Archives par mot-clé : cyborgjeff

Planer n’est pas jouer S.E. (1997-2007)

Année : 1995 – 2007
Style : Oldschool, Amiga, Dream
Album disponible sur : LAST.FM | JAMENDO | DEEZER | SPOTIFY 

Réalisé par : Pierre Martin et Pierrick Hansen
Avec l’aide de : Sylvain Sarrailh

1. A war without weapons (P.Martin) 04/1996
2. Musique d’ailleurs (P.Martin) 04/1996
3. A journey in my mind (P.Martin) 06/1996
4. The somniak ‘Air play mix’ (P.Martin) 05/1996
5. Planer n’est pas jouer (P.Martin) 01/1997
6. You’re dead, angles come (P.Martin) 03/1996
7. Just above the purple sea (P.Martin) 03/1996
8. Silence at absolute zero (P.Martin) 03/1996
9. Indice n°1 (P.Martin-Sanchioni-Quartier) 09/1996
10. Falling in love ‘Monaster Mix’ (P.Martin) 02/1997
11. Levitation on the moon (P.Martin) 11/1996
12. Classic of house (P.Martin) 04/1996
13. I give me more (P.Martin) 11/1995
14. Mellow of the earth (P.Martin) 01/1997
15. Summer snow (P.Martin-P.Hansen) 07/1996
16. Planer n’est pas jouer ‘Roland E38’ (P.Martin) 07/1997
17. Dance 2002 (P.Martin) 08/1995

cover_planernestpasjouer_copie.jpgCela fait maintenant bientôt 13 ans que je fais de la musique “intensive”, fou quand même !! Alors que le tout nouvel album sera bientôt disponible dans les mois à venir, j’ai eu envie vous ressortir une version “CD” des meilleurs morceaux de mes tous premiers albums, à l’époque disponibles en K7 audio…

Le choix du nom “Planer n’est pas jouer” n’est pas un hasard, il est également le nom du dernier album K7, sorti à l’époque en janvier 1997, un peu avant mon premier album CD “Divagation”.

Un peu de nostalgie ?

Continuer la lecture de Planer n’est pas jouer S.E. (1997-2007)

La guerre des pâquerettes (2003)

Année : 2003
Style : Jeux-Vidéo, New Age

Album disponible sur : JAMENDO

Réalisé par : Pierre Martin, Sylvain Martin (3,8,11,13), Benoît Charcosset (18)
Avec l’aide de : Monele, Jean-Luc Bécart, DJ LC, Lord Seb

1. Le Chevalier Noir ‘version instrumental’
2. Please wait, while loading
3. Forêt énigmatique
4. L’arbre dans la brume
5. L’hymne de la Guerre des Pâquerettes
6. Le chevalier triste
7. Flûte enchanteresse
8. Le Chevalier Noir ‘acoustique’
9. Amoureux d’une elfe
10. L’oasis de Sakram
11. El lento
12. Vague d’oubli
13. Frozen Lake
14. Le bar des amis
15. Le Chevalier Noir ‘Generic Tv’
16. Wakeuzena ha ha
17. Smith & Wesson’s radio
18. Le Cheeeeuvalier Noir ‘remixed by Maf’
19. L’hymne de la Guerre des Pâquerettes ‘démo version’
20. Jazzy knight

En 2003, je tombe depuis le site de Lost Treasure, sur l’équipe “Game Project”, team français en cours de réalisation d’un jeu vidéo de type “Point & Click”… A l’époque, ce genre de jeu à la Monkey Island n’a plus tant la cote, et le projet est donc plein d’enthousiasme.

Approchez braves gens et laissez-moi vous conter comment un Roi tout puissant d’une écœurante bonté décida de transformer le royaume en un immense jardin fleuri, et ce au grand dam des orques et trolls qui vivaient tranquillement dans leur marais visqueux et puants…

Je ne travaille alors qu’à mi-temps et j’ai donc pas mal de temps libre pour faire de la musique (plusieurs albums seront d’ailleurs réalisés cette année là !)… Bref je me lance pour reprendre le travail de DJ LC et composer des musiques pour le jeu. Un style fort différent de ce que beaucoup connaissent, loin du “cyborgjeff” techno… Avec des musiques souvent plus “fantasy”. Une bonne série seront d’ailleurs réalisées avec mon frère Sylvain “Pype” Martin à la guitare.

