Archives de
Étiquette : Retour vers le futur

Retour vers le Futur version sorcier

Retour vers le Futur version sorcier

Il faut bien l’avouer, retrouver nos sorciers favoris est un plaisir attendu depuis longtemps. Je n’ai jamais vraiment pu me résoudre à me dire que tout était fini, que je ne retrouverais pas Harry, Hermione, Ron et Giny et peut-être vous souvenez-vous qu’il y a quelques années, JK Rowling nous avait fait rêver un instant avec une courte brève sur nos sorciers préférés devenus grands à lors de l’ouverture de la coupe du monde de Quiddich à l’intérieur de Pottermore, son univers en ligne…

Bref, À l’annonce de la sortie du livre reprenant le texte intégral de la pièce j’étais un peu inquiet quant à la lecture de ce dernier, probablement différent à aborder face à un roman classique. J’avais donc d’abord envisagé d’attendre que cela finisse par être réédité en vrai roman, cela n’était marketingment pas inenvisageable… voire tout simplement espérer une diffusion sur grand écran de la pièce de théâtre originale sous-titrée au cinéma… puisque l’on y diffuse bien des opéras !?

Harry Potter and the cursed child - the play
Harry Potter et l’enfant maudit – la pièce de théatre

Une fois le livre en magasin, l’envie de savoir, l’envie de replonger dans le monde d’Harry Potter, pas celui des Animaux fantastiques alors à l’affiche” est devenue grande, et j’ai fini par recevoir le livre pour la Saint Valentin.

Très vite, je me suis adapté à cette forme d’écriture propre aux pièces de théâtre. Quelques lignes pour décrire la scène, et de longs échanges de dialogues. Clairement, cela manque de détail, essentiellement pour décrire les décors, mais en grand amateur du petit sorcier, certes devenu grand, les lieus me sont tellement familier que mon esprit extrapole suffisamment les choses que pour reconstruire de manière précise l’endroit où se passe la scène. Le plus dur étant au fond de me représenter les personnages puisque la plupart sont soit des anciens qui aurait 20 ans de plus, soit des nouveaux personnages… Difficile de voir la jeune Rose Weasley-Granger avec une autre bouille que celle de la jeune Hermione…. C’est ce qui m’a manqué le plus et évidemment, si j’avais vu la pièce, j’aurais alors pu m’affranchir de cela… ou pas, puisque Hermione Granger sur les planches est à des années-lumière d’Hermione Granger au cinéma !

Et au fond, très vite, on se focalise sur cette nouvelle histoire, centrée sur Albus Potter, dernier enfant d’Harry et Giny et son meilleur ami…

=== Spoil (A ne pas lire si vous préférez découvrir tout ce qui suis par vous même) ===

Lire la suite Lire la suite

Le Joueur du Grenier VS Les Oubliés de la Playhistoire

Le Joueur du Grenier VS Les Oubliés de la Playhistoire

Le Joueur VS Florent Gorges

 

L’été dernier, je me suis fait une petite folie, j’ai acheté l’intégrale des Oubliés de la Playhistoire, petite chronique de Florent Gorges diffusée sur la chaine NoLife. Entre les divers biberons de Rose, j’ai terminé le 2° DVD pour ensuite embrayer sur la première saison du Joueur du Grenier, l’un des premiers grand Youtubers francophone dédié au RetroGaming… Bref, l’occasion de vous faire un petit “Versus”.

Le concept du Joueur du grenier s’inspire The Angry Video Game Nerd mis en place par Frédéric et Sébastien en 2009. Difficile si vous vous intéressez au monde du jeu-vidéo de ne pas connaitre les capsules histétiques exhumant les jeux les plus pourris que l’on nous infligeait à l’époque. Les Aventures de Tintin, Ken le Survivan, Dragon Ball, les Chevaliers du Zodiac, Retour vers le Futur autant de jeux qui déjà à l’époque n’avait pas manqué de me décevoir moi aussi… Frustrant à souhait. Si le sujet est amusant, ce qui me plait un peu moins, c’est que tout le long du test, ça gueule, ça hurle, ça jure… ce qui rend le tout peu agréable à partager en famille !

