Archives de
Étiquette : Street of Rage

Les 100 meilleures musiques de jeu vidéo

Les 100 meilleures musiques de jeu vidéo

Les meilleures musiques de jeu vidéo, voilà un sujet qui me tient à coeur depuis de très nombreuses années ! Il existe bien sur déjà diverses playlists sur Youtube ou sites amateurs de clics qui se sont penchés à proposer ce genre de mega hit parade et au fond qui suis-je pour prétendre proposer un autre TOP 100 ?

J’en conviens, c’est le genre d’approche qui a une certaine part de subjectivité, parce qu’en matière d’art les gouts, les couleurs, les notes, les sons, chacun aura une oreille différente. Néanmoins je me lance malgré tout.

Tout d’abord, parce que la musique propre aux jeux vidéo a toujours été pour moi un élément important. J’ai découvert les jeux vidéo à 6 ans en 1983 avec les premières petites musiques du Commodore 64 et devenant rapidement fasciné par les sons que cette machine pouvait offrir grâce aux prouesses de compositeurs vidéoludique de l’époque. J’ai ensuite basculé sur un PC où j’ai vu l’arrivé des premières cartes son aux sonorités FM et la transition vers l’arrivée des premières bande son sur CD-Rom qui se frottaient alors à la technologie du soundtracking issue du monde Amiga.

Piano Collections: Final Fantasy VIII
Piano Collections: Final Fantasy VIII

J’ai pris également du recul quand à ce que je trouvais étonnant dans les musiques des jeux de la Game Boy, de la NES, Super Nintendo et Megadrive avant le passage aux bandes sons plus orchestrées du nouveau millénaire et le retour de la vague plus “rétro” des jeux indépendants de ces 10 dernières années.

Ce bagage m’aide à prendre un certain recul autour de mes expériences personnelles de joueurs amateurs de musique vidéoludique mais également quant à la qualité technique d’oeuvres composées pour jeu auquel je n’ai pas joué. Ces démarches de reflexion font également partie de mon approche en tant que compositeur de musique pour une série de jeux vidéo indépendants et amateurs.

Enfin, la plupart des “tops” que j’ai eu l’occasion de découvrir était toujours à mon gout trop américain, trop import japonais voire trop franco-français. Bien entendu, comme Bjorn Olav Dozo l’explique dans le MOOC “Introduction à la culture vidéoludique“, il y aura toujours de nombreuses approches à écrire l’histoire du jeu vidéo, et à nouveau j’apprécie partager avec vous cette angle-ci.

games o clock volume 4
games ‘o clock volume 4

Ce TOP 100 est donc inspiré d’un travail entamé il y a plus de 15 ans, à l’époque où télécharger des OST sur Internet était assez facile dans les sites et outils de Peer 2 Peer ce qui m’a permis d’élargir ma culture sur le sujet en réfléchissant à l’époque  à une compilation musicale du nom de Gamin’O Clock qui reprendrait les meilleurs bande son de jeu vidéo, projet partagé sur ce blog il y a plus de 10 ans, mais dont la plupart des références ont soufferts avec le temps.

(…) A coté de cela, des musiques dites “FM” aux sonorités plus douces font leur apparition déjà dès la fin des années 80 sur les bornes d’arcade et la nouvelle console de SEGA, comme dans le jeu Golden Axe (piste 6) dont vous pouvez écouter la version Arcade composée par Nakyoku en 1989. Les jeux PCs s’orientent également vers des sonorités similaires issues des carte Adlib du synthétiseur Yamaha OPL. La version PC (remasterisée ici  par Video Game Orchestra) de la fourmi ninja Zool (piste 15) composé par Patrick Phelan en 1993 en est un bel exemple, ou encore un peu plus tard, la bande son du shoot’m up Tyrian (piste 17)  d’Epic Mega Games , composé en 1995 par l’américain Alexander Brandon.

J’ai ré-actualisé ce travail en découvrant ce TOP 100 anglophone sur FactMag.com que je trouvais assez intéressant et qui m’a fait lui aussi découvrir de nouvelles oeuvre. J’imaginais alors en faire une chronique hebdomadaire de vacances sur Press-Start, mais le travail a finalement été encore long, affinant ma réflexion d’une part en suivant le MOOC “Game Design and Development: A Bit-by-Bit History of Video Game Music” de Kenny Mc Alpine professeur à l’Abertay University, en participant à la création du MOOC “Introduction à la culture vidéoludique” au travers des rencontres avec Pipomantis et Fanny Rebillard et enfin les différentes échanges avec Mickael Blutch responsable du projet “Musiques de jeu vidéo“.

01 – 10

01. Fez (Rich Vreeland) Xbox 360, 2012 — « Adventure »
02. Final Fantasy X (Nobuo Uematsu) PS2, 2001 — « To Zanarkand »
03. Beyond Good & Evil (Christophe Heral) GameCube/PC/PS2/Xbox, 2003 — « Hylian Suite »
04. Silent Hill 2 (Akira Yamaoka) PS2, 2001 — « True »
05. Rayman Origins (Christophe Héral, Billy Martin) PS3/Wii/Xbox 360, 2011 — « Sea of the Serendipity – The Lum’s dream »
06. Ico (Michiru Oshima, Koichi Yamazaki, Mitsukuni Murayama) PS2, 2001 — « You were there »
07. Donkey Kong Country (Dave Wise) SNES, 1994 — « Aquatic Ambients »
08. Super Mario World (Koji Kondo) Super Famicom (SNES), 1990 — « Overworld »
09. Scott Pilgrim VS the world (Anamanauguchi) PS3, 2011 — « Another Winter »
10. Legend of Kyrandia (Franck Klepacki) PC, 1992 — « Timbermist Woods »

11 – 20

11. Elder scrolls V : Skyrim (Jeremy Soule) PC/PS3/Xbox 360, 2011 — « The Song of the Dragonborn »
12. Rayman 2 (Eric Chevalier) PC, 1999 — « The hall of doors »
13. Shovel Knight (Jake Kaufman) 3DS/MAC/PC/WiiU, 2014 — « Strike the earth! »
14. The Last Ninja (Ben Daglish, Anthony Lees) C64, 1987 — « The Begin »
15. Streets of Rage 2  (Yuzo Koshiro and Motohiro Kawashima) Megadrive, 1992 — « Go Straight II »
16. The Secret of Monkey Island (Michael Land) PC, 1990 — « Introduction theme »
17. Kirby’s Adventure (Jun Ishikawa) NES, 1993 — « Green Fields »
18. Trine 2 (Ari Pulkinnen) PC/Xbox 360, 2011 — « Main theme »
19. Castlevania (Kinuyo Yamashita, Satoe Terashima, Hidenori Maezawa) Famicom (NES), 1986 — « Vampire Killer »
20. Super Mario Bros (Koji Kondo) Famicom (NES), 1985 — « Overworld Theme »

21 – 30

21. The Last of us (Gustavo Santaolalla) PS3, 2013 — « The Last of us »
22. Legend of Zelda : Link to the past (Koji Kondo) Super Famicom (SNES), 1991 — « Darkworld »
23. Final Fantasy VIII (Nobuo Uematsu) Playstation, 1999 — « Blue Fields »
24. Bravely Default (Yasurou ‘Revo’ Kamanaka) 3DS, 2013 — « Land of light and shadow »
25. Wild Arms (Michiko Naruke) Playstation, 1996 — « Into the wilderness »
26. Shenmue (Takenobu Mitsuyoshi, Yuzo Koshiro, Takeshi Yanagawa, Osamu Murata, Ryuji Iuchi) Dreamcast, 1999 – « Shenua »
27. Super Smash Bros Melee (Hirokazu Ando) GameCube, 2001 — « Menu »
28. Donkey Kong Country 2 (Dave Wise) SNES, 1995 — « Strikebrush symphony »
29. Castlevania III (Yoshinori Sasaki, Jun Funahashi, Yukie Morimoto), Famicom, 1989 — « Beginning »
30. Dune (Stéphane Picq) PC, 1992 — « Mornings »

31 – 40

31. F-Zero GX (Hidenori Shoji) GameCube, 2003 — « Dr Stewart’s Theme »
32. Diablo (Matt Uelmen) PC, 1996 — « Tristram village »
33. Secret of Mana (Hiroki Kikuta) Super Famicom (SNES), 1993 — « Into the thick of it »
34. Red Dead Redemption (Bill Elm and Woody Jackson) PS3/Xbox 360, 2010 — « Born unto trouble »
35. Final Fantasy VI (Nobuo Uematsu) Super Famicom (SNES), 1994 — « Terra’s theme »
36. Rayman Legends (Christophe Héral, Billy Martin) WiiU, 2013 — « Lost in the clouds »
37. Starfox (Hajime Hirasawa) Super Famicom (SNES), 1993 — « Corneria »
38. Shatter (Jeramiah ‘Module’ Ross) PS3, 2009 — « Amethyst Caverns »
39. Megaman III (Yasuaki Fujita) Famicom (NES), 1990 — « Title theme »
40. Shadow of the Beast (David Whittaker) Amiga, 1989 « Opening theme »

41 – 50

41. Yoshi’s island (Koji Kondo) Super Famicom (SNES), 1995 — « Athletic »
42. Thunderforce IV (Toshiharu Yamanishi, Takeshi Yoshida, Tomomi Ootani) Megadrive, 1992 — « Evil Destroyer »
43. Super Mario RPG   (Yoko Shimomura) Super Famicom (SNES), 1996 — « Beware the forest’s mushrooms »
44. Sonic the Hedgehog (Masato Nakamura) Megadrive, 1991 — « Green Hill Zone »
45. New Super Mario Bros (Asuka Ohta, Hajime Wakai) Nintendo DS, 2006 — « Athletic »
46. Tetris (Hirokazu Tanaka) Game Boy, 1989
47. Super Mario Kart  (Soyo Oka, Tarō Bandō) Super Famicom (SNES), 1992 — « Mario Circuit »
48. Final Fantasy IX (Nobuo Uemastu) Playstation, 2000 — « The place I’ll return to someday »
49. Journey (Austin Wintory) PS3, 2012 — « Apotheosis »
50. Legend of Zelda : Links Awakening (Kazumi Totaka) Game Boy, 1993 — « Koholint Island »

