Archives de
Étiquette : Synology

La boite à MOOC

La boite à MOOC

 

MoocLab #4 - Pierre Martin - Studio Multimédia - IFRES - eCampus - ULg

Vous me voyez peu, vous me lisez moins ! Il serait pourtant grand temps que je m’occupe de préparer mes prochaines vacances mais il est vrai que depuis deux mois, je suis grandement les pieds.. et la tête dans la mise en place d’un projet de réalisation de MOOC (Massive Open Online Courses) au bureau. Cela fera bientôt 15 ans que je fais de la vidéo pédagogique à l’Université de Liège et depuis quelques années nous vivons un joli BOOM de production. Si tout avait commencé en 2002 avec un simple petit caméscope bien avant que l’on ne parle de Youtube, je ne suis pas peu fier de ce qu’est devenu maintenant notre studio multimédia à l’IFRES!

De plus, cette année, nous avons eu le feu vert pour la mise en route d’un projet pilote d’envergure et ce fut l’occasion à maintes reprises de se poser sur ce que nous avons déjà produits, nos choix techniques, notre approche et dans quelle direction évoluer. S’il est peut-être encore un peu tôt pour vous parler de nos premiers MOOCs, il me semble déjà intéressant de pouvoir partager les aspects techniques avec vous.

Production Multimédia à l'ULg

Fin de l’année dernière j’ai eu l’occasion de faire une petite présentation à HELMo de cette réflexion réalisée autour de nos productions multimédia à l’ULg  (PDF) réalisée avec Jean-François Van de Poël et Dominique Verpoorten. Présentation qui fut ensuite reprise plus en profondeur lors de la eapril au Luxembourg par Jean-François (PDF). En 2015 nous avions déjà produits plus de 1000 capsules vidéos et plus de 250 heures de contenus, une belle matière première pour prendre du recul, n’est-ce pas ?

Nous avons dans un premier temps dégagé 7 typologies principales de vidéo pédagogique pouvant être élargies allant de la simple captation écologique en amphi à la super production. Nous avons bien sur illustré ces typologies avec des exemples concrets parmi nos productions liégeoises, quantifier l’implications tant de l’enseignant, de l’accompagnateur pédagogique que du technicien.

Ce travail nous a permis d’une part de pouvoir dégager une approche plus systématique dans nos offres et le workflow technique. D’autre part nous allions ensuite pouvoir l’utiliser pour analyser un panel de MOOCs  afin d’investiguer quels types de vidéos y étaient représentées, pourquoi, comment ?  C’était enfin l’occasion de sentir le pouls… Sommes-nous aptes à produire des vidéos de MOOC !? Oui !

Lire la suite Lire la suite

Connecté !

Connecté !

Architecture Réseau
Voilà, on y est enfin, l’architecture réseau est opérationnelle ! Toute l’électricité était à refaire dans notre nouvelle maison, et j’avais prévu un câblage réseau qui relierait les différents points stratégiques. Devant investir également dans un nouveau routeur WiFi, je me suis orienté sur un Netgear efficace qui me permet notamment de créer un WiFi “visiteur” distinct du reste de l’infrastructure, que les clients pourront utiliser en patientant dans le studio.

L’isolation de la maison est telle qu’à l’étage, le signal du NetGear est à peine perceptible. J’ai donc installé l’ancien Lynksys en WiFi privé. Ce dernier, équipé d’antenne me permet d’émettre dans tout le 1° étage, y compris dans le jardin.

Les ordinateurs sont reliés par cable, ce qui facilite grandement le transfert de fichiers comparativement à ce que j’avais mis en place dans notre précédente maison. Il restait encore à paramétrer tous les devices. Mettre à jour la PS3, intégrer la 3DS et la WiiU, et de ce fait créer un compte Nintendo Network reliant les deux appareils. J’ai également eu la bonne surprise de découvrir qu’il était possible de transférer les contenus achetés sur la Wii vers la WiiU, mission à entreprendre pendant les vacances de Toussaint !

Il me restera alors encore à essayer de redonner vie à mon Nabaztag et remettre à l’étude la mise en place d’un NAS Synology.

 

Scoop : Stratégie de sauvegarde et NAS Synology

Scoop : Stratégie de sauvegarde et NAS Synology

Je garde toujours un œil attentif aux stratégies de sauvegarde de données d’autres blogueur photographe ou vidéaste. Aujourd’hui Jean-François Vincent de Digital Life Magazine se penche sur une solution autour d’un iMac et un NAS Synology DS414.