Probablement moins connu, Les Oubliés de la Playhistoire se concentre sur des titres bien souvent inconnus au bataillon dans nos contrées, à quelques exception près. Moi qui aime tout particulièrement l’histoire du jeux-vidéo, je découvre le plus souvent de vraies pépites auxquels seuls les joueurs nippons avaient eu droit. Des gameplays novateur avant l’heure, des délires improbables, le tout mis en lumière par le savoir incomparable de Florent Gorges auteurs de nombreux ouvrages de référence chez Pix n Love et Omake Books. Certes dans l’ensemble, j’ai parfois trouvé que le tout manquait un peu de jeux de nos contrés, mais c’était avec plaisir que je retrouvais par exemple Sleepwalker, Space Taxi ou Balthazar…

Verdict, je trouve clairement les capsules de Florent Gorges bien plus enrichissantes que celle du Joueur du Grenier… mais dans l’ensemble, les deux émissions se veulent complémentaire !

Et c’est tant mieux… les deux sont disponibles chez Omake Books !

Les films du mois : A la poursuite de demain

Les films du mois : A la poursuite de demain

A la poursuite de demain, 2015 (9/10)

Course poursuite après demain extrêmement réussie avec un monde futuriste fantastique. Les effets spéciaux et leur petit gout humoristique sont très chouettes ! On sent dans tout le début du film, là où l’on suit Parker, une volonté de suivre un schémas narratif à l’ancienne, comme dans un “Retour vers le Futur”… Il faut d’ailleurs un temps certain avant de cerner où l’on veut nous emmener dans ce film. Le dénouement est peut-être ce qui m’aura le moins marqué…

The Riot Club, 2014 (8/10)

Dans la ligné de “The Skulls”, ce film nous emmène dans la magnifique université d’Oxford et ses mystérieuses confréries. Le film propose une ambiance intéressante, avec des acteurs particulièrement efficaces (dont celui qui joue Finnick dans Hunger Games). Reste un problème de morale. Car évidemment cela tourne mal, comme dans The Skulls par ailleurs, à la nuance que l’ambiance du film est un peu plus malsaine dans Riot Club… Quoi qu’il en soit, rien que pour la beauté d’Oxford, ce film en vaut le détour !

Lire la suite Lire la suite

Ready Player One

Ready Player One

Voilà maintenant quelques années que j’ai laissé libre court à ma passion pour le rétro-gaming et je me suis plusieurs fois demandé comment je pourrais faire vivre cette culture autrement…

C’est que j’ai déjà eu l’occasion d’expérimenter beaucoup de choses. J’ai tout d’abord découvert les joies de l’émulation à la fin des années 90, j’ai composé de terribles remixes des musiques de mes jeux préférés au début des années 2000, j’ai succombé au joie des remakes, j’ai acheté mes premières revues rétro Pix n Love vers 2008, puis assez vite commencé à acheter de vielles consoles et anciens jeux et, bien entendu, j’ai écris divers articles sur tout ce petit monde…

Mais une idée me reste en tête, et si je pouvais décliner tout cela dans un roman ? Le soucis, c’est que je suis loin d’être écrivain. J’ai de nombreuses cordes à mon arc comme avez pu le lire, mais probablement pas celle-là… Quoi qu’il en soit, ce n’est maintenant plus un problème.

Lire la suite Lire la suite

Les Rêveries de Félix.

Les Rêveries de Félix.


YouTube Direkt

Plus d’un an maintenant que Zavie et LLB avaient mis sur la table les bases du nouveau “Projet F” : des drôles d’instruments de musique qui prendraient vie, une direction artistique travaillée autour d’une bande son que j’aurais en charge de créé. Un nouveau projet pour moi bien plus complexe que tout ce que j’avais pu faire jusqu’ici. La gestation fut longue, l’équipe de CTRL+ALT+TEST allait avoir clairement du pain sur la planche pour modéliser ces instruments fantaisistes, leusr donner vie, leur donner sens… Et moi de leurs trouver les sons adaptés avec un synthé V2 made in Farbrausch avec lequel j’avais un peu l’impression d’avoir fait le tour.

Petit à petit l’histoire prenait place… Nous serions dans la chambre d’un petit garçon… Un petit Félix ? Pourquoi pas. C’est que ma Snorkys et moi venions alors d’apprendre l’arrivée d’un deuxième enfant. Un petit Félix ? … Le projet F devenait projet Félix, et je commençais à mettre quelques idées en place. Le Tic Tac de l’horloge (alors inspiré de Retour vers le Futur), une petit boite à musique, un instrument à corde,… chacun montrant son savoir faire avec peut-être un peu trop d’enthousiasme… Au point de réveiller le “Pas Content” ! L’histoire se construisait, avec une progression musicale, des recherches, un petit passage Kalinka du xylophone… qui deviendra astucieusement un petit train musicale !

Lire la suite Lire la suite