Archives de
Étiquette : Mika Häkkinen

Alonso, 10 ans plus tard ?

Alonso, 10 ans plus tard ?

Et si cette année était celle de Fernando Alonso ? Oh pas que ce soit mon favori, je reste en ce moment plus proche de Sebastian Vettel, Nico Rosberg et Robert Kubica,… même si je reste un brave Tiffosi !! Et puis cette année, nous avons ENFIN un pilote belge de retour, Jérome D’Ambrosio a pu décroché un contrat chez Virgin Cosworth,… Il aura la tâche difficile, il faut en rester conscient, puisque la nouvelle voiture  bien qu’une fois de plus entièrement conçue par simulation informatique, aura la lourde tâche cette année de ne pas terminer dernière…. Croyons-y !

Comme chaque année, j’aime me replonger dans les saisons précédentes. Il y a 10 ans, la saison 2001 s’annonçait un peu plus passionnante que la précédente ! Michaël Schumacher restait bien sur favori chez Ferrari après un sacre attendu chez les rouges depuis longtemps, Rubens Barrichello, lui espérait plus que probablement lui tenir tête le plus longtemps possible.

Chez Mc Laren Mercedes, le duo mi en place depuis 5 ans étaient fin prêt à reprendre son dû, j’étais à l’époque bien lui d’imaginer que le finlandais Mika Häkkinen participait alors à sa dernière saison de F1, au coté de David Coulthard.

Revenant dans le coup, l’écurie Williams BMW allait brillé cette année ! Ralf Schumacher y prenait de l’assurance, et l’arrivée du colombier Juan-Pablo Montoya allait apporter à la F1 un caractère bien trempé !

Oui, l’année 2001 apportait en réalité de grand champion au monde de la F1. Juan-Pablo Montoya suivait le chemin mi en place quelques années plus tôt par Jacques Villeneuve, arrivant en F1 par la grande porte après de nombreuses victoires remportées en Indycar, outre-atlantique ! Montoya aurait pu devenir champion, peut-être trop vite dégouté de sa saison chez Mc Laren par la suite ?

Chez Sauber Petronas, on avait clairement jouer la carte jeune ! Nick Heitfeld, après une saison difficile chez Prost Peugeot s’était tout de même ouvert les portes d’une écurie, encore un peu “Ferrari Bis”, il allait pouvoir montrer ce qu’il avait clairement dans le ventre, comme à l’époque où il dominait la F3000 ! A ses cotés, un nom venu de nul part, un finlandais dont la SuperLicence même paraissait douteuse, Kimi Raïkkonen commencerait donc la saison avec beaucoup de pression, puisque unanimement, la presse spécialisée présentait son arrivée comme très obscure ! Très rapidement, tout cela fut oublié, car Kimi ne pris pas longtemps à offrir de jolis points à l’écurie helvète, terminant dans le TOP 10 du championnat. Inutile de vous rappeler, que dès la saison suivante, il allait remplacer son compatriote Mika Häkkinen chez Mc Laren, s’offrir ses première victoires et âpres bataille avec le Kaiser, bataillant régulièrement pour le titre… Un titre qu’il finira par décrocher chez les rouges, avant de s’écarter, peut-être un tôt en World Rally Championship.

Jamais deux sans trois, dit-on !

En effet, cette année là encore, la petite écurie italienne avait choisi un jeune loup comme pilote, afin de lui offrir un tremplin en F1, l’espagnol Fernando Alonso, qui m’avait déjà impressionné lors du GP de F3000 de Spa Francorchamps, allait impressionné le paddock, malgré une monoplace impuissante. Repéré par Flavio Briatore, il passera ensuite comme pilote d’essai de l’écurie Benetton Renault, avant d’être pilote titulaire dès 2003, poursuivant par les deux titres de champion du monde chez Renault Sport…

Lire la suite Lire la suite

Après 4 courses…

Après 4 courses…

Bon, il faut bien admettre qu’avec les weekends chargés que j’ai, suivre le championnat F1, un œil sur Charly n’est pas toujours facile… Mais heureusement pour moi, il s’agissait ici en grande partie de GP matinaux…

En réalité, je suis assez étonné de la tournure prise par ce début de saison. Je m’attendais à un retour en grande forme de Schumi, sur une voiture Mercedes GP issue du génie de Ross Brawn… aux résultats narquois, Je m’attendais à un Vettel accumulant les points et à un Jenson Button, champion en titre, déjà oublié chez une équipe Mc Laren Mercedes vouée à Lewis Hamilton !

