Archives de
Étiquette : rock

Jamendo à la rescousse

Jamendo à la rescousse

Alors comme je vous le racontais, ces vacances d’été seront clairement sous le signe des travaux ! Entre la mise en place de mon Undeground et maintenant tout l’arrangement de la chambre de Charly, il fallait que je me trouve une solution pour me donner un peu d’entrain. Cela fait longtemps que je n’ai plus de baladeur MP3 et encore moins de poste de radio, m’est alors venu l’idée de voir si je ne pourrais pas écouter de la musique en streaming depuis mon petit téléphone portable… Yess, il existe bien une application Jamendo sous Android !! J’ai bien sur commencé par y écouter mes albums Cyborg Jeff déjà présents, mais bon, je commence quand même à les connaitre, alors pourquoi ne pas voir s’il n’y aurait pas de chouettes trucs tagués Chiptunes à découvrir sur Jamendo, la plateforme de musique libre !?

Et bien, j’y ai découvert de chouettes choses  de qualité, alors autant vous faire partager tout cela !

L’album Dead Pixels de LukHash (Pologne) mélange pas mal de sonorité Chiptunes au gout de C64 et de rock métal, une excellente alternative free au groupe Machinae Supremacy dont je vous ai déjà parlé. L’album Digital Memories, un poil plus soft est également de bonne qualité ! L’auteur précise d’ailleurs que l’album a été réalisé en utilisant de vraies Commodore 64 et de vraies Gameboy, ce qui ajoute une couche de respect supplémentaire à son travail !

Toujours originaire de Pologne, l’album To Bleep or not to Bleep de Jakim est à écouter d’urgence. Si vous n’avez aucune idée de ce qu’est de la Chiptunes, alors l’écoute des titres jazzy et entrainant de celui-ci me semble être une excellente manière de le faire, d’autant que bons nombres de petits effets typiques au style y sont mis en valeur… Tout cela sent clairement l’influence Demoscene !

Enfin pour terminer, remontant un peu plus au nord, Ozzed propose quelques albums Chiptunes sur Jamendo, le plus mature étant Cor Metalicum. Malgré une pochette et un titre personnellement peu engageant, cet album 8bits à la saveur 100% Nintendo NES est hautement plus intéressant que l’aguicher 8bits Empire. Ozzed nous voyage dans sa tête pour une aventure tout en pixels, entre voyage, victoire et combats épiques ! Moins cloitré dans les sonorité du chipsound NES, l’album Less than three manque un peu d’homogénité face aux deux autre albums plus récent… Divers palettes oldschool y sont utilisées, plus Cracktro et SoundTracker, je lui trouve ceci dit des mélodies plus intéressantes encore !

Voilà pour l’aventure, moi il me reste encore quelques Stuva à monter et du ménage à faire avant que Charly ne puisse découvrir sa chambre…

Il faudra peut-être que je fasse quelques propositions à Jamendo pour améliorer sont chouette player Android, dont la possibilité d’ajouter un commentaire depuis l’application ou de faire de l’écoute de ses titres et albums favoris…

Combo discover : Rorcha + Laurent Tixhon

Combo discover : Rorcha + Laurent Tixhon


YouTube Direkt

Ah ben là, je fais coup double dans ce post… D’une part je vous fait découvrir cet excellent titre Rock de la région, le groupe Rorcha, dans un style qui me fait penser à Kyo et Kinito… (Vous excuserez mes faibles références peut-être… moi ce sont deux groupes que j’aime assez bien)… Bref, ça sonne et c’est de la bonne…. et les textes sont de plus bien écris…

En découvrant donc ce groupe, j’ai également découvert le travail de Laurent Tixhon, réalisateur du clip de ce groupe, tourné dans la région (moi j’ai reconnu quelques endroits que je connais ;)… Or comme vous le savez, je suis en quête de chercher de nouvelles solutions vidéo pour le futur. Comme pour Jesse Tarnoff (Sandboxlove) dont je vous avais parlé il y a quelques mois, Laurent Tixhon travaille avec un Canon EOS5 couplé à divers système Steadycam… Je vous invite d’ailleurs à aller découvrir d’autres de ses productions ici.

