Archives par mot-clé : instrument

447. Planer n’est pas jouer (Roland Mix)

Cyborg Jeff (Martin) Fast Tracker II – Pentium 120 – XM
Track 16, Planer n’est pas jouer (S.E.)

Parfois quand même… Beaucoup d’anciens s’accordent à dire que l’une des forces du format Sound Tracking, était de pouvoir s’écarter du manque d’originalité des sonorités des synthétiseurs Midi ! Seulement voilà, moi j’étais tout fou des sonorité du Roland E38 de mon ami Laurent, et j’allais donc de me lancer dans un drôle de petit jeu qui consisterait à retravailler les samples de quelques titres SoundTracker avec de nouveaux samples échantillonnés du synthé de Parmy.

Première “victime”, mon titre Planer n’est pas jouer, composé début 97 à l’origine avec une jolie série de sample de Romeo Knight… Le résultat n’est pas mauvais, mais manque tout de même de charisme !

Lot of oldschool musician were agree to say that one of the strong of the SoundTracking format is the possibility to have so specific instrument that not sound as a MIDI synthesizer… But, at that time, i was crazy of the Roland E38 of my friend Parmesan, and i began a new game, re-arranging some SoundTracker musics with my brand new samples set i’ve made of this keyboard.

The first song i choose, was Planer n’est pas jouer that i’ve written in the early 1997, originaly around the piano of Romeo Knight.

  PIANO.XM (841,8 KiB, 286 hits)

  Track 16, Cyborg Jeff - Planer n'est pas jouer (Roland E38) [Planer n'est pas jouer] (7,1 MiB, 453 hits)


410. Give me the night (DV-DJ Remix)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Ah ben ça ! Je découvre avec étonnement aujourd’hui que ce titre Dance pourtant réussi n’a jamais eu droit à une présence sur un de mes albums ! Si l’on pouvait retrouver la première version instrumentale, limitée à 6 pistes sur l’album Divagation, les versions chantées resteront oubliées sur mon disque dur… Pourtant musicalement Give me the night était vraiment réussi, dans un style “Culture Beat” euro-dance certain. Le texte ajouté est basique, mais efficace et son interprétation plutôt correct avec les moyens du bord. Le lendemain, je m’attaquais d’ailleurs à cette DV-DJ version, plus “moderne” et composée autour des sons samplés des CD Single du groupe Double Vision.

Gimmick : Why don’t you give me the night ?
Please let me try…

Refrain : Give me the night, my baby please let me try
Give me the night and you’ll see the love will never die


YouTube Direkt

Well, i was realy astonnished that this Dance Creation will never been released in one of my albums ! If you could find the instrumental version in the album Divagation, those both sung version were forgotten in my hard drive… Musicaly the original Give me the night was great, with a Culture Beat like euro-dance mood. The added lyrics were basic but they worked with a correct interpretation for that time. The next day, i wrote thay DV-DJ remix version that sounded more modern, using some sounds sampled from the CD Single of Double Vision.

  GIVEMEZN.IT (1,0 MiB, 530 hits)

  GIVE2.IT (1,0 MiB, 157 hits)

408. Ballade pour Delphine

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Ce jour là, j’avais pas mal de profs absents ! J’avais donc lâchement abandonné mon ami Ced à l’étude pour rentrer à la maison, composer ce petit slow pour Delphine, une fois de plus autour des instruments utilisé dans “Plus belle que ces accords” issus de la B.O. du jeu Innerworlds.

That day, i had a lot of teachers not present at school, so i left my friends Cédric Vanrutten there and went back home to write this little song to Delphine, still on the same base as “Plus belle que ces accords” started from the OST of the game Innerworlds.

  BALDEL.IT (1,3 MiB, 1 671 hits)

401. You’re my sun (Discoteca Mix)

yborg Jeff (Martin) Impulse Tracker – Pentium 120 – IT
track 6, Summer Island S.E. (1997)

Fier du résultat obtenu avec mon nouveau futur tube “You’re my sun”, je m’imaginais déjà m’attaquer au TOP 50, et pour ce faire, il me fallait bien sur un Track 2 pour l’hypothétique single CD ! Je me lançais donc de suite dans une version remix, travaillant autour des excellents samples de Pierrick Hansen, déjà exploités dans “Space is my reality” et “Qu’est-ce que je fous ici“.

