Archives de
Étiquette : humour

Les films du mois : Beauté cachée

Les films du mois : Beauté cachée

Beauté cachée (2016) 10/10

Thématique difficile qu’aborde “Beauté cahée”, un père qui perd son enfant, qui s’isole, se coupe du monde… A nouveau Will Smith s’illustre avec brio dans ce film. L’approche n’est pas dramatique et garde une petite pointe d’humour et d’optimisme. Enfin, sans vous dévoilé trop du film, les surprises vont bon train et le finale est très réussi. Un excellent film qui entre dans mon difficile TOP 100 !

Palmeras en la nieve – Palmiers dans la neige (2016) 8/10

1° film découvert dans le catalogue Netflix. Cette saga romantico-historique espagnole s’est montrée une belle découverte. Le début du film est un peu complexe. Difficile de comprendre qui sont les différentes personnages, les relations entre eux ou même tout simplement où l’on est. Puis de fil en aiguille l’histoire d’amour et les tensions politiques deviennent passionnante. Un petit passage par Wikipedia aide alors à comprendre où l’on se situe… Guinée Equatoriale, l’une des colonies espagnols en Afrique…

Le livre de la jungle (2016) 7/10

Cette revisite par Disney de son grand classique dessins-animés est plutôt réussie et très rythmée. Les effets spéciaux et animations des animaux sont efficaces et l’histoire est bien reconstruite pour une aventure dont on connait déjà beaucoup… Il y a pourtant une série de points qui fonctionnent moins. Baloo n’est pas attachant pour un sous, encore moins avec son coté profiteur marqué. Musicalement j’étais plutôt enthousiaste de retrouver les thèmes originaux ré-orchestré, surpris de voir que le “Il en faut peu pour être heureux” viennent se glisser dans l’aventure, puis j’ai trouvé la chanson de Louis inutile et s’intégrant mal dans l’ensemble du film… Enfin, je n’ai pas toujours trouvé les doublages très engageants.

The passengers (2016) 7/10

L’idée était très sympa, un mélange entre “Lost in Space”, “Seul au monde”, “Titanic” et “The Last man on earth”… Réveillé 90 ans avant l’arrivée de son arche sur un oxo-planète, Jim se retrouve seul sur ce Titanic de l’espace… avant “d’être rejoint” par Jennifer Lawrence qui a bien changé depuis la série Hunger Games…

Si le coté action et science fiction est plutôt réussi, le film manque cruellement d’une âme qui nous prendrait par les sentiment et surtout d’un finale correcte… On se sent clairement laissé sur sa faim…

Les saisons (2016) 7/10

De très belles images, paisibles,… mais difficile de garder les enfants devant la télévision.

You’re not you – Le second souffle (2014) 4/10

Des acteurs insipides pas franchement aidés par une version française probablement d’outre-Atlantique et un sujet de film que je n’affectionne absolument pas…

Les films du mois : Bridget Jones Baby

Les films du mois : Bridget Jones Baby

Bridget Jones Baby (2016), 8/10

En allant voir le 3° film de Bridget Jones, sortant 15 ans après le premier, sans la présence de Hugh Grant et tournant autour de l’arrivé de bébé… Je ne m’attendais à rien de bien original, au mieux du réchauffé !

Et pourtant, la surprise fut excellente. Tout d’abord L’acteur jouant en Jack venant reformer un trio avec Bridget Jones et Marc Darcy s’intègre parfaitement dans l’histoire sans avoir à “remplacer” l’absence de Hugh Grant…. L’humour britannique reste omniprésent et bien dosé et enfin, là où un grand nombre de film humoristique construit autour de l’arrivé d’un enfant sont assez navrant, le sujet est resté cohérent et bien équilibré dans le reste des éléments construisant le scénario.

Bref, la sauce anglaise prend, on s’en surprend et on apprécie !

Les Sufragettes (2015) 6/10

Chasse Galerie, la légende (2016) 2/10

Les films du mois - octobre 2016
Les films du mois – octobre 2016
Les films du mois : Seul sur Mars

Les films du mois : Seul sur Mars

Seul sur Mars

Seul sur Mars (2015) 9/10

Si seulement nous passions plus de temps à la conquête de l’univers qu’à créer des armes et faire la guerre… peut-être en serions nous déjà à des missions sur Mars. Magnifique film dans la lignée d’un Robinson, Seul au monde ou encore Apollo XIII.