51 – 60

51. Chrono Trigger (Yasunori Mitsuda, Nobuo Uematsu, Noriko Matsueda) Super Famicom (SNES), 1995 — « Chrono’s theme »
52. International Karate (Rob Hubbard) – Commodore 64, 1986
53. Silent Hill (Akira Yamaoka) Playstation, 1999 — « Silent Hill »
54. Street Fighter 2 (Yoko Shimomura, Isao Abe) Arcade, 1991 — « Ryu’s theme »
55. Double Dragon Neon (Jake Kaufman, Kazunaka Yamane) PS3/Xbox 360, 2012 — « City Streets 1 »
56. Uncharted  (Greg Edmonson) PS3, 2007— « Nathan’s theme »
57. Sword & Sorcery (Jim Guthrie) iOS, 2011 — « Dark flute »
58. Jets ‘n’ Guns (Machinae Supremacy) PC, 2004 — « Silent Hill »
59. Rayman (Stéphane Bellanger) PC/Playstation, 1995 — « Bétilla la Fée »
60. Ducktales (Hiroshige Tonomura) NES, 1989 — « The Moon »

61 – 70

61. Ecco the dolphin (Spencer Nilsen) Mega Drive + Mega CD, 1993 — « Title screen »
62. Outrun (Hiroshi Kawaguchi) Arcade, 1986 — « Splash Wave »
63. Super Mario Land (Hirokazu Tanaka) Game Boy, 1989 — « Level A »
64. Final Fantasy VII (Nobuo Uemastu) Playstation, 1997 — « Tifa’s theme »
65. Turrican II (Chris Hülsbeck) – Amiga, 1991 — « The Desert Rocks »
66. Aqua Kitty DX (Electric Café) Xbox 360, 2013 — « Buttermilk Bay »
67. Legend of Zelda : Ocarina of Time (Koji Kondo) Nintendo 64, 1998 — « Kakariko Village »
68. Shantae : Pirate’s curse (Jake Kaufman) 3DS/WiiIU, 2014— « File Select »
69. DNA Warrior (Thomas Egeskov Petersen, Kim Christensen) Commodore 64, 1989 — « Title music »
70. Worms  (Bjorn Lynne) PC, 1995 — « The saga of Boggy B »

71 – 80

71. Bioshock (Garry Schyman) PC, 2006 — « Beyond the sea »
72. Fury of the Furries (Frédéric Motte) Amiga, 1993 — « Lagoon theme »
73. Final Fantasy XII (Hayato Matsuo, Hitoshi Sakimoto, Masaharu Iwata, Nobuo Uematsu) PS2, 2006  — « Royal Capital Rabanastre – City Upper Ground »
74. Silent Hill 4 : The Room (Akira Yamaoka, Joe Romersa) PC/PS2/Xbox, 2004  — « Room of Angel »
75. Jazz Jack Rabbit (Robert A. Allen, Joshua Jensen) PC, 1994 — « Main Menu »
76. Super Mario Galaxy (Mashito Yokota) Wii, 2007 — « Ouverture »
77. Arkanoid (Martin Galway) – Commodore 64, 1987
78. Ridge Racer 4 (Kohta Takahashi, Hiroshi Okubo, Asuka Sakai, Tetsukazu Nakanishi, Koji Nakagawa) Playstation, 1998 — « Intro theme »
79. Angry Birds (Ari Pulkkinen) iPhone, 2009 — « Original main theme »
80. Squids (Romain Gauthier) Androïd/iOS/PC/MAC, 2011 — « Squids Theme »
81. Day of the Tentacle (Clint Bajakian, Michael Z. Land, Peter McConnell) PC, 1993 — « Introduction »
82. Need For Speed : Underground (Lil Jon feat. Eatside Boys) – GameCube/PC/PS2/Xbox, 2003 — « Get Low »
83. Detroit Become Human (Philip Sheppard, Nima Fakhara, John Paesano) – Playstation 4, 2018 — « Kara’s main theme »
84. One Must Fall 2097 (Kenny Chow) PC, 1994 — « Menu »
85. Super Mario Land 2 (Kazumi Totaka) Game Boy, 1992 — « Seashore »
86. Sonic the Hedgehog 3 & Knuckles (Howard Drossin, Bobby Brooks, Brad Buxer, C. Cirocco Jones, Darryl Ross, Doug Grigsby III, Geoff Grace, Jun Senoue, Michael Jackson, Tatsuyuki Maeda, Tomonori Sawada, Howard Drossin, Masaru Setsumaru, Masayuki Nagao, Sachio Ogawa, Tokuhiko Uwabo, Yoshiaki Kashima) Genesis (Megadrive), 1994 — « Ice Cap Act 1 »
87. Minecraft (Daniel ‘C418’ Rosenfeld) PC, 2010 — « Aria Math »
88. Lotus Turbo Chalenge 2 (Barry Leitch) Amiga, 1989
89. Skies of Arcadia  (Yutaka Minobe – Tatsuyuki Maeda) Dreamcast, 2000 — « Opening Theme »
90. Bomberman (Jun Chikuma) – PC Engine, 1990 — « Introduction theme »
91. Super Mario Bros. 3 (Koji Kondo) Famicom (NES), 1988 — « Overworld 2 theme »
92. Genso Suikoden IV (Masahiko Kimura, Norikazu Miura, Michiru Yamane) PS2, 2004 — « La Mer »
93. Far Cry 3 : Blood Dragon (Powerglove) PC/PS3/Xbox 360, 2013 — « Blood Dragon theme »
94. Panzer Dragoon (Yoshitaka Azuma) Saturn, 1995 — « Flight »
95. Speedball 2 (Richard Joseph, Simon Rogers, John Foxx) – Amiga, 1990 — « Main theme »
96. Super Stardust HD (Ari Pulkinnen) PS3, 2007 — « Lava »
97. Ristar (Tomoko Sasaki, Naofumi Hataya, Masafumi Ogata) Megadrive, 1995 — « Ice Scream »
98. Child of Light (Béatrice ‘Coeur de Pirate’ Martin) PC/PS3/PS4/PS Vita/WiiU/Xbox 360/Xbox One,2014 — « Leave your castle »
99. Portal (Jonathan Coulton) PC, 2007 — « Still Alive »
100. F-Zero (Yumiko Kanki and Naoto Ishida) Super Famicom (SNEs), 1990 — « Mute City »
Powerglove, la bande son Amiga

Powerglove, la bande son Amiga

Powerglove - C64
Powerglove – C64

2230, les ressources fossiles de notre monde sont épuisées et tout repose sur la production souterraine de deux réacteurs thermiques qui ont bien du mal à soutenir les demandes. Or une explosion a été rapportée au Pôle Nord où le réacteur semble détruit, mais le contact a été perdu avec les ingénieurs et les robots de secours ont été semble-t-il perdu. Sans cet apport énergétique, la vie plusieurs milliard d’être humain est compromise et seule la récupération des 5 diamants permettant de remettre en route les système de backup pourrait leur sauver la vie. Enfilez votre combinaison de survie et équipez-vous de votre Powerglove pour vous protéger des robots de maintenance !

Vous êtes notre dernier espoir ! (Lazycow)

C’est pour moi à la fin de l’été 2013 que commence l’aventure Powerglove !
Powerglove - C64 version
Powerglove – C64 version

Mon frangin Pype me fait alors découvrir un nouveau jeu pour Commodore 64 alors en cours de développement, un nouveau titre autour de Pharaoh’s Curse, jeu que j’adorais il y a 30 ans de cela ! Au bout de quelques temps, je me décide à prendre contact avec Lazycow, le développeur du projet pour lui proposer mes compétences musicales ! Il travaille alors sur un autre jeu, Powerglove développé autour du même moteur de jeu pour le C64.

Waouw, sacrée mission dans laquelle je m’embarque, car coté musique, au début des années 90, ce que j’avais réussi à faire sortir de mon Commodore était loin d’être du niveau des Christ Huelsbeck, Rob Hubbard et autres Jeroen Tel… D’ailleurs Peut-être vous souvenez-vous encore des deux titres composés pour l’occasion fin 2013 avec Goat Tracker, déjà présent dans l’album Super CJ Land ?

Après quelques discussions avec Matthias ‘Lazycow’ Bock, développeur du jeuje choisi donc créer une ambiance musicale oppressante, mais aussi quelques chose qui donnerait envie aux joueurs de se surpasser pour en découvrir plus de la bande son, comme lorsque je jouais à Loco’64, Warhawk ou DNA Warrior. Le projet Commodore devant tenir sur seulement 16ko, je m’étais donc focalisé sur une seule musique “ingame” et un intro qui furent terminée fin 2013 avant la mise en commerce du jeu sur cartouche C64 à la fin de l’été 2014.

En mars 2015, Matt me fait savoir qu’il envisage de retravailler son metroïd-like dans une version plus ambitieuse dédiée à l’Amiga 500, sa machine prédilection. De nouvelles musiques sont donc les bien venues, cette fois au format .MOD de Pro Tracker, un format en 4 pistes que je maitrise plus ou moins bien, puisque voilà maintenant plus de 20 ans que je compose dans les formats Soundtrackers !

Powerglove - Amiga (Lazycow), Title Screen
Powerglove – Amiga (Lazycow), Title Screen

Tout d’abord, je voulais conserver l’ambiance initiée dans la version C64, à savoir démarrer avec juste quelques sons et petit à petit construire une mélodie plus structurées. Mais quel est la meilleure approche ? Faire sortir de l’Amiga 500 des sons inimaginables en partant de sonorités modernes ou m’approcher de l’essence sonore des jeux-vidéos des nineties ? Je pense que si je n’avais été qu’un Gamer, c’est le second choix qui m’aurait le plus interpellé. J’ai donc dans un premier temps tenté de me faire une sélection de quelques bandes sons que je trouvais particulièrement marquantes et adaptées à Powerglove : Shadow of the Beast 2 de Tim & Lee Wright, Pinball Fantasies de Olof Gustafsson, Project X d’Allister Brimble ou encore Dune de Stéphane Picq. La recherche fut longue et parsemée de fausses pistes avant de trouver l’idée parfaite pour composer le thème principal du jeu ainsi que l’intro musicale du jeu, allant également puiser dans mes idées de musiques composées pour Out’m up (P.P.P. Team Software) ou pour Where is hidden the Xmas tree (LabSET)…

Lire la suite Lire la suite

SEGA, c’est plus fort que toi !

SEGA, c’est plus fort que toi !

Bien qu’aujourd’hui je sois un grand fan de Mario et Nintendo, si je me pose un moment sur la grande époque du début des années 90 où le combat SEGA VS Nintendo battait son plein, Il me faut bien admettre que j’avais plus d’intérêt pour la Megadrive que la Super Nintendo. Plusieurs raisons à cela :

Tout d’abord, les courses folles de Sonic le hérisson avaient de quoi donner le tournis. Peut-être bien plus que les sauts calculés d’un Super Mario qui avaient déjà peut-être perdu de son effet « nouveauté ».

