Archives par mot-clé : Midi

457. Rock Candy (Roland)

Cyborg Jeff (???-Martin) Fast Tracker II – Pentium 120 – XM

Rappelez-vous, Rock Candy fut un des premiers modules que j’ai réalisé… en 1995 ! Il s’agissait d’une ré-écriture au format Fast Tracker, d’une partition de guitare de mon frangin Pype… Dans ma petite folie de ré-arrangement à la sauce “Synthé Roland Midi” de plusieurs titres (3D.mod, Liquid – Ambient Zing, Go for it, BLS – Mr Keel Theme), j’avais ensuite embrayé sur ce petit titre, afin de lui donner une couleur… plus rock !!

Quoi il en soit, cette idée était vraiment stupide, puisque tuant toute la magie du format SoundTracker… Mais à l’époque j’étais tellement exciter à l’idée de pouvoir disposer d’un super synthé Midi Roland, que je ne m’en rendais pas compte !

Remember, Rock Candy was one of my first module i realised in 1995. It was a rewritten on Fast Tracker format from a guitar partition of my bros Pype. During this 97 summer i was so excited to soon have my brand new Roland syntesizer that i began to rewrite lot of songs with the sample set i’ve recorded from the Roland E38 of Laurent Mazzapicchi… working on 3D.mod, Liquid – Ambient Zing, Go for It, BLS – Mr Keel Theme and Rock Candy…

It was sure a stupid idea that left all the magical potion of the Sound Tracker sounds… but at that time i was so excited to this new Midi quality that i can’t understand it !

  3D.XM (486,3 KiB, 283 hits)

  AMBIENTZ.XM (1,5 MiB, 296 hits)

  CAMBOD.XM (213,9 KiB, 281 hits)

  MRKEELTH.XM (627,9 KiB, 280 hits)

  ROCKCAND.XM (239,3 KiB, 275 hits)

447. Planer n’est pas jouer (Roland Mix)

Cyborg Jeff (Martin) Fast Tracker II – Pentium 120 – XM
Track 16, Planer n’est pas jouer (S.E.)

Parfois quand même… Beaucoup d’anciens s’accordent à dire que l’une des forces du format Sound Tracking, était de pouvoir s’écarter du manque d’originalité des sonorités des synthétiseurs Midi ! Seulement voilà, moi j’étais tout fou des sonorité du Roland E38 de mon ami Laurent, et j’allais donc de me lancer dans un drôle de petit jeu qui consisterait à retravailler les samples de quelques titres SoundTracker avec de nouveaux samples échantillonnés du synthé de Parmy.

Première “victime”, mon titre Planer n’est pas jouer, composé début 97 à l’origine avec une jolie série de sample de Romeo Knight… Le résultat n’est pas mauvais, mais manque tout de même de charisme !

Lot of oldschool musician were agree to say that one of the strong of the SoundTracking format is the possibility to have so specific instrument that not sound as a MIDI synthesizer… But, at that time, i was crazy of the Roland E38 of my friend Parmesan, and i began a new game, re-arranging some SoundTracker musics with my brand new samples set i’ve made of this keyboard.

The first song i choose, was Planer n’est pas jouer that i’ve written in the early 1997, originaly around the piano of Romeo Knight.

  PIANO.XM (841,8 KiB, 285 hits)

  Track 16, Cyborg Jeff - Planer n'est pas jouer (Roland E38) [Planer n'est pas jouer] (7,1 MiB, 453 hits)


446. Tiffany

Cyborg Jeff (Martin) Cubase Light – Pentium 120 – MID

Mon synthé n’était pas Midi ! C’était un choix volontaire de mon paternel, car je ne l’avais pas vraiment mérité à l’école, et c’est plus que probablement une des raisons qui a du faire que je me sois tourné vers le Sound Tracking… néanamoins, avec le pret de longue de durée de mon ami Laurent Mazzapicchi et un cable adhoc, j’avais pu me tenter à quelques essais via le logiciel Cubase Light.

Si la composition depuis un synthé était bien différente et permettait d’aborder un style de musique plus variété, je n’étais guère très précis dans mon jeu live, et l’utilisation de Cubase me donnait de l’urticaire…

Ceci dit, cela faisait plaisir à mon ami Vivien, qui trouvait le format SoundTracking pas très intéressant… Je m’étais donc tenté à écrire une chanson, un poil romantique (vraiment un poil) composée au synthé.