LOL (2009) 9/10

J’adore ce film… Sophie Marceau, Alexandre Astier… le plus beau duo évidemment ! On se sent dans un “La Boum” 30 ans plus tard… Par contre, qu’est-ce que je ne me réjouis pas que mes enfants soient ados !

Gone Girl (2014) 9/10

Ce n’est pas vraiment un thriller, ce n’est absolument pas une comédie dramatique… et c’est ce qui fait de ce film une réussite. On ne sait pas où l’on nous emmène dans cette recherche de la vérité. Mention spéciale à la bande son digne de Silent Hill à bien des moments !

 

Home Sweet Hell (2015) 7/10

Dangerous Housewife pour les francophone, histoire de rappeler bêtement la série “Desperate Housewife” permet de passer un moment amusant. L’humour va parfois (souvent) un peu trop loin, mais s’assume.

Une heure de tranquillité (2014) 7/10

Une comédie amusante et que l’on sent tirée d’une pièce de théâtre. Christian Clavier se laisse un peu trop emporter… et le reste du casting ne m’a pas vraiment convaincu. Malgré tout j’ai passé un bon moment, TV.

Hunger Games  : La révolte (partie 2) (2015) 6/10

Tout cela pour en arriver là ! Le 3° tome était vraiment mauvais, j’ai fini par décroché au 2/3… C’est donc avec la 2° Partie du film que j’allais enfin savoir le dénouement de l’histoire. A nouveau visuellement l’ambiance est réussie et fidèle au bouquin, le soucis, c’est le fond guerre entre le Capitole et les Districts sont beaucoup trop tactiques et peu passionnant. En réalité on se la joue 76° Hunger Games, voire même 77°… mais cela n’en donne pas l’effet. Tout est prévisible et surtout, les sentiments sont absents. Divers personnage clés meurent et on en reste presque indifférent tant le film est vide. Le tout se termine dans la petite maison dans la prairie… et l’on se dit… bon allé, c’est fini ou quoi !

Hotel Transylvania 2 (2015) 6/10

Le concept de ce 2° film fonctionne, un petit bébé est né de l’union de Mavis et son “humain” mais sera-t-il vampire ou non ? Le charisme des personnages principaux fait toujours sont effets mais un certain humour visqueux entre tripes et boyaux me dérange toujours… surtout pour mes enfants. Certains passages de la fin avec le gentil monstre possédé est un cran trop effrayant. Bref, je suis moins convaincu que pour le premier sur lequel j’étais assez sceptique avant de le regarder.

Alors Charly (6 ans), tu as bien aimé ? “Oui… et j’espère que le 3 sera encore mieux”…

Into the Woods  (2015) 4/10

Into the woods, into the wooOOOds ! et ce pendant pas loin de 2h… Pfiuuuuh, heureusement qu’il y un gratin d’acteur et actrices pour rehausser d’un poil tout cela…

Lire la suite Lire la suite

Gamin’O’ Clock : Dungeon Fever

Gamin’O’ Clock : Dungeon Fever

L’ami Elmobo (Frédéric Motte pour les intimes) nous offre une nouvelle OST pleine d’humour avec Dungeon Fever, un jeu sorti sur device Androïd ! De quoi mettre l’ambiance aussi dans la voiture avec Gnagnagnagna ! C’est à découvrir sur son compte Bandcamp !

Les films du mois : New York Melody

Les films du mois : New York Melody

new york melodyNew York Melody (8/10)

Pendant de longues années, j’ai rêvé être un grand musicien, faire des albums, des concerts, atteindre le TOP 50. Puis, j’ai grandi, j’ai découvert la vraie vie, je suis devenu papa, je me suis lancé dans d’autres projets et j’ai pu fermer la porte de ce monde gangréné qu’est celui de la musique.

Pendant toutes ces années, regardé un film ou une émission à la Star Academy suivant des artistes émergents dans l’univers de la musique était pour moi plus que pénible. Mais j’ai pu me réconcilier avec le genre grâce au film “Le Come Back” !

