Archives de
Étiquette : Spaneo

n4n0b34t, mon petit cadeau pour noël

n4n0b34t, mon petit cadeau pour noël

n4n0b34t (à décoder nanobeat) est d’après mes calculs le 35° album de Cyborg Jeff et peut se présenter comme un prolongement plus profond de l’album EP “Storytelling” publié au printemps 2017.

Cyborg Jeff - Nanobeat
Cyborg Jeff – Nanobeat

Perdu dans la masse de plus en plus opaque ces réseaux sociaux qui ne partagent plus et qui rassemblent peu, mon nouveau album sorti pour cette fin d’année s’est peut-être déjà perdu entre les sapins 3D, les chats qui s’accrochent aux boules de Noël et ce genre de choses qui envahissent nos écrans, néanmoins voilà déjà des mois que les titres majeurs de cet album s’écoutent auprès de dizaine de milliers d’internautes… C’est la magie des MOOCs.

Prolongement donc des 6 titres qui rythmaient le mini-album Storytelling, l’approche en est en réalité la même. Concevoir sur 2x 1h de composition une bande son inspirée d’une thématique bien précise afin de rythmer un clip vidéo. Des thématiques tels que l’énergie solaire, la langue française, la rupture, la chimie, les jeux-vidéo, la politique, l’investigation, le recyclage et les fonds marins.

Et pourquoi ces thématiques, tout simplement parce que la plupart d’entre-elles sont liées aux MOOCs (Massive Open Online Courses) que j’ai produit avec notre équipe de l’ULiège durant la saison 2017-2018.

Pour atteindre ce défi, mon approche est de travailler sur une base technique et musicale récurrente qui ne me fera pas perdre trop de temps à m’égarer dans le choix des instruments de musiques. Comme pour l’EP “Storytelling” chacun des morceaux démarre autour des sons hyper minimalistes du plugin d’instrument virtuel (VSTi) 4Klang bien connu du monde de la démoscène et développé par Dominik ´Gopher´ RIES et Paul ´pOWL´ KRAUS.

Des sons certes minimalistes mais dont je suis tombé amoureux il y a déjà de longues années lorsque j’ai composé Love Potion pour le groupe CTRL+ALT+TEST en 2011.

Néanmoins aux fils des années, certaines sonorités ont fini par me manquer dans cette expérience et j’ai donc choisi d’ajouter dans ma valise des sons plus modernes issus du tout nouveau VSTi 64klang2 développé également par Gopher. Un outil sur lequel j’ai eu la chance de pouvoir faire mes premières expérimentations dès la fin de l’année 2015. Beaucoup plus complexe à maîtriser, il m’aura fallu de nombreuses tentatives et analyses du travail de P0wl et Jochen ‘VIRGILL’ FELDKÖTTER pour arriver à adapter et triturer l’approche granulaire de 64klang2 et apporter de nouvelles sonorités aux compositions de cet album.

Cyborg Jeff - Solar Panel in Kyocera City
Cyborg Jeff – Solar Panel in Kyocera City

Le soleil se lève sur Kyocera City… la ville se recharge et s’anime.. A la fin de l’hiver, je me replonge alors mon voyage au Japon, avec des images inoubliables de Tokyo et Kyoto. Mais également la visite du musée Kyocera et j’imagine alors une ville entière qui vivrait de manière autonome à la puissance du soleil… des images tels qu’on les retrouvent dans les productions de la Demoscène et qui évidemment se transforment en notes de musique dans ma tête. Solar Panel from Kyocera City viendra donc mettre en musique le MOOC “Gérer autrement” de Claire Ghyselen.

Pour en terminer sur les aspects sonores si spécifiques à cet album, dans un souci de rester dans mon concept de ne pas bruler mes 2×1 heure de composition, à la recherche de nappes pour donner plus de profondeur à mes nouvelles musiques, j’ai samplé quelques instruments de mon nouveau synthétiseur Mininova, sortant dès lors du 100% demoscène kit.

