Archives de
Étiquette : Sash!

Cyborgelis

Cyborgelis

Il y a 20 ans, en septembre 1998, je terminais le 4° album de musique de Cyborg Jeff : Eyes Dreams. Finalisé avec mon ami Valentin Boigelot, cet album se découpait alors en deux parties, l’une dans un style Dance Trance et l’autre, une sélection de titres très différents sous le nom de “Cyborgelis”.

Ces titres beaucoup plus mélodiques étaient une nouvelle étape dans ma création musicale. Ces musiques reflètent au fond parfaitement le Cyborg Jeff de cette époque avec des œuvres construites autour de mon approfondissement de ce que mon Synthé Roland E68 pouvait m’offrir comme ouverture musicale, construites autour de ma découverte d’autres univers musicaux durant cette première année à l’Institut des Arts de Diffusions ainsi que l’influence de mon colloc’ pianiste Didier Rombauts, et enfin des œuvres construites atour de ma découverte du monde de la Demmoscène aux travers des magasines PC Fun et PC Team.

Sans pour autant être marqué par les sons de synthétiseur de Vangelis, cette “autre genre”, celui de ce que j’appelais la New Age était pour moi une connection à cet artiste, ce qui en a donné l’idée de ce nom “Cyborgelis” que l’on retrouvait sur la pochette originale de l’album.

Cyborg Jeff - Eyes Dreams, 1998 - Back Cover
Cyborg Jeff – Eyes Dreams, 1998 – Back Cover

A l’heure de célébrer les 20 ans de l’album Eyes Dreams, je me suis dit qu’il pourrait être plus intéressant de scinder ces deux sélections de titres en deux projets distincts… Est alors né cet album pour lequel j’ai travaillé en profondeur le remasstering de tous ces titres composés initialement avec Impulse Tracker II et mon PC Cyrix 133mhz. Vous retrouverez donc en bonus les fichiers .IT originaux.

Ce travail de remastering est plus poussé que pour les précédents albums “anniversary”, j’ai en effet exporté les instruments séparément hors d’Open Modplug Tracker (merci Elmobo pour l’astuce) afin de travailler le tout dans Reaper sous les conseils avisés de Spaneo.

Parmy, Thierry et Piet - Virtual Music, 1998
Parmy, Thierry et Piet – Virtual Music, 1998

Je suis donc heureux de vous partager ce travail aujourd’hui, et de redécouvrir avec bien plus de plaisir ces petites compositions dont j’étais si fier il y a 20 ans et qui me semblait bien ternes depuis lors…

Pièce d’ouverture, Océanne 3D est probablement l’une de mes plus belles compositions dans ce genre musical, emportant celui qui l’écoute dans une histoire sonore à l’image de ce qu’aurait pu être la “Démo” en 3D que j’imaginais créer autour, afin d’avoir alors une production pour une première Demoparty. D’autres titres arrivent ensuite, toujours essentiellement construit autour de premières notes composées sur mon Synthé avant de passer à la moulinette Sound Tracker.

Cyborg Jeff - Soft Xmas
Cyborg Jeff – Soft Xmas

Parmi tous ces titres, beaucoup ont un petit goût de “Virtual”. C’était un mot que j’appréciais beaucoup à l’époque, il représentait le futur, l’avenir… mais aussi Virtual Music était le nom de mon groupe de Cover Pop de l’époque. Je puisais donc auprès de ma bande de pots des rythmes de batterie complexe avec Vivien, des loops de guitare avec Thierry et des séquences de basses mieux construites auprès de Laurent.

En route pour ce petit voyage dans le temps, n’hésitez pas à aller lire l’histoire de chacun de ces titres en commentaire sur Bandcamp… et tiens au fond… Si cette sélection Cyborgelis était à l’origine intégrée à l’album “Eyes Dreams”, l’idée de remettre ensemble sur un CD ces morceaux avaient déjà été concrétisée quelques mois plus tard sur l’album de noël “Soft Xmas”.

Lire la suite Lire la suite

20 ans plus tôt : Divagation

20 ans plus tôt : Divagation

Retour en 1997, où je venais donc de passer depuis peu le cap de mes 19 ans… Une année particulièrement marquée par les sons incroyables de Faithless, Sash!, DJ MD ou BBE qui auront une grande influence dans les différentes compositions que vous retrouverez dans cet album.

