Archives de
Étiquette : jumelles

Les Giana Sisters dans mon salon !

Les Giana Sisters dans mon salon !

Bon alors, qui ne connait pas les Giana Sisters !? Non, il ne s’agit pas de mes deux petites jumelles, notez-que cela aurait été évidemment assez comique si je les avais appelées Giana et Maria. La série Giana Sisters doit évidemment parler à tous bons joueurs sur Micro Ordinateur de la fin des années 80. Imaginez donc, alors que depuis plusieurs mois, je rêvais moi aussi de pouvoir jouer à Super Mario Bros sur ma télévision, j’allais découvrir une disquette qui allait changer ma vie : The Greatest Giana Sister se présentant à l’époque comme un clone de Super Mario Bros pour Commodore 64. Giana Sister sur Commodore 64Pendant de longues années, Giana Sister est resté pour moi la référence en jeu de plate-forme et s’il fallait un jour m’annoncer une bonne nouvelle vidéo-ludique c’était bien le retour des sœurs Giana… Chose d’ailleurs qui fût faites en 2009 sur la petite Nintendo DS. Graphiquement réussi, l’épisode portable manquait toutefois de challenge pour un amateur de jeux de plate-forme. D’autant que les premières aventures étaient d’un niveau à mon avis plus corsé que le premier Mario.

Alors, vous me demanderez pourquoi diable le fan de Giana Sisters que je suis ne se met à jouer que maintenant au nouvel épisode Twisted Dream, alors que le jeu est disponible sur PC depuis près de 8 mois. C’est vrai, c’est une bonne question ! D’autant que j’ai suivi avec un intérêt extrême la réalisation du projet lancé sur KickStarter et que j’ai régulièrement envisagé d’y contribuer histoire de bénéficier de quelques goodies collector, comme par exemple le CD de la bande son ! La vérité est que c’est dans mon salon que je peux m’octroyer du temps pour jouer. Papa Gamer de 35 ans, je n’ai plus de PC pour jouer, j’ai donc attendu, prier et attendu l’arrivée des Frangines sur ma Playstation 3 !

giana-sisters-twisted-dreams loading timeC’est donc le cœur battant qu’après avoir téléchargé pas moins de 1,5go de données, je lance le jeu… Chargement un peu longuet pour arriver sur l’écran de démarrage du jeu,… sans musique. Une mini animation, puis enfin un peu de musique et zoupla me voilà déjà dans le premier niveau. Ce n’est pas que je ne sois pas pressé de découvrir enfin ce Giana Sisters, mais tout de même j’aurais voulu me sentir déjà dans l’ambiance dès le début… Avec l’adrénaline des premières notes. Sur ce coup-là Black Forest Games me laisse un peu sur ma faim. D’autant que coté mise en situation, l’histoire est bien maigre. D’accord, Giana c’est Giana… Elle doit retrouver sa sœur attrapée dans le vortex d’un diamant magique, c’est grosso modo le même topo que pour l’épisode sur la portable de Nintendo… mais tout de même, je n’aurais pas été contre une petite cinématique, un truc en animation ou que sais-je pour me faire vibrer… Je me retrouve juste au bout d’une prise en main rapide de mon personnage devant un gros monstre qui englouti ma sœur avant de continuer l’aventure. Mwoui… un peu déçu de la mise en bouche !

Giana Sisters Twisted Dreams - C'est beau !D’un autre côté, graphiquement, c’est franchement beau ! L’animation visuelle de tout l’univers du jeu lorsque l’on passe du monde “cool” au monde “punk” est vraiment bien réussie et fluide. Dès le début de l’aventure Giana dispose de plusieurs compétences, sauter, casser des blocs, faire des dashs enflammés, double saut, ralentir sa chute… la prise en main de tout cela est assez rapide et surtout pas trop guidée. C’est vraiment intuitif et on s’amuse tout de suite…

Ceci dit, au bout d’un ou deux niveaux, je me pose tout de même la question suivante : Pourquoi avoir tous ces pouvoirs directement accessibles ? Cela n’aurait-il pas été plus intéressant d’en disposer petit à petit ? Évidemment, les niveaux sont construits pour devoir jongler avec tout cela,… mais la question mérite réflexion ? Quoi qu’il en soit, les niveaux sont très sympas à parcourir au début de l’aventure et l’on sent le niveau du jeu plus proche de l’épisode sur Commodore 64 et Amiga. Il faudra assez vite réfléchir un peu pour arriver au bout des niveaux.