C1.
Je me souviens encore
De nos réveils à l’aurore
De nos chansons à deux
Dans la lande au coin du feu
Nous composions ensemble
Des chansons comme bon nous semble
Que je rejoue parfois
Sur le vieil orgue de Grand Papa

Ref.

Et la cloche du manoir
Retenti dans le soir, c’est fini
Mon train s’en va au loin
Faudra que j’attende demain, bah tant pis
J’aurais pas dû espérer
Te revoir cette année, quelle folie
Et puis pourquoi serais-tu
Revenue cette été dans les dunes, souvenirs

— il faut vraiment que je retrouve une version propre du texte —

I don’t have a MIDI Keyboard ! It was a choice of my father, i don’t have worked enough at school, but it was probably the main reason why i used so many energy to learn the Sound Tracking… But years later, with the long borrowing of my friends Parmy’s keyboard and the right cable, I sometimes make tries on Cubase Light.

Writing music directly from a syntesizer was realy different and it let me abord different music styles, but my life playing was perfectible and using Cubase was realy painfull.

Anyway, my friend Vivien had no interst to my SoundTracker creation compare to the MIDI one, so i once again made a try with something melodramatic.

  VM1.MID (40,0 KiB, 144 hits)

442. I dream of a life with you

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Composé il y avait plusieurs moi de cela sur le synthé Roland de Laurent, j’avais ré-écris ce slow composé pour Delphine au format tracker avec quelques samples de Jogeir Liljedahl… Le morceau n’était pas entièrement terminé, mais c’est tout ce qu’il reste, puisque le fichier .MID d’origine reste à ce jour corrompu !

Written few month ago with the Roland’s syntesizer of my friend Laurent Mazzapicchi, i’ve rewritten the slow i’ve composed for Delphine in tracker format, using some samples from Jogeir Liljedahl… As if this track was not finished, it was the last things of this project, as the Midi files are now corrumpted !

  SLOW.IT (460,0 KiB, 168 hits)

427. Viens au soleil (Summer boyz mix)

S.S.S. (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

En quelques heures à peine, mon projet devenait de plus en plus concret et de plus en plus débordant… La première version terminée, les paroles écrites, j’envisageais déjà bien plus pour mon futur tube de l’été ! Une ré-écriture en MIDI afin de pouvoir retravailler le titre dans un studio, et donc prendre contact avec Alain Rinallo, travailler le chant… peut-être avec Pype, Pierrick et Thierry ?… et un peu de guitare peut-être bien aussi ! Puis une version Reggea ? Enfin pourquoi ne pas imaginer la réalisation d’un clip vidéo comme Tbob me le propose, avec l’aide de son paternel ! Le tout sera au final sur une maquette CD et Mini-Disc.

In few hours, my project growed ! After a first finished version, the lyrics written, i prepare a new mix for my Summer hit ! I imagined to rewrite the song in MIDI format to work it on studio with Alain Rinallo, adding singing part with Pype, Pierrick and Thierry, may be also add guitar’s part and making a Reggea version… Why not realising a movie-clip as my friend Valentin have proposed me…

  BOYS2.IT (1,1 MiB, 265 hits)

Divagation S.E. (1997-2003)

Divagation S.E. (2003)Année : 1997 – 2003
Style : Dance, Trance, Dream, House, Electro

Album disponible sur : RAR | LAST.FM | JAMENDO

Réalisé par : Pierre Martin, Bruno Martinez (13)
Avec l’aide de : Vivien Vanoirbeek, Pierrick Hansen, Sylvain Martin et Laurent Mazzapicchi

 

1. One month but three weeks
2. 2-3 Frutti
3. Ego
4. Divagation
5. Skuzzy
6. The Warpfield
7. For u too
8. Deep House
9. Hey, mister DJ
10. Introduction of dreams (Part 2)
11. Give me the night
12. Moon Day
13. Somewhere in my dream
14. Get no sleep
15. Space Delirium Jam
16. BONUS : Divagation “remix”