Pochette originale de l'album Divagation, avril 1997
Pochette originale de l’album Divagation, avril 1997

Nous sommes au moi d’avril et mon meilleur ami et voisin, Vivien venait d’équiper son PC d’un graveur de CD ! (Waaoww).. si si, pour l’époque un graveur de CD, ce n’était pas commun et j’allais donc pouvoir créer mon premier album CD !! Pour vous rafraichir la mémoire, à l’époque je composais depuis 2 ans en « mode tracker » sous Impulse Tracker, logiciel de musique sous DOS, issu du monde Amiga.

Le concept est assez puissant pour l’époque, puisque à l’inverse de la plupart des logiciels de M.A.O., le programme ne mémorise pas uniquement la partition jouée (comme en midi qui serait rejouée de manière différente sur chaque synthétiseur) mais contient également les samples (échantillions) personnalisés qui serviront à créer les instruments.

Ne vous attendez pas à un album hyper perfectionner donc, je suis alors équipé d’un Pentium 120 mhz avec 8mo de mémoire.. chaque morceaux, est enregistré par la sortie son de mon PC vers l’entrée son du PC de Vivien… hors les disques dures de l’époque font rarement plus 600mo.. en enlevant une grosse 50aine de méga pour Windows 95.. il n’y a pas de quoi graver un CD entièrement.. il faut donc limiter l’album à 15 pistes. (+1 bonus dans la S.E. de 2002).

Si l’album original ne comptera que 15 titres en MONO, ce nouvel album “anniversaire” restaure tous ceux-ci en stéréo et inclus également 10 titres qui avaient dû être abandonnés ou améliorés par la suite : Trip to Aywaille City, Come on Baby, Alors regarde, Qu’est-ce que je fous ici ?, This day was a good day, Voyage au bout du monde ainsi que les versions chantées de Give me the night et Hey Mister DJ.

Néanmoins, Divagation n’est pas juste une histoire de technologie musicale, c’est avant tout une histoire d’amitié et de dernière années de Rétho !

cyborgjeff-divagation-20 ans

Lire la suite Lire la suite

Souvenirs de Juin 2014

Souvenirs de Juin 2014

CJ, 30 juin : bonne mère ! J’ai tout cela de jeux NES ! 17 jeux dans ma boite !
CJ : ça doit être génial d’être animateur dans ce genre de stage pour enfants ! Notre stage “Studio” (85€) : Apprentissage de chansons ou de textes. L’informatique, avec un ingénieur du son professionnel. L’infographie, comment réaliser la pochette d’un cd ?
Jessica : AVIS aux amateurs de casses en tout genre – Demande de renfort gros bras ou simplement courageux le WE du 19-20-21 juillet pour démolition/détapissage/démontage dans notre nouveau nid ! Pierre et mon Papa y seront… Si le vous en dit, faites nous signe.
CJ : Et donc le gars qui contrôle l’écurie de F1 russe Marussia (ex Virgin) est celui qui implanté le clone russe de la console NES de Nintendo (la Dendy), à la fin des années 80… Tout un programme !

CJ, 29 juin : Et donc en 2 secondes elles ont reconnu la série Charly et Lola
CJ : Bon… j’ai ratrappé mon retard dans la lecture des Intégrales de Spirou et Fantasio… je vais pouvoir passer à l’étape : BDs en caisse !

Lire la suite Lire la suite

Le clip de JMJ

Le clip de JMJ


YouTube Direkt

Ah ben saperlotte… j’étais complètement passé à coté à l’époque… Vous vous souvenez, il y a 2 ou 3 ans, je vous avais fait découvrir l’album Téo & Téa de Jean-Michel Jarre… avec une grosse pointe de musique électronique Techno, le single éponyme en étant l’un des seuls titres vraiment intéressant, d’ailleurs co-réalisé par Benni Benassi… (ça me rappelle que la fois d’avant c’était avec Sash! et Eiffel 65 que JMJ s’était associé…) bref, je tombe aujourd’hui sur le clip vidéo de ce titre que j’aime particulèrement… et franchement, il est vraiment chouette, dans le genre avec ce soupçon de monde démoscène/fantaworld particulièrement réussi. dommage qu’il ai été si peu médiatisé :(

Crossing over the scene

Crossing over the scene

  

