Archives de
Étiquette : Smartoys

J’ai encore faim…

J’ai encore faim…

26 janvier 2010 coffretrunaway.jpgHier soir (enfin vendredi dernier maintenant), madame et moi avons terminé le dernier volet de la trilogie Runaway… Une page d’histoire se ferme,… un peu trop vite, puisque nous avions entamé ce 3° volets il y a seulement trois semaines… Trop facile, trop prévisible, trop court… un peu dommage pour clôturer cette histoire débutée il y a 7 ans !Vous savez que j’aime les Final Fantasy, Super Mario et autres Resident Evil, mais étant jeune ado, j’étais très friand de jeux d’aventure appelés maintenant Point & Click. Tout avait commencé début des années 90, chez mon ami Alain avec les aventures de Guybrush Threepwood, le héro mal-habile, prétendant pirate de Monkey Island ! Monkey Island est pourtant loin d’être le premier jeu d’aventure du genre, développé Lucas Arts (filliaire de Lucas Films), mais il fut ma première découverte suivie très rapidement de Maniac Mansian (sur mon C64), Legend of Kyrandia (Weswood Studio), Sam & Max et bien d’autres…

maniac  mansianC’était alors l’âge d’or ! Lucas Arts, Sierra on Line ou encore Cocktell Vision faisaient tourner nos neurones afin de vivre de grandes aventures autour d’une mécanique simple. Notre petit personnage à l’écran pouvant interagir via la souris avec une série d’objets et environnements… Dans un premier temps il doit cliquer sur un verbe d’action puis sur un objet… Par : “Prendre” la “Clef” dans la “boite de Corn Flakes… pour se faire il faudra bien sur d’abord  : “Ouvrir” la “Porte de la cuisine” et “Regarder” la “Boite de CornFlakes”… Par la suite, avec Sam & Max notamment, un clic droit de la souris allait permettre de choisir via une icône souris les différents types d’action possibles : utiliser, parler, prendre, regarder,…

Bien des années plus tard, en 2000, ma futur épouse me fait découvrir quelques titres dont j’avais fait l’impasse, car elle aussi adorait le genre… En avant pour Grim Fandango (Lucas Arts) et la série des Chevaliers de Baphomet… de mon coté, je prends plaisir à la faire jouer à Day of the Tentacle ou encore Full Throttle auxquels je jouais déjà quelques années au par avant… Mais entre temps, ce style de jeu était tombé aux oubliettes… la 3D avait envahi nos machines, et les Myth-Like fleurissaient… nettement moins à mon goût… Ce n’est qu’en 2003 que la fantastique équipe espagnole de Pendulo relance avec succès le Point & Click !!! Damant le pion à notre projet de grand retour du genre avec le projet de La Guerre des Pâquerettes mené par l’Arcallians.

Lire la suite Lire la suite

Les infirmières ne me voient pas dans le noir.

Les infirmières ne me voient pas dans le noir.

Silent Hill : HomecomingSouvenez vous, il y a quelques semaines, je vous parlais un peu du dernier Silent Hill : Homecoming sur PS3, que j’ai acheté en import chez SmartToys. Développé par une nouvelle équipe américaine, Double Helix, j’avais mis en avant un radical changement de gameplay où l’on contrôle Alex, le personnage principale avec les deux sticks analogiques. Une fois cela dompté, je ne pouvais pas vraiment vanter l’idée de commencer en plein cauchemar, rendant l’immersion dans “l’ambiance” moins importante, et mettant donc en avant l’action… avant même de comprendre l’histoire. Graphiquement, on ne peut pas vraiment dire que le jeu tire vraiment parti du potentiel de la PS3, et la B.O. (– au bout de longue recherche –) est finalement tout de même signée Akira Yamaoka, mais manque cruellement d’originalité.

28 décembre, retour à la maison

De mon coté, j’ai un peu progressé dans le jeu… pour ceux que cela intéresse.

Lire la suite Lire la suite