Archives de
Étiquette : Jouets

Trop tard pour un Happy Geekmas ?

Trop tard pour un Happy Geekmas ?

Il parait que le Joueur du Grenier est à la bourre, il n’est pas prêt pour son épisode de Noël. Trop de chaines Youtube et surtout… un p’tit marmot ! Et bien, il n’est pas au bout de ses peines, car le Papa Geek que je suis peut lui donner un petit avant goût du futur. Entre s’assurer que le grand étudie, lise ses romans pour l’école et réussisse ses examens de Noël, garder le cap avec les jumelles pré-ado qu’il faut conduire à la Gymnastique et l’équitation sans qu’elles ne se scotchent à Netflix, Les Sims et la Switch et enfin, une petite dernière qui a tant de chose à raconter, partager et nous faire découvrir… le tout sur 3 écoles différentes…. Pas certain que « Papa d’un jeune enfant » soit la période la plus chornophage à prévoir !

De mon côté, mon rôle de Papa Geek Bloggueur est loin d’avoir le vent en poupe, d’autant que les Blogs, ce n’est pas encore vintage… c’est probablement HasBeen… Dès lors, avec en prime, un ordinateur at home longuement à l’arrêt. Je n’ai pas vraiment eu le temps de préparer mon traditionnel « Happy Geekmas » autrement qu’en accrochant à mon Pinboard quelques idées vues de ci de là.

Happy Geekmas 2022
Happy Geekmas 2022

Mais qu’importe, ma petite femme s’avait ce dont j’avais le plus besoin, de nouvelles pantoufles :))

Lire la suite Lire la suite

4 nouvelles lettres à Saint Nicolas

4 nouvelles lettres à Saint Nicolas

Est-ce la dernière année où ces 4 là écriront ensemble leur lettre à Saint Nicolas… voilà le petit moment de nostalgie qui nous aura traversé l’esprit à l’heure d’installer sur la table tout le matériel nécessaire à la traditionnelle après-midi qui entame l’esprit de Saint Nicolas… un temps soi peu bouleversée cette année, il est vrai par la visite du Père Noël à la maison quelques semaines avant — histoire de voir si Maman prépare bien son studio —

Cette année Saint Nicolas, vous pourrez constater que nous nous sommes adaptés à l’esprit écologique que tes partenaires ont pris. Il a donc fallu utiliser des tablettes pour pouvoir consulter tes catalogues, lorsqu’aucune version papier n’était éditée. Oui, je comprend la démarche, Oh Grand Saint Nicolas… mais c’est pourtant bien plus amusant de pouvoir les prendre en main, entourer, découper et coller tout cela pour préparer sa lettre !

Alors, comme chaque année, je prends un petit moment à décrypter avec toi les lettres de Charly (13,5), Juliette & Alice (11) et Rose (6,5) !

Cette année, on a trouvé une solution pour consulter aussi, les magazines qui ont abandonnés la version papier... mais c'est bien moins sympa !
Cette année, on a trouvé une solution pour consulter aussi, les magazines qui ont abandonnés la version papier… mais c’est bien moins sympa !

 

Lire la suite Lire la suite

Aux bons souvenirs des Gobots

Aux bons souvenirs des Gobots

Le syndrome de Pacman et ses petites dérives m’amènent souvent à me replonger dans les jouets d’autre fois. Au milieu des années 80, alors que je n’avais pas encore 10 ans, la folie des robots avait envahi les rayons de jouets, comme j’avais déjà pu vous en faire part l’année dernière. Si l’histoire aura retenu les Transformers, ce sont essentiellement des Gobots qui auront réussi à se glisser jusque dans notre chambre. Moins imposants, moins chers et finalement mieux mis en avant avec son dessin animé diffusé en Europe sur le Club Dorothée.

Quand nous étions gamin, nous étions finalement assez peu attentifs à savoir si nous avions entre les mains un Transformers, un Gobots, un Motorized Robots, un clone… ou ce l’on appellerait ajourd’hui, un bootleg.

L’épisode dédié au Transformers de la série Toys that Made Us nous le rappelle d’ailleurs, la folie des robots transformables nous vient tout droit du Japon où plusieurs entreprises fabriques des jouets de ce genre de taille différentes. Au sein d’une même gamme certains se retrouveront vendus aux US sous le nom Transformers et d’autre non…

Gobots - Les Archives de Joe
Gobots – Les Archives de Joe

On peut retrouver une série d’informations historiques intéressantes sur les Gobots sur Les Archives de Joe. Fabriqué au Japon par Popy en 1982, ils se dénomment là-bas les Machine Robo. Ils seront importé par Tonka aux Etats-Unis et par Bandaï chez nous en Europe.

Si ceux que j’ai connus étaient assez petits et simples, il en existait pourtant des variantes plus grandes, en métal et probablement plus cher !

Je profite de ce petit article pour laisser ici la liste des modèles que j’ai pu retrouver au grès de mes chinages ensoleillé. Il faudra néanmoins, au besoin, rester attentif… Il existe en réalité bon nombre de « bootleg » de ces petits robots. Des copies chinoises d’époque qui étaient probablement vendue pour 3x rien sur le marché. Pour en avoir eu en main, il faut parfois en avoir deux à comparer pour s’en rendre compte, et sans l’aide avisée de Guillaume Duval, passionné, je n’en aurais pas fait la différence.

Il faut évidemment chercher un copyright Popy, Tonka ou Bandaï. Si rien n’apparait, c’est déjà un signe, mais il faut parfois chercher un peu, voir savoir où chercher.

