Archives de
Étiquette : Le Seigneur des Anneaux

Ma Collection Playstation 2

Ma Collection Playstation 2

Hardware :

Console Playstation 2 FAT
Console Playstation 2 SLIM
Camera Eye Toy
Action Replay MAX

En 2002, avec une petite prime surprise, nous nous offrons une console PS2 d’occasion, avec nos trois premiers jeux qui seront Klonoa 2, Devil May Cry, Shadow of the memories avant de trouver Resident Evil Code Veronica, titre moteur de l’achat de cette nouvelle console… Nous disions alors adieu à notre PSX customisée Lara Croft, pucée, actionreplayée pour une longue collaboration, puisque la PS2 restera chez nous jusqu’en 2005, s’offrant même le luxe de faire son retour en 2007 avec la sortie de Final Fantasy XII.  (La PS2, console aux vies multiples)

Jeux :

Alone in the Dark
Alone in the Dark 4 : the new nightmare

Burnout Dominator (2x)
Burnout 2 : Point of Impact
Beyond Good & Evil

Call of Duty : le jour de gloire
Crash of the titans
Evil Twin
Eye Toy Play
Final Fantasy X
Final Fantasy X-2
Final Fantasy XII

Galerians : Ash
Gran Turismo 4
GTA III
GTA San Andreas
Flatout
Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban
Harry Potter et la coupe de feu
Harry Potter et l’ordre du Phenix
Harry Potter et la coupe du monde de quiddich
Hello Kitty : Roller rescue
Kya : Dark Lineage
Le Seigneur des Anneaux : Le retour du roi
Le Seigneur des Anneaux : Les deux tours
Les Sims
Les Sims : Permis de sortir
Les Sims 2 : Animaux & cie
Medal of Honor : En première ligne
Need for Speed : Most Wanted
Need for Speed : Underground
Prince of Persia : Les sables du temps

Ratchet & Clank
Ratchet & Clank 2 (manque le boitier)
Ratchet & Clank 3
Rayman 3 : Hoodlum havoc
Resident Evil : Code Veronica X
Ribbitking
S.O.S. the final escape
Silent Hill 2
(Edition Collector)
Silent Hill 3
Silent Hill 4 : The Room

Singstar : Chasons magiques de Disney
Shox
Super Bust a Move 2
Tak : le pouvoir de Juju
Winx Club
WipEOut Fusion
WRC 2 : Extreme (manque boitier)
WRC 4
XGRA : Extreme G Racing Association
Zoo Puzzle (aka Zoo Keeper)

Remerciements à Jean-Philippe Humblet pour la première console PS2 de ma collection, ainsi que la série de jeux Le Seigneur des Anneaux et Wipeout, à Pascal et ses filles pour quelques titres plus girlys ainsi qu’à Papy pour la Playstation 2 slim, les Sims et quelques jeux de guerre.

Retour à l’ensemble de la collection

48 images par seconde

48 images par seconde

the-hobbit-the-desolation-of-smaug

Sans être un grand fan du Seigneur des Anneaux, j’avais relativement bien apprécié l’histoire se mettant en place dans le premier film de la trilogie du Hobbit. Certaines scènes étaient beaucoup trop longues à mon goût mais dans l’ensemble, j’étais content d’avoir vu le film. Pour la Désolation de Smaug, nous avions choisi d’aller le voir en 3D 48fps, car mon ami Vincent n’avait jamais vu de film en 3D. Personnellement, je ne cours d’habitude pas à voir les films en 3D, car je trouve cela fatigant pour la vue et hormis les films d’animation, je n’ai jamais été époustouflé par cette technologie… jusqu’à La Désolation de Smaug !

Tout d’abord, je trouve que l’équilibre de la trame du film est bien meilleur. Je n’ai plus eu l’impression que les scènes se tiraient en longueur, peut-être juste un peu sur la fin quand Smaug essaie d’attraper Bilbon, mais dans l’ensemble, je trouvais que lorsque le film prenait son temps c’était pour nous permettre de se perdre dans des ambiances et décors époustouflants, baigner d’effets de lumière et de profondeur à couper le souffle !

The-Hobbit-The-Desolation-of-Smaug
Coté 3D, on sent que ce film est une véritable démo technique de ce que l’on fait de mieux… sans pour autant en jeter plein la vue en permanence. Il y a quelques petits effets d’objets qui vous arrivent en pleine figure, mais dans l’ensemble la 3D est surtout là pour nous donner l’impression d’être immergé dans l’univers de JJR Tolkien.

Quid du 48fps ? Dans un premier temps, j’ai été très étonné que ce flux d’image soit bien moins fatigant à regarder (surtout pendant 3 heures) face à tous les autres films 3D que j’ai vus. Je ne peux être certain que cela soit lié, mais c’est important de le souligner. (Et après lecture sur le sujet, je sais maintenant que c’est un des avantages du 48fps).

Ce qui est certain c’est que le 48fps apporte un effet très différent de ce que l’on voit au cinéma. En réalité, on a l’impression de ne pas être au cinéma et d’être vraiment au côté des acteurs (la 3D ajoutant son grain de sel à cela également, j’imagine). C’est assez difficile à expliquer, mais c’est un peu comme si vous regardiez les bonus d’un film, ou une petite série-TV française… tout en étant que c’est bien un film et que vous vous en prenez plein la vue….  Les acteurs ont des mouvements tellement fluides qu’on ne sent pas plus au cinéma… Au fond, passé la surprise, cela donne un certain effet d’intimité. On sent donc un peu plus que les décors ne sont pas réels, les éclairages… mais sans que cela ne soit dérangeant ou fasse trop effets spéciaux… on se sent juste transporté dans l’univers du film.

Je serais vraiment curieux de voir d’autres bons films tournés de ce genre, car il est certain que le 48fps imposera des moyens importants pour que le film soit réaliste !

le-hobbit-smaug