Archives de
Étiquette : netbook

Les ordinateurs n’ont plus la cote !?

Les ordinateurs n’ont plus la cote !?

Charly a maintenant 6 ans et demi, et dans la liste de Saint Nicolas est apparu un ordinateur ! Pour l’instant, il joue de temps en temps avec un vieux clavier et invente que c’est un ordinateur d’internet… et c’est très chouette ! Il lui arrive de temps à autre de faire quelques activités sur l’iPad ou mon Smartphone, de jouer à Kirby sur la WiiU ou à des petits jeux simples sur la DS/3DS ou encore tout simplement utiliser l’ordinateur de Maman pour aller regarder des vidéos de Lindsey Stirling sur Youtube, mais dans l’ensemble ces moments sont assez rares (1x par mois par activité) et je crois que ce n’est pas une mauvaise chose. J’aime qu’il reste imaginatif et joue avec des jouets d’enfants, dessine, invente.

On bricole un ordinateur pour aller sur Internet (2014)
On bricole un ordinateur pour aller sur Internet (2014)

Il m’est arrivé plusieurs fois de m’inquiéter, pourquoi n’aime-t-il pas plus que cela les jeux vidéo, mais j’ai compris encore récemment que c’est le fait de jouer avec une manette qui le rebute. Là où les jeux tactiles lui plaisent beaucoup plus. Différence de génération ? Ceci dit, indépendamment des activités purement ludiques, je trouve qu’il y a beaucoup de choses à caractère pédagogique qui peuvent trouver leur place sur un ordinateur ou une tablette et je me suis donc penché sur le sujet… Puisqu’un ordinateur s’est donc glissé dans la liste à Saint Nicolas !

Premier verdict en écumant les catalogues de jouets 2015 :

Les ordinateurs n’ont plus la cote, là où l’on est noyé d’offres de tablettes en tout genre !

Lire la suite Lire la suite

La fin de Google Reader

La fin de Google Reader

Feedly - gestion de flux RSS, alternative à Google Reader ?En fait, c’est un peu cela le monde d’aujourd’hui. On ne nous invente plus des produits et services parce qu’ils sont parfaits, parc qu’ils correspondent à nos besoins,… Mais bien parce qu’ils il y a un marché à prendre, un créneau à combler… du business à faire. Je pourrais me brosser pour trouver une TV aussi parfaite que ma Sony Bravia de 2008 sans 36.000 options inutiles. Inutile de chercher un bon petit PC netbook, tout est remplacé par des tablettes, même si cela n’a au fond aucune similitude hormis la taille.

Or donc, Google en a décidé que son service Google Reader (Google Flux), lancé il y a huit ans ne correspondait plus au marché du web actuel, et qu’il était temps d’en finir. Fermeture du service programmée pour juillet 2013. Google Reader est l’un des outils de syndication de flux RSS le plus utilisé, permettant faire de la vieille sur différents sujets en récupérant l’actualité de tous les sites qui nous intéressent.

Il est bien certains que les réseaux sociaux ont mis à mal l’utilisation un poil complexe des Flux RSS, en offrant un service grosso modo similaire et accessible aux utilisateurs lambda, néanmoins, la pollution de contenu inutile sur cette solution, donne de bien moins bons résultats.

Je n’ai jamais été grand partisan du service Google, que ce fusse avec iGoogle puis Google Reader. Je lui ai toujours préféré Netvibes que je trouvais plus agréable à consulter sur mon ordinateur, mais la force de Google Reader était de pouvoir facilement récupérer ses listes d’articles à lire vers d’autres outils et plateforme, vers Flipboard et mon Smartphone Androïd par exemple, là où Netvibes en version mobile est loin d’être pratique.

Bref, il existe donc une série d’alternative tels que le stockage de Flux RSS dans Flipboard ou l’application Feedly, mais je ne leur trouve pas le coté pratique et ouvert pour être ma solution d’avenir.

Flipboardne fonctionne que depuis un périphérique mobile, alors que c’est depuis un PC que je sélectionne les contenus que je souhaite suivre ou non.

Feedly se présente déjà comme le successeur de Google Reader, prêt à répondre aux attentes des nouveaux venus, à se placer comme ouvert pour se partager avec d’autres outils… mais les autres outils choisiront-ils de fonctionner avec lui ? De plus, la version web de Feedly est une application à installer dans son navigateur et non un site web, ce qui limite tout de même un peu le coté pratique.

Pour l’heure Netvibes et Scoop.it, deux autres de mes outils dans ce domaine restent trop peu intégrés aux tablettes et smartphone.