Le projet s’essoufflera en début 2004, malgré un relifting du site, devenu alors Arcallians. Longtemps ces titres n’étaient disponibles que pour les connaisseurs dans le fin fond de mon siteweb, jusqu’à ce qu’il soit “accidentellement” mis en ligne sur Jamendo. Non pas que cela ne fusse pas désiré, mais rien n’était vraiment prêt !

Bref, je vous invite à découvrir cet album, au style différent, un poil inspiré par les musiques de Nobuo Uematsu, compositeur de Final Fantasy…. les ré-arrangements du thème par Maf et DJ LC,… et la version “Générique TV” du thème du Chevalier Noir.

Techniquement, les titres sont de nouveaux réalisés avec Impulse Tracker (MS-DOS), sur un AMD 1800+ 512mo. Il s’agit donc là d’un des derniers albums conçu en Impulse Tracker. L’album ne sera donc pas “web-médiatisé”, car sa sortie sera conjointe à l’album dance “Let The Sun Shine”.

La pochette a été réalisée sur base des projets graphiques réalisés par l’équipe Arcallians : Lord Seb, Ryf,…

Les remerciements de l’époque : Yamaha DJX, Boss DR5, Roland E68, Nobuo Uematsu, Gandalf, Nokia, Sony, Pype (Sylvain Martin), Nightbeat, Maf (Benoit Charcosset), Gdream, Legend of Kyrandia, Marie David, Vibe, Iarwain, Lord Seb, Bestel, Cursor, Ryf, DJ LC, Monele, Izzy, Canelle.

Actuellement l’album est disponnible en version “light” sur le site de Jamendo et sera prochainement également diso sur http://laguerredespaquerettes.cyborgjeff.com

563. I gonna live my life with you

DJ CO² (Pierre Martin – Cédric Otte – Didier Rombauts) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 8, Eyes Dreams S.E. (1998)

Centre Audio Visuel - Louvain La Neuve

Les cours se poursuivent à l’IAD et nous commençons à avoir différents exercices pratiques. En petit groupe nous voilà donc Didier et moi accompagnés par l’un de nos camarades Cédric Otte dans l’une des salles du Centre Audio Visuel pour apprendre à manipuler la console Fostex. Un lecteur CD, une veille compilation Serious Beat, un excellent micro… et voilà Cédric Otte qui s’improvise un petit “I gonna live my life with you” avec un air de Beegees… Les voix fixées sur K7 par Didier, je repars dans notre kot avec du matériel terrible pour faire un tube…

La bande son, plus que probablement inspirée de la base utilisée pour l’enregistrement est composée bien entendu via Impulse Tracker avec bon nombre de son issus du Roland E68, avec une petite pointe de Sash…

A ce titre Trance je vais ensuite mettre en place tout un concept “fun” autour d’un chanteur fou invité sur Radio Gabriel (avec le jingle et la petite fond) que l’on arrive plus à arrêter de chanter… Le Concept DJ CO² était né et sera à ce moment là l’une des plus longues productions que j’ai réalisées, passant plus de 11h sur mon ordinateur !

Un petit coucou tout particulier à Carine que Cédric avait décidé d’impliqué à son insu dans les textes de la chanson !

… Alors que j’en attends des nouvelles de Carine depuis plusieurs semaines justement, le temps est long à Louvain-La-Neuve, me vient alors l’idée de faire une “Face B” en mode reversed.. le résultat est planant et musicalement plus personnalisé. “I gonna live my life with you” aura également l’occasion d’être remixé en 2000 pour l’album Y2K, je vous en reparlerais à l’occasion !

Well, still learning hard that the IAD in Louvain-La-Neuve. We have lot of exercices to do in team. That day, Didier, Cédric and I were in the C.A.V. to work on a fostex digital recorder. Using a old Serious Beat compilation and an excellent microphone, Cédric Otte start to scream : “I gonna live my life with you”. Vocals were fixed on a tape by Didier and i’ll go back to our kot with an incredible stuffs to make a tube !

