Archives de
Étiquette : théatre

Parce qu’ils sont tout pour moi

Parce qu’ils sont tout pour moi

Les journées filent à toute vitesse, les projets s’accumulent… Faire des tartines, conduire tout le monde, prendre un café, programmer les journées de tournage, monter les projets vidéo, se battre pour le futur ou craindre de ce qu’il en sera, puis faire les devoirs, encore les devoirs… vider le lave-vaisselle, remplir la machine à lessiver, les sortir du bain, parfois raconter une histoire, entre un lange qui s’est échappé et deux petites excitées qui sortent les vêtements de leurs armoires, trouver qui sera le prochaine fournisseur d’électricité, chercher à résoudre les problèmes du site internet, faire encore un peu de montage ou vérifier les backups, s’assurer que Rick s’en sort une fois de plus, faire un bibi, écouter les conseils d’Hermione pour passer les buses, fermer les yeux… Charly, Alice, Juliette, Rose… Ai-je assez passé de temps avec vous. Suis-je le papa qui comble vos besoins ? Je voudrais si souvent avoir plus à vous donner… et je fatigue… je m’énerve…

Et pourtant, nous en passons ensemble des beaux moments, même si je n’ai parfois même plus le temps de glisser ici…. Un magnifique spectacle de danse, des beaux moments à Pairi Daiza ou le spectacle de théâtre de Charly… Allé, je me laisse quelques souvenirs de ces dernières semaines.

La vie en double +2 : Les petits sacrifices des familles nombreuses

La vie en double +2 : Les petits sacrifices des familles nombreuses

Une grande famille, c’est beau, c’est plein de vie… mais parfois, on se pose des questions en tant que parent face aux regards des autres,… des enseignants par exemple… Bref, je suis tombé sur ce beau témoignages sur le blog 4 Enfants que je lis régulièrement. Voilà de quoi un peu relativiser ce sentiment d’être un moins bon parent que ce que je n’aimerais l’être.

Je suis la première à vanter les mérites de la grande famille et à m’extasier devant les liens particuliers qui unissent mes petits. La famille nombreuse, je la savoure comme un bonbon. C’est délicieux, mais il arrive parfois que ça pique un peu.Quand j’ai appris que nous passerions de 2 enfants à 4, j’ai surtout pensé aux grosses problématiques, comme celles liées au logement, à la voiture assez grande ou aux agendas façon Tetris qu’il faudrait superposer. Mais je n’avais pas en tête tous les petits sacrifices du quotidien, tous ces petits moments où je me dis que tout serait tellement plus simple, si je n’en avais qu’un. (A lire sur le blog QuatreEnfants.com)

Et ici, si nous n’avions qu’un seul enfant,… correction dans le texte.

Je pourrais l’écouter raconter sa journée d’école sans être obligée de l’interrompre 5 fois à cause du petit des filles qui veutlent absolument raconter un truc aussi. Un truc mieux, un truc urgent, un truc plus grand, enfin un truc qui mérite absolument d’être dit MAINTENANT. Je pourrais entrer un peu dans le détail de sa journée, lui poser des questions, puis répondre au siennes autrement que par un simple oui ou un rapide non,… au suivant !

Je ne serais pas obligée de compter le nombre de  gnocchis kellogs dans chaque assiette bol pour être certain d’arriver à une égalité parfaite. Ni vérifier dans la poubelle le nombre de berlingot de cacao bu afin de m’assurer que l’on est bien à 1 par personne ! 

Je ne dirais pas « laisse ta soeur tranquille » en boucle, inlassablement, invariablement, toutes les 20 minutes. Je ne réglerais aucun conflit, je n’entendrais plus de cris.

Je l’emmènerais chez le pédiatre AVANT que la rhino ne se transforme en bronchiolite. Peut-être même qu’on ferait la visite des 2 ans, puis celle des 3 ans, il parait que c’est important.

On partirait en week-end sur un coup de tête, on louerait une cabane dans les arbres ou une maisonnette près de la plage, comme ça, au dernier moment. On mettrait 3 slips dans un sac et roule ma poule on se casse à la mer …

Je discuterais 5 minutes avec les parents à la sortie de l’école, j’aurais un peu de temps, et on s’amuserait à plaindre cette pauvre Valérie, elle doit tellement galérer, elle, avec ses 4 enfants …

J’attendrais chaque mercredi avec plaisir. Je planifierais des sorties ciné ou musée, et on irait manger une glace à Tilff après une petite balade à vélo.

Je lirais une histoire le soir en entier, sans être dérangée toutes les 2 minutes pour une histoire de doudou, de j’ai encore soif ou de y’a ma soeur qui veut pas sortir de mon lit.

J’aurais attendu qu’il soit au collège pour le laisser rentrer seul. C’est plus rassurant, et c’est vrai qu’il est encore un peu tête en l’air à tout juste 10 ans. (On y est pas encore… mais ça sent déjà le Bus de la TEC, j’avoue)

Il ferait du baby-tennis, de la baby-gym, de la baby-pétanque, et tout un tas d’autres trucs où je pourrais l’encourager et le voir progresser. Je l’accompagnerais aux matchs et aux galas de fin d’année, peut-être même que je consacrerais mes mercredis à ses activités. Disons que Théatre/louveteau, Danse/Baladdin… c’est déjà le max que je puisse faire !