Autre élément important, l’attaque des foyers. SEGA, c’est plus fort que toi ! Et comment, la Mega Drive avait fait son entrée chez mes petits voisins Greg & Joe, chez Benoît le fils de ma marraine ou encore chez mon ami Bruno. Alors que longtemps, seul notre Julien avait une Super Nintendo. Ma passion des jeux vidéo a toujours été un mélange de moments forts passés avec mes amis. C’est ça qui a fait devenir cultes pour moi les voyages au cœur du labyrinthe englouti des aventures de Sonic, les combats endiablés de Streets of Rage II ou là découverte des mondes secrets de Kid Chameleon.

Jeune ado de 14 ans, les consoles n’étaient pas autorisées à la maison. Par contre, en lavant régulièrement la voiture, j’arrivais à récolter la somme nécessaire pour m’acheter le magazine Mega Power,  dédié aux consoles SEGA. Je pouvais alors parcourir sur papier les niveaux d’Alien et Batman, rêver d’un jour jouer à Rolo the Rescue et surtout, surtout… faire découvrir les astuces, codes et passages secrets à Greg & Joe !

Puis, rapidement, l’engouement Mega Drive retomba. Peut-être parce que j’ai fini par faire rentrer une Super Nintendo à la maison, ou parce que mon PC s’équipa de couleurs et de son,… puis de 3D même. Ce n’est que plus tard que j’ai appris qu’une Sega Saturn avait vu le jour, et ce n’est qu’en 2006 que j’ai vu ma première Dreamcast…. Bref !

Il y a maintenant déjà quelques mois, j’ai récupéré de la part de KingSteph, une console Mega Drive II. Elle a patienté quelques temps dans la boîte à chaussures qui la protégeait, jusqu’au jour où l’ami Stephane Delsemme m’a généreusement retrouvé de chez lui quelques cartouches de son enfance. C’était pour moi l’occasion de trouver comment brancher la brave à ma super TV Sony Bravia moderne. En mode RF et sans Télédis, j’arrive donc à faire apparaitre l’écran de Sonic the Hedgehog sur le canal C36 norme B. Ce n’est pas le hérisson qui m’intéresse, car honnêtement, ce premier Sonic j’en ai fait le tour déjà pas mal de fois, récemment encore avec les versions de la Virtual Console de la Wii ou la compilation Megadrive sur PS3… Non, ici c’est à Aladdin que je veux jouer !

En effet, les aventures d’Aladdin, sorti en 1993, suivent bien sûr celles du film de Walt Disney de la même époque. J’avais déjà eu l’occasion d’y jouer sur Super Nintendo avec pas mal d’intérêt et j’étais très curieux de découvrir la version Megadrive… bien plus agréable ! En effet, on sent tout de suite qui se cache derrière cette version : David Perry à qui l’on doit les animations incroyables de Cool Spot et Earthworm Jim. Ici aussi, l’animation des sprites est brillante, la musique avec son petit coté FM ne s’en sort pas trop mal, et surtout, le gameplay est bien plus prenant que dans l’épisode SNES. Passages secrets, maniement du sabre, jeux bonus… Aladdin est une vrai réussite !

L’année suivante, fortes de la réussite d’Aladdin, Virgin et Walt Disney s’associent une fois de plus pour la réalisation du jeu vidéo du nouveau Dessin Animé : Le Roi Lion. L’équipe de Disney s’est cette fois impliquée dans la réalisation des animations du petit et du grand Simba pour sortir un jeu de plate-forme absolument incroyable. Remettez-vous donc dans le concept. Oser sortir un jeu vidéo dont le personnage est un… Lionceau, qui saute de caillou en caillou avec son petit rugissement. Franchement, il fallait l’oser et surtout le réussir ! Chose faite.

Bien sûr, il faut s’accrocher, comme dans tous les jeux de l’époque. Jadis, on ne sortait pas un jeu pour les enfants de 3 ans évidemment…

Voilà donc ma petite collection Megadrive qui prend forme, avec quelques dons et trouvailles en brocante : Sonic the Hedgehog 1 & 2, Le Roi Lion, Aladdin, Alien III, Batman, Pacmania et Jurassic Park,… J’espère mettre un jour la main sur un Rolo the Rescue pour enfin découvrir ce titre ou d’autres trouvailles aux hasards de mes brocantes !

Je suis aussi très content de voir que les différentes aventures de Mickey, assez nombreuses sur cette console semble particulièrement plaire à Charly !

Si tout cela ravive en vous des souvenirs forts, alors je vous invite à nous rejoindre sur Be-Games.be !

Top 50 : Jeux Vidéo

Top 50 : Jeux Vidéo

J’ai découvert le monde du jeu vidéo vers 5 ans  au début des années 80 avec un simili Asteroïd sur le ZX Sinclair de mon oncle avant d’être assez vite conquis par ce nouveau loisir, sans pourtant en subir l’indigestion. Commodore 64, Gameboy, Super Nintendo, PC MS-DOS, Playstation et consoles modernes se sont succédés dans ma vie et certains titres ont su me laisser un souvenir inoubliable !

Voici mon TOP 50 toutes générations confondues de jeux vidéos. Une tâche difficile qui demande parfois de mesurer une petite bouillie de pixel à des décors fantastiques, quelques blibblip endiablés à un orchestre philharmonique, mais c’est ce qui me plait dans ce classement. L’idée était que chaque jeu aurait par la suite, une petite fiche qui lui serait reliée, en tant que billet dans le blog ! J’ai au fil des années décidé de créer un espace dédiés à raconter ces histoires : Loadgame.be. Certains titres seront ici présentés en tant que “série” (cf : Silent Hill 1 à 4) ou en tant qu’épisode à part entière (Final Fantasy X). Évidemment… bon nombre de hits ne rentrent même pas dans ce classement tels que :  Need 4 Speed, Tetris, Sam & Max, Fury of the Furries,… c’est vous dire comme les places ont été difficile à attribuer !

Ce TOP 50 est également présent maintenant sur Sens Critique.


1. Resident Evil (série)

Resident Evil 4 (GameCube)épisodes préférés : 4, Rebirth, 7, Code Veronica, 3,…
Date de sortie : Resident Evil (1996) – Resident Evil 7 (2017)
Style : Survival Horror
Version : PSX – PS2 – Game Cube – Wii – PS3 – WiiU – PS4
Editeur : Capcom
Joué pour la 1° fois : Resident Evil 2 en 1999 sur PSXEmul.
Terminé : oui (1,2,3,X,Rebirth,4)

Resident Evil - Game Cube
Resident Evil – Game Cube (Capcom, 2002)

Puis arriva Resident Evil 4 (loin d’être le 4° titres de la série), modifiant assez bien le gameplay ! Si la tendance des précédents titres était des environnements en 2D dans les quelles le personnage évolue dans une vue fixe, R.E. 4 prend le pari d’une camera derrière l’épaule. Proche d’un First Person Shoot, heureusement sans l’être, cette nouvelle approche de l’action nous donne encore plus l’impression d’être dans un film interactif. De plus, les programmeurs, ajoutentent éléments de réflexe. Un rocher tombe, vite appuyer sur B – A – B en arrière… ou … c’est la mort !! (A lire : Resident Evil, presqu’un film interactif)

 

2. Final Fantasy X

Final Fantasy X - PS2 (Square, 2001)

Dates de sortie : JAP (2001), PAL (2002), Final Fantasy X/X2 HD (2013)
Style : Aventure / RPG
Version : PS2-PS3
Editeur : Squaresoft
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois au printemps 2003.

Final Fantasy X - Yuna & Tidus - PS2
Final Fantasy X – PS2 (Square, 2001)

Se plonger dans Final Fantasy X, ce n’est pas seulement participer à une aventure hors du commun, c’est aussi poser le pied dans un monde nouveau et prendre part, l’espace de quelques heures, à de nouvelles cultures, de nouveaux mythes et de nouvelles visions des choses. Car Spira, cet univers entièrement réalisé pour le jeu, n’a rien d’une suite de belles images. C’est ce qu’il est aussi, bien sûr, mais grâce à un travail de fond de la part des concepteurs, il y a des significations profondes derrières ces graphismes dont nous connaissons toute la beauté et l’esthétique. Et ce travail visant à donner une profondeur à Spira est sans précédant dans l’histoire de la série. Il va sans doute devenir une référence pour la suite… (A lire : Final Fantasy X, inoubliable)

 

3. Silent Hill (série)

Silent Hill 2 - PS2 (Konami, 2001)épisodes préférés : 1, 2, Shatterd memories,…
Dates de sortie : Silent Hill (1999) – Silent Hill : Downpour (2012)
Style : Survival Horror
Version : PSX – PS2 – PS3 – Wii
Editeur : Konami
Terminé : oui (1,2,3)
Joué pour la 1° fois fin 2000.

Silent Hill 2 - PS2
Silent Hill 2 – PS2 (Konami, 2001)

S’il n’y en avait qu’un seul, ce serait le 2°… Mais même s’il est tout à fait possible de découvrir la série sans commencer par ce premier épisode, il me semble tout de même intéressant de vous parler des bases du jeu, tel qu’on les découvre à l’époque. Dans Silent Hill, il ne s’agit pas de butter du monstre. Il faut tout d’abord comprendre ce qui nous arrive, et cette drôle de ville… comme abandonné, presque laissée dans un état post-apocalyptique. Des ombres étranges s’y promènent et l’ambiance est pesante. Si vous trouverez quelques armes à feu et de maigre munitions, les protagonistes de Silent Hill ne sont pas là pour se battre, mais pour fuir leur démons. (A lire : …Silent Hill…)

 

4. Day of the Tentacle

Day of the tentacleDates de sortie : PC (1993) – Remastered (2016)
Style : Aventure Point & Click
Version : PC MS-DOS – Emulateur SCUMM
Editeur : Lucas Arts
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois début 1994.

