Archives par mot-clé : Delphine Jacqmard

338. Somewhere in my dreams

Cyborg Jeff (Bruno Martinez-Pierre Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – S3M
track 13, Divagation S.E. (1997-2007)

Divagation S.E. (2003)Somewhere in my dreams est un titre de dream music inspirée de la mélodie piano d’un tracker et musicien français Bruno Martinez qui avait diffusé quelques modules dans le magasine PC Fun… Je n’ai malheureusement jamais pu retrouver sa trace pour lui faire écouter cet arrangement… Il semblerait qu’il soit devenu trompettiste dans un petit orchestre.  Bien des années plus tard, c’est lui qui m’a retrouvé… Il serait donc informaticien !

Tiens ce jour là, j’avais du débourser un supplément en timbre pour envoyer ma lettre hebdomadaire à Delphine…

Coucou à JedD, Tbob (Valentin Boigelot), Puce (Simon Boigelot), Delphine Jacqmard, V-Drums (Vivien Vanoirbeek), Parmy (Laurent Mazzapicchi), Pierrick Hansen et Pypein.

Somewhere in my dreams was a dream music inspirated from the piano’s melody of the french soundtracker Bruno Martinez who have shared some modules on PC Fun. I’ve never find him back to show him this remix arrangement…

  SOMEWHER.IT (184,6 KiB, 623 hits)

  track 13, cyborgjeff - Somewhere in my dreams [Divagation] (3,5 MiB, 600 hits)

336. Le gendarme de Saint Tropez

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Si beaucoup me connaissent via ma mise en musique de Michel Daerden, un titre qui a fait le tour du web dès sa sortie en 2006,… il y a bien moins de chance que l’on connaisse mes premières armes réalisées dans le même genre. C’est qu’il faut bien admettre que les musiques New Beat, Techno et Dance utilisant des samples tirés de film ou de personnalités m’ont toujours fait de l’effet… VDB, Dechavanne, Les Visiteurs (C’est Okay!), Bourvil (Qu’est-ce que c’est ?), Le Père Noël est une ordure… Je fonçais toujours chez mon disquaire en recherche de ce genre de 45tours.

Et donc, voilà que mon ami Sébastien Valenti, autant fan des Gendarmes de Saint Tropez et de Louis de Funes que moi, me propose de faire un morceau Dance en reprenant des voix issues du film… Quelle bonne idée !!

Je me retrouvais donc ce jour là à sampler de la K7 vidéo qu’il m’avait prettée quelques extraits croustillant du début de film… (oui c’est long à faire), pour ensuite les mettre en musique dans un morceau Dance, malheureusement un peu trop modeste.

Petit coucou donc à Seb (Sébastien Valenti), Tbob (Valentin Boigelot) et Simon Boigelot, Delph (Delphine Jacqmard) qui devrait recevoir ma première lettre aujourd’hui, Jedd (Jean-Denis Magis) et Delphine Magis, Pierrick Hansen, Pype, Parmy (Laurent Mazzapicchi), V-Drums (Vivien Vanoirbeek) et Pascal Deiting.

Well, some Cyborg Jeff’s fan well known me due to my web hit starring Michel Daerden released in the end of year 2006, anyway there were a lot of other attempt of music using samples from movies or well known people.

I should admit that i was addicted to that kind of electronic music : VDB, Dechavane, Les Visiteurs, Bourvil (Qu’est-ce que c’est ?), Le Père Noël est une ordure,…

So that day, my friend Sebastien Valenti that realy like Louis de Funes, proposed me to remix Les Gendarmes de Saint Tropez.. Then i sampled some voices from the Video Tape and create a modest dance music…

  DANCE.IT (1,3 MiB, 401 hits)

335. Space (delirium) Jam

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT
track 15, Divagation S.E. (1997-2003)

space-jam1997, 19 ans, et pourtant à l’époque il ne m’arrivait pas vraiment souvent d’aller au cinéma, seul avec mes copains… J’avais pourtant bien envie d’une petite sortie avec Val et Delphine… Mais bon voilà, pas le choix, il nous fallait faire mieux pour avoir autorisation de nos parents respectifs… Nous nous retrouvions donc tous en bande avec Simon (le frère de Valentin), ma petite soeur Miek, Renaud Detry, et peut-être bien Céline pour aller au cinéma…. Mais voir quoi ??