Je zapperais les courses de temps en temps, et quand le frigo serait vide, on se ferait livrer le diner, tout simplement. On pourrait sur un coup de tête allé tous ensemble au resto !

Je mettrais mon réveil une heure plus tard chaque matin. Un seul petit-dej à préparer, ça va pas nous prendre la matinée.

Je pourrais oublier de lancer la machine à laver de temps en temps sans flipper du retard accumulé.

Et oui, toutes ces choses, je ne peux plus les faire…. Avoir plusieurs enfants, c’est jongler  avec le temps, c’est anticiper beaucoup, c’est négocier tout le temps. Avoir plusieurs enfants, c’est ne pas pouvoir trop se laisser déborder, c’est devoir passer sa vie à l’organiser…

Et pourtant, si je n’avais qu’un seul enfant, je crois que je passerais mon temps, à rêver des suivants … << Ben voilà,… je confirme !! Si cela vous parle, passez régulièrement faire un tour sur ce blog !!

Une semaine sans Charly

Une semaine sans Charly

Les semaines ne se ressemblent pas, en voilà déjà deux de passées depuis que notre Charly est revenu de son premier camps Baladin ! 1 semaine sans Chacha, cela fait tout bizarre à la maison ! Si dans les premiers temps Rose était toute étonnée de ne trouver de réponse à ses “Cha Cha”… elle a trouvé auprès d’Alice la présence qui lui manquait ! Oh, il ne fait pas vraiment plus calme avec Charly en moins, les filles parviennent quand même à se chamailler, mais il est vrai que l’on souffle un petit peu plus… mais juste un petit peu ! Oui, mais diable que c’est long d’attendre ! Où est-il ? Que fait-il ? Est-ce que tout va bien, est-ce qu’il s’amuse bien ! Il aura fallu attendre un long moment avant de recevoir une bien laconique petite lettre … 2 lignes, 3 auto-collant, emballé, c’est pesé !

Enfin du courrier !
Enfin du courrier !

Nous n’aurons que peu d’histoire du camps baladins… Au tour du monde, il est parti à la recherche des 7 merveilles et a surtout bien apprécié manger des spaghetti sur table et faire la bataille d’eau ! Il est vrai que notre bonhomme est revenu un peu patraque avec de la température…

Entre temps, la vie avait déjà repris sont court… et chacun son lit ! Les filles passant d’un stage de marionnette à un stage de théatre pour sauter ensuite dans un stage de Nature et Magie… Nous aurons à peine eu le temps de crier ouf, que les congés de papa et maman seront déjà là !

 

EnregistrerEnregistrer

L’école est finie

L’école est finie

Et voici donc une année de plus qui se termine pour Charly, Alice et Juliette… Place aux vacances, enfin,… pour papa et maman, il reste encore trois bonnes semaines avant de pouvoir crier de même !

Au revoir madame Philippard
Au revoir madame Philippard

Félicitations à toi mon Charly ! Tu as très bien repris la situation en main afin de faire de beaux résultats à tes examens ! Une période stressantes pour nous tous, car c’était la première session d’examen de la famille… Te voilà donc prêt à entrer en 3° année primaire où tu devrais à nouveau retrouver tes copains Riukki et Elyn, chez une nouvelle institutrice ! Avant cela, tu viens de partir vivre la vie de camps pour une semaine avec les baladins et tu auras la chance d’aller faire un stage de Cinéma avec ton copain Nathan.

Au revoir Mme Halleux !
Au revoir Mme Halleux !

Vous mes grandes, Alice et Juliette, vous quittez les classes de maternelles, en route pour la 1° année primaire… Cela va changer à la maison avec tant de monde à la table des devoirs ! On va tacher de profiter tous ensemble entre vos stages de Théatres, de marionnettes et de Yoga !

… Et pour les “Vacances”, on verra… rien de décidé pour l’heure !

Lire la suite Lire la suite

Saint Nicolas est dans le cloud

Saint Nicolas est dans le cloud

Et oui, chez nous les p’tits belges, c’est le 6 décembre que Saint Nicolas arrive son âne et le père fouettard qui n’est pas noir déposer plein de joujoux. Et Saint Nicolas il a tout compris depuis longtemps, là dans les nuages, il travaille dans le cloud : Broze, Carrefour, Cora, Dreamland, Amazon, Oxybul,… il répartit sont travail pour que chacun de nos petits bambins puissent crier “Merci Saint Nicolaaaas”.

Avec maintenant 3 enfants à la maison, 3 nièce/neveux et les filleuls… cela fait du travail à la maison, et en sachant que l’anniversaire des filles sera ce weekend, et donc à quelques semaines de Saint Nicolas, il vaut mieux être organisé !

Evernotre - préparation de Saint NicolasRepérage Saint NicolasAlors, cette année, j’ai fait comme Saint Nicolas, j’ai utilisé le Cloud. Avec mon Smartphone, je fais des photos et du repérage dans les magasins de ce qui m’intéresse, j’ai aussi pris en photo tout ce que j’avais trouvé sur les bourses et brocantes… le tout s’auto-envoie sur DropBox. J’en profite pour mettre à jour toutes ces infos via Evernote, et faire une galerie privée dans Facebook… J’ai tout sous la main et je peux à tout moment mettre ma Snorkys au courant et discuter du sujet…

Après il n’y a plus qu’à s’assurer que la lettre à Saint Nicolas de Charly arrive à bon port… parce que c’est quand même plus sympa que de lui écrire un mail !

Lire la suite Lire la suite