Music, probably inspirated by the one we use on the studio was composed with Impulse Tracker and a lot samples from my Roland E68 and tiny touch of Sash !

This trance song will then received a fun arrangement presented as if his crazy author was invited on Radio Gabriel and don’t wanna stop the music ! This is the concept of DJ CO² !

        Dj Co2,

        Votre mission, si vous l'acceptez sera de faire un tube
        Pour ce faire, il vous suffira de geuler comme un poireau
        dans votre micro tout ce qui vous passera par la tête.

        Nous avons intégré dans votre cerveau un rimophone automatique
        qui automatisera la similitude des phonèmes de fin de vos phrase
        
        Ne vous souciez pas des conséquences possibles de vos actes.

        Toutefois, si vous deviez échouer, notre studio niera avoir eu
        toute connaissance de vos agissement

        Ce message s'autodetruira dans 3 minnutes 15 secondes.

  CO2.IT (3,6 MiB, 338 hits)

  CO22.IT (3,5 MiB, 159 hits)

550. La marque jaune

I-idea (Pierre Martin-Sylvain Martin-Vivien Vanoirbeek) Sony K7, Fostex, Impulse Tracker II – MP3

La marque jaune - IAD

Nouveau projet lié à mon cursus d’Ingénieur du Son à l’IAD. Il s’agissait de réaliser une version sonore de deux planches de BDs. Je me souviens que bizarrement à l’époque, je n’étais qu’à moitié emballé par ce projet, ayant reçu une faible note pour mon paysage sonore durant l’hiver. Je pense que nous avions pourtant le choix libre de la série, et l’album “La Marque Jaune” de Blake et Mortimer était une référence proposée par les professeurs.

De mémoire, j’avais longtemps réfléchi aux choix à faire, et comment réaliser les sons nécessaires à faire mon projet. Avec le recul, je pense que le principale problème à tous ces projets d’avoir trouvé une idée bien précise du projet, des sons dont j’allais avoir besoin et de comment les réaliser avant de pouvoir disposer du matériel pour faire les enregistrements ou la table de montage. Cette fois je m’y étais pris tôt… très tôt, au point que je n’étais pas encore fixé sur mon projet, me rabattant donc sur La Marque Jaune qui loin d’être une BD que j’apprécie. Dommage, car en soi pédagogiquement, c’était un projet intéressant où j’aurais pu briller.

Techniquement, les ambiances ont été une fois de plus enregistrées depuis le magnétophone à K7 Sony emprunté à Mr David. Les bruitages avaient été réalisés avec l’aide de mon frère Pype et de Vivien Vanoirbeek derrière sa batterie ! Une petite musique d’intro programmée avec mon Roland E68 et Impulse Tracker, un fichier que je n’avais pas sauvegardé d’ailleurs… puis l’ensemble monté sur la table de montage FOSTEX.

Au final, le résultat est assez fade et trop long. Je pense d’ailleurs ne pas avoir récolté un excellent score pour ce dernier travail important afin de réussir ma première année d’Ingé Son.

This my last audio project linked to my Sound Cursus in Louvain La Neuve. I don’t realy know why, but i don’t find the inspiration for this project as i am a great fan of BD strips. I finally chose the teacher’s proposition and work around the Blake & Mortimer – La Marque Jaune.

  La marque jaune (1,4 MiB, 28 hits)

532. Slurp n Burp

Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166  – S3M

Petit délire entre frangin, lors de nos vacances familiales à Spaarenduin (De Haan), nous avions imaginé la réalisation d’un jeu de type Pacman qui se jouerais à deux. Autant s’affranchir un peu de la licence de Namco, plutôt que de faire clairement Pac Man et Mrs Pac Man, nous avions imaginé d’un personnage assez similaire glouton de PacGomme et fantôme : Slurp et Burp !

Le concept en place, de retour derrière un PC, je m’attaquais à créer les musiques de ce futur projet dont voici le premier thème, le thème de victoire et le thème lorsque vous avez mangé une super pacgomme ! Le tout bien sur au format S3M 6 pistes, pour coller aux contraintes du player maison codés en Assembleur par Pype.

Another brother crazy project we had during our carnaval holidays at the Noord Zee. We had imagined a two player Pac Man game. So why using the Namco licence when we are P.P.P. Team Software and a lot of imagination ! Two hero that eat PacGomme and Ghost…. Here is Slurp and Burp !