Day of the Tentacle - PC (Lucas Arts, 1993)
Day of the Tentacle – PC (Lucas Arts, 1993)

Et Day of the Tentacle,… 4° dans mon hit parade, quid ? Ce jeu est la suite de Maniac Mansian auquel je jouais sur C64… On y retrouve Bernard du premier épisode, accompagné de Hoagie et Laverne qui doit retourner au manoir, suite à un appel à l’aide de la Tentacule Verte… En effet la Tentacule Mauve, prise de mégalomanie à décider de conquérir le monde… Le docteur Fred ne trouve comme solution, que de les envoyer dans le passé régler le problème, malheureusement les WCs temporels s’affolent et nos 3 héros se retrouvent séparés par le temps. (A lire : Quelques souvenirs de mon 80386 (partie 1)

 

5. Legend of Zelda : Link’s awakening

Legend of Zelda : Link's awakening - Gameboy (Nintendo, 1993)Année : Gameboy (1993) – Gameboy Color (1998)
Style : Aventure / Action
Version : Gameboy – Gameboy Color
Editeur : Nintendo
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois début 1994.

Legend of Zelda : Link's awakening - Gameboy
Legend of Zelda : Link’s awakening – Gameboy (Nintendo, 1993)

A l’époque, je connais encore assez peu les aventures de Link… Je n’ai jamais vu aucun épisode sur NES… et juste quelques passages de Link to the Past, l’épisode Super Nintendo… sans avoir jamais pu toucher la manette… Un cinématique d’intro bluffante pour la GameBoy,… une mise en place d’une histoire qui semble assez sympa…  S’en suivra alors une fameuse épopée familiale à la maison, mon frangin Pype et même ma petite soeur Marie voulant absolument eux aussi jouer à Zelda… et heureusement, cette cartouche propose trois sauvegardes ! (A lire : 2 couleurs c’est assez pour faire des hits)

 

6. Mario Kart (série)

Mario Kart : Double Dash - Game Cube (Nintendo, 2003)Séries préférées : Super Mario Kart, Mario Kart Double Dash, Mario Kart 8, Mario Kart Super Circuit, …
Date de sortie : JAP (1992) – EUR (1993) – WiiU (2014)
Style : Course / Mariokart-like
Version : SNES, Game Cube, Wii, GBA, WiiU
Editeur : Nintendo
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois en mars 1993.

Mario Kart : Double Dash - Game Cube (Nintendo, 2003)
Mario Kart : Double Dash – Game Cube (Nintendo, 2003)

Mario Kart 8, le jeu qui m’a fait craqué ! Vous le savez, c’est suite aux nombreux pubs de ce nouvel épisode que l’envie de passer à la WiiU est apparu. J’ai pris le temps avant de glisser la galette dans la console, pour faire durer le plaisir, mais dès les premiers tours de roues, je n’étais pas déçu ! Mario Kart 8 vaut à lui seul l’achat de la console ! 32 circuits à parcourir et débloquer, 3 niveaux de difficulté, de nombreux personnages dont la possibilité de jouer à son Mii. Des véhciules à customiser et au fur et à mesure de vos parties, de nouvelles combinaisons possibles, voilà de quoi offrir au mode solo suffisamment d’intérêt. Mais bien entendu, c’est à plusieurs que Mario Kart offre selon le plus de plaisir. (A lire : Mario Kart, Accroc à ma WiiU)

 

 7. Commander Keen

Commander Keen 4 - PC (ID Software, 1991)épisodes préférés : 4, 5,1
Dates de sortie : Keen Commander 1 (1990) – Keen Commander Goodbye Galaxy (1991)
Style : Plateforme
Version : PC MS-DOS – Emulateur DS
Editeur : ID Software
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois fin 1991.

Commander Keen 4 - ID Software
Keen Commander 4 : Goodbye Galaxy – PC (ID Software, 1991)

(…) 1 an plus tard, en 1991, sortait les épisodes 4 à 6, De nouveaux l’épisode 4 « Goodbye Galaxy » s’obtenait en Shareware, j’avais d’ailleurs obtenu ma disquette originale avec ma manette de jeux Gravis, optimisée pour ce jeu. Et là le graphisme avait été nettement revu, avec des décors en pseudo 3D, les nouveaux épisodes de Keen Commander devenaient un vrai régal, vraiment le meilleur jeu de plateforme sur PC, avec des musiques mémorables, un gameplay excellent, bourrés de passages secret ! (A lire : ID Software, radin eux aussi)

 

8. Monkey Island

Monkey Island - PC (Lucas Arts, 1990)Année : PC (1990) – Remastered (2009)
Style : Aventure Point & Click
Version : PC MS-DOS, Emulateur SCUMM, PS3, iPad
Editeur : Luca’s Arts
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois au printemps 1992.

Monkey Island - Lucas Arts - MS-DOS
Monkey Island – PC (Lucas Arts, 1990)

Guybrush Threepwood, un jeune fougeux à rejoint les îles Caraïbes pour devenir pirate !! Il va pour ce faire devoir passer les 3 épreuves du conseils… Et déjà ca commence à partir en c@#___ En effet, ce qui accroche dans ce jeu, c’est l’humour ominprésent… Utiliser la casserole sur Guybrush, puis rentrer dans le canon pour accrobatie.. ca vous inspire ?? Utilise le poulet poulie pour traverser un gué… un peu plus ?? (A lire : Quelques souvenirs de mon 80386 (partie 1)

 

9. Tomb Raider 

Tomb Raider - PS3Date de sortie : 2013
Style : Action
Version : PS3
Editeur : Crystal Dynamics – SquareEnix
Terminé : non
Joué pour la 1° fois en décembre 2014.

rp_Tomb-Raider-chasse-1024x576.jpg
Tomb Raider – PS3 (Crystal Dynamics – Square Enix, 2013)

En quelques secondes à peine, le ton est donné ! Les aventures de Lara Croft ont pris une toute nouvelle dimension. Clairement inspiré par le gameplay instauré en 2007 par Naughty Dogz avec la série Uncharted, c’est maintenant donc auprès du chasseur de trésor Nathan Drake que l’équipe est allé puiser les bonnes idées. Sauts intuitifs, alternance de séquences d’action, combat et énigmes, tout ce qui rendait à mes yeux la licence Tomb Raider frustrante est maintenant corrigé ! Ajoutons à cela un scénario hyper survival digne de Resident Evil 4, avec des attaques-surprises de loups ou des vilains méchants, l’ambiance un peu mystique-voodoo rappelant par moment Project Zero et pour terminer en beauté de nombreuses actions igname à réaliser à l’image de Heavy Rain, vous voilà avec un cocktail explosif qui permet à ce nouveau Tomb Raider de surclasser ses paires. (A lire : Lara Croft, simplement parfaite !)

 

10. Formula One Grand Prix (série)

Grand Prix 2 - PC (Microprose, 1996)Séries préférées:   1, 2, 3, 4
Date de sortie : F1GP (1992) – F1GP4 (2002)
Style : Course / Simulation F1
Version : PC MS-DOS – PC WINDOWS
Editeur : Microprose
Terminé : —
Joué pour la première fois début 1994.

Microprose Formula One Grand Prix - MS-DOS
Formula One Grand Prix – PC (Microprose, 1992)

(…) J’achète donc ce 2° opus, sorti sur CD-rom, alors que je n’en dispose pas (pas avant juillet 1996 d’ailleurs), mais qu’importe, c’est avec mon ami Vivien que je ferais équipe dans ma Piet Team Tristan & Red Sector Air Car. Dans ce F1GP2, le plus marquant est la gestion des accidents, nettement plus poussée, les voitures peuvent y ici s’envoler, se mettre de coté (jamais ce retourner !)… Le jeu gère également des pannes (calculé sur un taux de probabilité similaire à la saison 94) pouvant vous ralentir dans votre course. Pneu mal bouloné, moteur qui lache, problème de supension,… tout à bien été réfléchi ! (A lire : Goeff Crammond et ses F1GP)

 

11. Legend of Kyrandia

Legend of Kyrandia - PC (Westwood Studios, 1992)Date de sortie : 1992
Style : Aventure Point & Click
Version : PC MS-DOS, Emulateur SCUMM
Editeur : Westwood
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois durant l’été 1992.

Legend of Kyrandia
Legend of Kyrandia – PC (Westwood Studios, 1992)

Moins connu que ces confrères de la belle époque du Point & Click, Legend of Kyrandia trône parmi mes préférés. Il s’agit cette fois d’un jeu découvert chez Alain Gillon en 1992, en effet la marraine de sa soeur travaillait alors comme testeuse de jeu vidéo (peut-être bien Joystick), et nous avions donc la possibiltié de découvrir pas mal de nouveauté. A l’époque j’avais déjà pu voir Monkey Island,.. quelques minutes chez Julien, mais il s’agissait clairement là de ma première expérience en jeu d’aventure de ce genre, Maniac Mansian et Indianna Jones n’y passeront qu’après. (A lire : Legend of Kyrandia, de retour sur ma DS)

 

12. Horizon Zero Dawn

Horizon Zero Dawn - PS4Année : 2017
Style : Action/Aventure
Version : PS4
Editeur : Guerilla – Sony
Terminé : Non
Joué pour la 1° fois en septembre 2017.

Horizon : Zero Dawn - PS4
Horizon : Zero Dawn – PS4 (Guerilla – Sony, 2017)

En quelques minutes, on se retrouve immergé dans les prouesses techniques que peuvent réellement offrir les consoles de cette nouvelle ère, bien plus que les décors trop statiques du dernier Resident Evil ou les environnements certes jolis mais un peu trop vides de Final Fantasy XV. Ici, le Waouw est au rendez-vous comme il l’avait été avec le retour de Tomb Raider auquel je jouais début 2015 et The Last of Us à sa sortie durant l’été 2013. Oui, visuellement Horizon : Zero Dawn est un régal avec des environnements lumineux, vastes et colorés. Des jeux d’ombres et de lumières fantastiques. Des détails allant du lierre sur les arbres ou poussières qui virevoltent ou tout simplement les textures des personnages. On en a plein les yeux ! (A lire : Ma révolution PS4)

 

 13. Rayman Origins / Legends

Rayman Legends - WiiUDates de sortie : Origins (2011) – Legends (2013)
Style : Plate-forme
Version : PS3 – WiiU
Editeur : Ubisoft
Terminé : non
Joué pour la 1° fois en novembre 2011.

Rayman Origins
Rayman Origins – PS3 (Ubisoft, 2011)

Rayman Origins qui donc, une fois de plus propulse la mascotte oubliée d’Ubisoft dans un retour au jeu de plateforme qui a muri. De ce fait, UbiArt a pu une fois de plus analyser ce qui a réussi au retour du jeu de plateforme,… ce qui ne fonctionnait pas ! Le multi-player est donc de la partie, construit pour donner à cooporer il n’est cependant pas impossible de se donner des baffes entre camarades de galère ! L’histoire est bien présente dans le jeu, avec de sympathiques courtes séquences vidéo, mais qui ne coupent pas de l’action, comble de joie, on se plonge dans l’aventure sans devoir se farcir de tutoriel ! (A lire : Rayman revient à ses origines)

 

14. Sonic the Hedgehog

Sonic the Hedgehog - Megadrive (Sega, 1991)Date de sortie : 1991
Style : Plateforme
Version : Megadrive, Master System, Wii (console virtuelle), PS3
Editeur : Sega
Terminé : non
Joué pour la 1° fois durant l’été 1991.