Stratégie de sauvegarde et NAS Synology DS414 - Partie 1/2
Stratégie de sauvegarde et NAS Synology DS414 – Partie 1/2

“Si vos photos ont de la valeur à vos yeux – ou commercialement! – un système de sauvegarde robuste et aussi automatisé / systématique que possible est tout aussi important que votre équipement photo. C’est pourtant souvent un maillon négligé, que l’on découvre lorsqu’un problème survient! Bien que je sauvegarde depuis mon premier Mac, notamment grâce à l’arrivée de Time Machine, un disque dur défectueux a causé la corruption d’une grosse partie de mes archives multimédia. J’attache depuis une importance particulière à la marque de mon matériel – plus de petites économies sur ces sujets! – et à un système comprenant au moins une double sauvegarde. (Article à lire sur Digital Life Magazine.)”

L’après “Apocalypse now” – solution de backup

L’après “Apocalypse now” – solution de backup

Bon, si vous prenez mes derniers articles et que vous secouez le tout, vous aurez compris que j’ai pas de réflexion à avoir autour de mon équipement informatique et solution de backup.

1. Transfert important d’une grande partie de mon travail de production de PC -> MAC
2. Impossibilité de supprimer l’utilisation du PC dans mon flux de travail (gravure BluRay, logiciels spécifiques, musiques, modularité, compatibilité, …)
3. Nécessité de centraliser des données
4. Améliorer la fiabilité des solutions de backups.

Lire la suite Lire la suite

Apocalypse Now : le point

Apocalypse Now : le point

Western Digital 2to - burnedJ’ai les mains dans l’informatique depuis de nombreuses années, ce qui fait que je transbahute des données numériques depuis près de 30 ans. Sans compter la disparition de toutes mes disquettes Commodore 64 et des données qu’elles contenaient, le premier grand drame s’est produit en juin 1997 où un montage téméraire d’un lourd disque dur s’est détaché percutant le deuxième disque dur de la machine. Mon frère mis alors en place l’opération Jésus Christ pour tenter de sauver le plus de données possibles. Malgré nos sauvegardes sur bande magnétique et un backup en multidisk sur 47 disquettes, de nombreux fichiers ne purent être sauvés, dont quelques compositions musicales et surtout plusieurs jeux-vidéo que nous avions réalisé au sein de P.P.P. Team Software.

A partir de cette date, j’ai commencé à mettre en place une stratégie de backup sur CD-Rom régulière. Notre disque dur ne dépassait pas à l’époque les 650mo d’un CD. Les autres cas de figure de crash de données que j’ai vécu se sont étrangement passés dans des circonstances similaires, lors de moment clé de rassemblement de données critique sur un même support avant la mise en place d’une nouvelle méthode d’archivage… Vais-je devoir en tirer des conclusions ?

Quoi qu’il en soit, l’épisode de la nuit de jeudi à vendredi de juillet 2013 aura pour nom de code Apocalypse Now ! Alors que je travaillais depuis 3 semaine à une refonte complète de ma stratégie de backup / stockage de fichiers vidéo qui devait être opérationnel pour le weekend, j’ai retrouvé mon disque de 2to WD Black brûlé !

L’incendie n’était d’ailleurs pas très éloigné, puis que de la suie et forte odeur de brûlé ont été constaté le matin en entrant dans le bureau. Le PC n’avait pas réellement broncher, puis qu’il était toujours dans la session Windows, m’annonçant juste que le périphérique était déconnecté. Dans la tour pourtant on peut constater les traces de brulure sur la carte et les connecteurs du disque. Les prises en provenance de l’alimentation avaient fondu et le cable d’alimentation du ventilateur de façade également.

Les pertes sont importantes, puisque le disque ne démarre pas, même en changeant la partie électronique, cependant dans mon “malheur” je suis tout de même content d’avoir eu un solution de backup importante derrière mois, même si pour cause de réorganisation, elle n’était plus 100% opérationnel depuis quelques semaines.

Difficile de déterminer la cause exacte de l’accident. Le disque dur en question était encore assez jeune, un peu plus d’un an mais il était fortement sollicité, comme toute la machine. Cette dernière avait presque 4 ans et venait très récemment de montrer des soucis de surchauffe processeur qui l’avait fait rebooter deux fois en juin.

Pour la petite histoire j’avais déjà pu déplorer quelques mauvaises aventures ces dernières années.

Lire la suite Lire la suite