Archives de
Étiquette : univers

Univers alternatif

Univers alternatif

Il y a la vraie vie, et celle du paraitre. Dans la vraie vie, on peut parfois crier, envoyer tout valser, on peut dire non, on peut taper du point, mais pas dans celle du paraitre ! Dans celle du paraitre, il faut être aimer de tous, il faut gagner ses likes, il faut que l’on s’intéresse à nous, à nos idées, que l’on nous suive, sans nous jalouser. Dans le paraitre, on est jamais malade, on est toujours content, souriant… Nos enfants sont parfaits, il ne pleut jamais… ou s’il pleut, c’est pour chanter. On a pas de problème, on a que des solutions pour les autres….

Black Mirror, Saison 3, Episode 1…. Black Mirror, c’est une peu le Kiss Kiss de Roan Dahl version Netlfix… Et cela fait grandement réfléchir…

Sesame Credit, ou Big Brother est un joueur
Sesame Credit, ou Big Brother est un joueur

Tout cela me rapelle également cet intéressant dossier publié chez Press-Start autour du sujet : Quand le concept de gamification déborde… En Chine, ceci est devenu une affaire d’état, application mobile à l’appuie, vous pourrez gagner des entretiens d’embauche, un prêt bancaire facilité… si vous vous comportez en bon citoyen… Non, ceci n’est pas le scénario d’un film d’anticipation !

Durant l’année 2015, 8 compagnies chinoises lancent des applications en partenariat avec le gouvernement avec un but avoué: la gamification de la vie du peuple chinois. En d’autres termes : encourager les gens à être de “bons citoyens”. L’exemple d’application la plus connue est Sesame Credit, parce qu’elle a été développée par la société Tencent Holdings, structure tentaculaire détenant une multitude de sites internet et de jeux en Chine, ayant aussi des parts chez Epic Games ou encore ayant terminé le rachat de Riot Games en 2015. On peut donc dire que Tencent est ce qui se rapproche le plus d’un Google/Amazon/Facebook/Steam chinois. L’application mobile est d’abord liée au compte du site d’e-commerce Alibaba (oui, on repassera pour la subtilité des noms) de l’utilisateur. Ce qui représente déjà une sacrée base de données vu que le site est le principal concurrent d’Amazon dans ce pays. Cependant, Sesame semble aussi pouvoir vérifier les posts et media partagés sur les réseaux sociaux détenus par la compagnie, eux aussi très populaires. (Un article à lire sur Press-Start)

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Les films du mois : Shutter Island

Les films du mois : Shutter Island

Shutter Island (2010) *****

Ah, c’était donc ça du Martin Scorsese ! Ben si j’avais su, je n’aurais pas pris le risque de passer à coté. Clairement Léonardo se retrouve de plus en plus souvent dans les films qui dérange, avec un rôle difficile mais qui lui va si bien ! Difficile de décrire shutter island sans en dire trop… Disons que j’ai vécu ce film comme je vis les meilleures jeux vidéos auxquels j’ai joué… comme si j’étais là a comprendre l’histoire à la décrypter, à chercher des indices !! Merci Jeff de m’avoir en son temps signalé cette excellent film !

Red Riding Hood (2011) ****°

Waouw, ça change des histoires de vampires ça ! Un très bon mélange de film romantique et fantastique puisant bien sur dans le petit chaperon rouge, mais également Le Village ou tout simplement le jeu Loup Garoup. L’ambiance du film est excellente, avec des couleurs et effets de lumière dans cet univers vraiment agréable. Avec en prime un Kinepolis calme et paisible… une excellente petite soirée ciné et un film à ne pas louper !

Daybreakers (2009) ***

Bon… science fiction et vampires, ça aurait pu le faire… Au final, ça tourne quand même plus à l’hémoglobine mal dosée et un manque d’action réelle… Dommage, en soit le concept était intéressant.

Where the Wild Things Are (2009) *

Bizarre je m’étais fait une super impression de la bande annonce de ce film (Max et les Maximonstres)… et pouvant enfin le voir, dès le départ, j’ai senti que j’allais être déçu… j’ai tenu bon près de 20 minutes… mais vraiment, je n’ai pas réussi à accrocher.

Sherlock Holmes (2009) ***°

Bon, je crois qu’il m’aura fallu la moitié du film pour me faire à un Holmes si jeune, à un Watson au physique très Sherlock, tous deux presque maître Kung Fu… Un Sherlock caractériel, est qui semble à coté de ses pompes…. Le tout semblant s’orienter vers une enquête aux penchants de Magie Noir… Force m’est de vous dire que j’avais bien du mal à faire la corrélation avec le gentil Sherlock Holmes et son débonnaire Dr Watson à la poursuite des inventions tordues du Professeur Moriarty… issu du dessin animé de mon enfance. Je n’ai jamais lu les livres originaux, peut-être cette enquête y fait-elle pourtant référence ? Ceci dit, petit à petit, une fois les personnages et leur méthodes acceptées, j’ai commencé à apprécier le film, sentant qu’il y avait bien de l’énigme tordue là derrière,… lui trouvant même un petit gout de Benjamen Gates qui n’était pas pour déplaire,… l’histoire se terminant dans une future poursuite après le professeur Moriarty !