L’année 2000 avait été extrêmement prolifique, avec à la clef de nombreux albums : Day after Days, Expression Sentimentale, Y2K, Néant, A l’affoler et HTML Quest… Ceci dit, nombres d’entre eux n’étaient pour moi que des “compilations”… Day after Days par exemple synthétisait mes meilleurs titres New Age en janvier 2000, quant à A l’affoler, il se ciblait sur les titres Pop/Variété au mois de Septembre…Ceci dit, si l’année 2000 m’avait permis d’écrire de nombreuses nouvelles musiques, 2001 allait être un peu plus difficile… A l’époque, je venais de quitter le cocon familiale pour partir à l’aventure avec ma Petite Snorkys (qui s’appelait toujours Athena à l’époque)… Une nouvelle vie commençait, pas facile, et qui allait me demander beaucoup d’adaptation… Si les premiers mois chez son grand père me permettaient d’écrire quelques titres, c’était surtout l’opportunité d’avoir accès à Internet @home qui allait me permettre d’apprendre de nouvelles techniques… Au mois de mars, nous retrouvions par contre déconnecté du monde, dans le fin fond d’un grenier… Mon PC retourne chez mes parents, et la création musicale en prend un sacré coup… jusqu’au mois juillet, où nous avons enfin notre chez nous !

A l’époque, je ne travaille pas encore, et je profite de l’été pour composer, composer et encore composer… En regroupant une série de titres déjà écrits durant la deuxième partie de l’année 2000, je me retrouve à avoir de quoi faire un nouvel album ! Comme à l’époque, ce dernier propose des styles assez divers…. Ceci dit, on retrouve une tendance un peu “Néo Disco” à toute la première partie de l’album… Le monde de la demoscène et Internet y trouve aussi sa place… Meetus@thediscotek ou Cyborg Jeff crossing over the Scene en sont les meilleures preuves !

Quelques titres “Variétés” viennent ensuite prendre le relais. Je t’aime et les 4 à la fois, composé pour ma Snorkys, ainsi que Stories of Love avaient déjà fait leur apparition sur A l’affoler,… Et dans la même veine, j’y ajoutais Encore, un titre PopChip écrit une fois de plus pour elle, et pour notre nouvelle vie ! Dans Stories of Love, c’est Thierry Dubois qui s’occupe de la partie guitare,… mais nos rencontres se font rares… Lors de la dernière Demoparty Inscene 2K, Logic Dream m’avait fait découvrir quelques riffs géniaux du finlandais Johannes ‘Cybelius’ Tiusanen, je travaillerais autour de ceux de I am Insane, Less Distraction et 4 in C pour certains titres de mon album.

Après un petit passage plus “Chiptunes”, Un retour plus Dance/Trance made in Cyborg Jeff s’opère, un petit clin d’œil à mon ami Pierrick Hansen ou Al Najjir, un super remix de la Bande Son du jeu Amiga/PC Fury of the Furries (composée par Frédéric ‘Elmobo’ Motte), un hommage aux Twin Towers, à Dune… et enfin d’album un titre à la sauce Daddy DJ – Eiffel 65 pour un projet de Démo belge….

Si une bonne partie de ces titres ont été une fois de plus composé sous MS-DOS via Impulse Tracker, l’entièreté a été ensuite masterisé, voir retravaillés via Modplug Tracker, et l’addition de quelques effets VST…

Remerciement de l’époque : Albert Wellem – Al Najjir – Bombfunk Mc’s – BOSS – Carillion – Charlotte Collin – Confetti’s – Cryo – Cybelius – Cynthia Mathieux – Daddy DJ – David Lovera – Didier Rombauts – DJ Phillip – DJ Sakin & Friends- Franco Félix – Hotgirl32 – Jean-Michel Jarre – Jellydog – Jessica Thirion – Jogeir Liljedahl – Kaoma – Kai Tracid – Kleinenberg – Laurent Mazzapicchi – Laxity – Lenny H – Lizard King – LD – Logic Dreams – Loonie – Lorie – Mélusine – The Mackenzie – Maf – Maz – Moby/Elmobo – Nexus – Nula – Oilily – Pierrick Hansen – Pinky – Pulse – ROLAND – Ruff – Sash! – Shanka – Skorpik – Wan Cyber – Sylvain Martin – Swartehmonia – Thierry Dubois – U96 – Victor – Wiz – YAMAHA – Yve de Ruyter – Zombie Nation – ZZ Top.

photo réalisée par Catherine Delfosse.

Lire la suite Lire la suite