… Or donc, Jenson Button, qui il y a 10 ans faisait de brillant début en F1 chez Williams BMW aux cotés de Ralf Schumacher, se construit un très bon départ, avec 2 victoires tactiques, prenant l’ascendant sur un Lewis Hamilton en crise, agressif, et dont le pilotage est plus que limite !

La FIA a imposé cette année un nouveau barème de point, censé donner plus d’avantage à la victoire, or on constate qu’au championnat pilotes, la ponctualité est bien plus importante, puisque Nico Rosberg sur sa Mercedes GP pointe à la 2° place du classement provisoire, devant les deux autres vainqueurs de cette année : Sebastian Vettel (RedBull Renault) et Fernando Alonso (Ferrari)

Et Schum ? … Dans les pâquerettes Schum… Complètement AtSchumé par mon petit Rosberg qui est en permanence bien plus rapide… Je regrette vraiment de le voir tant à la peine, ternir l’éclat de ses titres… La Mercedes GP est loin d’être au niveau des Mc Laren, Ferrari et RedBull… Mais tout de même, Schum se bat pour 1 point, et cette année… 1 point, c’est la 10° place !

La saison semble se dessiner en un duel Mc Laren vs RedBull, ces dernières semblant être devant tous les autres, mais manquant de stratégie et surtout de fiabilité… La Mc Laren, avec son système F-Duck, le nouvel appendice bonus de cette saison, tire un avantage non négligeable en ligne droite…

Je suis sinon plutôt content de voir Robert Kubica en meilleur forme… J’ai même été très enthousiaste de la course du russe Petrov, cohéquipier de Kubica chez Renault… Je pensais de ce pilote qu’il n’avait pas sa place en F1, et il m’a vraiment démontré le contraire. J’apprécie également voir Sutil et Liuzzi jouer les points sur l’ex-Jordan devenue Force India Mercedes… Et je ne peux que regretter voir les 3 nouvelles écuries à près 7 secondes du leader…

Lire la suite Lire la suite

Génie dans l’ombre.

Génie dans l’ombre.

Ross Brawn
Ross Brawn

Souvenez-vous il y a quelques mois, je vous parlais du retrait de Honda du championnat du monde de F1. L’hibernation de ce petit monde fut cette année plutôt mouvementé, si vous avez suivi mes billets un peu plus nombreux qu’à l’habitude sur le sujet. Bernie Ecclestone qui détient une bonne partie des ficèles de ce sport voulant attribuer le titre de champion du monde au pilote qui gagnerait le plus de course et non celui qui engrangerait le plus de point, nous y avons échappé pour cette année. Le grand mystère résidant dans le sort de cette ex-écurie Honda, dont l’avenir était encore incertaint il y a quelques semaines, reprise il y a peu par Ross Brawn, et n’ayant pu faire que quelques tours d’essai.

Des essais plutôt prometteur, qui laissait perplexe certaines observateur… et surtout faisaient grinçer les dents de Flavio Briatore, patron à la tchatche de l’écurie Renault. En cause, une aérodynamique discutable sous l’aileron des monoplaces des écurie Toyota, Williams Toyota et Brawn GP Mercedes… écuries régulièrement aux avant postes durant l’inter-saison. Après avoir été déclaré conforme par la FIA, régissant le réglèment de la Formule 1, puis remise en question une fois de plus par leurs concurrents à la veille des essais de Melbourne, cette fois validée par les commissaires sportifs du Grand Prix… Briatore associé à Redbull et BMW faisait appel, reportant la décision à dans quelques GP.