En mode BD

En mode BD

Vous aurez constaté que j’ai peu parlé Jeux Vidéo ces derniers mois ! C’est qu’il faut bien l’avouer, je regarde plus les boitiers de FFXIII et Heavy Rain que ce que je n’allume réellement ma console ! Le soir, je suis crevé, et pendant la journée, si je suis à la maison, il me faut au moins un œil pour surveiller Charly ! Il me fallait donc m’adapter à ce nouveau train de vie, maintenant que mon grand monstre marche à quatre pattes dans la maison et tente d’attraper tout ce qu’il trouve, voir même de prendre la poudre d’escampette dans les escaliers ! Les BDs se sont avérées être une bonne solution… et tant mieux, car j’avais un sacré retard en la matière justement ! J’en ai donc profité pour terminer tous les Monster Allergy que madame avaient achetés il y a quelques années et que je n’avais toujours pas ouvert… Puis j’ai enchainés sur les aventures de Lys pour maintenant me (re)plonger dans Les P’tits hommes !

Lire la suite Lire la suite

Wiiwaa, un vrai jeu vidéo pour les enfants ?

Wiiwaa, un vrai jeu vidéo pour les enfants ?


YouTube Direkt

wiiwaa_wii_001.jpgMa première rencontre avec un jeu vidéo remonte à bien longtemps, chez mon oncle Barballo, vers 1982… j’avais au mieux 5 ans en tout cas. Lors d’une fête de famille, il avait branché son “nouveau joujou”, un ZX St Clair, avec des touches en caoutchouc… Ca ressemblait à la grosse calculette de mon papa, mais qui se branchait sur la télévision… et il tapa, tapa du charabiat… pour faire apparaitre à l’écran quelques images.. je crois un genre d’Astéroïd… mais honnêtement à l’époque, ca m’inspirait peu.. je préfèrais pouvoir enfin, jouer avec le cirque Playmobil de ma cousine…

De nos jours, les enfants sont bien plus rapidement mis en relation avec le jeu vidéo. C’est devenu un art comme le cinéma ou la bande dessinée… Et les éditeurs l’on plutôt bien compris, de très nombreux jeux sont conçus pour nos petites tête blonde, mais le plus souvent il s’agit de reprendre des concepts archaïques… un jeu de plateforme en 2D très classique avec un affreux Bob l’Eponge… pour avoir lu le bouquin référencent tous les jeux sortis sur la Nintendo DS, très prisées des enfants… Le résultat est navrant face à la qualité des productions et surtout l’innovation…

Voilà pourtant que les suèdois de Zoink Games nous prépare un jeu pour enfant sur la console Wii de Nintendo d’un nouveau genre !! Bien, je n’ai qu’une vidéo présentant le nouveau Gameplay novateur de Wiiwaa, mais déjà graphiquement l’univers de ce nouveau héros est digne de l’excellent Rayman (pas celui avec ces stupides lapin crétins)…

En réalité plutôt que de demander à l’enfant d’agiter sa Wiimote et faire des mouvements (de plus en plus répétifis, il faut bien admettre que dans la peau de Mario, Crash Bandicoot ou Sonic, sur Wii c’est toujours la même chose)… il faut faire avaler la Wiimote à une peluche à l’effigie du héros, puis en jouant avec elle, la faire évoluer dans le monde “virtuelle” sur la TV.

Il s’agit là d’un concept mercantile fort au japon, mélanger des jouets phyisques avec des mondes virtuelles… mais en général si les personnages ce retrouvait d’un coté et de l’autre du jeu de l’enfant… la peluche prend vie ici dans la télévision, suivant les mouvements de notre bambin… Personnellement je trouve cela génial, et je me réjouis déjà de pouvoir faire découvrir ce genre de jeu à mon Charly !

perdu dans la masse

perdu dans la masse

DSBon voilà, j’ai terminé de consulter le moog “Intégral des jeux DS” édité par Pix ‘n Love… Il est claire que ce bouquin était loin d’être passionnant… Un petit historique intéressant sur l’arrivée de la console portable de Nintendo… puis la présentation, au format pas bien grand des 888 jeux européens réalisés jusque là. Il est claire que j’aurais préféré qu’y soit traité les jeux américains et japonais dont les sites que je consulte non jamais parlé… Une bonne partie des jeux 2009 n’y sont pas… en tout cas, je n’ai pas vu passé le dernier Giana Sister pourtant disponible en Allemagne depuis le mois d’avril, mais dont on ne parle toujours pas sur ETAJV et que l’on ne trouve pas non plus en magasin…

Ceci dit, j’ai tout de même pu y répérer une série de jeux qui s’étaient jusque là perdu dans la masse de trucs déjà dispo… voici donc une petite liste des choses à investiguer pour moi ou pour madame… dans la mesure cette dernière se réintéresserait un peu aux jeux vidéo…. ce que j’ai du mal à me mettre en tête… Bon, on peut aussi trouver dans ce bouquin de bons tuyaux pour les jeux éducatifs pour les plus jeunes… mais je ne m’y suis pas attardé… Charly est encore trop petit… Si quelqu’un est intéressé… je peux lui revendre le bouquin.

Lire la suite Lire la suite