Au final, cette nouvelle version me plaira bien plus que la première, aux instruments un peu trop “Amiga”… C’est donc finalement cette version Discoteca Mix qui se retrouvera sur l’album Summer Island fin de l’été 97, mais se retrouvera au par avant sur un Mini Album de 6 titres pour Delphine et Valentin.

La mélodie de You’re my Sun a ce petit quelque chose qui la rend inoubliable… et en de nombreuses occasion (1999, 2003,…) je la retravaillerais un peu dans des versions plus modernes… Et qui sais peut-être même avait-elle inspiré le DJ français Julien Ranouil, mieux connu sous le nom de Pakito !! Si le premier tube du groupe reprene clairement une mélodie des années 80, le 2° titre : Movin’ on Stereo (2007) fait résonné une mélodie vraiment très très similaire à la mienne (1’10” dans le clip)… coïncidences ?


YouTube Direkt

Proud of the result of my last song “You’re my sun”, i was dreaming to be dropped in the TOP 50, but I’ll need a Track 2 for my Single CD. So I directly worked on a remix, using excellent samples from my friend Pierrick Hansen, allready used in Space is my Reality and Qu’est-ce que je fous ici ?

Finally, this new version sounds better than the first one who was just used some old Amiga samples, so at the end this Discoteca Mix version was chosen on my album Summer Island late in augustus 1997, as if it was also present in a Mini Album of 6 tracks only distributed to Tbob and Delphine Jacqmard.

The melody of You’re my sun have something that let it unforgetable ! then later in 1999 and 2003 i’ll work on remixes… And who knows, it may be have inspirated the french DJ Julien Ranouil more known as Pakito ! His first hit was clearly used a well known melody from the eighties, but his second hits : Movin’ on stereo (2007) let heard a melody really close to mine !! (1’10” in the movieclip).

  URMS2.IT (2,2 MiB, 1 008 hits)

  track 6, You're my sun (Summer Island) (5,7 MiB, 411 hits)

Continuer la lecture de 401. You’re my sun (Discoteca Mix)

Divagation S.E. (1997-2003)

Divagation S.E. (2003)Année : 1997 – 2003
Style : Dance, Trance, Dream, House, Electro

Album disponible sur : RAR | LAST.FM | JAMENDO

Réalisé par : Pierre Martin, Bruno Martinez (13)
Avec l’aide de : Vivien Vanoirbeek, Pierrick Hansen, Sylvain Martin et Laurent Mazzapicchi

 

1. One month but three weeks
2. 2-3 Frutti
3. Ego
4. Divagation
5. Skuzzy
6. The Warpfield
7. For u too
8. Deep House
9. Hey, mister DJ
10. Introduction of dreams (Part 2)
11. Give me the night
12. Moon Day
13. Somewhere in my dream
14. Get no sleep
15. Space Delirium Jam
16. BONUS : Divagation “remix”

Retour en 1997, où je venais donc de passer depuis peu le cap des 18 ans… nous sommes au mois d’avril et mon meilleur ami et voisin, Vivien Vanoirbeek venait d’équiper son PC d’un graveur de CD ! (Waaoww).. si si, pour l’époque un graveur de CD, ce n’était pas commun et j’allais donc pouvoir créer mon premier album CD !!Divagation (pochette originale)

Pour vous rafraichir la mémoire, à l’époque je composais depuis 2 ans en « mode tracker » sous Impulse Tracker, logiciel de musique sous DOS, issu du monde Amiga. Le concept est assez puissant pour l’époque, puisque à l’inverse de la plupart des logiciels de M.A.O., le programme ne mémorise pas uniquement la partition jouée, qui comme en midi, sera rejouée de manière différente sur chaque synthétiseur, mais contient également les samples (échantillions) personnalisés qui serviront à créer les instruments.

Ne vous attendez pas à un album hyper perfectionné donc, je suis alors sur un Pentium 120 mhz équipé de 16mo de mémoire.. chaque morceau, est enregistré par la sortie son de mon PC vers l’entrée son du PC de Vivien… hors, les disques dur de l’époque font rarement plus 600mo.. en enlevant une grosse 50aine de méga pour Windows 95.. il n’y a pas de quoi graver un CD entièrement.. il faut donc limiter l’album à 15 pistes. (+1 bonus dans la S.E. de 2002). La première pochette sera parmi mes premières créations graphiques, sous Delux Paint (logiciel graphique issu également du monde Amiga).