Retour en 1997, où je venais donc de passer depuis peu le cap des 18 ans… nous sommes au mois d’avril et mon meilleur ami et voisin, Vivien Vanoirbeek venait d’équiper son PC d’un graveur de CD ! (Waaoww).. si si, pour l’époque un graveur de CD, ce n’était pas commun et j’allais donc pouvoir créer mon premier album CD !!Divagation (pochette originale)

Pour vous rafraichir la mémoire, à l’époque je composais depuis 2 ans en « mode tracker » sous Impulse Tracker, logiciel de musique sous DOS, issu du monde Amiga. Le concept est assez puissant pour l’époque, puisque à l’inverse de la plupart des logiciels de M.A.O., le programme ne mémorise pas uniquement la partition jouée, qui comme en midi, sera rejouée de manière différente sur chaque synthétiseur, mais contient également les samples (échantillions) personnalisés qui serviront à créer les instruments.

Ne vous attendez pas à un album hyper perfectionné donc, je suis alors sur un Pentium 120 mhz équipé de 16mo de mémoire.. chaque morceau, est enregistré par la sortie son de mon PC vers l’entrée son du PC de Vivien… hors, les disques dur de l’époque font rarement plus 600mo.. en enlevant une grosse 50aine de méga pour Windows 95.. il n’y a pas de quoi graver un CD entièrement.. il faut donc limiter l’album à 15 pistes. (+1 bonus dans la S.E. de 2002). La première pochette sera parmi mes premières créations graphiques, sous Delux Paint (logiciel graphique issu également du monde Amiga).

Coté influence, on peut fortement faire le rapprochement entre Faithless (Insomania) ou BBE (Seven days and one week), et autres morceaux clôturant l’âge d’or de la Dream et le début de la Trance. On retrouvera d’ailleurs sur l’album « One month but three weeks » et « Get no sleep ».

Pour ceux qui voudrait comprendre un peu la méthode et la technique vous pouvez écouter les morceaux au format natif .IT avec XMPlay ou Schism Tracker.

Remerciements de l’époque pour la création de l’album Divagation :

Vivien Vanoirbeek pour la partie technique de création de l’album.
Laurent Mazzapicchi pour le prêt de son synthé Roland E38
Sylvain Martin pour le matériel informatique et quelques idées dans le titre 2-3 Frutti
Cédric Vanrutten pour le concept de Moon Day
Pierrick Hansen pour une série de sons et l’idée de Get no Sleep
Bruno Martinez pour la mélodie originale de Somewhere in my dreams

Mais également merci à Georges Vanoirbeek, Delphine Jacqmard, Valentin Boigelot, Jean-Denis Magis, Romuald Dispa et Dimitri Laermans.

divagation_redo

  199704 Divagation v3 cyborgjeff mp3album.rar (71,6 MiB, 649 hits)

390. I dream of a life with you

Cyborg Jeff (Martin) Cakewalk – Pentium 120 – MID

Avec le synthé de mon ami Parmy, je commencais à vraiment m’améliorer et à trouver des mélodies de piano vraiment intéressantes, malheureusement, je n’arrivais pas à les retranscrire en mode Tracker… J’avais depuis un moment, trouver cette mélodie de Slow pour Delphine, mais le résultat obtenu dans “Delphine I Love you : Part 2” n’était pas concluant, loin des accords que j’avais trouvés…

J’avais donc installé Cakewalk, un séquencer midi pour tenter de jouer en direct ma partie piano, puis d’y ajouter quelques autres instruments…

Le résultat était un peu brouillon, mais s’approchait tout de même plus de ce que j’arrivais à faire au piano…

Il ne manquait plus qu’à enregistrer le texte d’un anglais très approximatif !

C1
The snow falling on the ground
But i’m just lost in my dreams, in your eyes
Me ‘n my friend, we thought it’s realy stupid
To stay into the room, it could be magic

Pont
And then I dream of a life with you
But I must wait some month again to be with you

C2
One day, you wrote me in a letter
That you didn’t understand when we where together
And i decided, next time i’ll take my chance
It worked you’re by my side, i think for ever

Pont
And then I dream of a life with you
But there are only two weeks, it’s too early

Refrain
Baby, why are you let me there
I can’t life again if you’re not with me
Baby I know you’re a little too young
But you know that I love you again, again, again

C3
We have passed a lot of good time
I hope you never believe who am I
For me I think love never die
I think you come by my side, another time

Pont
And then I dream of a life with you
And I’m ready to wait again, again, again

Refrain (bis)
Baby, I see it’s your choise
And I know that can’t avoid
Baby, please I want to keep you
But I remember you, you’re free, you’re free

… Bien, avec un texte digne des 2 be 3, … je pensais avoir retrouvé le fichier Midi, mais ce dernier est corrompu !