New York Melody, se rapproche assez bien du Come Back. Avec une aile moins “British Comedy”, un style musicale plus pop moderne et une très chouette B.O. également. L’histoire est moins prévisible, même si la finalité choisie me laisse un peu sur ma faim.

Quoi qu’il en soit, on ose y montrer un peu plus un monde de la musique corrompu. Que reste-t-il à l’artiste, le pilier d’un morceau de musique quand un label mange 90% de la vente d’un disque, même immatériel, que l’artiste doit encore payer entre 20 et 40% de taxes sur les 10% de revenus à l’état…

Comme beaucoup j’ai cru qu’Internet permettrait de diffuser ma musique plus facilement au monde, comme bien d’autres artistes indépendant. Mais les lobbys du monde de la musique courtisant les législateurs ont sur le vendre les idées pour créer des lois permettant de tuer les auto-producteurs de musique, de bouquin, de jeux-vidéo… afin que le business continue à passer entre leur mains !

Quai D’Orsay (8/10)

Allé hop, ça c’est du Thierry Lhermite en forme ! Vous pensez que c’est tellement différent dans les cabinets ministériels en Belgique, je n’en suis pas si sur… On sent bien sur que l’on est dans l’humour et la démesure en permanence et pourtant, on reste à se dire que l’on est pas si loin du vrai !

Capitaine Phillips (8/10)

La piraterie en mer,… un sujet probablement difficile à rendre attractif au cinéma, tout en racontant une histoire vraie. L’histoire du Capitaine Phillips est stressante, humaine, et parvient à réussir ce défi sans tomber de manière disproportionnée dans le films de guerre, d’action, dans le bain de sang et la violence gratuite.

The Weather man (8/10)

Dans ce film, Nicolas Cage incarne un animateur météo TV. L’ambiance de film est très spéciale et je ne sais pas pourquoi elle m’a toujours plu et donné envie de revoir régulièrement le film.

Le Hobbit : La bataille des 5 armées (8/10)

Plus rythmés que les deux premiers volets, l’action se concentre évidemment sur la grande bataille sans pour autant oublier de s’intéresser à chaque protagonistes. L’effet 3D 48fps donne vraiment l’impression de vivre le film un peu comme si l’on se retrouvait dans une reconstitution historique. Cela sonne parfois un peu faux dans le jeu de certains acteurs, mais apporte de ce fait un touche humoristique sympa.

De manière générale, la trilogie se termine sur une bonne note qui fait remonter dans mon estime l’intérêt de l’univers de JJR Tolkien, n’étant pas vraiment plus que cela fan du Seigneur des Anneaux. Une revisite de la première épopée à la sauce Peter Jackson ne serait pas pour me déplaire.

Gravity (8/10)

Il est certain que Gravity ne plaira pas à tout le monde… Pourtant ce voyage étonnant dans l’espace digne d’un Seul au monde est une belle réussite. Le duo d’acteur donne une consistance supplémentaire au film. Il faut bien avouer que suivre un astronaute dans cette course dans le vide, pour survivre, passant de station en station à nous donner mal à la tête est un beau défi cinématographique. La musique, pesante, apporte également une ambiance extrêmement réussie.

Divin enfant (7/10)

Une comédie de Noël un peu choc et croustillante

Le coeur des hommes 3 (7/10)

Une comédie qui vous offre de passer un bon moment, même si j’ai du mal à imaginer que l’on vive ainsi….

Tempête de boulette géante 2 : l’île des Miam-nimaux (4/10)

Etonnant ! Graphiquement, cette nouvelle aventure est une vraie réussite, le charisme des Miamnimaux, le méchant… tout y est ! A coté de cela, l’intrigue est presqu’ennuyante, les gags répétitifs et peu inspirés, et les dialogues tout juste à la limite de ma tolérance…. La faute à un doublage francophone ciblant un public “limité” ?

Une vraie déception alors que la bande annonce m’inspirait vraiment et que le premier film avait été une vraie surprise !

Jack et les chasseurs de géants (3/10)

Acteurs sans charisme, scénario prévisible et effets spéciaux d’une autre époques… on dirait une mauvaise série pour ados…

Les garçons et Guillaume à table ! (1/10)

pour moi imbuvable !