Coté influence, on peut fortement faire le rapprochement entre Faithless (Insomania) ou BBE (Seven days and one week), et autres morceaux clôturant l’âge d’or de la Dream et le début de la Trance. On retrouvera d’ailleurs sur l’album « One month but three weeks » et « Get no sleep ».

Pour ceux qui voudrait comprendre un peu la méthode et la technique vous pouvez écouter les morceaux au format natif .IT avec XMPlay ou Schism Tracker.

Remerciements de l’époque pour la création de l’album Divagation :

Vivien Vanoirbeek pour la partie technique de création de l’album.
Laurent Mazzapicchi pour le prêt de son synthé Roland E38
Sylvain Martin pour le matériel informatique et quelques idées dans le titre 2-3 Frutti
Cédric Vanrutten pour le concept de Moon Day
Pierrick Hansen pour une série de sons et l’idée de Get no Sleep
Bruno Martinez pour la mélodie originale de Somewhere in my dreams

Mais également merci à Georges Vanoirbeek, Delphine Jacqmard, Valentin Boigelot, Jean-Denis Magis, Romuald Dispa et Dimitri Laermans.

divagation_redo

  199704 Divagation v3 cyborgjeff mp3album.rar (71,6 MiB, 649 hits)

390. I dream of a life with you

Cyborg Jeff (Martin) Cakewalk – Pentium 120 – MID

Avec le synthé de mon ami Parmy, je commencais à vraiment m’améliorer et à trouver des mélodies de piano vraiment intéressantes, malheureusement, je n’arrivais pas à les retranscrire en mode Tracker… J’avais depuis un moment, trouver cette mélodie de Slow pour Delphine, mais le résultat obtenu dans “Delphine I Love you : Part 2” n’était pas concluant, loin des accords que j’avais trouvés…

J’avais donc installé Cakewalk, un séquencer midi pour tenter de jouer en direct ma partie piano, puis d’y ajouter quelques autres instruments…

Le résultat était un peu brouillon, mais s’approchait tout de même plus de ce que j’arrivais à faire au piano…

Il ne manquait plus qu’à enregistrer le texte d’un anglais très approximatif !

C1
The snow falling on the ground
But i’m just lost in my dreams, in your eyes
Me ‘n my friend, we thought it’s realy stupid
To stay into the room, it could be magic

Pont
And then I dream of a life with you
But I must wait some month again to be with you

C2
One day, you wrote me in a letter
That you didn’t understand when we where together
And i decided, next time i’ll take my chance
It worked you’re by my side, i think for ever

Pont
And then I dream of a life with you
But there are only two weeks, it’s too early

Refrain
Baby, why are you let me there
I can’t life again if you’re not with me
Baby I know you’re a little too young
But you know that I love you again, again, again

C3
We have passed a lot of good time
I hope you never believe who am I
For me I think love never die
I think you come by my side, another time

Pont
And then I dream of a life with you
And I’m ready to wait again, again, again

Refrain (bis)
Baby, I see it’s your choise
And I know that can’t avoid
Baby, please I want to keep you
But I remember you, you’re free, you’re free

… Bien, avec un texte digne des 2 be 3, … je pensais avoir retrouvé le fichier Midi, mais ce dernier est corrompu !

Ah ben j’ai finalement réussi à relire le fichier et peut donc vous proposer une version réparée.

  DELPHI03.MID (13,7 KiB, 91 hits)

382. Qu’est-ce que je fous ici ? (instrumental version)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Notre groupe de Pop Variété, Virtual Music se portait plutôt bien ! Nous préparions alors avec énergie le concert au Centre Culture de Seraing, et de mon coté, je ne désespérais pas de proposer une composition à notre staff… Mais la mission était hardue… Teddy B. était loin d’apprécier autre chose que le vieux Rock, quand à Vivien Vanoirbeek, il restait toujours très mitigé face au monde du Fast Tracker…

Je m’étais pourtant bien appliqué dans ce titre inspiré des structures complexes de U2, avec quelques pointes de musique électronique, un solo de batterie et de la slap bass pour Parmy (Laurent Mazzapicchi)

Enfin, pour couronner le tout, j’avais même écris des paroles à la sauce Noir Désir…

Introduction
4 mesures batterie
4 mesures Synthe + Bass
4 mesures Couplet avec 2 distos

