Archives de
Étiquette : Jesse Tarnoff

Combo discover : Rorcha + Laurent Tixhon

Combo discover : Rorcha + Laurent Tixhon


YouTube Direkt

Ah ben là, je fais coup double dans ce post… D’une part je vous fait découvrir cet excellent titre Rock de la région, le groupe Rorcha, dans un style qui me fait penser à Kyo et Kinito… (Vous excuserez mes faibles références peut-être… moi ce sont deux groupes que j’aime assez bien)… Bref, ça sonne et c’est de la bonne…. et les textes sont de plus bien écris…

En découvrant donc ce groupe, j’ai également découvert le travail de Laurent Tixhon, réalisateur du clip de ce groupe, tourné dans la région (moi j’ai reconnu quelques endroits que je connais ;)… Or comme vous le savez, je suis en quête de chercher de nouvelles solutions vidéo pour le futur. Comme pour Jesse Tarnoff (Sandboxlove) dont je vous avais parlé il y a quelques mois, Laurent Tixhon travaille avec un Canon EOS5 couplé à divers système Steadycam… Je vous invite d’ailleurs à aller découvrir d’autres de ses productions ici.

Alors, qu’en pensez vous, chouette hein !

Encore trop tôt !

Encore trop tôt !

Vous le savez, depuis quelques années je me suis professionnalisé dans le reportage vidéo de mariage (entre autre) ! La saison 2010 touche à sa fin, et c’est un peu le moment pour moi pour faire le point sur mon équipement. Depuis 2008, je travaille avec une caméra Sony HD-1000, assez pratique pour le style de reportage que je réalise. Elle est plutôt légère, ergonomique, 16/9, HD, et me permet déjà de réaliser du très bon travail dont je suis très fier ! Mais artistiquement, j’en voudrais un peu plus… Je ne regarde plus la TV de la même manière, des émissions comme l’Amour est dans les prés, je le décortique en plan, scène, et je réfléchis à comment l’équipent de tournage à fonctionner… J’analyse le montage, les effets Magic Bullet choisi… De plus, depuis que coté photos nous nous sommes équipés de deux Nikon D700, j’ai vraiment l’envie de passer à un cran supérieur en qualité de plans réalisé en vidéo également, des plans où je peux jouer sur la profondeur de champs !

Jusqu’ici, ce genre de caméra était franchement hors budget pour moi… Mais je suis depuis quelques temps le concept de la captation vidéo depuis un boitier Canon EOS5D Mark II. Il existe des tas de références sur le net à ce sujet, certaines séries TV sont d’ailleurs tournées avec ce dernier, mais je m’arrêterais tout particulièrement sur le travail de Jesse Tarnoff qui lui aussi réalise des reportages de photos de mariages aux USA, rendez-vous si vous le souhaitez sur Sandboxlove. Oui, le résultat est saisissant, et clairement d’un niveau que j’aimerais approcher.

Charlie + Morgan “This Tree is Home” from Sandbox Love on Vimeo.

http://www.blognico.com/le-canon-eos-5d-mark-ii-en-conJ’ai donc investigué la question ! En effet, l’EOS5D MarkII est une alternative devenue réputée aux caméra semi-pro actuelle ! Disposant d’un capteur Full Frame, elle propose une qualité d’image en environnement sombre incroyable, face au capteur, même triple CMOS, l’inquiétude d’un besoin de disposer d’une torche, comme je le fais actuellement avec ma HD-1000 n’a donc pas lieu d’être ! La qualité du son demande évidemment un micro externe, une solution existe évidemment pour cela. Enfin, l’utilisation d’un boitier reflex permet de pouvoir utiliser des optiques différentes, ce qui permet évidemment des plans d’un niveau artistique fort, et de jouer sur des effets de champs contre champs, de profondeur de champs, de mise au point,… le pied !

(Photo tirée de : http://www.blognico.com/le-canon-eos-5d-mark-ii-en-con)

Oui mais… il y a cependant de nombreux points noirs à cette méthode. Tout d’abord, ergonomiquement parlant, un boitier Reflex est tout de même moins pratique à manipuler en mode vidéo qu’une caméra ! La répartition de masse, la position et accès aux options,… et même tout simplement l’affichage LCD. Pas de mise au point au viseur, puisque le mirroir est relevé, hors en extérieur, l’affichage LCD est assez peu contrasté… Le point le plus sensible reste l’absence d’auto-focus exploitable. En effet l’EOS5D peut réalisé un auto-focus en cours de captation, mais à la manière d’un APN photo, modifiant la luminosité, se cherchant, et surtout très bruyant ! La mise au point ne suivra pas le sujet, comme sur une vrai caméra,… bref, la captation ne sera réellement possible que sur base de plans fixes en général, assez difficile à imaginer en reportage complet !

Lire la suite Lire la suite