Voici une liste d’autres outils à investiguer, même si j’en connais déjà la plupart…

The Oldreader : http://theoldreader.com/
Tiny Tiny RSS : http://tt-rss.org/redmine/projects/tt-rss/wiki
Pulse : https://www.pulse.me/
Taptu : https://www.taptu.com/

Une pétition est actuellement en cours pour tenter de faire subsister le service Google Reader : https://www.change.org/petitions/google-keep-google-reader-running

Mon mobile et moi : bientôt les fêtes

Mon mobile et moi : bientôt les fêtes

Bye, bye les EEE PC
Bye, bye les EEE PC

Alors que la loi vient de permettre de changer facilement d’opérateur en Belgique, c’est l’occasion de faire un peu le point coté smartphone et tablette. Je ne l’aurais imaginer il y a quelques années, mais le marché de l’EEE-Like, c’est mini ordinateur semble définitvement mort, Asus venant d’annoncer la fin de son modèle précurseur.

Si l’on en croit nos confrères de Digitimes, Asus en aurait donc fini avec ces « mini-portables ». Il faut dire que les ventes n’étaient pas très bonnes dans nos contrées, même si certains constructeurs misent beaucoup sur les pays émergents pour continuer à écouler du stock à des prix abordables. L’arrivée des ultrabooks et des tablettes à bas prix semble avoir définitivement enterré le netbook, trop limité en termes d’usage. (Un sujet à lire dans Les Numériques)

HTC va mal
HTC va mal

Du coté d’HTC, le constructeur du modèle V, le smartphone que j’ai choisi, les choses semblent aller assez mal, les résultat de l’HTC One ne sont visiblement pas dans la tendance espérée…

Mauvaise nouvelle pour HTC…. la firme taïwanaise vient de présenter des résultats avec une chute de 79% du bénéfice. Sur son troisième trimestre fiscal, HTC a réalisé un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros, contre 4,2 milliards d’euros sur la même période en 2011. Conséquence ? Les bénéfices ne sont plus que de 133,1 millions de dollars ce qui va limiter de plus en plus la trésorerie disponible et ce qui pourrait entraîner des restructurations internes. (Un article à lire sur Frandroid)

LEGO Mindstorm
LEGO Mindstorm

Les fêtes approchent à grand pas. Je découvre avec un certain intérêt que LEGO vient de proposer un robot programmable au départ de son iPad. C’est bien sur encore trop tôt pour mon Charly, mais voilà quelques chose à tenir à l’oeil pour le futur !

Le kit Mindstorms permet de créer 17 types de robots aux formes différentes (insecte, scorpion, serpent …), avec des mouvements préenregistrés dans la brique. Les plus créatifs pourront eux-mêmes programmer de nouvelles actions depuis un ordinateur, mais également depuis un smartphone ou une tablette. Afin de simplifier le montage, une application avec des plans en 3D est disponible depuis les magasins d’application Android et iOS, dans lesquels il est possible de naviguer simplement. L’assemblage de ces robots n’est donc plus réservé aux plus téméraires, quoi que le prix puisse faire réfléchir :  349$, pour une disponibilité à partir du second semestre 2013. (Un sujet à découvrir sur Tom’s Guide)

Enfin, pour rester dans les cadeaux de fin d’année, le Journal du Geek propose un guide d’achat des tablettes du moment : iPad Retina, Google Nexus 10, Asus Transformer, Amazon Kindle et autres Kobo.

Le Guide des Tablettes, 2012
Le Guide des Tablettes, 2012

 

Smartphone, étape suivante !

Smartphone, étape suivante !

Bien, souvenez-vous, l’année dernière je me lançais dans la découverte et l’utilisation d’un Smartphone avec comme choix ne pas dépasser la barre des 150€, puisqu’à l’époque j’avais un peu de mal encore à cerner de quelle manière j’allais intégrer ce nouvel outil entre mes déjà bien nombreux autres périphériques informatiques (PCs, Netbook,…) Les premières impressions étaient très positives et rapidement les nouveaux usages ont créés des besoins que le passionné de technologie que je suis à petit à petit eu du mal à combler. Agenda multi-comptes centalisés, gestion de tâches, aide mémoire, lecteur de flux RSS, appareil photo et caméra, conteneur et diffuseur de média instantanés,… Mon Samsung Galaxy Apollo m’a apporté beaucoup, mais au bout de quelques mois, mes demandes sont devenues trop importantes, m’obligeant à ne plus mettre à jour toutes les applications, à en limiter l’installation de nouvelles et parfois même le rendant peu souple à l’utilisation puisque mémoire (172 en mémoire interne) et probablement processeur (600mhz) se retrouvaient saturés (essentiellement par les tentatives de mise à jour des applications).