Ah ben j’ai finalement réussi à relire le fichier et peut donc vous proposer une version réparée.

  DELPHI03.MID (13,7 KiB, 91 hits)

359. A tear in your eyes ’97

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Ré-arrangement de ce slow composé en mars 96, un an plus tôt sur base de samples tirés du synthé de Laurent Mazzapicchi… Le résultat sonne du coup nettement moins “Démoscène”… A l’heure actuelle, les sons du Roland E36 donne un mauvais gout d’instrument midi, mais pour l’époque, ma carte son Midi était bien incapable de produire de telles sonorités, et l’échantiollanage du Roland me permettait de donner plus de réalisme à mes créations.

Coucou à Delphine Jacqmard, Parmy (Laurent Mazzapicchi), V-Drums (Vivien Vanoirbeek), Pierrick Hansen, Pype et Tbob (Valentin Boigelot)

Re-arrangement from a slow i’ve written in march 96 with samples i’ve recorded out of the Roland E36 of my friend Laurent Mazzapicchi. The new result sounds not so Scenemusic and have a Midi Touch that now sounds average. Anyway at that time, my Midi SoundCard was just able to play FM instrument, so sampling the Roland synthesizer let me give more realism to my creation.

  ATEAR.IT (681,6 KiB, 1 995 hits)

301. Can u feel ze change ?

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker – Pentium 120 – IT

Impulse TrackerAah les soldes étaient déjà en préparation, et je trouvais ce samedi là dans un bac en promo deux revues d’un magazine qui m’était totalement inconnu : 0&M, un magasine dédié à la Musique assistée par ordinateur… Ce dernier y traitait essentiellement de logiciel MIDI, mais sur la disquette de software, j’allais y trouver Impulse Tracker (programmé par Jeffrey Lim) qui allait révolutionner mon expérience musicale !

Alors que Scream Tracker III version Béta permet de composer de la musique en 16 pistes, Impulse Tracker propose ni plus ni moins que 64 pistes, deux fois plus que Fast Tracker II, et annonce jusqu’à 256 pistes virtuelles !

Alors que Scream Tracker ne propose que la gestion de “samples” qui serviront à composer mes petites musiques, à l’instar de Fast Tracker II, Impulse Tracker propose de construire ses instruments en permettant d’utiliser plusieurs samples pour un même instrument, de gérer son attaque, sa descente, des effets de volumes et de panning.

Grâce aux pistes virtuelles et à la gestion des instruments, le rendu du piano que l’on peu entendre dans cette composition démo réalisée avec Impulse Tracker est beaucoup plus réaliste. En effet, une fois une 2° note de piano jouée sur la même piste, le son de celui-ci ne se coupe pas immédiatement, mais peu se laisser doucement terminer, utilisant alors une piste virtuelle.

A coté de cela, Impulse Tracker à quelques petits défauts… il est conçu pour un clavier Qwerty plaçant certaines notes et fonctions à des positions illogiques, mais un peu d’habitude devrait résoudre le problème. Plus génant pour l’époque, le format .IT n’est reconnu par aucun autre logiciel. Fast Tracker, Cubic Player, Scream Tracker III… rien ne peut lire ce type de fichier. Je pourrais bien sur sauvegarder mon fichier en .S3M (ce que je ferais encore quelques mois), mais en perdant alors tous les avantages du nouveau format… J’attendais donc avec impatience que mon frangin Pype se plonge dans le doc lié au nouveau format (fournie avec le logiciel) afin de me concocter un .IT player maison.

Un petit coucou à Pierrick Hansen, JedD (Jean-Denis Magis), Tbob (Valentin Boigelot), La Puce (Simon Boigelot), V-Drums (Vivien Vanoirbeek), Parmy (Laurent Mazzapicchi) et Valyum (Romuald Dispa)

visiter le site officiel d’Impulse Tracker

I found that saterday afternoon two old magazine sold out. O&M was a Computer Assisted Music magazine speaking about MIDI, but i found a new incredible software called : Impulse Tracker (programmed by Jeffrey Lim) that was my fellow during long, long years !