The concept is settle and back from my PC i’m starting to write the musics of this new project. Here is the first theme, victory and SupraPacGomme one. For sure written in S3M 6 tracks to fit the brother ASM player.

  SNB.S3M (252,0 KiB, 253 hits)

529. Timmermans

I-idea (Bernard Minet-Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

Bon alors, les meilleurs d’entre vous auront surtout reconnu une version Dance du thème du dessin animé Bioman interprété à l’époque par Bernard Minet. Je ne vous cacherais pas que j’ai été un grand fan de Bioman, même si c’est une autre histoire ! Devenu accroc à la série vers l’âge de 10 ans, ainsi que de manière générale à tous les génériques TV, j’avais bien sur acheter le 33 tours contenant celui de Bioman… avant de foncer sur l’album de Bioman trouvé chez Carrefour !

Bref, en réalité, j’avais déjà mis en place cette version “module” du générique TV pour y inventer des paroles collant aux aventures de Badman & Rubish Bin… Mais ici l’idée était de revoir la sauce pour qu’elles collent avec le projet d’album un peu kitch autour du thème des profs de l’IAD, ce titre si allait être pour Monsieur Timmermans. Je ferais quelques fouilles dans mes vieux papiers pour retrouver les paroles écrites à l’occasion de ces deux idées. La bande son un poil techno avait été déjà mise en place durant l’été 97 avec l’utilisation des chouettes samples Dance tirés de Double Vision.

Well may be did you have recognize the french theme of the Bioman series. I should admit than around i was 10 years old i was completly addicted to Bioman and all TV generic, so i’ve bought some LPs of Bernard Minet and Bioman.

I began this Dance version in summer 97 first to count the adventure of Badman & Rubish Bin… and I finally get out the project for the I-Idea album about the diffrent teachers i’ve had at the Institut des Arts de Diffusion.

  BADMAN3.XM (1,1 MiB, 255 hits)

  TIM.IT (575,2 KiB, 178 hits)

Continuer la lecture de 529. Timmermans

Esperenza S.E. (1998)

Année : 1998
Style : Experimental, Electro, Dance

Album disponible sur : JAMENDO | LAST.FM

Réalisé par : Pierre Martin, Valentin Boigelot (2, 6) et Pierrick Hansen (12)
Avec l’aide de : La Chorale Tetracorde et Sylvain Martin

1. Back to the monaster
2. Voyage dans sa tête
3. Here comes the Badboy
4. I couldn’t wait anymore
5. Electronic dream symphony ‘dub system mix’
6. Comin’ 2 my haus
7. Space is my reality
8. Let me see the sky
9. Vers la source du mal
10. La danse de la pluie
11. Dans les brouillards de Londres
12. Improvisation
13. Trip to Stratos
14. U know
15. Take a chance ‘power mix’
16. On a trip to Vega ‘radio mix’
17. Barbie girl ‘CJ’s homing mix’

J’avais 19 ans et j’étais alors entrain d’ouvrir mon univers musical à de nouvelles influences. Travaillant alors sur le futur album Esperenza qui serait finalisé en janvier 1998. A cette époque, bon nombre de choses changent dans ma vie ! Et essentiellement, je quitte pour la première fois le cocon familliale pour entrer à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain La Neuve. Loin de mes racines et surtout des amis, je vais découvrir une autre manière de vivre, en collocation avec Didier Rombauts (Hunter) qui sera d’ailleurs plus tard mon associé chez Quena.be. Mais aussi l’univers sans pitié des Média et de la musique où l’argent et les pistons font légion… et où tous les coups sont permis !

Je m’ouvrirais aussi au Rock Métal et à d’autres musiques plus expérimentales avec Antoine Reeckmans (Toon), Damien Bruindonckx et François Janssen (d-JAFAR).. De nouvelles influences maîtresses orienteront également ce nouvel album : Le concert en plein air de Luc Baiwir marquera évidemment les titres Back to the Monaster et Voyages dans sa tête. Je découvrirais également le magasine anglais Future Music Magasine et son CD de sample qui donneront des morceaux tels que La source du Mal ou La danse de la pluie.

