Archives de
Étiquette : ross brawn

Rififi en F1

Rififi en F1

podium silverstone 2009On peut dire que cette saison 2009 est pleine de nouveautés. Une bagarre franche entre la Brawn GP Mercedes de Jenson Button, dessinée par Ross Brawn et la Redbull Renault de Sebastian Vettel, dessinée par Adrian Newey…. et pourtant, la F1 n’a jamais été aussi tendue que cette année.

Depuis quelques saisons, les écuries privées ont petit à petit laissé la place au gros constructeur et aux investisseurs étrangés. Ferrari s’est vu rejoindre par Renault (rachetant Benetton en 2002), BMW (ancienne écurie Sauber depuis 2006), Honda (ex B.A.R. en 2006 également), Toyota. Jordan passa entre les mains de milliardaire russe, néérlandais et maintenant indien. Jaguar et Minardi, racheté par Redbull,… seul Williams et Mc Laren (fortement liée à Mercedes) restent les témoins de cette époque…

Là ou le bas blesse, en période de crise économique mondiale, c’est que les grands constructeurs commencent à sérieusement se poser des questions sur leur présence en F1, et son cout astronomique,… Honda a préféré jeter l’éponge fin 2008 après une catastrophique saison… Quid maintenant de Toyota qui ne parvient toujours pas à attraper sa première victoire, malgré de jolis résultats ça et là… Quid de Renault qui ne cesse de s’engluer dans le peloton, ne pouvant offrir à Fernando Alonso de quoi se battre pour la victoire… Quid de BMW qui pouvait offrir le titre à Robert Kubica l’année passée, mais à préféré plancher sur la voiture cette année,… au final très décevante ? Quid enfin de Mc Laren Mercedes, abandonnée par Ron Dennis, et qui permet à peine à son champion en titre, Lewis Hamilton de se battre avec les Force India et Toro Rosso… alors que le moteur Mercedes caracole en tête sur la Brawn GP.

Lire la suite Lire la suite

Génie dans l’ombre.

Génie dans l’ombre.

Ross Brawn
Ross Brawn

Souvenez-vous il y a quelques mois, je vous parlais du retrait de Honda du championnat du monde de F1. L’hibernation de ce petit monde fut cette année plutôt mouvementé, si vous avez suivi mes billets un peu plus nombreux qu’à l’habitude sur le sujet. Bernie Ecclestone qui détient une bonne partie des ficèles de ce sport voulant attribuer le titre de champion du monde au pilote qui gagnerait le plus de course et non celui qui engrangerait le plus de point, nous y avons échappé pour cette année. Le grand mystère résidant dans le sort de cette ex-écurie Honda, dont l’avenir était encore incertaint il y a quelques semaines, reprise il y a peu par Ross Brawn, et n’ayant pu faire que quelques tours d’essai.

Des essais plutôt prometteur, qui laissait perplexe certaines observateur… et surtout faisaient grinçer les dents de Flavio Briatore, patron à la tchatche de l’écurie Renault. En cause, une aérodynamique discutable sous l’aileron des monoplaces des écurie Toyota, Williams Toyota et Brawn GP Mercedes… écuries régulièrement aux avant postes durant l’inter-saison. Après avoir été déclaré conforme par la FIA, régissant le réglèment de la Formule 1, puis remise en question une fois de plus par leurs concurrents à la veille des essais de Melbourne, cette fois validée par les commissaires sportifs du Grand Prix… Briatore associé à Redbull et BMW faisait appel, reportant la décision à dans quelques GP.

De mon coté, je voyais tout cela de manière légère, j’adore les écuries outsiders, mais je m’attendais clairement à ce qu’une fois en piste, dès le jeudi, une hiérarchie plus conventionnel se dessine, avec Mc Laren et Ferrari bien en avant… Il n’en fut rien, les qualifications furent d’ailleurs dans la même tendance. Doublé de Jenson Button et Rubens Barrichello sur Brawn GP Mercedes, avec des Mc Laren, Renault et Ferrari bien derrière. En course, la jeune équipe domina le sujet, rafflant au final le doublé suite un Robert Kubica trop bouillant sur un Sebastian Vettel accroché à sa 2° place…. Et curieusement, ces Brawn GP m’ont donné l’impression de lever le pied pour ne pas en faire trop !

Faut-il crier au miracle ? Une nouvelle écurie qui raffle tout, … là comme cela, renvoyant les ténors en promenade de santé, poussant les Kimi Raïkkonen à la faute… Non ! Il y a un fameux bonhomme derrière cette équipe…. Ross Brawn !

Lire la suite Lire la suite

Honda s’appellera Brawn GP.

Honda s’appellera Brawn GP.

Brawn GP MercedesHasard de calendrier, c’est encore de F1 que je vais vous parler. Pas de panique, je n’ai pas l’intention de ne plus parler que de cela… Mais bon, cela fait des mois que je patiente, pendant l’inter-saison,… Car cette année, il y avait vraiment peu d’inconnue… au fond, c’est surtout l’annonce du retrait de Honda du championnat du monde qui laissait en attente tous les passionnés, sur le sort de cette équipe…

Voilà, moi achetais une Honda, je ne pourrais donc pas les supporter,… mais à quelques semaines du premier GP de la saison, enfin une annonce, l’écurie sera reprise par Ross Brawn, son actuel designer, et ce sera bien Jenson Button et Rubens Barrichello qui seront à bord de la Brawn GP Mercedes.

Voici donc, une nouvelle écurie,.. une de plus, on peut dire que j’en aurais vu passée depuis que je regarde la F1….

Début 1994. Création de l’écurie Simtek Ford, Pacific Ilmor.
Fin 1994. Abandon de l’écurie Lotus Mugen.
Début 1995. Abandon de l’écurie Larousse Ford.
Début 1995. Création de l’écurie Forti Corse Ford.
Mi 1995. Abandon de l’écurie Simtek Ford.
Fin 1995. Abandon de l’écurie Pacific Ford.

Début 1996. Footwork Ford devient Arrows Hart.
Mi 1996. Abandon de l’écurie Forti Corse Ford.
Début 1997. Ligier Mugen devient Prost GP Mugen.
Début 1997. Création de Lola Ford.
Début 1997. Abandon de Lola Ford.
Début 1997. Création de Stewart GP Ford.
Début 1999. Tyrrell Ford devient B.A.R. Supertec.
Début 2000. Stewart GP Ford devient Jaguar Racing Cosworth.
Fin 2001. Abandon de Prost GP Acer.
Début 2002. Création de Toyota Racing.
Début 2002. Benetton Playlife devient Renault Sport.
Mi 2002. Abandon de Arrows Asiatec.
Début 2005. Jaguar Racing Cosworth devient Redbull Racing Cosworth.
Fin 2005. Minardi European devient Toro Rosso Cosworth.
Début 2006. Jordan Totoya devient Midland Toyota.
Début 2006. Sauber Petronas devient BMW Sauber.
Début 2006. B.A.R. Honda devient Honda Racing.

Début 2006. Création Super Aguri Honda.
Fin 2006. Midland Toyota devient Spyker Ferrari.
Fin 2007. Spyker Ferrari devient Force India Ferrari.

Mi 2008. Abandon de Super Aguri Honda.
Début 2009. Honda devient Brawn GP Mercedes.