Archives de
Étiquette : horreur

Les films du mois : Stoker

Les films du mois : Stoker

Stoker

Stoker (9/10)

Stoker est un film qui se démarque. Durant une bonne partie du film, on sent qu’il y a un malaise, on sent que quelques choses d’anormal va arriver et le film prend bien son temps pour nous le faire savoir en s’arrêtant visuellement et musicalement sur de nombreux détails, bien typique du cinéma asiatique… Le dénouement reste pourtant simple, sans originalité et je dirais même sans tomber dans le film d’horreur ou d’épouvante… L’ambiance générale est beaucoup plus enrichissante que cela, et justement tous les petits détails qui fourmillent sont plutôt frais, lumineux, simple…
Musicalement, l’ambiance est très intéressante, on joue sur des notes, des ponctuations, des silences, chaque chose est à sa place.
Stoker aurait pu juste être un film tordu de 7° art s’il ne prenait place aux états-unis, dans une époque contemporaine, par moment difficile à bien cibler et surtout si les acteurs, dont Nicole Kidman, n’apportait pas un point d’accroche si important. les 3 personnages principaux jouent à merveille leur rôle et l’on se sent passé d’une scène teenage movie à du The Others sans même s’en rendre compte !

Bref, hormis un dénouement peut-être manquant de surprise, tout bon amateur de cinéma aura de bonnes raisons de découvrir Stoker !

Tous les espoirs sont permis (8/10)

Bon, il faut bien l’admettre, à la base, nous avions fait l’impasse sur ce film… parce-que c’est un “film de vieux”. Et bien, c’était une erreur. Tout d’abord parce que Tommy Lee Jones et Merryl Streep sont quand même deux sacrés pointures, mais aussi parce que le thème de ce film pourrait très bien s’appliquer à n’importe quel couple qui a déjà un peu de vécu. Aussi, parce que la communication est quelque chose de tellement important dans un couple que ce film, même s’il se focalise un peu plus sur la sexualité, met tout de même pas mal de chose primordiale en avant… C’est un film qui touche et qui fera surement réfléchir ceux qui ne sont pas un processus de communication avec son partenaire et rappellera aux autres de ne pas oublier ces bonnes habitudes….

L’amour se renouvèle chaque jour, comme un feu doit s’entretenir.

Bref, à voir !

Le Terminal (8/10)

Gambit : Arnaque à l’anglaise (7/10)

Humour à l’anglaise garanti !

Pour l’histoire, je constate qu’il s’agit d’un remake d’un film des années 60 !

The bling ring (6/10)

Bon, je dois bien admettre que pour un film de Sofia Coppola, j’en attendais un petit qqch en plus, je ne sais pas trop pourquoi. Pourtant l’ambiance est dans le ton, Emma Watson se démarque parfaitement de son rôle d’Hermione et montre qu’elle a du potentiel pour rebondir, les couleurs, les plans… tout cela colle très bien… Cependant, il manque d’un qqch qui accroche, qui surprend… le tout se termine zoup, sans autre forme de procès…

Perfect mother (6/10)

Les profs (5/10)

Regarder “Les Profs” en sortie de la Journée IFRES, c’était une bonne manière de se détendre non ? En soi, je ne m’attendais pas à un film d’un niveau très relevé, mais le casting était intéressants. Je dois même admettre que l’exagération de la situation durant les 30 premières minutes du film était hilarante, mais au final le film prend une direction “humour lourd sans moral” qui me fait nettement moins rire. J’ai passé un bon moment, mais j’ai du mal à accepter des films où la morale de l’histoire n’a pas de sens.

Effets secondaires (5/10)

Je n’ai pas accroché au début du film, trop braqué à mon gout sur les médicaments. J’ai donc suivi le reste de l’histoire d’une oreille, trouvant que j’aurais préféré avoir un film sur le sujet qui aurait un gout d’histoire vraie… mais c’était sans compter sur un dénouement inattendu qui me fait un soupons regretter de ne pas m’être impliqué dans l’histoire.

Mariage à l’anglaise (4/10)

Ouf, et dire que je souhaitais aller voir ce film au cinéma à sa sortie, pensant trouver une comédie romantique dans la lignée d’un Love Actually. Et bien, je l’aurais regretté amèrement. Ce film n’a rien d’une comédie british romantique, à moins que le doublage français n’aie décidé d’en faire un pastiche à tendance vulgaire !? Option que je ne pourrais entièrement innenvisager tant les scènes de gros mots ou de situations rabaissantes sont régulières et se trainent en longueur.

Le final nous offre un splendide tout ça pour cela,… bref énorme déception !

