Archives de
Étiquette : Media Converter

De Pinnacle Studio à Final Cut Pro X ?

De Pinnacle Studio à Final Cut Pro X ?

Projet Mariage Final Cut Pro XBon, la grande migration s’est mise en place pour une grande partie de mon travail vidéo. Là où je concevais toutes mes productions avec Pinnacle Studio, j’ai commencé à migrer depuis fin 2011 déjà vers un workflow sous Mac via l’excellent logiciel Final Cut Pro X. J’en ai déjà parlé, FCPX m’a très vite séduit. Néanmoins ce dernier ne gère que la partie montage vidéo, là où Pinnacle Studio me permettait de gérer l’importation multi-format, l’exportation multi-format et l’authoring DVD / BluRay. La suite Pinnacle proposait également d’excellents plugins pour améliorer les vidéos.

Si pour mes applications eLearning, j’ai trouvé en FCPX une méthode de travail efficace, ma réflexion à son sujet pour mes reportages Mariage n’est pas encore mure. J’allais pourtant fait le grand saut fin 2012, avant de reculer du plongeoir à la lecture des caractéristiques des nouveaux iMac. Ces derniers ultrafins embarquent des composants bien moins performants pour du montage vidéo. Carte GFX typée mobile, disque dur en 5400 tr/min… et quid de la surchauffe pendant les rendering. Là où je pouvais configurer un iMac 21′ pour du montage vidéo en souplesse, je me retrouve à devoir au moins investir dans un inutile 27′ full option. Cela laisse à la réflexion. D’autant que ces nouveaux modèles ont par exemple abandonné le port FireWire, nécessaire pour l’acquisition vidéo de mes caméra HDV et l’utilisation de mon HD à l’origine destiné à servir de Time Machine. A coté de cela, il faut encore en plus acheter un graveur BluRay compatible (USB3), et une suite de plugins vidéo pour FCPX… Cela fait tout de même un budget certain !

Autres paramètres relativement désagréable. hormis des fichiers vidéo Apple, FCPX ne sait pas lire grand chose. Or, mes caméra Sony HDV me fournisse via Pinnacle des fichiers .M2V et .WAV, visiblement aucun soft ne propose un transcodage rapide et sans perte de ce format. Ni pour FCPX, ni même pour Sony Vegas d’ailleurs. Ma nouvelle caméra VG20 crée des fichiers MTS que je suis obligé de rewarpper avec un logiciel payant (ClipWarp ou Media Converter) et au bureau, c’est la même problématique avec la caméra Sony Z5 qui crée des fichiers M2T, pas plus lisibles par FCPX.

Final Cut Pro X est donc un excellent outil de montage, il en reste que les étapes préliminaires et de finalisation sont bien moins souples qu’avec Pinnacle Studio. En contre partie Pinnacle est connu pour ces très nombreux plantages en cours de montage et d’export, qui peuvent me faire perdre des soirées entières,… et depuis son rachat par Corel, l’actuelle version de Pinnacle Studio 15 a été rangée au placard, puisque le nouveau Pinnacle 16 est en réalité une version 2 d’Avid Studio dont je n’ai jusqu’ici pas vraiment été convaincu. Il me resterait éventuellement à investiguer vers Sony Vegas qui pourrait peut-être mieux gérer les nombreux formats de caméra Sony et l’exportation Sony BluRay. La version 11 dont je dispose ne m’a pourtant elle non plus pas vraiment enthousiasmée.

Je me suis donc lancé depuis quelques semaines dans un projet pilote de reportage via FCPX… à suivre donc !

Les mains dans Final Cut Pro X

Les mains dans Final Cut Pro X

Depuis l’année dernière j’ai commencé à entamer une migration “en douceur” vers un environnement de travail pour le montage vidéo, passant de mon Pinnacle Studio sur PC à Final Cut Pro X sous Mac. Je dois bien admettre que l’ancienne mouture de Final Cut n’avait jamais pu me séduire tant elle était archaïque… La nouvelle version X m’a rapidement emballé par une ergonomie assez pratique avec quelques raccourcis clavier bien penser et une gestion intelligente de la Magic Mouse… L’apprentissage ce mettait donc en place.

Bien que je maitrise sur le bout des doigts Pinnacle Studio, il me faut envisager l’avenir autrement, puisque depuis sa reprise par Avid, celui-ci semble de plus en plus abandonné à son sort.

Bref, je me laisserais de temps à autres quelques notes ici.

Par exemple, FCPX ne peut lire nativement les fichiers M2TS produits par le module CF de ma caméra Sony Z5. Par contre via le petit logiciel gratuit Media Converter, on peut très rapidement les convertir en AVCHD for Quicktime. Une fois le logiciel installé, il faut se rendre dans Preset > Get Preset et télécharger ce dernier. La conversion ne prend pas trop de temps dirait-on et le fichier s’intègre ensuite sans soucis dans le soft.

Je me laisse également quelques infos sur l’utilisation des effets ChromaKey pour mon futur Studio Web TV en cours d’installation.

Enfin, bon plan que l’outil additionnel Compressor qui permet de préparer des pré-régalges d’exportation compatible pour les serveurs de Streaming, un bon équivalent à Sorenson Squeeze.

Media Converter : http://media-converter.sourceforge.net/
Tuto sur les options d’incrustation vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=QQYBg4Lc2vY
Tuto sur l’importation de fichier M2TS : http://www.youtube.com/watch?v=C2SfAu3J1Tg