Archives de
Étiquette : printemps

Trop de règles, mais un peu de soleil

Trop de règles, mais un peu de soleil

Trop de règles tuent les règles lisais-je aujourd’hui dans la presse. Voilà bientôt un an que ce foutu virus est venu mettre le bazar dans la vie de chacun… Voici février passé et les choses n’ont pas tellement changés depuis des mois. Les courbes montent et redescendes, nos ministres s’empêtre dans une volonté de “rester prudent” et petit à petit les règles mises en place, sans liens les unes avec les autres, parfois même dans un non-sens profond s’ajoutent, et s’ajoutent. Plus personne ne sait ce qu’il peut faire, ne peut pas faire, est toléré, ne l’est pas, plus… Seul me reste le sentiment que mes libertés sont entre les mains de deux hommes et leur mafia de virolgues… voilà qui n’aide pas à adhérer à ceux qui nous dirigent.

Bien vu le Ligueur, Quel sens à tout ça ?
Bien vu le Ligueur, Quel sens à tout ça ?

Mais je ne suis pas ici pour m’étendre sur ce sujet. Mon quotidien est suffisamment rempli que pour perdre du temps avec cela. Nous avons la chance de participer à nouveau à un programme hebdomadaire de testing depuis janvier, cette fois au sein de l’école des enfants. Se savoir “négatif” chaque semaine aide à vivre le quotidien de manière moins stressante. J’ai pris mes habitudes, un autre rythme, et certaines choses me plaisent mieux de la sorte… Mes Weekends sont sacrément bien différents depuis un an ! En revanche, je n’ai plus flâner dans les magasins depuis le même nombre de semaine. Mes soirées entre amis me manquent beaucoup, mais en ce moment, c’est essentiellement le manque de perspective d’évasion qui me manque le plus. Pas de resto, pas de ciné, et surtout pas de vacances sur les routes de France…

Besoin de partir en vacances.....
Besoin de partir en vacances…..

Mais qu’importe, ici le temps file. Le boulot de mon coté s’est intensifié depuis janvier. Ma formation est intensive et occupe toutes mes soirées, et les enfants me demandent une énorme dose d’énergie en ce moment. Tous les 4, avec leur besoin respectif, et le plus douloureusement avec mon Alice, trop rebelle ces derniers temps…

A l’approche des vacances de Carnaval, le froid et la neige ont particulièrement laissé leur place à un soleil généreux grimpant même jusqu’à 18° de ce mois de février ! De quoi même lancer un premier Barbecue, sans amis, mais bien agréable malgré tout !

Comme pour beaucoup, nous avons pris plaisir à faire quelques balades. Nous nous sommes aventurés de l’autre côté de l’Ourthe dans les bois jouxtant l’Abbaye de Brialmont pour redescendre ensuite sur le Ravel de Méry en direction de Tilff… Un coin tout proche de chez nous que nous n’avions jamais jusqu’ici exploré ! C’était l’occasion bien agréable de retrouver nos amis au grand air pour une promenade avec nos 8 enfants et les deux chiens !

On a sorti les vélos, bien que le Ravel soit bondé plus que la galerie Belle-île pendant les soldes. Mais qu’importe, le soleil montre le bout de son nez, le printemps va arriver et cela redonne un peu de moral !

Lire la suite Lire la suite

Entre deux confinements, il faut choisir une école…

Entre deux confinements, il faut choisir une école…

On ne sait sur quel pied danser. D’ailleurs, on danse seul. Rien ne va plus, ça s’améliore, mais on va attendre, mais on peut quand même partir mais pas se voir… puis on va attendre, il y le variant anglais, le sud-africain, le brésilien et même le liégeois… Un jour on y croit, hier aussi, mais aujourd’hui, c’est à nouveau le brol, mais ce n’est pas encore répercuté dans les courbes… chez les voisins, l’annonce est imminente… Soyons direct, quelle misère que ce Coronavirus.

L’année a repris, welcome 2021, mais vous l’aurez compris, on ne lui mettra pas trop d’espoir non plus. Les vacances reportées au printemps semblent déjà peu probables. L’efficacité du vaccin, incertain… Mais janvier est là, avec même quelques flocons pour distraire les enfants ! Oh qu’ils en ont bien besoin, va-t-en savoir si demain les écoles ne fermeront pas à nouveau. C’est dans l’air.

peser le pour et le contre...
peser le pour et le contre…

Et en parlant d’école, le sujet est permanent ici ! Il nous faut faire le choix de l’école secondaire du grand, du premier,… Faire un choix “virtuel”, puis qu’évidemment, pas de Journées Portes Ouvertes dans les écoles ! Je me félicite d’avoir pris les devants l’année dernière en visitant l’école A et B, ce qui nous aura longuement permis de mettre sur la table l’option D, ou pas… pourquoi la C ne nous convient pas et s’il faudrait envisager une option E, F, G ! Oh joie du décret inscription belge…

La situation Code Rouge aura mis les établissements dans un flou total pour faire leur show.