Space Jam… Un film plutôt mauvais, mélangeant les stars de Baskett de la NBA avec les Bugs Bunny et autres Daffy Duck…

Bref, le film fut peut-être nul, mais la sortie sympa, et l’occasion une fois rentré de me faire un morceau Dance au nom sympathique de Space Delirium Jam, qui se retrouvera d’ailleurs sur mon premier Album CD : Divagation.

1997, i was 19 years old and i don’t often go alone on Cinema. Anyway, i realy want to see Valentin & Delphine and then we all try to find a solution… So finally we meet all with Valentin’s brother, Renaud Detry and my sister to watch a stupid movie : Space Jam starring NBA stars, Bugs Bunny, Daffy Duck and co.

Space Jam was a stupid movie, but it inspirated me the title of this Trance/Dance song that you could find on my first CD album : Divagation.

  SDJ.IT (349,6 KiB, 405 hits)

  track 15 - Cyborg Jeff - Space Delirium Jam [Divagation] (unknown, 5 678 hits)

329. Voyage au bout du monde : L’Atlantide

Cyborg Jeff & Tbob (Martin-Boigelot) Impulse Tracker II – Pentium II – IT

Ce jour là, Delphine devait venir nous faire coucou à mon amis Valentin et moi-même… mais voilà, changement de dernière minute, elle aussi tombé malade, Valentin et moi nous retrouvions derrière son gros Pentium II… l’occasion de lui faire découvrir les merveilles du sound-tracking, sur la version II d’Impulse Tracker… nous nous lancions donc dans ce projet de composition musicale à deux, un voyage au bout du monde, à la découverte de l’Atlantide… Ceci dit, on est des Grosses Bases, et à deux, on est les meilleurs (dixit le texte d’époque).

Voyage au bout du monde est aussi un voyage de mots que je vous laisse découvrir…

Partis d’un monde trop usé
Arrived from the old world
Fatigué par l’argent et la TV
To go to we don’t know where

Sur un grand bateau
Le vent dans les cheveux sur le pont
Ce bateau volé à Christophe Colomb
Un emprunt qui ne devrait pas être trop long

Les eaux étaient calmes
Jusque quand les vents se soient levés
Le bateau a failler couler
Mais l’équipage était aux aguets

Seuls, nous avons dû ramer
Nous n’avions plus rien à manger
Quand une terre nous est apparue
Nous n’étions plus perdus

Après avoir mis pied à terre
Cyborg Jeff a planté le drapeau
Tbob l’a levé trop haut
Et il s’est envolé dans les airs

Nous décidâmes d’explorer l’île
Que nous appelions Atlantide
Nous rencontrâmes des indigènes
Qui nous donnèrent des dents de baleines

Nous avions décidé de repartir
Mais quelque chose nous en empêchait
C’était Atlantide, la fille du royaume
Chef des gnômes

Elle était trop belle
Son regard était signifiant
Il n’y avait rien qu’elle
Et déjà dans nos veines bouillait notre sange

Nous sommes restés
Oubliés de notre société
Nous avions gagné chacun l’amour
Le passé était enfui à jamais

(Pierre Martin & Valentin Boigelot)

That day, Valentin and I should met Delphine, but she was ill and then we stay together alone behind his Pentium II screen. So i decided to show him the Soundtracker method and we began to work both on this project written and composed together… a trip to Atlantide world.

  ANTLAN.IT (196,3 KiB, 3 594 hits)

328. Falling in love (monaster mix)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker – Pentium 120 – IT
Track 10, Planer n’est pas jouer S.E. (1997-2007)

Planer n'est pas jouer S.E.Après avoir laisser Cyborg Jeff se remettre de cette mauvaise grippe, le temps de présenter DJ T Cake, j’étais donc de retour, 100% motivé et près à faire progresser mon style musicale.

Clairement le titre “Encore une fois” de Sash! commencait vraiment à me tourner en tête… Au coté de B.B.E et les musiques du jeu Innerworlds…. J’avais vraiment envie d’approcher de cette sonorité… Ce qui allait être le cas dans ce nouveau morceau Trance mélodique, inspiré également de DJ MD et Deep Zone.

Ce dernier étant toujours un peu écrit pour Delphine biensur, le monaster mix faisant référence au fait que je savais maintenant qu’elle habitait près du monastère de Saint Roch, perdue, reclue au fond des Ardennes.