A coté de cela, on retrouve bien sur des titres plus Cyborgjeffiens, je veux dire de l’Euro Dance Oldschool comme Let me see the sky et U know où j’y chante mon désespoir d’être si loin de ma petite amie de l’époque.

Techniquement, c’est toujours sous Impulse Tracker II (MS-DOS) que je travaille et sur mon tout nouveau PC racheté à mon ami Cédric Vanrutten, un Cyrix 166mhz avec 16 puis 32 mo de mémoire. J’achèterais assez vite un petit Tascam Porta Studio II avec toutes mes économies d’étudiant, un multipistes sur K7 audio qui me permettra d’améliorer mes titres chantés, bien que mon micro à 200FB soit tout de même bien pourri !

La pochette d’origine avait été réalisée sous Claris Works, une suite de bureautique acheté à LLN,.. et pour cette ré-édition, j’ai choisi une photo d’époque, équipé de mon enregistreur à K7 et de ma perche micro, à la recherche de sons inédits ! Enfin, pour l’anecdote, le titre Esperenza de l’album était enfait lié à un titre cléf du même nom composé en janvier 1998, mais Valentin l’ignorait, et lorsqu’il réalisa l’album pour mon anniversaire, le titre n’y était du coup pas présent.. Il faudra attendre l’album suivant en septembre pour le voir apparaitre !

Remerciements : Valentin Boigelot (TBob), François Janssen (d-JAFAR), Pierrick Hansen (DJ 3.14), Sylvain Martin (Pype), Didier Rombauts (Hunter), La chorale Tétracorde, Aqua, Floppy B, Stéphane, Delphine Jacqmard, Bruno Quoidback (BQ), Laurent Mazzapicchi (Parmesan), Vivien Vanoirbeek (V-Drums), Rudy Boigelot, Falcon, Future Music Magasine, Luc Baiwir, ERA, Nadine Martin, Emax, Vangelis, Moby, Ronny, Will Smith

472. Comin’ 2 my Haus

The Dream Team (Boigelot-Martin-Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT
Track 6, Esperenza S.E. (1998)

Tout commence à l’origine par un module Soiree.it de ami Valentin “T-Bob” Boigelot, Samedi, tous in my home réalisé durant le mois de mai en prélude de sa super soirée d’anniversaire ! Le morceau d’origine déjà proche de la veine The Prodigy emprunte d’ailleurs quelques samples de VooDoo People (1994) et peut-être un peu d’inspiration dans le monde Demoscène.

Fin août, l’album Summer Island est terminé, mais il reste un titre pourtant prometteur que je n’ai pas réellement fini… Everybody need house s’annonce comme le premier projet de The Dream Team (petit clin d’oeil non pas à l’équipe de rêve de Michael Jordan, mais bien à une super CrackTro), composée de DJ Rodriguez, Cyborg Jeff et Codasm. La base donc est réalisée par Valentin. J’enregistre avec mon frangin quelques riffs de guitare supplémentaires passant par sa super pédale de chorus, et j’arrange finalement le tout, ajoutant quelques voix déjantée de mon cru !

Alors les gars, ouvrez grand vos oreilles ! taisez-vous, et écoutez-moi cela !

Dans un premier temps terminée début septembre, j’ajouterais un final, de la stéréo et une limitation à 16 pistes afin de rendre compatible le fichier final pour une super production démo de Codasm… Ceci dit le travail ne fut pas simple, je rencontrais en effet de nombreux problème de mémoire faisant fortement bugguer mon Impulse Tracker, il y avait en effet plus de 4mo de samples à utiliser, et à tout moment mon pauvre petit Pentium 120 était pret à cracher… 5ko free, il fallait vraiment ruser !

Cyborg Jeff, DJ Rodrigues and Codasm, together in a new band named : Dream Team are proud you to present : Everybody need house. Our first tune was realised like this : Basic theme and jungle drum by DJ Rodriguez, Hard drive chorus guitar played by Codasm and arrangement and vocal by Cyborg Jeff.

Okay Dudes, open your ears, shut up and listen to this mod who have mixed by Cyborg Jeff, the only one !

All guitar samples from the Fender Mustang and Super Chorus out of the dusty ampli of Codasm.