Si l’on nous aura accueilli pendant les heures de classe chez l’un, l’autre nous propose des visites au compte goute en soirée avec un enseignant attitré. Stratégiquement, cette approche nous laisse dépendant de tomber sur une personne qui sera à même de faire la promo de son école et savoir répondre aux questions. Résultat moyennement concluant.

Certains se sont focalisés avec plus ou moins de succès dans une vidéo de promo. Si parfois cela en jette, avec l’utilisation de nouveaux mini-drones, montrer des classes vides est parfois déprimant. Difficile néanmoins de se faire une idée d’une école ainsi. J’aurais  voulu voir plus d’élèves, l’ambiance, quelques mots de la direction, des profs, des cours… Mais évidemment en quelques jours pour préparer tout cela, pas simple.

Certaines écoles ont choisi de créer un site web de visite virtuelle avec Genial.Ly. J’ai trouvé cette approche la plus intéressante, et cela montre un vrai travail de scénarisation avec parfois une production impressionnante !

Ce que j’aurais aimé, c’est une présentation des autorités, la découvertes des profs, des matières, se promener virtuellement dans l’école… On est d’accord, c’est un travail de scénarisation et de production titanesque… Mais certains, sur la ligne d’arrivée parfois, y ont mis les moyens !!

Vidéo de présentation de la direction + Une visite interactive avec interviews des enseignants !
Vidéo de présentation de la direction + Une visite interactive avec interviews des enseignants !

Bref, s’enchaineront encore cette semaine les Vidéoconférences de questions/réponses… Mais dès lundi prochain il faudra se fixer sur notre choix de préférence et y déposer notre dossier ! En espérant d’ici là que les écoles ne ferment pas (Si, si,… je le vois bien venir). Il faudra ensuite valider en ligne les “autres choix”… Ou peut-être avant par ailleurs.

On nous en propose jusqu’à 10… Peut-on vraiment être certain que ces options n’auront aucun impact sur l’attribution du choix finale… faites confiance à la machine, faites confiance à la machine !

 

J’ai bien essayé de me faire un liste de critères, de penser plus large, de me projeter dans l’avenir, faire des ébauches de trajets du matin… Reste qu’il y a les options que l’on pourrait faire entrer dans la proximité ou celles qui impliquent de prendre le bus, voire le train pour se rendre vers des écoles dont l’approche pédagogique semblent plus proches de ce qui correspond à nos critères et nos valeurs… Mais comment imaginer mon premier enfant prendre le bus ou le train à 12 ans pour se rendre en ville chaque jour… Dur dur d’être parent !

Ici, nous sommes bien loin du “Choisir, c’est renoncer”. Dès lors, une fois le “premier choix” validé, les autres options ne seront pas vraiment des “autres préférences”, plus des solutions de replis tactiques…

Lire la suite Lire la suite

Humeur de Déconfinement

Humeur de Déconfinement

Mai, c’est tout un printemps au moins que nous serons restés confinés. Dès aujourd’hui les premiers signes d’un déconfinement se sont amorcés. Les courbes statistiques chutent, les commerces ré-ouvrent, les restrictions s’assouplissent et la semaine prochaine, certains enfants retourneront à l’école. Chez nos voisins français, allemands et même italiens, la vie se réamorce également.

Bienvenue dans "La théorie du silo"
Bienvenue dans “La théorie du silo”

La vie ? Est-ce cela ? Vivre caché derrière un masque, compter sur ses doigts qui l’on pourrait revoir pour boire un verre à bonne distance avec chacun son petit bol de cacahuètes. Faire la queue pour entrer chez Brico acheter 3 ampoules, faire la queue pour déposer ses enfants à l’école, faire la queue pour rentrer en classe, passer au petit coin.

Mais dans certains foyers, il sera peut-être nécessaire de se séparer pour appliquer la règle des « 4 » (colocation, gardes alternées). Ce n’est pas la panacée, mais ce sera toléré : le père peut avoir son cercle d’un côté, et la mère de l’autre. Mais ces deux cercles ne pourront en aucun cas se réunir sous le toit du foyer en question. Même de manière différée. Prenons encore le cas d’un ménage d’une famille de six personnes. Elle ne peut être reçue nulle part au complet. Mais elle aura le droit de recevoir à domicile deux couples d’amis, ou une autre famille de quatre personnes, par exemple. Ce qui crée un nouveau silo de 10 personnes. Et au-delà de la question du lieu de rendez-vous, l’élément le plus important et de ne pas briser ce cercle de 10, en y faisant entrer de nouveaux individus. Le respect des silos facilitera le suivi des contacts, si l’une des personnes du groupe venait à être malade. (A lire dans Le Soir)