Les films du mois : Gastby le magnifique

Les films du mois : Gastby le magnifique

Gatsby le magnifiqueGatsby le magnifique (2013) 10/10

Je n’ai jamais lu le livre des années 20, je n’ai jamais vu le film des années 60.. pour moi Gatsby le magnifique est nouveau et je n’ai aucune référence pour lui donner la critique. J’ai vraiment apprécié ce film qui colle aux Grands Films tel que Benjamin Button, Attrape moi si tu peux, Forest Gump… le genre de film qui donne l’impression de ne jamais se terminer. Durant quelques bonnes minutes, il m’a fallu accepter cette vision des années 20, débridée, colorée,… mais j’y ai percé de chouettes idées… ce mélange de musique moderne et d’époque apporte au final qqch de surpennant, il en va de même dans bons nombres de plans, techniques de tournage et effet spéciaux. L’histoire vraiment bien plus, Di Caprio y est une fois de plus magistal, l’actrice anglaise qui joue Daisy était une belle révélation, (premier film où je la vois). Bref, Gastby le magnifique est pour moi une très belle découverte, qui met en valeur une époque qui me fascine par tous ses aspects musicaux et vestimentaires !

Des saumons dans le désert (2012) 8/10

Un titre audacieux, un sujet qui fait lever le sourcil… Et puis rapidement on se retrouve dans une comédie romantique à l’anglaise avec quelques pointes de politique international qui surprend ! Voilà clairement le genre de film que j’apprécie recevoir en surprise de la part de BeTV.

Target (2011) 7/10

Petit comédie romantique qui fait sourire… cela reste à l’américaine, et donc plus que léger. Je m’attendais honnêtement à mieux, je ne sais pas trop pourquoi.

La cabane dans les bois (2012) 7/10

Cela faisait un bon moment que je n’avais plus regardé de film “d’horreur”. Je me souviens très bien avoir été Assez inspiré par l’affiche du film La Cabane dans les Bois semblant faire référence à deux films que j’aime beaucoup : Détour mortel et La coline à des yeux. Assez rapidement le film m’accroche, avec un début intriguant. Assez rapidement ont sent venir d’autres influences tel que Hunger Games ou Cube qui ne sont pas pour me déplaire. Si dans l’ensemble j’ai trouvé le film parfois un peu trop léger, je l’ai tout de même bien apprécié. On sent que son auteur à qui l’on doit par exemple Lost et Cloverfield à continuer à pousser plus loin des idées qu’il apprécie. Seul “regret”, la cabane de l’affiche n’a au fond rien à voir avec celle du film ;)

Transit (2011) 5/10

Un thriller sans grande prétention basé sur un gang de braqueur qui planque leur argent dans le sac de voyage d’une famille partie en vacance. Si l’histoire en soi est intéressante, la réalisation manque vraiment de réalisme ! Un abus totale de Red Giant Looks et maquillage sur les acteurs… Bref un film trop bas budget pour le genre !

Les papas du dimanche (2012) 5/10

Les sujets n’est pas marrant, l’histoire traine et hormis l’acteur principale, le reste du casting ne donne pas du tout envie de rentrer dans le film !

 

J’ai toujours mon mot à dire…

J’ai toujours mon mot à dire…

Vous le savez, j’ai toujours mon mot à dire ! Un film, un jeu, un téléphone, un appareil photo,… Par contre je n’ai pas toujours le temps ou le besoin d’en faire un billet complet dans mon blog. A tord peut-être, car je n’ai aucune idée de ce qu’adviendra les outils que j’utilise, que ce soit Facebook ou d’autres défunts outils. Pour l’heure, j’utilise donc le très sympathique site : SensCritique. Mais je me suis dit qu’il pourrait être intéressant mensuellement de faire un petit compte rendu des choses les plus intéressantes qui m’ont marquées.

J’ai très peu joué ces derniers temps, trop de travail à faire. Mais je me suis octroyé tout de même quelques moments de lecture dont deux bonnes trouvailles BD.

New York – Ekhö, monde miroir, tome 1

Barbucci & Arleston, voilà qui augure un cocktail explosif. Et le résultat est au rendez-vous. Clairement les courbes généreuses et les couleurs de Barbucci se mélangent avec plaisir avec les aventures monde parallèles fantastique d’Arleston… Dès le début de l’histoire, j’accroche complètement à cette nouvelle série basée dans un New York de l’autre coté du miroir.

Petit à petit le scénario a pourtant un peu de mal à se démarquer de ce que j’ai déjà lu dans le même genre. C’est du Arleston qui sonne Arleston sans réellement pouvoir me surprendre (Les Mondes d’Ythaq, Elixirs, Lanfeust)…

A suivre, à suivre bien sur… Et il y aura-t-il une suite et quand… Là résidera tout le mystère. MEGAFAN de la série Elixirs scénarisée par Arleston, j’attends depuis longtemps mon tome 3. Il en va de même pour la magnifique histoire de Skydoll à qui Barbucci à donner la vie il y a de trop longues années.