I have a lot of problem to work cause memory were bugging all the time. Yes, the first IT written by Codasm in may 97 sized only 40ko but this one now probably approache of 4mo. But it seems to work, i don’t realy know with my Pentium will be able to reload it as at the last saved, it just let me 5ko of free memory !

  SOIRE2.IT (3,0 MiB, 224 hits)

  SOIRE22.IT (3,0 MiB, 468 hits)

  Track 6, The Dream Team - Comin' 2 my Haus' (Esperenza) (56,3 MiB, 445 hits)

Continuer la lecture de 472. Comin’ 2 my Haus

460. Viens au soleil (Big Bottom)

S.S.S. (Martin-Boigelot-Rombauts) Impluse Tracker II + Fostex – Pentium 120 – MP3
track 16, Summer Island S.E. (1997)


YouTube Direkt

Quelle aventure pour le jeune musicien que j’étais alors ! Rappelez-vous, quelques mois au par avant, inondé par les concepts Boys Band à la 2 Be 3 et Backstreet Boys, j’imaginais moi aussi composé un morceau surfant sur le même concept… Rapidement, j’imaginais une petite histoire pas très compliquée de jeunes petits frimeurs qui rêvent d’embobiner les filles, S.S.S. seraient composé de Cyborg Jeff (Pierre Martin) et Tbob (Valentin Boigelot). Musicalement l’influence à tout de même un petit coté DJ Sash!… et pour les paroles, il y avait une petite inspiration venant d’un titre peu connu “Sortez Couvert” qui passait dans le début des années 90 sur ma radio préférée, Radio Média Flémalle ! Bref, le projet aurait pu en rester là… comme plein d’autre ! Pourtant mon ami Valentin, très motivé allait faire décoller notre rêve… En effet, le paternel et frère de Wivine Rombauts, qui comme nous deux étaient à la Troupe de l’îlot venait de construire un studio d’enregistrement ! UN STUDIO D’ENREGISTREMENT…. Waooouw ! Didier s’occupait plutôt de tout ce qui était son, et son papa André s’intéressait notamment à la vidéo… Un projet allait donc se mettre en place pour l’enregistrement de Viens au Soleil en studio, puis la réalisation d’un clip vidéo chez Quéna Arèdje !

Cette nouvelle rencontre avec Didier Rombauts était pourtant assez réservée… caché derrière sa grande table de mixage, rien n’aurait pu laisser paraitre que si grande amitié entre nous existerait ! J’étais le client, il était l’ingénieur… Il faut dire que nous étions encore bien jeune ! Le morceau fut rapidement mis en boite, arrivant avec ma K7 audio rendue de format Sound Tracker… la technologie permettait à l’époque assez difficilement de pouvoir s’accommoder de l’originalité de mon format musicale… J’enregistrais facilement mes voix,… et nous prenions un peu plus de temps avec Val… encore chanteur débutant !

La réalisation du Clip Vidéo était très amusante… Je ne cherchais pas quelques choses de très sérieux… nous avions prévu quelques plans dans une plaine de jeux, dans un terrain vague et dans un champs de blé… La réalisation de la chorégraphie posait bien des problèmes à Mr TBob… mais ne le faisait-il pas un peu exprès !

Rooh, et quène look quand même que nous avions… c’est d’un cocasse ! On peut voir sur la vidéo Wivine et Simon, le frère de Val apparaitre… Et puis quelques barbies et voiture miniature pour scénariser quelques grands moments… rendant le concept finale complètement pastiche de Boys Band… Tant mieux peut-être !

Une fois le montage terminée, sur une table de montage… je récupérais la K7 vidéo… rien de plus… c’était donc la seul source qui allait nous servir pour récupérer la musique, afin de pouvoir l’ajouter sur notre album Summer Island !!! Et la vidéo, comme vous pouvez le voir a bien souffert des années…

Quelques semaines plus tard, Didier et moi constations que nous allions tous les deux passés nos examen d’entrée à l’Institut des Arts de Diffusion à Louvain la Neuve… nous nous y rendions tous les deux… sélectionné, nous voilà qui prenions un kot à deux sur presque coup de tête… une sacrée aventure allait se mettre en place,… puisqu’à l’heure actuelle nous nous sommes associés dans la société Quena.be !