Sonic the Hedgehog - Megadrive - Sega
Sonic the Hedgehog – Megadrive (Sega, 1991)

HAUT, BAS, GAUCHE, DROITE, A + START … Ca c’est c’est Sonic pour moi ! Pour ceux qui ont connu, c’est le code qui permettait sur le première épisode Megadrive de pouvoir sélectionner le monde de départ. C’est également le seul code de jeu que je connaisse par coeur, et d’ailleurs le premier code sur console que j’ai connu ! Je n’ai jamais eu de console SEGA, et c’est donc tout d’abord, … une fois de plus chez GB – Maxitec que j’ai découvert le speedé hérisson bleu, venant remettre au plaquart les Alex Kidd de la Master System. Oui, c’est donc surtout à la version Master System que j’ai d’abord joué, la seul Megadrive présentée était bien trop solicitée, je préférais donc me faire la main sur cette version… d’ailleurs pas trop speedée du tout, et presque même plus sympathique. (A lire : Hey Sonic !)

 

 15. Worms (série)

Worms - PC (Team 17, 1995)épisodes préférés : +, world wide party, bref ceux avant les séries 3d
Dates de sortie : Worms PC (1995) – Worms 2 = Armageddon PS3 (209)
Style : Stratégie
Version : PC MS-DOS, PSX, PC Windows, PS3
Editeur : Team 17
Terminé : —
Joué pour la 1° fois fin 1996.

Worms - PC (Team 17, 1995)
Worms – PC (Team 17, 1995)

Mon passage à l’IAD à Louvain La Neuve aura clairement été pour moi une étape importante dans ma vie à bien des niveaux. Si musicalement, c’est un moment où je vais m’ouvrir à beaucoup de styles et techniques comme j’ai déjà pu vous en parler, humainement ce fut aussi la vie de kot et d’étudiant, loin du cocon familiale et un premier pas dans la vie d’adulte. Si Cyborg Jeff a plutôt été sage, se limitant un slow ou l’autre lors du bal des bleus, regarder les 24h trottinettes par la fenêtre, tester un cigare et boire une Maes ou l’autre au Maeskot, il faut bien admettre avec le recul que nous devions être les « geeks » de la bande, puisque ce sont surtout les soirées sur le PC à jouer à Worms après s’être fait un bon couscous qui prenait le dessus sur nos soirées prévues initialement à aller voir un film vraiment peu passionnant, en V.O. allemande au « KinePolet » ! La petite étquipe était la même que celle qui se lançait dans divers projets musicaux à la X-perimental Association from LLN. Votre dévoué Cyborg Jeff, Hunter (Didier Rombauts), Toon (Antoine Reekmans), Poutrelle (Damien Bruindonckx) et Indy (Damien Deville)… Nous avions bien évidemment enregistré les voix de nos Worms histoire de se faire des parties d’enfer ! Qu’il nous arrivait d’ailleurs d’enregistrer sur K7 ! Puis autour de notre projet « Les Garçons Epicés » est venu l’idée d’un ce titre Boys Band décallé : Un Worms en Short, le tube de l’été ? (A lire : Un worms en short)

 

16. Kirby’s dreamland

Kirby's dream land - Gameboy (HAL Lab, 1993)Année : 1992
Style : Plateforme
Version : Gameboy
Editeur : HAL Labs.
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois début 1994.

Kirby's dream land - Gameboy
Kirby’s dream land – Gameboy (HAL Lab, 1992)

Vous l’aurez compris, Kirby est sorti avant Legend of Zelda dont je vous ai parlé… et est clairement le meilleur jeu de plate-forme sur la Gameboy… Kirby fut vraiment une révélation. La cartouche à peine mise en route… Je suis déjà conquis par la musique…. Ca bouge, ca gigotte.. c’est vraiment un régal pour les oreilles ! Ce drôle de petit perso en forme de nuage est vraiment chouette à contrôler… il mange c’est ennemi, comme Pacman, il peut se gonfler et s’envoler dans les airs… c’est plein de passages secrets, des graphismes somptueux… et l’action ne s’arrête jamais… on a l’impression d’y jouer d’une traite… J’ai bien accroché aux épisodes suivants.. mais c’est le seul que j’ai terminé… Peut-être parcequ’il était un peu plus facile et plus court. (A lire : 2 couleurs c’est assez pour faire des hits)

 

17. Street Fighter II

Street Fighter II (Capcom, 1991)Dates de sortie : Arcade (1991) – SF2 Turbo HD Remix PS3 (2008)
Style : Baston
Version : Borne d’arcade, SNES, PS3
Editeur : Capcom
Terminé : non
Joué pour la 1° fois au printemps 1992.

Street Fighter 2 - Capcom - SNES
Street Fighter II – Super Nintendo (Capcom, 1992)

Je dois bien avouer que je n’ai jamais réussi à vraiment l’attirer à ce jeu, mais il faut bien comprendre, que c’est en 1992 que moi, encore bien jeune je me suis adonné des heures durant à ce jeu de baston en 2D, que ce soit sur la SNES de Julien, puis au petit Nopri avec mon regrétté Xavier, puis encore avec lui sur sa SNES, … puis sur ma SNES,… bref durant des années le seul jeu de combat qui m’intéressait était Street Fighter II, en point d’enregistrer mes combats sur magnetoscope et les revoir au ralentis… Mais évidemment, pour faire accrocher madame à ce genre de jeu ou la 3° dimension manque, c’était un peu difficile… C’est donc sur des Tekken III et surtout Bloody Roar que nous nous combattions… (A lire : Mauvais timing)

 

18. Super Mario World

Super Mario World - SNES (Nintendo, 1992)Dates de sortie : JAP (1990) – EUR (1992)
Style : Plateforme
Version : SNES – Wii (console virtuelle) – GBA – WiiU
Editeur : Nintendo
Terminé : non
Joué pour la 1° fois au printemps 1992.

Super Mario World
Super Mario World – SNES (Nintendo, 1992)

Ce nouvel épisode laissait apparaitre un nouveau personnage, au combien sympatique, le petit dragon Yoshi, sur lequel Mario allait pouvoir chevaucher afin d’engloutir ses ennemis ! Les mondes étaient encore plus colorés, et la sons de la nouvelle console allaient à merveille aux musiques une fois encore signées Koji Kondo. Quelques effets de rotation et zoom pendant les Boss, encore plus de jeu de plan… comme dans les maisons hantées… Et surtout un niveau de difficultés nettement plus corsés.. Je n’ai d’ailleurs jamais réussi à terminer le jeu… Mais il faut bien l’admettre, j’ai plus eu l’occasion de voir Julien à l’oeuvre que de m’y tenter moi même… D’ailleurs je n’ai pas en souvenir avoir eu ce jeu sur la courte période ou j’ai eu ma propre Super Nintendo. (A lire : Super Mario & moi)

 

19. Bioshock

Bioshock - PS3 (2K Games, 2008)Episodes préférés : 1, Infinite
Année : PC (2007) – Bioshock Infinite PS3 (2013)
Style : FPS
Version : PC Windows – PS3
Editeur : 2K Games
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois en 2007.

Bioshock
Bioshock – PS3 (2K Games, 2008)

Puis… il y eut Bioshock ! C’est tout d’abord mon collègue Laurent qui m’a fait découvrir l’univers très particulier de ce jeu, à l’époque où ce dernier était toujours en construction… Angoissant, un peu rétro, aquatique, avec un brin de Jules Vernes et de American Mc Gee… en 2007, Julien m’en fit la démonstration sur ton monstre de PC… Clairement, le jeu était très beau, l’ambiance vraiment proche d’un Silent Hill, mais le gameplay restait un frein, je n’arrivais pas à m’imaginer jouer seul dans mon bureau à ce jeu,… Non pas que j’eusse peur seul, détrompez-vous, simplement le fait que dans mon rythme de vie, jouer seul n’a pas d’intérêt. Madame et moi avons toujours trouvé des passions communes au travers de nos Final Fantasy, Resident Evil et autres séries…. (A lire : à la première personne)

 

20. Les aventures de Moktar (Titus the Fox)

Les Aventures de MoktarDate de sortie : 1991
Style : Plateforme
Version : PC MS-DOS
Editeur : Titus
Terminé : oui
Joué pour la 1° début 1992

Les Aventures de Moktar
Les Aventures de Moktar – PC (Titus, 1991)

(…) Bref, histoire de mondialiser le jeu, la société française décida de remplacer le personnage de Moktar par la mascotte de la société, Titus The Fox, ne changeant en rien le concept du jeu,… Un concept déjà bien éprouvé dans leur précédent jeu « The Blues Brothers »… En effet, stage assez complexe, et comme méthode de combat, ramasser des objets pour les lancer sur les ennemis ! Avec ici, la possibilité en plus de transporter Trempoling et autre boule magique… Et bien sur de s’envoler sur le tapis volant ! (A lire : Titus the Fox)

 

21. Super Mario Land

Super Mario Land - GameBoy (Nintendo, 1989)Dates de sortie : JAP (1989) – EUR (1990)
Style : Plateforme
Version : Gameboy
Editeur : Nintendo
Terminé : oui
Joué pour la première fois fin 1990.

Super mario land - Gameboy
Super Mario Land – GameBoy (Nintendo, 1989)

Alors pourtant, sorti en 1989, un an après SMB3, Super Mario Land est bien loin techniquement de ses prédécesseurs, avec seulement 4 couleurs (noir, blanc et deux nuances de gris) et une très faible résolution… Bizarrement cet épisode ne reprend au bout du compte que très peu d’élément du monde de Mario, certe il y a toujours de champignon àattraper pour grandir, mais c’est ici la princesse Daisy qu’il faut sauver d’affreux aliens en tranversant pyramides, jungles et île de Pâques… Le vies ne sont plus associées à des champignons vert (ben oui, comment les différencier des rouges !) mais à des petits coeurs, et la musique y est bien différente… (A lire : 2 couleurs c’est assez pour faire des hits)


22. Giana Sisters

The great Giana Sisters - C64 (Rainbow Arts, 1987)Date de sortie : 1987
Style : Plateforme
Version : C64 – DS
Editeur : Rainbow Arts, Time Warp
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois en 1989.