1 Couplet
Egaré quelque part à l’approche de la nuit
Traversant le boulvard innondé par le bruit
Tous ces gens qui le poussent sans pardon sans remord
Il a froid dans sa blouse quand la question ressort

Refrain
Qu’est ce que je fous ici ?
Je serai mieux dans un lit,  mais connerie
Qu’est ce que je fou ici ?
C’est le vide dans mon esprit

Choeur
Paumé, Vendu, Ta mère, T’es perdu
Gamin, Clochard, T’es nul, T’es exclu

2 Couplet
Plus personne dans les rues juste quelques loubard
La seringue en sangsue dans la bouche un petard
Ce n est pas ca qu’il cherche ça au moins il le sait
Quand soudain comme une flèche cette question apparait

Refrain

4 mesures Solo Guitare

Choeur

3 Couplet
Il a passé la nuit dans un bar de banlieu
Réveillé par la pluie qui ne cesse de tomber
Il poursuit son chemin mais ne voit que très peu
Dans ses yeux du chagrin il va faire un aveu

Refrain

8 mesures Solo Batterie et Bass

Choeur

4 Couplet
Juste au coin d’une allée un passant l’intercepte
Il lui glisse décide une lettre détrempée
il a ouvert le plis, a reconnu le nom
son coeur a tressailli elle demandait pardon

Refrain
Qu’est ce que je fous ici ?
je serais mieux dans son lit
Qu’est ce que je fous ici
Je reviens, j’arrive

Choeur 2X
Je t’aime, Reviens, Pardon, Part pas trop loin
Tu m’manques, J’ai froid, Pourquoi, J’te comprends pas

Our Pop band Virtual Music worked well, we were preparing a new concert at Le Centre Culturel de Seraing and I personally  still hoped to proposed one of my composition to the band…. But Teddy B and Vivien was not fan of Fast Tracker..

I have used a lot of energy to proposed them a good song with complexe structure as in the best songs of U2, some electronical touch and slap bass pattern for Parmy… And i’ve finally wrote a text in the mood of Noir Désir !

  COMPO.IT (947,3 KiB, 233 hits)

380. Roland Dance

Cyborg Jeff (Martin) Fast Tracker II – Pentium 120 – XM

Petit essai genre Dance utilisant des instruments samplés du Roland E20 de mon ami Pierrick Hansen.

Just an Dance essai using instruments sampled from the Roland E20 from my friend Pierrick Hansen.

  ROLDANCE.XM (1,1 MiB, 255 hits)

378. Seven days and one week ‘Slow 97’

Cyborg Jeff (Martin – Sanchioni – Quartier) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

B.B.E. Seven days and one weekOh, la méldie de B.B.E. était loin d’être sortie de ma tête, et ce jour là, en piochant quelques nouveaux samples à gauche et à droite, j’étais tombé sur une douce petite clochette que je trouvais vraiment parfaite pour me replonger dans un nouveau remix… Ce dernier se décline en 2 partie, d’abord une version un peu Slow écrit pour Delphine, puis un démarrage un poil plus électro.

Coucou à Tbob, Parmesan, V-Drums, Pierrick, Pypein…

Oh, the B.B.E. melody will never get out of my head. And that day, searching new great sample, i found an intersting bell instrument that was the start of this new remix… I first started with a Slow part, dedicated to Delphine, thant switched to a more electronic part.

  BBE.IT (1,6 MiB, 2 081 hits)

375. Hello my drums !

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Allé petit concours pour les membres de Creative Sound Studio (Tbob, Pype et moi), réaliser un petit modules d’au moins 15 patterns en utilisant tous les instruments du module et en 8 pistes…

Mwouaip, je me suis rapidement permis de passer à 16 bits au final… pas bien, pas bien… mais je me suis vraiment amusé à faire ce petit mod avant de passer chez Tbob (Valentin Boigelot),… petit hommage à la batterie de mon ami Vivien Vanoirbeek, … après le joli solo dans Sunday Bloody Sunday… je remet un couche !

Ype, little concours for the Creative Sound Studio member (Tbob, Pype and I) realising a small module with at least 15 patterns and using all the instruments from the original VPC1.it in 8 channels.

Well, i finally switch to 16 channels, to finalize the mod before going to Tbob’s house… A hommage to the V-Drums drumkit, just after realised a great drum part in the track Sunday Bloody Sunday.

  VPC1.IT (304,7 KiB, 316 hits)