Falling in Love se retrouve sur la ré-édition CD de l’album Planer n’est pas jouer, mais pourtant, il a été écrit après la version K7 original de cet album. Il se retrouvait sur une de mes compilations de Trance Commercial, le Trance Tornade, et allait également être une pièce maîtresse du nouvel album K7 : Trip to Ferrières.

Coucou à T-Bob (Valentin Boigelot), Parmy (Laurent Mazzapicchi), Simon Boigelot, V-Drums (Vivien Vanoirbeek), Franco (François Baré), Pypein, JedD (Jean-Denis Magis) et bien sur Delphine Jacqmard.

Cyborg Jeff is back from his illness and was totaly motivated to upgrade his musical skills.

The song “Encore une fois” from DJ Sash! turned in my head and i realy would like to do something that sounded like that. Close to B.B.E. and Innerworlds melodies, using some inspiration from DJ MD et Deep Zone… I started this new trance song.

This one was written for Delphine, as you could mention the monaster mix that was a reference to the place where she lived, close to the Saint Roch monaster, lost in the Belgian Ardennes.

Falling in love could be find in the re-edition of the CD Album : Planer n’est pas jouer, as if it was written after the original K7 version in 1997. That song was a part of my commercial trance compilation called : Trance Tornade volume 2 and was also a main track of the K7 album : Trip to Ferrières released in the end of february.

  MUSIC.IT (960,9 KiB, 488 hits)

  track 10 - Cyborg Jeff - Falling in love (monaster mix) (5,3 MiB, 473 hits)

327. Trip to Aywaille city

DJ T-Cake (Martin) Impulse Tracker – Pentium 120 – IT

AywailleCette année là, les parents de mon ami Tbob (Valentin) m’avait très gentiment invité avec eux en Weekend à Sun Park, à Mol… C’était la première fois que je partais dans ce genre de parc, et avec mes amis Val & Simon, on n’allait pas s’ennuyer… Et puis j’allais fêter mes 19 ans ce weekend là !

Grandes piscines, tobogans,… et filles ! Car sur place Valentin retrouvait la famille Jacqmard dont leur fille Delphine et sa copine Céline… Le weekend allait donc être vraiment sympa, même si, un Cyborg Jeff sans ses lunettes ne voit pas à moins de 20cm…

J’avais vraiment trouvé Delphine très très chouette, et de retour à la maison… l’inspiration me venait déjà pour Trip to Aywaille City,… puisqu’elle habitait dans ce coin là ! … D’ailleurs, je n’ai jamais au fond visité cette petite ville du début des Ardennes belges.

Musicalement, on se retrouve avec une fois de plus un titre inspiré de B.B.E. comme beaucoup d’autres à cet époque, mais également inspiré de DJ MD – Rio, un single techno que mon frère m’avait offert pour mon anniversaire ! Une fois de plus le rendu stéréo est un peu trop séparé, mais à l’époque, je travaillais toujours en mono pour économiser les ressources de mon Pentium.

Tiens, vous aurez remarqué que ce morceau n’est pas signé de Cyborg Jeff, mais bien de DJ T-Cake (T-Cake pour Tronche de Cake)… Enfait, j’avais une bonne crève cette semaine là, assez fièvreux, et vraiment mauvaise mine… ce qui m’avait inspiré ce nouveau pseudo de transition.

That year, the parents of my friend Valentin invited me to spend days on Sun Park ! That was the first time i went on such weekend and with my friends Valentin and Simon, it will be realy fun, and especially cause i turn to 19 that day.

Swimming pools, fun, girls… yes, there, Valentin’s familly find back their friends and their daughter Delphine and her friend Céline. The weekend would be realy kwel, as if a Cyborg Jeff without his glasses won’t see right.

I found Delphine realy kwel and cute, so back at home i had inspiration on a song called Trip to Aywaille city cause she lived there…

Musicaly it’s a trance song not so far from B.B.E. as other stuff i made at that period, but also it get inspiration from the single track DJ MD – Rio that my brother gift me for my birthday. Once again stereo rending was may to separated, but at that time, i still worked in mono.

So may you’ve mentionned that i have signed this song not Cyborg Jeff but DJ-T-Cake. that means “Tronche de Cake”, a belgian expression that say : i was ill and don’t fit well !

  TRANCE.IT (485,4 KiB, 361 hits)