La qualité des mécanismes se montre également souvent trop souple avec le temps. C’est le cas par exemple de mon Sous-Marin que je cherchais assidument depuis quelques années.

  • Cross Word – Combiner Tonka, 1986
  • Bladez – Tonka, 1985
  • Buggy Man – Tonka Poppy, 1983
  • Bullseye – Tonka, 1986
  • Cy-kill – Tonka, 1983
  • Dive Dive – Bootleg
  • Heat Seaker – Tonka, 1986
  • Leader-1 – Tonka, 1983
  • Scooter – Tonka, 1983
  • Scorp – Tonka, 1985
  • Slyjack – Tonka, 1986
  • Slicks – Tonka, 1985
  • Spay-c – Tonka, 1983
  • Stacks – Super Tonka, 1984

Si les Gobots me paraissaient assez simple, découvrir la série Super Gobots à laquelle Stacks mais également Destroyer font partie montre une approche de transformation plus complexe avec des jouets comportant beaucoup de métal. Avant de me séparer de Destroyer qui ira trouver un nouveau canon chez Guillaume, j’ai gardé quelques photos impressionnantes de ses étapes de transformations. De cette série, je me souviens rêver de la Coccinelle et d’une belle Porsche… mais de mon côté, je devais me contenter d’une petite voiture de course.

Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984
Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984
Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984
Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984
Les Micro Machines inspirées de vraies modèles arrivent en Belgique

Les Micro Machines inspirées de vraies modèles arrivent en Belgique

Dès 2021, nos amis d’outre Atlantique ont commencé à découvrir les premiers modèles de la nouvelle génération de Micro Machines inspirés de modèles réels, comme c’était le cas lorsque nous étions enfants. Il est évidemment bien plus amusant de retrouver une Bugatti Veyron ou une Chevrolet Camaro, plutôt qu’une Lusitano ou une Senner !

Rappelez-vous, fin 2021, nous pouvions découvrir chez nous les premières Série 2 et quelques « Bling bag » de la série 3 alors qu’aux Etats-Unis, c’était donc déjà les Séries 4 et 5 qui trustaient dans les magasins. Par le passé, on retrouvait dans un set de 5 Micro Machines des marques et modèles différents. Dans cette nouvelle génération les modèles réels sont regroupés par marque, plus que probablement pour faciliter la gestion de droits et licences avec les grands groupes automobiles.

La Série 4 initiait donc 3 modèles Bugatti, et 5 modèles du groupe GM (Chevrolet et Pontiac). La sortie de la Série 5 s’étoffait avec 5 modèles Bugatti, 5 modèles Cadillac, 5 modèles Chevrolet et encore 4 autres pack de 3 modèles Chevrolet différents chacun…

Chez nous pas encore de Série 5, mais j’ai pu trouver ces derniers mois, sporadiquement l’arrivée de set de la Série 4 dont les très réussies Cadillac Oldies ! De jolies roues, des lignes réussies, des couleurs et peintures bien choisie. Cette série montre que Jazwarez poursuit de manière positive l’opération « revival » de la série Micro Machines, prenant attention aux retours des collectionneurs… On parle d’ailleurs prochainement de modèles aux couleurs qui changent, alors qu’une Série spéciale Transformers a fait son apparition !

C’est l’occasion donc de mettre à jour ma petite collection avec les modèles trouvés sporadiquement dans les JouetClubs de ma région !

Lire la suite Lire la suite

C’est l’anniversaire de Monsieur l’Ado

C’est l’anniversaire de Monsieur l’Ado

13 ans, entré en secondaire, il faut bien s’y faire, c’est l’anniversaire de « Monsieur l’Ado » ! Comme tu as changé en quelques mois mon fiston, et il nous faut parfois un peu trouver tous de nouveaux point de repères !

Je suis fier de toi, tu fais beaucoup d’effort pour bien grandir, même si parfois, je vois que tu surchauffe un peu !

Mon coeur de papa a un petit pincement au coeur, de voir que tes jouets restent de côté. Je n’ai plus un petit garçon, je dois m’y faire. Mais je suis fier aussi de te voir créer tes vidéos de Youtuber Tongo Charly, de la musique, apprendre Photoshop, créer des sites-web, des mondes extraordinaires dans Minecraft, des univers dans Roblox… Je suis heureux de voir que tu parviens à dompter tout ce monde numérique pour y laisser exploser ton côté artistique ! Mais n’oublie pas de temps, de revenir sur Terre avec nous : ))

Et si ce n’est sur Terre, peut-être es-tu encore en voyage en Arabéom ? Vous ne connaissez pas, c’est juste à côté de la Crète ! Tout ce que tu découvres du monde, petit à petit, en grandissant, se matérialise sur cette île ! Agriculture, histoire, immigration, développement des moteurs à hydrogène, économie,…

 

Mais évidemment aux cotés de ces moments en famille à fêter tes 13 ans, petit à petit s’ajoutent tous ceux que tu vis en mode « Ado ». A l’école, avec toute ta bande copines et de copains mais aussi dans cette nouvelle aventure musicale et artistique que tu as rejoint cette année, la troupe de HonyPop.

Laisse moi encore être ton Papa, mon fiston… prend le temps devenir un homme, un bien ! J’ai confiance en toi… Allé, m’autoriseras-tu encore à faire ma petite vidéo annuelle ; )

Lire la suite Lire la suite