Enfin son court temps de composition aura pu être optimisé par les idées inséminée par mon Jeff Van de Poël.

“Tiens, je verrais bien la chanson de Jacques Brel sur cette thématique”.

Du Jacques Brel à la sauce Année 80 ou m’inspirer de Bénabar… voilà des références musicales qui n’était pas mes premiers choix et qui m’auront permis des approches novatrices.

Lire la suite Lire la suite

Cyborgelis

Cyborgelis

Il y a 20 ans, en septembre 1998, je terminais le 4° album de musique de Cyborg Jeff : Eyes Dreams. Finalisé avec mon ami Valentin Boigelot, cet album se découpait alors en deux parties, l’une dans un style Dance Trance et l’autre, une sélection de titres très différents sous le nom de “Cyborgelis”.

Ces titres beaucoup plus mélodiques étaient une nouvelle étape dans ma création musicale. Ces musiques reflètent au fond parfaitement le Cyborg Jeff de cette époque avec des œuvres construites autour de mon approfondissement de ce que mon Synthé Roland E68 pouvait m’offrir comme ouverture musicale, construites autour de ma découverte d’autres univers musicaux durant cette première année à l’Institut des Arts de Diffusions ainsi que l’influence de mon colloc’ pianiste Didier Rombauts, et enfin des œuvres construites atour de ma découverte du monde de la Demmoscène aux travers des magasines PC Fun et PC Team.

Sans pour autant être marqué par les sons de synthétiseur de Vangelis, cette “autre genre”, celui de ce que j’appelais la New Age était pour moi une connection à cet artiste, ce qui en a donné l’idée de ce nom “Cyborgelis” que l’on retrouvait sur la pochette originale de l’album.

Cyborg Jeff - Eyes Dreams, 1998 - Back Cover
Cyborg Jeff – Eyes Dreams, 1998 – Back Cover

A l’heure de célébrer les 20 ans de l’album Eyes Dreams, je me suis dit qu’il pourrait être plus intéressant de scinder ces deux sélections de titres en deux projets distincts… Est alors né cet album pour lequel j’ai travaillé en profondeur le remasstering de tous ces titres composés initialement avec Impulse Tracker II et mon PC Cyrix 133mhz. Vous retrouverez donc en bonus les fichiers .IT originaux.

Ce travail de remastering est plus poussé que pour les précédents albums “anniversary”, j’ai en effet exporté les instruments séparément hors d’Open Modplug Tracker (merci Elmobo pour l’astuce) afin de travailler le tout dans Reaper sous les conseils avisés de Spaneo.

Parmy, Thierry et Piet - Virtual Music, 1998
Parmy, Thierry et Piet – Virtual Music, 1998

Je suis donc heureux de vous partager ce travail aujourd’hui, et de redécouvrir avec bien plus de plaisir ces petites compositions dont j’étais si fier il y a 20 ans et qui me semblait bien ternes depuis lors…

Pièce d’ouverture, Océanne 3D est probablement l’une de mes plus belles compositions dans ce genre musical, emportant celui qui l’écoute dans une histoire sonore à l’image de ce qu’aurait pu être la “Démo” en 3D que j’imaginais créer autour, afin d’avoir alors une production pour une première Demoparty. D’autres titres arrivent ensuite, toujours essentiellement construit autour de premières notes composées sur mon Synthé avant de passer à la moulinette Sound Tracker.

Cyborg Jeff - Soft Xmas
Cyborg Jeff – Soft Xmas

Parmi tous ces titres, beaucoup ont un petit goût de “Virtual”. C’était un mot que j’appréciais beaucoup à l’époque, il représentait le futur, l’avenir… mais aussi Virtual Music était le nom de mon groupe de Cover Pop de l’époque. Je puisais donc auprès de ma bande de pots des rythmes de batterie complexe avec Vivien, des loops de guitare avec Thierry et des séquences de basses mieux construites auprès de Laurent.