Alors, qu’en pensez vous, chouette hein !

Comme si c’était moi…

Comme si c’était moi…


YouTube Direkt

Noël dernier… après un premier étonnement de découvrir sur les ondes de Radio Contact une telle musique, je tombais amoureux des sonorités de Owl City et son morceau Fireflies… entre temps un album est sorti, et depuis cette semaine je cherche sur mon auto-radio les morceaux de l’album n°7 : Ocean Eyes… Je suis dans un état autre, pas second… autre… j’y suis, c’est moi… je suis là derrière mon ordinateur, j’ai composé cette mélodie, je la vis, je la fais vivre… tous ces petits sons électroniques pures vibrent en moi, ils fourmilles et parcours tout mon être… je suis Owl City… c’est à n’y rien comprendre.

Bon vous le savez, je suis musicien depuis longtemps, j’ai de quoi être fier de mes créations, même si ces derniers temps je n’ai plus fait grand chose… mais c’est la première fois que la musique d’un autre me fait cette effet… Mais il est vrai que les musiques de cet album ont un petit quelques choses de “moi”… Les sons, le style, l’ambiance… ce petit quelques choses de Radix, Hunz et autres musiques du monde de la Demoscène qui depuis toujours étaient mon influence principale… Entendre cela à la radio… vivre leur succès… Hier, j’ai regardais sur Youtube une vidéo filmée d’un portable de l’intro de leur concert… cela fait vraiment très Démoscène… Alors Owl City… qui êtes vous !!!

Lire la suite Lire la suite

Arkanoïd n’est plus qu’un vague souvenir

Arkanoïd n’est plus qu’un vague souvenir


YouTube Direkt

Bon, pour ceux qui me suivent sur Facebook, je ne vais pas vraiment vous surprendre, pour les autres, si vous avez bonne mémoire, il y a quelques semaines, je vous parlais de cette vague rétro qui envahi toujours un peu plus nos consoles de salon, et je montrais une petite vidéo sympa de Shatter dont j’avais très très envie…. Après de longue négociation avec madame, et suite à la mise à prix du jeu pour seulement 5,95€, j’ai foncé ce weekend, et j’ai acheté Shatter, un casse-brique moderne réalisé par le studio néo-zélandais Sidhe, disponible sur le Playstation Network de la Playstation 3.

Breakout2600.pngAu fond, le casse-brique est à la base un genre de jeux vidéo très minimaliste… Largement inspiré de Pong (Atari, 1972), le premier casse brique : Break Out (Atari), débarque en borne d’arcade en 1976. Le concept est très simple, le joueur, tel que dans Pong, contrôle un palet avec lequel il devra rattraper une balle qui rebondi dans une aire de jeu…. Cette fois, l’aire de jeu comporte une série de ligne de couleur qu’il faudra faire disparaitre pour terminer le niveau… Quand je vous disais que c’était ultra minimaliste… Break Out débarquera deux ans plus tard dans les foyers, sur l’Atari 2600.

Lire la suite Lire la suite

La guerre des gangs de Bouéville

La guerre des gangs de Bouéville

BouévillePetit retour au début de l’année 2003. A l’époque je travaille toujours au LabSET à mi-temps, et j’ai donc pas mal de temps pour me consacrer à ma passion de composition musicale. Parallèlement à mon implication avec l’équipe de développement du jeu “La guerre des pâquerettes” dont je vous ai déjà parlé, je fais la rencontre virtuelle de Sylvain ‘Toad’ Sarrailh par l’intermédiaire de Steeve Kossouho. Toad perdu dans sa citée du sud de la France, encore lycéen, griffonne pendant les cours quelques illustrations de ses camarades de classes, et crée ainsi l’univers de Bouéville, de ses gangs d’ados, une petite citée à la Springfield de plusieurs dizaines de personnages…

Non content de réaliser quelques modestes BDs (modeste à cette époque), Toad se lance dans la conception de jeux vidéo sur base du moteur de Click & Play… Et c’est là que j’interviens, car de mon coté, je produits moulte musiques dont le style plait à Sylvain…. une collaboration de plusieurs années va ainsi naître au fil de nos discussion sur MSN.


YouTube Direkt

Lire la suite Lire la suite