Je me sens en sécurité dans ma maison, confiné. Je n’ai pas envie de reprendre une vie A-normale. Chez nous, aucun des enfants ne sont actuellement concernés par le reprise de l’école. Tant mieux. Même si c’est d’un pénible de faire la classe à toute la tribu, je préfère qu’il en soit ainsi. Pour l’heure, le télétravaille reste la norme et j’ai la chance de pouvoir travailler ainsi. Même si la session extraordinaire d’examens en ligne risque d’être stressante. Madame de son côté se prépare à ré-ouvrir le studio en maximisant les règles de sécurité. C’est un sentiment partagé de sortir de voir tout son travail à l’arrêt et d’ouvrir une brèche dans la bulle de protection formée jusqu’ici… Et les aides de l’état qui tardent…

A la maison, le temps devient long. J’ai l’impression que nous avons déjà tenté d’organiser tout ce qu’il était possible de faire pour changer les idées de chacun. Bricolages, jeux de société, longues balades, barbecue, diner sur la terrasse, films en famille,… Et dire que cela risque de durer ainsi jusqu’à la rentrée de Septembre pour eux… Je n’imagine plus le camps Louveteaux s’organiser, les stages d’été risquent bien de sauter en partie… Et les vacances ? Faire la queue pour faire des visites ? se promener à Pairi Daiza le masque sur la nez ? Bof…

Je vous avoue, Mai me déprime un peu… Ici, nous avons entamés quelques travaux pour rendre l’été plus agréable, mais cela implique d’être encore un peu plus confinés à l’intérieur, les enfants devant éviter d’aller dans le jardin où ils avaient l’habitude de se défouler tous les quatre quand le soleil brillait !

 

Nous avons donc redoublé d’inventivité pour les occuper. On a ressorti un temps les Micro Machines, Rose est venue donner un coup de main à Charly pour s’occuper des ‘Chons. On a fait de nombreux bricolages, des dessins à ne plus avoir de feuilles de brouillon. Du pain, des pâtisseries, des cookies, des gâteaux…. Arf, voilà l’Air pulsé du four qui nous a lâché … On s’est donc même organisé pour faire une grande balade jusqu’à Plaineveaux en passant enfin par La Roche aux Faucons ! Enfin, on s’est organisé un super petit déjeuner et un repas en amoureux sur la Terrasse de l’avant !

Lire la suite Lire la suite

Deux licornes dans le jardin

Deux licornes dans le jardin

Confiné, j’ai le temps de voir mon jardin s’éveiller chaque jour un peu plus… Hier matin, nous avons même pu observer le rare spectacle de deux jeunes licornes venues chercher un peu de poudre de fée… Et j’ai bien de la chance d’avoir une photographe d’épouse : )

#StayhomeBelgium#MaFemmeEstUneArtiste #FamilleNombreuseFamilleHeureuse

PetiteSnorkys Photography

ça va être long !

ça va être long !

Je ne dirais pas que c’était une surprise. Dès le début du confinement j’avais bien conscience que les 3 semaines annoncées initialement se prolongeraient jusqu’à la fin des vacances de Pâques, soit le 18 avril.

Deux semaines que nous sommes en mode confiné, la cage est dorée, nous avons une maison spacieuse avec un jardin et un quartier bucolique à la campagne, il y a bien pire j’en conviens… Néanmoins à six, les journées sont de plus en plus tendues. Elles s’enchainent réveil, faire la classe, prendre un café, faire un lave-vaisselle, descendre en bas faire du télétravail. Pendant ce temps les enfants doivent lire.

Cette deuxième semaine, là où Alice et Juliette étaient volontaires devant le travail à faire, là où Charly avait toujours à redire sur la méthode la semaine dernière, c’est maintenant l’inverse. Mais quoi qu’il en soit c’est toujours autant fatiguant de démarrer la journée de la sorte ! Par contre le moment lecture est pour l’instant bien apprécié. Alice et Juliette lisent le roman qu’elles avaient été choisir au magasin en récompense de leur bon bulletin. Charly lui a commencé par un ancien livre de la collection J’aime Lire pour embrayer sur “15 jours sans écran“. Cette semaine, nous lui avons proposé de lire “Le Journal d’Anne Franck” qui colle évidemment à la situation de confinement actuelle !

L’après-midi, madame et moi tentons d’occuper les enfants de manière originale. Si j’avais déjà le sentiment d’avoir exploité beaucoup d’options la première semaine, celle-ci s’est montré bien plus compliquée. Je m’étais même tenté, très motivé à faire un atelier musicale qui est parti en cacahuète à clé de sol ! Allé, courage, c’est le WE, on va essayer de reprendre un meilleur rythmes.

Lire la suite Lire la suite