En route pour ce petit voyage dans le temps, n’hésitez pas à aller lire l’histoire de chacun de ces titres en commentaire sur Bandcamp… et tiens au fond… Si cette sélection Cyborgelis était à l’origine intégrée à l’album “Eyes Dreams”, l’idée de remettre ensemble sur un CD ces morceaux avaient déjà été concrétisée quelques mois plus tard sur l’album de noël “Soft Xmas”.

Lire la suite Lire la suite

Charly & The Angels – La maman de mon coeur

Charly & The Angels – La maman de mon coeur

C’était il y a 3 semaines, passe alors dans la voiture un morceau d’électro énergique de TheFatRat, un DJ américain un peu fou. Dans son titre Windfall, se glisse une petite mélodie qui vous tournicote très vite en tête et je repère très vite dans mon rétro que les 4 monstres à l’arrière gigotent comme des so-sots… en quelques minutes me viennent un “Je t’aimerais encore, toujours un peu plus fort, tu es la maman, la maman de mon coeur”… Et oui, c’est bientôt la fête des mamans, voilà un bout de temps que Charly me dit qu’il voudrait bien enregistrer de la musique avec moi ! Et si ???

Et si, je me tentais à refaire un peu de musique, et si l’on tentait un projet secret avec les enfants pour faire une surprise à maman ? Quelques minutes plus tard, j’avais les 4 strophes du refrain et je savais qu’avec un petit brainstorm avec les enfants, plus que probablement inspiré du livre “Maman merveille” que nous apprécions beaucoup, nous aurions une belle chanson à chanter… De quoi visier le TOP 50 ou les Youtubes d’or non ?

Oui, mais… cela fait un sacré bout de temps que je n’ai plus produit de musiques autres que des bilbeep pour Commodore et Amiga ! 1° mission réussir à recoder la mélodie de TheFatRat dans Renoise avec les “sons” dont je dispose (Adventus et Plogue Chiptunes en gros….) Le temps m’est compté mais le plus dire était encore à faire… faire chanter les enfants !

Oui, parcque bon, faire chanter 3 enfants de 8 et 5 ans, c’est encore autre chose que de faire chanter Jean-Pascal, d’autant que la mélodie est énergique et laisse peu de temps de respiration… Assez vite, les sessions de chants “en cachette” se montrent trop compliquée à gérer et après une soirée à bidouiller dans Reaper pour synchroniser au mieux les voix… j’étais prêt à jeter l’éponge… J’avais mis la barre trop haut !

Bref, Samedi, il me reste 1 journée pour faire quelques chose de mon projet. Je dois faire abstraction du mode <music> et du mode <production vidéo> et uniquement me mettre en mode <papa> Pas facile, on va filmer les enfants, créant des scènettes autour des paroles de la chanson. Et tant pis si ce n’est pas tout à fait juste, tant pis si ce n’est pas tout à fait le même tempo, tant pis si le lapping c’est pas parfait, tant pis s’il faut combler les plans de coupe que je n’ai pas pu faire ! Maman sera heureuse et l’on pourra encore voir et revoir cette vidéo quand les marmots seront ados !

3x 2h de tournage où j’ai pu un peu faire intervenir Rose, bien que les enfants voulaient absolument aller jouer chez leur copine Liloo… plus qu’à faire “en cachette” tout le montage le soir pendant que madame n’est pas là et prépare la communion de son fieul ! Je refermais l’ordinateur qu’elle rentrait, ouf, tout juste… malgré les petites erreurs techniques… On y est arrivé !

Merci à Claude-Melissa, Spaneo, Jo et Pype et la communauté Renoise pour leur soutient dans ce projet ; )

 

Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld

Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld

Super CJ Land - Welcome to my TinyWorld - Cyborg Jeff Album 2013 - Tohad illustration

Bonne année mes amis ! Enfin, enfin le voilà ce nouvel album de Cyborg Jeff ! Je sais, cela fait très très longtemps qu’il est dans les cartons et que je vous en parle… Il est loin d’être l’album que j’avais imaginé au départ et j’ai parfois pris plus de temps à penser à ce qu’il serait qu’à le faire avancer… c’est que mener de front la vie de Papa, de boulotS et de Cyborg Jeff est loin d’être facile ! C’est vous dire à l’origine, il devait s’agir d’un ChipDisk programmé par Steve ‘K93’ Kossouho et animé par Sylvain ‘Pype’ Martin. Ce qui remonte à 2004 !