La série Ekhö parviendra-t-elle à trouver son public et son ryhtme de croisière… Ma fois, j’en redemande et je l’espère !

Lire la suite Lire la suite

Les films du mois : Chronicle

Les films du mois : Chronicle

ChronicleChronicle (2012) 8/10

Gardons la caméra au poing et intéressons-nous aux pouvoirs des super-héros ! Ici la Bande Annonce m’avait plutôt laissé mitigé, gros bidonnage autour de que des ados pourraient faire avec des super pouvoirs ?

Au final, je trouve la manière de traiter le sujet intéressante et plus réfléchie qu’elle n’y parait ! Un très bon film si l’on apprécie le genre.

My week with Marilyn (2012) 7/10

Un agréable moment passé avec ce film que je voulais voir depuis très longtemps. L’actrice principale est presque méconnaissable tant elle est rentrée dans la peau de Marilyn. Personnellement, je me suis retrouvé étonné quant au phénomène Marilyn Monroe et j’ai donc dû continuer la découverte sur Wikipedia, le film n’étant le reflet que d’un court moment de sa vie.

Un bel hommage une fois de plus au monde du cinéma ;)

Comme un chef (2012) 7/10

Je ne suis pas vraiment fan de Michaël Youn en tant qu’acteur. Ceci dit, je trouve que cette comédie est plutôt réussie. Le duo fonctionne bien, même si Youn est parfois encore un peu trop Youn, il y a un certain effort de sa part pour être crédible. Bon évidemment, il y a de nombreuses situations qui à mon âge me semble totalement inimaginables autour de la relation familiale de Jacky Bonnot… mais on pense en compagnie de Comme un chef un très bon moment !

Bel Ami (2012) 7/10

J’ai assez bien apprécié le film et la prestation de Robert Pattinson. L’ambiance et la montée des échelons du personnage en s’associant aux femmes importantes sont intéressantes… La fin par contre manque clairement panache !

REC³ : Genesis (2012) 5/10

Je dois bien vous avouer que je n’ai jamais été inspiré à regarder les films de la série [REC]. Depuis un stupide film d’horreur qui m’a fait trop flipper, j’ai laissé tombé le genre. Et pourtant la Bande Annonce de ce [REC]3 tournant autour d’un mariage filmé au poing rapidement envahi d’invités se transformant en zombie m’a plutôt donné envie… Ben oui, les zombies, que voulez-vous !

Au final, j’ai bien aimé les 30 premières minutes, passé cela, le film lâche ce concept de caméra au poing. Bizarrement, j’ai trouvé que le sujet était pris à la rigolade, avec juste du sang pour du sang, ce qui m’inspire assez peu.

Comble final, il ne se passe au fond pas grand chose.. Un film de 77 minutes ! Il faut oser le faire quand même à l’heure actuelle…

 

Contamination

Contamination

grippe_masque.jpgMmm, en principe je suis assez friand de ces films d’horreur où la planète entière se fait contaminée par un super virus,.. et où un petit groupe de personne doivent survivre… probablement dans la lignée de ce que j’ai apprécié dans la série de jeux vidéo Resident Evil…

Le soucis, c’est que là… la paranoïa s’installe un peu… La grippe Mexicaine, l’influenza, la gripne H1N1… c’est un vrai matraquage, on resterait presque cloitrer chez soi, à fuire toutes personnes de peur d’être contaminé.. de peur de contaminer sa famille, son ptit boutchou… Les médias préfèrent nous inquiéter, histoire que nous oublions un peu la crise financière… Mais pourtant, autour de nous, … les collègues se déciment… non pas grippés, mais malades, toussant, éternuant,…

C’est que moi aussi, j’ai un peu la crève… qui ne l’aurait pas. On passe de 5° le matin à du 18° l’après-midi… je ne sais si je dois mettre un col roulé ou un tshirt, ouvrir la fenêtre dans la voiture ou mettre de le chauffage… Que voulez vous que l’on attrape pas une bonne rhino-pharyngite de saison ??

Mais quoi… on va tous mourir alors… restons caché, restons planqué… me voilà au moindre symptôme à checker le thermomètre pour être sur que je ne couve rien de grave… Comme si je n’avais pas déjà assez à me tracasser d’avoir un anti-virus à jour et un firewall qui fonctionne bien !

Ca parle aussi de méga vaccin… j’ai du mal à me dire que ce genre de solution soit à envisager… s’il s’agit d’un virus qui a muté… on se piquera pour contrer peut-être celui-là… mais peut-être pour faciliter la tâche de ceux qui passeront au Niv.3

Quelle monde donc laissons nous à nos enfants …