What an adventure for the young musician i was ! Remember, few month ago, i was flushed by Boys Band concept as 2 be 3 and The Backstreet Boys.. I was also imagining surfing on this concept… Quickly i imagined as tiny story with young teenager trying to catch girls with their cars  and muscles… the S.S.S. was borned with Cyborg Jeff (Pierre Martin) and Tbob (Valentin Boigelot). Musicaly it was most inspirated from DJ Sash, and the lyrics had something from a not well known old dance songs called : Sortez Couvert.

The project should not go further, as a lot of other one, but my friend Valentin was so enjoyed by this, he let it grow up… The father and brother of Wivine Rombauts, who was in the same theatre troupe of us had just finishing a home recording studio. Waooouw !

Didier was the sound engineer and this father André was more focused on video aspect. The project was settle, we’ll record the track and then we’ll work on a movieclip realised on Quéna Arèdje !

This new meeting with Didier Rombauts still be reserved, hidden behind his mixing table, no one could imagine how friend we will be later ! I was just a client, and he was the engineer. The song was quickly recorded… The soundtracker format didn’t let us mix it easely with the Fostex, i easely recorded my voice, and we took more time with Val, who was young singer at that time !

Movieclip realisation was realy fun, We didn’t search something serious, so we shooted not so far the studio in field and children amusement places.

Few weeks later, Didier and I discovered we will go to Louvain La Neuve in the same school,… a brand new friendship will started !

  Track 16, S.S.S. - Viens au soleil (Summer Island) (3,0 MiB, 1 036 hits)

448. Let’s dance ! (No, no limits)

S.S.S. (Martin-Decoster-Dewilde) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Le boysband S.S.S. est de retour !! CJ, Pype et Tbob enchaine donc avec un nouveau titre qui va vous faire bouger tout l’été !! Exit le Roland Laurent… je me suis payé un tout nouveau Roland E68 avec lecteur de disquette incorporé après avoir travaillé à l’AD Delhaise Bergerie pendant les vacances !

Bref, je me souviens d’un morceau à l’eau de rose où la petite fille chantait… où les Beatles chantaient… et bien c’est un peu le concept, mais en hommage au groupe de ma jeunesse : 2 Unlimited et leur chanson No Limit sortit en 1993.

Le projet n’ira pourtant pas plus loin devant la difficulté à insérer tant de parole dans un fichier .IT ! Il ne finira pas non plus sur l’album Summer Island, car à l’époque, j’espérais alors réitérer le passage au studio Quéne Arèdje, comme j’allais le faire avec le premier titre de S.S.S. – Viens au Soleil.

Intro
Everybody say yeah
So come again say Yeah

Refrain.
Let’s Dance, Tonigh
Let’s Dance, Be all right

C1
Hey, Hey baby c’est toi que je veux
Tu es la plus belle oh s’il te plait viens danser
Hey, Hey baby je me noie dans tes yeux
Oh oui je crois bien que ce soir ce sera OOOuh

Change
Nono no no No No no no
Nono no no There’s no limit [2x]
No no limits you reach from the sky
no valley too deep, no mountain too high
It’ said, No no limits you reach from the sky
no valley too deep no mountain too high

C2
Mon dieu, mon pot vise la nana d’à cote
Je te le dis moi celle la je ne te la laisserai pas
Avec sa blouse carrément décolté
Je crois bien que je ne vais pas me faire prier

C3
Franchement je crois qu’on est vachement bien tombé
Toutes les gonzesses ici sont belles à croquer
Mmais toi tu sais tu es ma préférée
je crois bien que ce soir on va encore écouter…

The S.S.S. boysband is back ! CJ, Pype and Tbob will soon present another summer hit that let you move all the night ! No more Laurent’s Roland keyboard, i’ve bought my new Roland E68 with a floppy drivers after working a lot in the local marketshop during the holidays.

Well, i remember a french song where The Beatles singing… and it was the concept of this song, also an hommage to my favorite dance formation : 2 Unlimited.

The project won’t go further, due to the limit of the .IT file format and the ambitious lyrics…

  ROLWAV.IT (695,3 KiB, 165 hits)