Ce nouvel album de Cyborg Jeff se veut un retour aux sources. Sans être réellement un album de “Chiptunes”, chaque musiques à ce petit goût de TinyDéfi de travailler avec des sons minimalistes tels que l’on pouvait les entendre dans les musiques de jeux des premiers micro-ordinateurs et consoles, mais également dans tous le courant Chiptunes Oldskool Demoscene Sound Tracker qui en a suivi. Ce style de musique m’a fortement inspiré dans ma jeunesse et tout au long de mes créations musicales avec des artistes tels que Rob Hubbard, Chris Huelsbeck, Jeroen Tel à l’époque où je jouais sur mon Commodore 64 puis  Jake Kauffman (Virt), Allister Brimble ou Frédéric Motte (Moby/Elmobo).

Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld n’est pas donc pas qu’un simple album de Chitpunes ni même un album uniquement composé avec un GameBoy par exemple, c’est un voyage plus large au pays de Cyborg Jeff autour de toutes ces sonorités simples et de défi de miniaturisation. Les moyens ont variés au cours des projets ! Vous retrouverez par exemple des musiques composées avec l’outil Farbrausch de son FM bien connu dans le monde de la Demoscène, vous retrouverez des sons rappelant bien entendu l’univers du mythique C64, mais également des sons plus “Jeux Vidéo” à la sauce Amiga et Nintendo… J’espère que cette variété saura donner une petite touche personnelle à ce nouvel album !

>> Télécharger l’album sur BandCamp

Lire la suite Lire la suite

Bye bye Spotify

Bye bye Spotify

Pendant des années j’ai attendu que le service Spotify débarque en Belgique… ce fut long, très long et on peut le dire, c’est grâce à son intégration dans Facebook que celui-ci a fini par être dispo chez nous. Spotify, c’est un player “cloud” qui permet d’écouter sa musique un peu partout (moyennement paiement parfois) et de pouvoir partager ses goûts avec d’autres (ses amis Facebook par exemple).

Le soucis, c’est que mes goûts représente 80% de musiques libres… du Cyborg Jeff bien entendu, mais également des tas des trucs venant de la Demoscène ou OCRemix. D’excellents artistes tels que Logic Dream, Spaneo, Gdream, Alkama, Maf, Makke, Funky Fish, Elwood, Radix, Kb, Daniel Somma, D-Fected Notes, Zircon, Kangaroo Music, Bliss, Virt, Mark Cooskey, Rob Hubbard, Koji Kondo, Dave Wise, Alexander Brandon, Nobuo Uematsu, Akira Yamaoka, Sonic Wanderer, X-Formz, Braincells, Tepid, Carbohydrom,…

Or donc, tout ce petit monde n’existe purement et simplement pas pour Spotify, certes je peux les écouter, mais pas les partager ni même en informer mes amis Facebook dans mes titres écoutés… Franchement, que vous sachiez que j’ai écouté Axelle Red et les Spice Girls entre deux titres d’Helmut Fritz… je m’en fous royalement !

Du coup je me suis dit,… et si je voulais que mes morceaux Cyborg Jeff soient reconnus par Spotify, je dois faire quoi ? Et bien je dois m’inscrire de manière payante (genre 19€ pour 2 titres) chez un partenaire “label” de Spotify pour qu’il s’occupe de mon cas… Bravo, en gros, je dois rentrer ce système de @#{#de de monde de requin de la musique…

Chnouf, vous me voulez, et bien je resterais sur LastFM, Jamendo et Bandcamp