Bref, depuis la fin d’année 2011, j’avais déjà commencé à suivre l’actualité Smartphone qui débutait à proposer le nouveau système Androïd 4.x (Ice Cream Sandwich) et une mémoire interne plus importante. Ceci dit les produits étaient alors trop souvent de tout nouveau modèles couteux ou des déclinaisons à peine améliorées en Android 2.3 de ce que j’avais déjà analysé à l’époque… Avec des Galaxy Ace +, des Samsung Gio et compagnie… jusqu’au mois de mai où une news présentant le nouvel HTC One V m’interpelle : coque métalique, noir mais au design élégant, Android 4 et un prix envisageable sous les 350€, je me suis alors lancé à pousser plus loin les investigations : Processeur 1ghz, 512mo de mémoire interne (+ 16go de stockage avec ma carte MicroSD), capteur photo 5mpx et vidéo en 720p.

L’opportunité se faisant, je suis depuis hier l’heureux possesseur de cet HTC One V et je vous en livre rapidement mes premières bonnes impressions. Livré dans un emballage spartiate, mais au fond très écolo (carton recyclé, sachet plastique biodégradable), la prise en main fait tout de suite sensation. Très plat (plus que l’iPhone 4) mais lourd, il laisse apparaitre quelques finitions en métal brossé au coté d’un large écran (3’7) comparativement à mon Galaxy Apollo et même l’iPhone 4 (3’5). La partie arrière en matière type caoutchouc n’est pas vraiment ce que je préfère, mais bien plus jolie que ce que propose Samsung, et s’avère au final bien pratique, puisqu’une fois posé sur la table, le Smartphone y sera bien accroché !

Après quelques deux bonnes heures de première recharge, je peux enfin allumer la bête, et de suite je suis impressionné d’une part par la qualité d’écran, mais aussi par la luminosité de celui-ci. Il faut dire que mon petit Samsung se limitait à une résolution de 240×400 et que je suis maintenant au double 480×800 ! Un poil quand même en dessous de l’iPhone 4. Et puis, afin de préserver la batterie de mon Samsung, j’utilisais une application qui limitait la luminosité de l’écran de ce dernier !

En avant pour l’install ! Et oui, bien évidemment, Smartphone oblige, il y a tout une série de chose à paramétrer ! WiFi, compte Google, Facebook, Dropbox HTC,… et récupération des données du Samsung. HTC propose un système de transfert de donnée via Bluetooth, mais le Galaxy Apollo n’y est pas reconnu. J’avais une copie de ma carte MicroSD, mais pour ma liste de contact, j’avais pu réaliser deux backups. L’un via le téléphone en fichier .VCF et l’autre depuis l’application Samsung KIES. Aucune option pour faire l’import de ce genre de fichier depuis l’HTC, j’ai finalement résolu le problème en déposant le fichier VCF (un standard de base de donnée de contact) sur ma carte mémoire et tenté de l’ouvrir depuis l’application « File Explorer » fraichement installée… et zoup, tous mes contacts étaient à nouveau importé. Je n’ai par contre pas pu récupérer mes SMS.

En quelques heures, je suis séduit ! Agréable à utiliser, beaucoup plus souple et une qualité de son bien supérieur à mes derniers téléphones ! La différence de prix se justifie vraiment par rapport à mes besoins. Certains me diront que j’aurais dû acheter un iPhone… mais c’est bien le double du prix ! J’apprécie vraiment Androïd pour un Smartphone, là où je préfère iOS pour les tablettes..

A suivre donc, puisque c’est à l’usure que je verrais si l’HTC One V me fera conserver le sourire !

Lire la suite Lire la suite

Quelle vitesse !

Quelle vitesse !

Asus U30Wouw ! J’ai reçu cette semaine les nouveaux portables génération 2010 sélectionnés pour mon parc informatique… Asus U30, écran 13′, coque en alu… du solide et léger… mais surtout un processeur Intel i5, 4go de mémoire DDR3, windows 7 et un disque dur SSD !!

Plus rapide qu’un Mac ?? En tout cas, j’ai vraiment été impressionné par la rapidité de démarrage de ces nouvelles machines, même après installation des nombreux softs et l’insertion dans le domaine… entre 20 et 30″ pour être dans le système d’exploitation,…

Oui, ce disque dur SSD Intel apporte vraiment un gain en réactivité impressionnant ! Déjà Windows 7 m’avait impressionné,… mais c’était sur des machines incroyablement plus puissante, mes Core i7 à 8 processeur logiques… Ici bien sur, ce portable est équipé d’un processeur moderne également, mais il s’agit d’un Core i5, quatre processeurs logiques « seulement »…

Lire la suite Lire la suite