The Great Giana Sister - C64
The great Giana Sisters – C64 (Rainbow Arts, 1987)

Et à ce petit jeu, c’est l’inévitable The Great Giana Sister qui gagne le gros lot. Giana Sister, c’est la version « ordi » du jeu qui a révolutionné le monde vidéoludique : Super Mario Bros !! En effet les similitudes dans le gameplay sont flagrantes, Vous controllez les soeurs Giana & Maria dans un univers de un poil futuriste, entre blocs de brique et tuyaux. En frappant dans les blocs, vous récupérez des diamants, et quelques fois des bonus vous permettant de passer en mode « Punk », de tirer des boules de feu… D’ailleurs, ce jeu a dû être retiré du commerce très rapidement, à la demande de Nintendo… C’est donc via les clubs de copie de jeux qu’il s’est répendu dans nos foyers… de mon coté avec l’aide de Fabian L’Heureux. (A lire : Tout à commencer par un C64)

 

23. Simcity (série)

Simcity 4 - PC (Maxis, 2003)Séries préférées : 4, 3000, 5, 2000, 1
Dates de sortie : Simcity (1989) – Simcity (2013)
Style : Gestion
Version : PC MS-DOS – PC Windows – Mac
Editeur : Maxis
Terminé : —
Joué pour la 1° fois fin 1993

simcity_1.jpg
Simcity – PC (Maxis, 1989)

Cela fait maintenant pas loin de 25 ans que j’ai construit ma première ville dans SimCity, Piet Ville, plus que probablement, sur le PC de mon oncle, avant de le ramener dans notre quartier. Cette première mouture, réalisée par Will Wright pour le compte de Maxis en 1989 était assez simple et pourtant déjà géniale ! Les cartes étaient très basiques : Terre ou Mer, on y construisait des routes, des zones de maison, magasins ou usines, une centrale nucléaire, des pylônes électriques pour mettre le courant, une caserne de pompier, la police… puis on suivait les statistiques, adaptait les impôts et regardait les cartes de développement de la ville ! Tout un petit monde prenait vie derrière ces petits pixels, et parfois cruellement, j’y lâchais un Godzilla, un tremblement de terre ou une tornade, pour pimenter un peu le jeu ! (A  lire : Simcity nouvelle génération)

 

24. Civilization (série)

Civilization IV - PC (Firaxis, 2K Games, 2005)Séries préférées : 4, Revolution, 2, 3, 1, Beyond Earth
Dates de sortie : Civilization (1991) – Beyond Earth (2014)
Style : Stratégie / Gestion
Version : PC MS-DOS – PC Windows – DS
Editeur : Sid Meyer, Microprose
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois en avril 1993.

Civilization4
Civilization IV – PC (Firaxis, 2K Games, 2005)

(…) Il ne m’en fallait pas plus pour rester des heures durant à développer ma civilisation égyptienne de l’âge de pierre à la conquête de l’espace. Quelques années plus tard, j’allais découvrir la version 2 sous Windows, l’un des premiers jeu pour mon Windows 3.11 qui vaille la peine de l’installer. Cette dernière permettait des jeux réseaux, mais ce genre de chose ne m’évoquait alors rien du tout. La carte s’affichait en perspective, et l’on pouvait plus facilement se représenter le monde environnent, de quoi bien remplir quelques soirées de 96 à 98. (A lire : Maître du monde)

 

25. Heavy Rain

Heavy Rain - PS3 (Quantic Dream, 2010)Date de sortie : 2010
Style : Aventure
Version : PS3
Editeur : Quantic Dream
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois début 2010.

Heavy Rain – PS3 (Quantic Dream, 2010)

Il pleut averse, la nuit est humide, d’un stick vers le bas et d’une pirouette je mets le frein à main et sors de la voiture… Une ruelle sombre, je m’avance, lentement sous cette foutue pluie… quelques lumières font briller les gouttes de pixels haute définition de ma télévision… Je fouille, je me retourne… raah, déjà je ne sais pas trop que faire, et je m’inquiète que madame, à mes cotés ne s’ennuie… Ah, voilà, j’entre dans un hôtel miteux,… ça discute, je monte les escaliers… Une bonne femme à voir,… elle aurait des infos sur le meurtre. ( A lire : En attendant la pluie)

 

26. Donkey Kong Country

Donkey Kong Country - SNES (Rare, 1994)épisodes préférés : Donkey Kong Country, Donkey Kong Returns
Année : DCK (1994) – Returns (2010)
Style : Plateforme
Version : SNES – Wii (console virtuelle) – Wii – WiiU
Editeur : Rare Software
Terminé : non
Joué pour la 1° fois fin 1994.

donkey_kong_country.jpg
Donkey Kong Country – SNES (Rare, 1994)

De mon coté, Donkey Kong Country, sorti en 1994 sur Super Nintendo avait été l’un des plus beaux jeux de plate-forme auquel j’ai pu alors jouer. Exploitant tout le potentiel de la console, notamment grâce à des sprites en 3D précalculés sur Silicone Graphics, le titre de Rare avait déjà à l’époque redonner un sacré coup de fouet au gros singes de Nintendo. Remplis de passages secrets, parfois à dos de Rhino ou Espadon, offrant à DK un univers chatoyant et des musiques splendides inoubliables, je n’avais à l’époque pas résisté à me trouver une SNES d’occasion afin de pouvoir y jouer à la maison. (A lire : Donkey rapplique)

 

27. The Last of Us

The last of us - PS3Date de sortie : 2013
Style : Aventure/Action
Version : PS3
Editeur : Naughty Dogs
Terminé : non
Joué pour la 1° fois en juin 2013.

The Last of US
The Last of Us – PS3 (Naughty Dogs, 2013)

Et bien voilà quelques jours que j’ai commencé à jouer à The Last of Us, le nouveau hit Playstation 3 réalisé par la bande de Naughty Dog à qui l’on devait d’ailleurs le premier gros hit sur cette même console avec Uncharted : Drakes Fortune en décembre 2007. Je dois bien vous avouer que cela faisait des mois que mes temps de jeux-vidéo étaient d’une part très court et surtout très espacé, seul Resident Evil 6 parvenant à me redonner envie de jouer une petite heure lors de rare soirée de détente. (A lire : The Last of Us)

 

28. Alone in the dark :  the new nightmare

Alone in Dark : the new nightmare - Playstation (Darkworks, 2001)Date de sortie : 2001
Style : Survival Horror
Version : Playstation
Editeur : Darkworks
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois début 2002.

alone in the dark 4
Alone in Dark : the new nightmare – Playstation (Darkworks, 2001)

C’est également sur la Playstation que nous avons joué à Alone in the Dark… 4° épisode. Un vrai régale. Un peu simple au niveau combat contre les monstres, et trop difficile sur la fin… mais vraiment un univers et un scénario béton ! Les énigmes étaient parmi les plus complexes à résoudre dans ce genre de jeu, avec la possibilité de construire de nouveaux objets avec d’autres… Ce n’est pas pour rien que j’attendais avec grand espoir depuis de longs mois la sortie du 5° Alone in the Dark… mais qui semble au final assez décevante si j’en crois mes lectures ! (A lire : PSX)

 

29. Mystic Quest (Final Fantasy Legend / Seiken Densetsu: Final Fantasy Gaiden)

Mystic Quest - Gameboy (Squaresoft, 1993)Dates de sortie : JAP (1991) – EUR (1993)
Style : Aventure / RPG
Version : GB
Editeur : Square Soft
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois au printemps 1994.

Mystic Quest
Mystic Quest – Gameboy (Squaresoft, 1993)

Legend of Zelda que je vous avais présenté la semaine dernière m’avait clairement fait aprécier un nouveau genre de jeu… Si entre temps Romu m’avait pretté un autre jeu de RPG Aventure : Final Fantasy Legends… ce dernier ne m’avait absolument pas intéressé… graphiquement très basique, combat en mode « texte »… et surtout en anglais… Il n’en fallait pas plus pour me désintéresser de ce que je concidérais comme un jeu de rôle… Bref la première expérience Final Fantasy était loin d’être une réussite. Puis un jour… j’ai eu la cartouche de Mystic Quest… Je ne sais plus trop par qui ni quand… mais il y a fort à parier que ce fut également via Xavier Strivay… (A lire : Jeux GameBoy à ne pas louper)

 

30. New Super Mario Bros (série)

New Super Mario Bros. U - WiiU (Nintendo, 2012)Episodes préférés : New Super Mario Bros, New Super Mario Bros Wii, New Super Mario Bros 2., New Super Mario Bros U
Dates de sortie : DS (2006) – WiiU (2012)
Style : Plateforme
Version : DS-Wii-3DS – WiiU
Editeur : Nintendo
Terminé : partiellement.
Joué pour la 1° fois à l’été 2006.

New Super Mario Bros
New Super Mario Bros. – DS (Nintendo, 2006)

(…) C’est donc avec un grand bonheur que j’avais appris le retour du chasseur de champi dans une version « classic 2d ».. et quelle réussite. D’abord mettre la DS dans les mains de madame, pour la rendre accroc ! sinon, la « pillule » du Dr Mario passera moins bien… et comme vous pouvez le voir sur la photo,… mmm hop, youhouuu,… elle aussi a accroché.Bon, on a eu la console qu’une bonne semaine et demie.. mais tous les 2 nous sommes arrivés au monde finale, moi dans la dernière ligne droite.Le verdict ! : vraiment fun, on retrouve tout ce qui faisait les plaisirs d’antant, avec plus de couleur, des animations vraiment très fluides, la possibilité de ce transformer en énorme Mario qui casse tout, une difficulté vraiment bien dosée, et plein de « Ahaaa a secret passage, this is all too easy »  (A lire : Super Mario & moi)

 

31. Runaway

Runaway : a road to adventure - PC (Pendulo Studios, 2003)Trilogie complète.
Dates de sortie : A road to adventure (2003) – Twist of fate (2009)
Style : Aventure / Point & Click
Version : PC Windows
Editeur : Pendulo Studios
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois fin 2003

Runaway 2
Runaway 2 : the dream of the turtle – PC (Pendulo Studios, 2006)

Pourtant, tout commençait assez bien pour ce jeu d’aventure Point & Clic. Nous sommes au début de l’année 2003, et je viens juste de rejoindre l’équipe de Game Project (Arcallians par la suite), pour m’occuper des bandes son de « La guerre des pâquerettes », un jeu d’aventure Point & Clic humoristique. C’est qu’à l’époque ce genre de jeu ou le joueur dirrige son/ses personnage(s) à la souris, dans un univers en 2 dimension est devenu quasi inexistant, alors que 10 ans au par avant, il vivait son âge doré ! (Souvenez vous,… Monkey Island, Day of the Tentacle, Legend of Kyrandia ou même Les chevaliers de Baphomet). En gros le principe est de sonder chaque scènes, de discuter avec les personnages, retrouver des objets qu’il faudra par la suite utiliser pour avancer dans l’histoire.(A lire : Runaway ou comment bacler un jeu prometteur.)