De mon coté, je voyais tout cela de manière légère, j’adore les écuries outsiders, mais je m’attendais clairement à ce qu’une fois en piste, dès le jeudi, une hiérarchie plus conventionnel se dessine, avec Mc Laren et Ferrari bien en avant… Il n’en fut rien, les qualifications furent d’ailleurs dans la même tendance. Doublé de Jenson Button et Rubens Barrichello sur Brawn GP Mercedes, avec des Mc Laren, Renault et Ferrari bien derrière. En course, la jeune équipe domina le sujet, rafflant au final le doublé suite un Robert Kubica trop bouillant sur un Sebastian Vettel accroché à sa 2° place…. Et curieusement, ces Brawn GP m’ont donné l’impression de lever le pied pour ne pas en faire trop !

Faut-il crier au miracle ? Une nouvelle écurie qui raffle tout, … là comme cela, renvoyant les ténors en promenade de santé, poussant les Kimi Raïkkonen à la faute… Non ! Il y a un fameux bonhomme derrière cette équipe…. Ross Brawn !

Lire la suite Lire la suite

Fan depuis 15 ans, saison 94

Fan depuis 15 ans, saison 94

GP du Pacific 1994 - Schumacher et Senna.La plus part des petits garçons s’intéressent au Football, que leur papa regarde à la TV. Le mien regardait certes parfois la Belgique en coupe du monde ou le tour de France… mais il aimait de temps en temps regarder quelques courses du championnat du monde de Formule 1. J’avais une dizaine d’années, on parlait de Thierry Boutsen souvent, mais moi, je trouvais ce gros moustachu dans sa voiture rouge plutôt marrant, et donc pour faire “comme papa”, de temps en temps je venais voir si Nigel Mansell allait faire de bons résultats.

Mais ceci dit, à l’époque, quand je m’apprettais à regarder le Club Dorothée et que je tombais sur “En direct de Monza”, j’étais plutôt de mauvaise humeur,… seul l’annuel GP de Belgique que nous suivions mon père et moi m’intéressait vraiment, c’est d’ailleurs en 92 que j’allais découvrir Michaël Schumacher, volant la vedette à Mansell… En 1993, j’avais une quinzaine d’année alors, mon père m’avait ramené la liste des engagés pour la saison 93, mais l’intérêt pas encore là, ce n’est qu’en 1994 que tout a vraiment démarré !

Lire la suite Lire la suite

Drôle de vie… drôle de blog

Drôle de vie… drôle de blog

smP1270963.jpgNovembre, il fait plutôt bon pour la saison. Sous peu quelques jours de congés, non pas que les vacances soient loin, cela ne fait qu’un mois que je suis rentré de notre voyage au Canada… Ici aussi, les arbres se parent de couleurs jaune et orange. Le soleil est plus bas, et j’aime sentir l’air boisé, annonçant l’hiver quand je sors de mon bureau…

 — Hein.. qu’est-ce qu’il raconte celui-là ??–

Oui, il y a des jours où je me pose des questions, ou peut-être des jours où je me pose plus de questions que d’autres ? J’ai une vie bien remplie, et ce depuis gamin déjà… 100% chez Vivien ou chez Xavier ou chez Julien ou chez Laurent ou chez Greg & Jo ou chez Valentin … ou indisponible chez moi, derrière mon ordi à faire de la musique. De la musique, diable ! Je n’en ai plus composée depuis le mois d’avril 2008 !!! Je ne peux même pas dire que j’ai essayé… une fois seulement…

Non, ma vie a en ce moment est déjà bien chargée, la musique n’y pas sa place, ce n’est pas définitif, mais c’est ainsi. Par contre, j’ai besoin d’écrire. Ce blog est un remède à la surchage de choses que j’ai en tête. Blogguer c’est faire du tris, faire de la place dans ce cerveau qui prend l’âge, qui se souvient que Jan Magnussen remplaçait Mika Häkkinen en 1995, opéré de l’appendicite, mais qui ne se souvient plus d’où il a mis ses foutues cléfs de voiture !

Lire la suite Lire la suite