Que je rejoue parfois
Sur le vieil orgue de Grand Papa

Ref.

Et la cloche du manoir
Retenti dans le soir, c’est fini
Mon train s’en va au loin
Faudra que j’attende demain, bah tant pis
J’aurais pas dû espérer
Te revoir cette année, quelle folie
Et puis pourquoi serais-tu
Revenue cette été dans les dunes, souvenirs

— il faut vraiment que je retrouve une version propre du texte —

I don’t have a MIDI Keyboard ! It was a choice of my father, i don’t have worked enough at school, but it was probably the main reason why i used so many energy to learn the Sound Tracking… But years later, with the long borrowing of my friends Parmy’s keyboard and the right cable, I sometimes make tries on Cubase Light.

Writing music directly from a syntesizer was realy different and it let me abord different music styles, but my life playing was perfectible and using Cubase was realy painfull.

Anyway, my friend Vivien had no interst to my SoundTracker creation compare to the MIDI one, so i once again made a try with something melodramatic.

  VM1.MID (40,0 KiB, 144 hits)

442. I dream of a life with you

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Composé il y avait plusieurs moi de cela sur le synthé Roland de Laurent, j’avais ré-écris ce slow composé pour Delphine au format tracker avec quelques samples de Jogeir Liljedahl… Le morceau n’était pas entièrement terminé, mais c’est tout ce qu’il reste, puisque le fichier .MID d’origine reste à ce jour corrompu !

Written few month ago with the Roland’s syntesizer of my friend Laurent Mazzapicchi, i’ve rewritten the slow i’ve composed for Delphine in tracker format, using some samples from Jogeir Liljedahl… As if this track was not finished, it was the last things of this project, as the Midi files are now corrumpted !

  SLOW.IT (460,0 KiB, 168 hits)

437. El marimba del house

DJ Innovation (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Je poursuivais donc mon petit parcours temporaire sous le nom de DJ Inno, avec un morceau techno aux sonorités originale utilisant des vieux sons de Marimba et Accordéon tiré à l’époque de mon synthé Yamaha et ma vieil carte son 8bits,… alors que j’envisageais justement l’achat d’un nouveau synthé, une fois la paie de mon Job d’étudiant chez Delhaise reçue ! Roland E68 ou XP10 ??

I followed tracking techno songs under the name of DJ Inno with this new songs using samples of marimba and accordeon from my old Yamaha synthesizer… And i also planned to buy a brand new one keyboard !! The Roland E68 or XP10 !

  DJINNO2.IT (396,5 KiB, 207 hits)

399. Get enough

Cyborg Jeff (Clarck) Impulse Tracker – Pentium 120 – IT

Perdu sur un backup, je retrouve la trace de cette petite conversion au format Impulse Tracker du grand hit de Depeche Mode, que je n’avais découvert que quelques mois au par avant  via Pierrick et notre groupe Virtual Music ! Même pas un remix, il s’agissait juste pour moi d’en analyser la structure et les mélodies…


YouTube Direkt

Lu sur Wikipedia : Stevo Pearce, manager du groupe Soft Cell et fondateur du label Some Bizzare Records, les repère et sort le titre Photographic sur une compilation intitulée Some Bizzare Album (1981) où ils côtoient d’autres futurs groupes des années 1980 tels que The The et Soft Cell.

C’est lors d’un concert dans un club londonien que Daniel Miller repère le groupe et décide de le signer sous son nouveau label : Mute Records. En 1981 sort leur premier single Dreaming Of Me suivi de New Life et enfin le hit planétaire Just Can’t Get Enough. Ces premiers titres seront extraits de l’album Speak and Spell dont les compositions sont principalement de Vince Clarke (Martin L. Gore n’y est l’auteur que de deux chansons). Les synthétiseurs y tiennent une place privilégiée sur fond de boîtes à rythme. Mais aussitôt le succès acquis, Vince Clarke quitte le groupe et part fonder le duo Yazoo avec Alison Moyet (une copine du lycée de Basildon), puis The Assembly, et enfin son groupe Erasure qui sort toujours régulièrement des albums.

Lost in a backup, i found back this conversion in Impulse Tracker format from the big hit from Depeche Mode that i’ve discovered few month later… This is not a remix, just a project to learn more about that structure and melodies…

  DEPECHE.IT (693,4 KiB, 211 hits)