 

32. Final Fantasy XII

Final Fantasy XII - PS2 (Square Enix, 2007)Dates de sortie : JAP (2006) – EUR (2007)
Style : Aventure / RPG
Version : PS2
Editeur : Square Enix
Terminé  : oui
Joué pour la 1° fois au printemps 2007.

Final Fantasy XII – PS2 (Square Enix, 2007)

Bref nous voilà après avoir revendu notre PS2 il y a 2 ans pour une Gamecube, elle-même revendue pour payer les cours d’auto-école, à s’acheter une petite PS2 rose à l’heure d’ici quelques jours la PS3 fera sont apparition en europe.. Mais depuis longtemps je savais que JE ne pourrais résister à la sortie de Final Fantasy XII.. et que Jessica aurait bien du mal à elle aussi y résister, quoi qu’elle en disait..Malgré un weekend en grand mouvement (déménagement de Sylvain & Violaine).. on ne peut pas dire que nous n’aillons pas progressé dans le jeu ;p … loin de là.Bon d’ailleurs je crois que l’on va s’y remettre sous peu ! (A lire : Rose, sexy, magique et pleine de fantaisie)

 

33. Uncharted (série)

Uncharted 3 : L'illusion de Drake - PS3 (Naughty Dog, 2011)Episodes préférés : 3, 1, 2
Dates de sortie : Drake’s fortune (2007) – L’illusion de Drake (2011)
Style : Action
Version : PS3
Editeur : Naughty Dog
Terminé : non
Joué pour la 1° fois en octobre 2008.

Uncharted 3 : L’illusion de Drake – PS3 (Naughty Dog, 2011)

Ah clairement la série Uncharted reprend à bonne dose tous les éléments de grand Hits intergénérationnels… Bien sur, on pourrait dire que c’est le Commando du XXI° siècle… Il faut effectivement se frayer son chemin, l’arme au poing au travers une jungle hostile, remplie de soldats… puis il y a aussi quelques ressemblances avec Opération Wolf… on se planque derrière mur, puis on vise et dégomme les vagues d’attaques ennemies… en récupérant munitions et nouvelles armes… Enfin, le scénario est digne d’un bon Indiana Jones il faut bien l’avouer !

 

34. Super Mario Bros 3

Super Mario Bros. 3 - NES (Nintendo, 1991)Dates de sortie : JAP (1988) – EUR (1991)
Style : Plateforme
Version : NES, Wii (console virtuelle)
Editeur : Nintendo
Terminé : non
Joué pour la 1° fois en fin 1991.

Super Mario Bros 3
Super Mario Bros. 3 – NES (Nintendo, 1991)

Dans ce nouveau Mario, on a vraiment du mal à imaginer qu’il s’agit toujours de la même console, les décors sont plus important, avec même des décors sur deux plans, la variété d’ennemis et de monde est incroyablement plus diverse, et même les « powers up » de Mario sont plus nombreux, il peut se transformer nottament en Raton laveur volant ou en homme grenouille… (A lire : Super Mario & moi)

 

35. Beyond : Two souls

Beyond : Two souls - PS3 (Sony, Quantic Dream, 2013)Date de sortie : 2013
Style : Aventure
Version : PS3
Editeur : Quantic Dream
Terminé : non
Joué pour la 1° fois début 2014.

Beyond-Two-Souls
Beyond : Two souls – PS3 (Sony, Quantic Dream, 2013)

Surprise, après près d’un an de standby, j’ai remis la galette de Beyond : Two Souls dans ma PS3, j’ai fait du cheval dans un ranch perdu dans le désert, avant de m’occuper d’une malédiction ancestrale indienne… Il n’y a pas à dire, ce jeu est vraiment incroyable ! Deuxième titres de Quantic Dream sur la PS3, il est à mes yeux différents d’Heavy Rain. Le concept de cinéma interactif est toujours un peu présent, mais le gameplay est plus libre. Chaque « chapitres » est d’ailleurs bien différents dans les phases de jeux, là où Heavy Rain était beaucoup plus répétitifs. Tous les deux disposent d’un scénario digne du cinéma, avec des cadrages originaux. Je trouve ici que les différents protagonistes ont des personnalités quasi réalistes. Sorti alors que la PS3 était en déclin, c’est une bonne chose que le jeu soit prochainement ré-éditer sur PS4, car on sent que le moteur graphique de la précédente génération manque un peu de puissance par moment. (A lire : A cheval sur ma PS3)

 

36. Super Mario Galaxy

Super Mario Galaxy - Wii (Nintendo, 2007)Date de sortie : 2007
Style : Plate Forme
Version : Wii
Editeur : Nintendo
Terminé : non
Joué pour la 1° fois début 2008.

Super Mario Galaxy
Super Mario Galaxy – Wii (Nintendo, 2007)

Mais entre temps, Big N ne comptait pas en rester là, et annonçait leur nouveau Mario pour la toute récente console Wii : Super Mario Galaxy !! Je m’y suis lancé il y a quelques jours… je n’en suis pas encore assez loin que pour vraiment lui attribuer une place dans le classement, mais il sera clairement dans le TOP 50 !! (A lire : Super Mario & moi)

 

37. Final Fantasy VIII

Final Fantasy VIII - Playstation (Squaresoft, 1999)Date de sortie : 1999
Style : Aventure / RPG
Version : Playstation
Editeur : Squaresoft
Terminé : non
Joué pour la 1° fois en septembre 2000.

Final_Fantasy_VIII
Final Fantasy VIII – Playstation (Squaresoft, 1999)

(…) Puis un jour de Septembre, une étoile là haut nous donna un coup de pouce ! J’avais 23 ans et madame 15, et gagner 250€ (on parlait toujours en Fb à l’époque) au Subito… c’est tout de même un sacré coup de chance ! Après avoir fait le tour des magasins en ville, nous passions chez Mario Shop, notre boutique de Jeux-Vidéo spécialisée à Seraing ou Final Fantasy VIII siégeait parmi les jeux d’occase… Je vous ai déjà raconté l’histoire en son temps, mais j’avais une idée assez arrêtée de ce genre de jeu… l’assimilant très fortement à Legend of Zelda, puisque n’aillant fait que quelques essais aux versions SNES… Cet achat allait être une révélation… des journées entières à la regarder jouer, a s’imprégner de cet univers magique… à ces univers magique, puisque un an plus tard, nous allions également terminer Final Fantasy IX, puis les suivants sur Playstation 2… (A lire : Rose, sexy, magique et pleine de fantaisie)

 

38. Super Mario Land 3 : Warioland)

Super Mario Land 3 : Warioland - Gameboy (Nintendo, 1994)Date de sortie : 1994
Style : Plate-forme
Version : Gameboy
Editeur : Nintendo
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois durant l’été 1994.

super mario land 3
Super Mario Land 3 : Warioland – Gameboy (Nintendo, 1994)

Souvenez-vous, j’ai commencé à réellement commencé à me faire du Super Mario sur Gameboy, avec un premier épisode tout ce qu’il y a de plus « basique », loin du monde initié sur la NES, le 2° épisode Super Mario Land 2, offrait comme boss finale, non pas le gros lézard Bowser, mais bien un nouveau personnage, le vice et verso Wario, à la moustache en éclaire et au gros nez… L’idée était tellement bien trouvée, que le 3° épisode gameboy qui suivit, Super Mario Land 3 : Warioland, allait complètement revoir le gameplay du classique Super Mario… (A lire : l’ennemi juré)

 

39. Parasite Eve 2

Parasite Eve 2 - Playstation (Squaresoft, 2000)Dates de sortie : JAP (1999) – EUR (2000)
Style : Survival Horror
Version : Playstation
Editeur : Squaresoft
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois à l’automne 2000.

Parasite Eve 2 - Playstation
Parasite Eve 2 – Playstation (Squaresoft, 2000)

Il y eu tout d’abord Parasite Eve 2. OVNI de SquareSoft qui développe également la série Final Fantasy. J’ai d’ailleurs lu dernièrement que pour la réalisation de ce jeu, la moitié de l’équipe de Capcom en cours de réalisation de Resident Evil 2 avaient été débauchées…. La série Parasite Eve, mélange le style de jeu mis en place par Resident Evil avec un système de combat et de progression du personnage similaire aux jeux RPG. Le scénario est bien ficelé, les cinématique splendides comme SquareSoft savaient le faire… et le jeu diablement difficile… Nous avons longtemps bloqué sur ce jeu, car dans la base du labo, dès que nous prenions l’ascenseur, le jeu freezait… J’ai eu beau le loué dans divers vidéothèques rien n’y faisait… J’ai fini par l’acheter en version pirate à notre Mr PSX comme nous l’appelions, et j’ai enfin pu prendre l’ascenseur pour me retrouver dans un cul de sac… et me rendre compte que je n’avais rien à faire par là !! (A lire : PSX)

 

40. Streets of Rage II

Street of Rage II - Megadrive (Sega, 1992)Dates de sortie : US (1992) – EUR (1993)
Style : Beat’m all
Version : Megadrive – PS3
Editeur : Sega
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois durant l’été 1993.

Streets of Rage
Streets of Rage 2 – Megadrive (Sega, 1993)

Autre élément important, l’attaque des foyers. SEGA, c’est plus fort que toi ! Et comment, la Mega Drive avait fait son entrée chez mes petits voisins Greg & Joe, chez Benoît le fils de ma marraine ou encore chez mon ami Bruno. Alors que longtemps, seul notre Julien avait une Super Nintendo. Ma passion des jeux vidéo a toujours été un mélange de moments forts passés avec mes amis. C’est ça qui a fait devenir cultes pour moi les voyages au cœur du labyrinthe englouti des aventures de Sonic, les combats endiablés de Streets of Rage II ou là découverte des mondes secrets de Kid Chameleon. (A lire : Sega, c’est plus fort que toi !)