As Scream Tracker beta version i used till that moment only manage 16 tracks, Impulse Tracker proposed 64 tracks and 256 virtual tracks. As Fast Tracker II, we could create instruments starting from sample managning attack, release, delay, volume and panning effect.

With the virtual track, i could have here a better rendering of a piano instrument using different samples and let the samples finishing its wave during he allready starts a new note, on a virtual track.

But IT have some bad parts. The Qwerty keyboard it need was not easy for me, some notes and effect use unlogical keys. The .IT file will not be read by my other musical software as Scream Tracker, Fast Tracker and Cubic Player, so i should wait my brother pype create a dedicated player.

  CHANGE.IT (244,1 KiB, 261 hits)

245. $$$P$$$

Cyborg Jeff (Martin) Scream Tracker III – 80386 DX 40 – S3M

Spector... revu plus tard par PypeNon, je ne vennais pas de gagner le pactol… juste un peu de narcissisme autour de la première lettre mon prénom… Un nouveau morceau de Trance avec une jolie mélodie au piano… Assez réussi d’ailleurs comparativement à l’arrangement globale du titre, qui d’ailleurs ne sonne pas tout à fait juste sous Modplug/Xmplay.

Durant cette fin de vacances, je m’étais lancé dans pas mal d’activité diverses, en plus des mes compositions au format Tracker, avec mon ami V-Drums (Vivien Vanoirbeek), nous continuions à réaliser des morceaux au format MIDI grâce à son séquenceur… Culture Beat – Mr Vain, John Lennon – Imagine, The Beatles – Let it be…

PPP Team Software n’était pas en reste ! Pype et moi continuions à faire avancer le 3° épisodes de Badman 3.. enfin surtout lui d’ailleurs, de mon coté je me lançais dans un pari fou d’imagine Wolfstein 3D en jeu de plate-forme 2D sous Game Maker toujours… Rebaptiser “Spector”, a la bouille de pixel proche de l’inspecteur gadget, Nono et Badman… il avait tout ce qu’il faut pour faire un bon héros… De mon coté, je prennais un malin plaisir à pixeliser les animations d’hémoglobine qui allait servir à faire mourir les soldats et autres gardiens de prison qui devait servir au premier niveau : l’évasion… J’avais clairement de quoi être fier… Ce début de projet était très très prometteur… Malheureusement, les données serons perdues lors d’un crash disque dur 1 an plus tard.

De leur coté Tentacle Bob (Valentin Boigelot) et son frère La Puce (Simon Boigelot) travaillait à plusieurs projets après quelques conseils de Pype … Un jeu mettant en scène Tentacle Bob lui même… Ratman qui sera d’ailleurs le premier boss de Badman 3 et un jeu “Bart” … probablement utilisant le personnage Bart Simpson.

Un dernier coucou à V-Drums, JedD (Jean-Denis Magis), Pierrick Hansen, La Puce, Tentacle Bob, MegG (Laurent Rosati) et DJ Dub (Christophe Deblire).

Nope, i was not won a lot of money… just a narcissic moment arount the first letter of my first name…. and a new trance song with interesting piano melody… better thant the global arrangement that not correctly sounds on Modplug/XMplay rendering.

During those holidays, i was working on differents stuffs. Keep tracking with Scream Tracker III but also writing MIDI songs with my friends Vivien and his sequencer : Culture Beat, John Lennon, The Beatles…

PPP Team Software also worked hard. Pype and I still working on the third episode of Badman and I especially working on a new project first starting from a 2D conversion of Wolfstein 3D world on Game Maker. Called Spector with a hero inspirated from Inspector Gadget, Nono and Badman… I took time to work on blood animation of my enemi death ! The first level was great ! But one year later we lost all data in a Hard Drive crash.

Tentacle Bob and his brother La Puce also working now with Game Maker…. Valentin working on a game called Tentacle Bob and also Ratman… who also appears as the first boss of Badman 3.

  P.S3M (330,1 KiB, 281 hits)