Lire la suite Lire la suite

Papa comblé

Papa comblé

Dans cette société toujours speedée, j’ai trop peu souvent le temps de me dire que j’ai de la chance d’être le papa de trois enfants extraordinaires. D’un petit Charly de 4 ans toujours plein de surprises et de deux petites jumelles de 18 mois Alice et Juliette qui viennent pimenter notre vie de leur découverte du langage… Même si tous les trois se ressemblent bien et ne peuvent cacher appartenir à la même famille, ils ont bien leur caractère et spécificité. Juilette est une vraie canaille, et elle sait bien le dire ! Elle loupe jamais l’occasion de piquer les trucs de sa sœur et de rigoler en se tortillant dans tous les sens… mais c’est aussi la plus fragile et la plus sensible ! Alice est plus douce, elle prend son temps à chipoter, elle essaie déjà de construire des choses avec les blocs Lego Duplo de son frère, elle semble plus vite accrocher aux musiques et mélodies… Mais elle a tendance à ne pas faire d’effort pour communiquer et utiliser les mots, là où Juliette répète tout !

Ambiance Lego avec les enfants
Ambiance Lego avec les enfants
Le grand condor des cités d'or en Lego
Le grand condor des cités d’or en Lego

A la maison, les jouets souffrent évidemment, et les livres encore plus. Quand Charly était petit, nous lui lisions beaucoup de livre, mais on lui laissait peu les manipuler tout seul. Avec trois enfants c’est évidemment bien plus difficile de tout sur-protéger. Mais les livres pour bébés se retrouvent bien souvent démembrer au bout de deux mois. Certains en sont donc à leur troisième édition !

C’est vrai que les Lego Duplo sont très appréciés par les trois. Charly est maintenant à un âge où il peut commencer à construire lui même certaines choses ou au moins customiser les miennes. Nous nous sommes lancés quelques défis d’ailleurs : “Papa construis-moi un bateau en LEGO”,… ça c’était un chouette projet. Je lui aussi construit un Grand Condor quand nous regardions les nouveaux épisodes des Cités d’Or. De manière général je le trouve beaucoup plus calme quand il joue au LEGO que quand il joue avec ses chevaliers, pirates ou dinosaures PLAYMOBIL.

Les filles elles s’amusent déjà à faire passer les petits bonhommes à travers les portes et fenêtres… A leur âge Charly n’accrochait pas encore vraiment à sa première boite de LEGO, et comme je vous en avais déjà parlé, j’ai dû vraiment construire une mise en condition pour qu’il s’y intéresse… Les filles semblent avoir bien plus facile à s’y mettre.

Chez sa Mamou, il joue avec les LEGO Fabuland de quand j’étais petit, qui se situe plus prêt des LEGO City que des Duplo… Je me demande donc à partir de quel âge les LEGO traditionnelles pourraient être introduit ? Je pense avoir eu mes premiers vers 5 ou 6 ans, j’habitais encore à Rotheux…

Lire la suite Lire la suite

4 ans, la pré-adolescence…

4 ans, la pré-adolescence…

4 ans, la pré-adolescence… C’est ce que disent les ouvrages spécialisés sur les enfants de 4 ans, ciblant même de période Fucking Four ! Tout un programme. C’est vrai qu’à la maison, à l’approche de son 4° anniversaire, Charly a pas mal changé. C’est d’ailleurs arrivé en pleine vacances à Montpellier ce qui n’a pas aidé Papa et Maman à trouver leurs repères.

Fini ce petit boutchou qui cherche à faire plaisir, à montrer qu’il a compris… A 4 ans, les enfants découvrent leur identité ! Qu’ils sont quelqu’un, qu’ils peuvent choisir, avoir envie, qu’ils ont des préférences et surtout, surtout… qu’il y a des choses qui vous mettent assez vite en rogne. Les parents peuvent donc se retrouver assez vite à se questionner sur les erreurs qu’ils ont commises, voir à perdre leurs moyens. Hors, c’est justement maintenant qu’il va falloir tenir bon, et construire une autorité juste et cohérente. En sachant cela, on se sent déjà moins démuni face aux attitudes inhabituelles de nos pré-ado d’à peine 4 ans !

Hé oui, après la grande vagues des Pourquoi, … c’est maintenant au tour des “Oui, MAIS !” Va t’habiller ! Oui mais là je joue. Va te laver ! Oui, mais je ne suis pas sale. Va au lit ! Oui, mais le soleil est toujours là. Et évidemment, il y a des moments où nous ne sommes plus en état de se lancer dans de la négociation ! Surtout quand il y a le reste de la bande à gérer.

A coté de cela, un enfant de 4 ans, c’est aussi plein de bonheur ! Son imagination est incroyable et il mélange avec plaisir le réel et l’irréel ! Il raconte des histoires, chantes des chansons, se déguise, argumente,..

Quelques scènes de vie ?

Alice & Juliette - Twins Star - Nez à nez - Petite Snrokys PhotographyPause de midi chez Poivre&Sel entre Papa, Maman et Charly…
La serveuse passe et nous entendons Cha qui dit “Elle est jolie elle !
euh oui d’accord… nous continuons à discuter quand Charly nous arrête
Elle vient de passer et elle est quand même jolie

“Non papa, ce n’est pas moi qui ai fait tomber ton sac… il a eu peur et il a sauté du fauteuil !”

Et nos miss alors !? Depuis début avril Alice et Juliette gambadent dans la maison. C’est bien différent ! J’étais un peu inquiet de cette étape, alors qu’au fond elles sont maintenant beaucoup plus autonomes. Il faut bien sur regarder à ce qu’elle ne filent pas dans l’escalier ou n’aient rechercher des Yaourts dans la poubelle, mais dans l’ensemble, c’est vraiment chouette.

Bref, je vous laisse quelques photos de notre petite famille de ce début de ce mois d’avril !

Lire la suite Lire la suite

Les mondes de Cyborg Jeff

Les mondes de Cyborg Jeff

Et oui, il y a du neuf ici ! Voilà déjà que depuis de longs mois, je me pose la question : Un blog a-t-il toujours sa place à l’ère des réseaux sociaux et du Microblogging ?” (voir NanoBlogging !). A une époque où un Tweet se mange, se commente, se retweete et se perd dans les limbes d’Internet. Où une photo s’Instantgramme et fait le tour du monde sans plus trop savoir d’où et de qui elle provient. Oui, nous avons fait de Internet un FastFood de l’information, et j’ai contribué à cela répondant régulièrement à la question de Facebook : “Comment ça va Pierre ?

Mais qu’adviendra-t-il dans quelques années de toutes ces données, lorsque Facebook sera mort, revendu, enterré, fusionné. Nul ne le sait. Le nouveau moteur de recherche made in Facebook nous en apprendra plus,… Alors mon blog a-t-il toujours sa place ?

L’autre visage de Cyborg Jeff fut lancé en 2007, après un essai un peu frustrant de la plateforme Skyblog en 2006. Surfant sur le concept nouveau des Blogs, je souhaitais y raconter le quotidien de ma vie de musicien un peu bizarre, en complément à mon site musical www.cyborgjeff.com qui lui existe déjà depuis l’an 2000. Mais ma vie a changé, ce que j’y ai raconté a changé… Les réseaux sociaux ont bien sur fait disparaitre bon nombre de lecteurs qui suivent maintenant mes réflexions sur Facebook ou mes bons plans sur Scoop.it.

Par contre, je me sens toujours a avoir des histoires à faire partager et à fixer dans le temps. Bien sur, il s’agit juste de l’histoire d’un Papa de 35 ans, de son petit garçon Charly de 3 ans et demi, de ses deux petites jumelles Alice et Juliette de 14 mois, de son épouse photographe talentueuse, de ses passions pour les BDs, de ses souvenirs de vieux jeux vidéo, de son regard sur les nouveautés, de ses coups de coeur ciné, ses coups de gueule de citoyen, sa pratique professionnelle de la photo, la vidéo, la création de musique toujours aussi bizarre et électrocutée et bien plus encore…

Alors voilà, vous entrez donc dans Mes Mondes qui s’entremêlent et s’entrecroisent… Plus qu’un simple blog, ce sera ici ma mémoire que je vous offre, avec certes ces fautes d’orthographe, mais aussi toute sa spontanéité… Parce qu’un jour Facebook ne sera plus, comme SkyBlog s’en est allé… Les Mondes de Cyborg Jeff seront toujours là pour raconter à qui aura envie de les lire la vie d’un papa presque comme les autres… ou pas !?

PS : Il reste encore de nombreux petits détails de CSS et de fonctionnalité à corriger… mais là aussi, cela reste un “monde parmi mes mondes” !

Joyeux Anniversaire mes Miss !

Joyeux Anniversaire mes Miss !

Et voilà, un an déjà de passé avec Alice & Juliette à nos cotés, transformant à jamais notre jeune famille, devenue KingSize en si peu de temps. Le temps passe vite, mais nous en avons vraiment profité ! Les voir grandir et maintenant jouer avec leur grand frère Charly est un vrai bonheur ! Ce ne fut pas difficile, ce fut une sacrée organisation quotidienne ! Ceci dit, un sacré travail nous attend encore, puisqu’elles commencent maintenant à grimper partout et ne tarderont plus à tenter de marcher toute seule !

J’ai donc profité de l’occasion pour faire un rapide petit montage vidéo avec Final Cut Pro X, reprenant quelques moments passés en famille durant toute cette année… Un petit défi que je voulais relever avant d’envisager de passer à la maison aussi à ce logiciel de montage.