 

41. Eternal Sonata

Eternal Sonata - PS3 (Tri Crescendo, Namco Bandaï, 2009)Dates de sortie : XBOX 360 JAP (2007) – PS3 EUR (2009)
Style : Aventure / RPG
Version : PS3
Editeur : Namco Bandai – Tri Crescendo
Terminé : non
Joué pour la 1° fois durant l’hiver 2009

Eternal Sonata – PS3 (Tri Crescendo, Namco Bandaï, 2009)

A la fin de l’hiver, débarque Eternal Sonata, un jeu d’aventure RPG aux couleurs chatoyantes qui était déjà disponible sur Xbox. Durant deux années, nous allons parcourir les rêves de Choppin et ses étranges aventures aux cotés de Polka, Allegretto et Picolo. Le gameplay est plutôt lent mais la possibilité de combattre à deux lors des séances d’action est un plus indéniable pour nos soirées et au final, Eternal Sonata sera le seul titre du genre à nous avoir séduit sur la PS3. (A lire : Le monolithe noir et moi)

 

42. Final Fantasy XV

Final Fantasy XV - PS4 (Square Enix, 2016)Date de sortie : 2016
Style : Aventure / RPG
Version : PS4
Editeur : Square Enix
Terminé : en cours
Joué pour la 1° fois en mars 2017.

Final Fantasy XV - PS4 (Square Enix, 2016)
Final Fantasy XV – PS4 (Square Enix, 2016)

En principe annoncé pour cette année, il semble plus raisonnable de voir déboulé le nouvel opus de la série de Square Enix en 2017. Pour l’heure nous avons eu droit de nouvelles vidéos de gameplay offrant des environnements impressionnants qui tranche clairement avec le sentiment de longs couloirs à traverser du décevant FFXIII. Bien entendu, Final Fantasy me fait rêver, mais peut-il encore se rapprocher de ce qui me plait, le gameplay sera-t-il abordable, l’histoire sera-t-elle moins confuse…

 

43. FEZ

FEZDate de sortie : XBOX (2012) – PS3 (2014)
Style : Plate-forme / Exploration
Version : PS3 – PS4
Editeur : Polytron
Terminé : non
Joué pour la 1° fois au printemps 2014.

FEZ - PS3
FEZ – PS3 (Polytron, 2014)

Difficile de prendre FEZ par un bout, ou un autre… C’est un voyage, un poème  interactif à découvrir.  Moi joueur depuis de nombreuses années y voit tout d’abord des analogies entre Knytt Story (PC) pour son ambiance, Paper Mario (Wii) pour les mécanismes de jeux et même un peu de Nebulus (C64) pour la progression. Je me base bien entendu sur la démo, il est probable que le jeu complet démarre autrement, mais ici, notre petit personnage, tout blanc, simpliste se retrouve perdu, au pied du tour, dans un monde à découvrir et à sauver. Il doit pour se faire récolter des cubes dorés. Ne pas trop chercher à comprendre. Trouver les cubes dorés et ouvrir les portes. C’est simple, mais les petits dialogues du début apportent une âme à cette simplicité. (A lire : S’évader aux pays de FEZ)

 

 44. S.O.S. Final Escape (Disaster Report)

S.O.S. the final escape - PS2 (Irem, 2003)Dates de sortie : JAP (2002) – EUR (2003)
Style : Aventure / Survival
Version : PS2
Editeur : Irem
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois en septembre 2003.

SOS Final Escape
S.O.S. the final escape – PS2 (Irem, 2003)

Ne vous méprenez pas ! Les évènement catastrophiques auxquels le Japon fait face depuis vendredi me touche profondément… Beaucoup s’étonne de l’extrême calme de la population japonaise, précisant que celle-ci est préparée à vivre ce genre d’évènement… peut-on vraiment y être préparé ?? Ce qui est certain c’est que depuis une bonne dizaine d’année, ce genre d’évènement catastrophe est mis en pratique dans la série S.O.S. the Final Escape, dont je souhaitais vous parler depuis un bon moment, puisque ce jeu fait clairement partie de mes 50 préférés. (A lire : S.O.S. the final escape)

 

45. Duke Nukem 3D

Duke Nukem 3D - PC (3D Realms, 1996)Date de sortie : 1996
Style : FPS
Version : PC MS-DOS
Editeur : 3D Realms
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois au printemps 1997.

duke-nukem-3d
Duke Nukem 3D – PC (3D Realms, 1996)

Oui, j’aimais ce genre de jeu, et c’est par la suite des Blake Stone, Ken’s Labyrinth, Hexen, et compagnie qui allait passer entre mains, zappant complètement Doom, aux montres trop flippant, c’est alors plutôt sur Dark Forces, un FPS dans le monde de Star Wars qui m’attirera, jusqu’à l’apogée du genre… Duke Nukem 3D ! C’est d’ailleurs sur ce jeu, remettant en scène le petit personnage des premiers épisodes d’antan, que je disputerais mes premières parties de jeux en réseau que Wan Informatique, en 1999 et 2000… Il y eut encore Quake 1 et 2 qui me donnèrent quelques frissons, sur ma modeste carte graphique de l’époque… Puis, pour une raison étrange, je me suis détourné du genre… Pourquoi ?? (A lire : à la pa première personne)

 

46. Final Fantasy IX

Final Fantasy IX - Playstation (Squaresoft, 2001)Année : JAP (2000) – EUR (2001)
Style : Aventure / RPG
Version : Playstation
Editeur : Squaresoft
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois fin 2001.

Final Fantasy IX
Final Fantasy IX – Playstation (Squaresoft, 2001)

Mais une passion était née, et nous nous attaquions au 9° épisode quelques mois plus tard, dans un tout autre style.. beaucoup plus moyenagesque, pour enfin plusieurs années plus tard, après avoir acheté la PS2 largement au dessus de nos moyens de l’époque à Final Fantasy X, pour nous 2 actuellement le plus belle épisode, suivi du Final Fantasy X-2. (A lire : Rose, sexy, magique et pleine de fantaisie)

 

47. Rick Dangerous

Rick Dangerous - C64 (Core Design, 1989)Date de sortie : 1989
Style : Plate-Forme/Reflexion
Versions : C64 – PC – DS – Wii
Editeurs : Firebird – Core Design
Terminé : non
Joué pour la 1° fois en septembre 1990.

Rick Dangerous – C64 (Core Design, 1989)

Nettement plus relevé graphiquement, et pour cause, sorti en 1989, Rick Dangerous (1989 Firebird, Core Design) est un jeu de plateforme/réflexion mettant en scène un chasseur de trésor à la Indianna Jones. Avec donc des décors plus agréables, et des sprites (non pas la boisson bien sûr, mais bien les persos et objets d’un jeu) plus gros, Rick Dangerous n’a pas à rougir des jeux que l’on pouvait trouver sur console à l’époque. D’ailleurs, le C64 avec Rick Dangerous trônait encore dans les présentoirs du Maxitec aux cotés de la NES avec l’assez mauvais Tortue Ninja, la Master System et son Alex Kid et le tout nouveau Gameboy et son Double Dragon. (A lire : Tout a commencé par un C64)

 

48. Project Zero (série)

Project Zero - PS2 (Tecmos, 2002)Episodes préférés : 1, 2
Dates de sortie : JAP (2001) – EUR (2002)
Style : Survival Horror
Version : PS2
Editeur : Tecmos
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois en septembre 2002.

Project Zero 2 – PS2 (Tecmos, 2003)

Enfin un peu de sang nouveau dans le monde du survival horror… je me souviens que nous nous étions rué dans notre Mario Shop pour aller chercher ce jeu dès sa sortie. Dans un univers très très « vieux japon », une jeune journaliste se retrouve dans une ancienne demeure très étrange, hantés d’esprit peu accueillant… sa seul arme… un appareil photo aux pouvoirs étranges. Le 2° volet sera encore plus intéressant, et il existe même un 3°, sorti à une époque où je ne disposais plus de PS3. (A lire : La PS2, console aux vies multiples)

 

49. Ducktales

Ducktales - Gameboy (Capcom, 1990)Année : JAP (1990) – EUR (1991)
Style : Plate-forme
Version : Gameboy – NES – PS3
Editeurs : Capcom – Disney
Terminé : oui
Joué pour la 1° fois début 1991

Ducktales – Gameboy (Capcom, 1990)

Coté jeux de plate-forme, entre Super Mario Land premier et Kirby’s Dream Land, il y a bien sur eu les autres épisodes… Que ce soit le 2° Kirby ou les deux autres Mario, mais j’ai plutôt envie de m’arrêter sur autre chose. Il y a fort à parier, si vous avez eu une gameboy, que l’excellent jeu Duck Tales vous soit passé entre les mains… Non ? Allé si, les aventures de l’Oncle Picsou ! Une superbe réalisation de Capcom alors partenaire de Disney. A l’origine développé pour la NES, il arrive chez nous en même temps que la Gameboy, et vu le niveau de réalisation du jeu, proposant des graphismes plus sympas que Super Mario Land, il fera fréquemment partie des ludothèques d’époque. (A lire : Jeux Gameboy à ne pas louper !)

 

50. Warhawk

Warhawk - C64 (Proteus Développement, Firebird, 1986)Date de sortie : 1986
Style : Shoot’m up
Version : C64
Editeur : Firebird, Proteus Developpement
Terminé : non
Joué pour la 1° fois au printemps 1988.

warhawk.gif
Warhawk – C64 (Proteus Développement, Firebird, 1986)

Un poil plus ancien, voici un jeu bien différent qui lui aussi fait partie de mes grandes références : Warhawk (1986 Firebird). J’ai découvert ce Shoot’m up, lors d’un stage multisport et informatique à Huy, la seul bonne chose qui me soit arrivée cette semaine là ! Rapidement renommé « P1″ (histoire de bien compliquer les références pour en retrouver sa trace par après)… Bref, des petits jeux de vaisseaux, on peut dire qu’il en pleuvait sur le C64… warhawk_09.gifCe qui frappe dans ce jeu, dès le début c’est la bande son signée Rob Hubbard (encore une grosse pointure!). Et puis coté gameplay ce jeu était génial, des ennemis variés aux comportements à mémoriser (dont les « vaisseaux pacman » pour bien progresser dans le jeu, … Et pourtant pas de bonus d’optimisation de vaisseau ! Il faut survivre, coûte que coûte… à chaque fins de niveau, un concept de simili boss, le scrolling s’arrête et vous voilà assailli de multitudes de vaisseaux enemis… Si de nombreux shoot on vu le jour par la suite, tel que R-Type, aucun n’ont pu me faire retrouver le plaisir de Warhawk ! (A lire : Tout à commencer par un C64)

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer