Archives de
Étiquette : FPS

Pas convaincu par la réalité virtuelle de Sony.

Pas convaincu par la réalité virtuelle de Sony.

J’ai eu l’occasion de tester une soirée le PSVR de Sony, son équipement de réalité virtuelle PS4 sorti fin 2016. Première surprise en étonnant le package de Papy, il y a une sacrée farfouille de câbles ! En gros, le casque se branche sur une box qui doit être alimentée et connectée en USB sur la console. Sur cette box doit également transiter le signal sortant de la PS4 vers la Télévision. Enfin, il faut également connecter une caméra à la Playstation… Wouf, ça m’avait l’air bien moins compliqué avec les équipements VR HTC utilisés dans le MOOC “Agir pour Sa Santé“.

Test du PSVR
Le Cyborg Jeff montre enfin son vrai visage !

Coté confort de vue, moi qui porte des lunettes, je ne suis pas vraiment convaincu de ce PSVR qui doit se porter par dessus ma monture. Le HTC Vive tout comme l’équipement Samsung testé dans le DreamCatcher de Bobbejaanland se porte sans lunette et offre la possibilité de corriger ma vue. Bref, avec le PSVR, j’ai l’impression d’avoir un lourd appendice pas très confortable et une vision perfectible…. Et quoi qu’il en soit, au fond, la qualité d’image est assez médiocre.

The Playroom VR : SOS Robot
The Playroom VR : SOS Robot

Si le résultat n’est pas trop marquant dans une petit jeu amusant et coloré tel que Playroom VR : SOS Robot, c’est assez grossier sur Résident Evil 7 VR. Le premier est donc un petit jeu dans lequel vous êtes immergés dans un univers très coloré à la sauce Nintendo où vous devrez aider un petit robot à sauver ses amis. Si le jeu est sympathique, être immergé derrière le petit robot tout en pouvant le diriger est assez perturbant… C’est un peu comme si vous jouiez avec un petit robot téléguidé. S’il ne s’agit ici qu’un genre de mini-jeu, ce dernier devrait évoluer en un jeu complet d’ici le mois d’octobre sous le nom de Astro Bot Rescue Mission.

Lire la suite Lire la suite

Au cas où les vacances seraient pluvieuses…

Au cas où les vacances seraient pluvieuses…

On a eu un printemps pourri en cette année 2013, le pire que j’ai connu et il semble que l’été ne s’annonce guère mieux à entendre les spécialistes. (Les spécialistes hein, il fait une temps superbe depuis début juillet !). Certes nous irons chercher un peu le soleil plus au sud, mais il faudra tout de même bien s’occuper à d’autres moments. Les vacances, c’est un peu aussi le moment où j’ai un peu plus le temps de jouer à des jeux vidéo ! Enfin, au moins c’est ce que je crois hein ! Et justement, nous sommes à quelques semaines de la E3 et donc de l’annonce de plusieurs nouveautés. Et puis, j’ai tellement eu peu de temps depuis le début de l’année que j’ai fait l’impasse de pas mal gros titres…. Alors histoire de me changer un peu les idées…

A la veille du début des mes vacances, voici un petit topo de ce qui pourrait m’accompagner lors de quelques soirées détentes !

Pour les vacances

The Last of USThe Last of Us (PS3 – Juin 2013) (YES)

Il est certain que The Last of Us a beaucoup de chance d’être le compagnon privilégié de mes soirées de vacances, à moins que, à moins que… que je n’en arrive au bout avant d’être vraiment en vacance ?
Je n’ai pas vraiment envie de vous en dire trop maintenant, car il aura droit à son article complet, mais j’en suis déjà presque à 50% du jeu acheté mi-juin. Cela faisait des lustres que je n’avais plus tant plaisir à jouer à un jeu vidéo de manière régulière…

A suivre donc un dossier plus complet à son sujet !

 

Animal Crossing : New Leaf (3DS – Juin 2013) (Commandé !)

Je trouve les graphismes de la série très mimi, et j’aime bien regardé madame y jouer. Cela me plairait qu’elle s’y mette pour les vacances, d’autant que l’édition spéciale de la 3DS XL au couleur d’Animal Crossing me plait beaucoup ! Le jeu a d’ailleurs reçu de très bonne critique avec notamment la possibilité d’organiser sa ville.

Bien réalisé, parfaitement optimisé pour la 3DS, Animal Crossing : New Leaf est un véritable régal pour les amateurs de simulations de vie. Entre ses nombreuses interactions sociales, ses milliers d’objets à collectionner et ses possibilités de customisation sans précédent, cet opus est clairement à ce jour le plus réussi de la série (Darh – JeuxVideo.com)

Lire la suite Lire la suite

Au bon souvenir de mon MS-DOS

Au bon souvenir de mon MS-DOS

Bon, avec la découverte de DSx86, ma Nintendo DS n’a jamais autant chauffée depuis des mois ! Grâce à ce petit émulateur (nouvelle version 0.11 à télécharger !) je peux transformer ma console portable en mini PC oldschool du début début des années 90… L’émulateur fonctionne chaque semaines un peu mieux, pouvant reproduire des performance assez proche d’un 80286 et d’une carte graphique type EGA se rapprochant un peu plus du mode VGA,… Le son quant à lui reproduit à merveille les sonorités de la carte Adlib ou les sons digitalisés de la Sound Blaster… En contact avec P. Aalto je réalisé pas mal de tests hors de ma jolie ludothèque d’époque, mais actuellement, je me concentre pleinement dans le 4° épisode de Keen Commander ! “Joues-y en mode Normal” ne cesse de me répéter mon frangin Pype… Mais c’est que déjà en mode EASY, j’ai bien du mal à faire fonctionner mes souvenirs pour terminer les niveaux… Tidju, pas si simple ce Keen Commander, mais je prends un plaisir fou à y jouer, un ptit stages de temps en temps… J’ai terminé hier la 2° pyramide, après avoir longtemps galéré dans le château des glaces…

Si vous jetez un oeil dans mon Hit Parade intergénération de Jeux Vidéo, vous pourrez constater que de nombreux jeux MS-DOS de cette époque y ont trouvé une jolie place : 3° Day of the Tentacle, 5° Formula One Grand Prix, 10° Keen Commander 4 & 5, 11° Worms, 12° Monkey Island, 15° Legend of Kyrandia, 16° Les Aventures de Moktar, 20° Simcity, 23° Civilization, 42° Stunt 4D Driving, 46° Fury of the Furries, 47° Duke Nukem 3D. Bref, toute une époque où petit à petit nos braves petits PCs se rapprochaient de ce que l’on trouvait sur les consoles de jeux… Cela fait 10 ans maintenant que je fais la chasse aux vieux Abandonwares, mais très souvent par pure nostalgie, sans même y jouer réellement… Mais avec DSx86, je retrouve le plaisir d’y jouer… Et je me suis dit qu’il était amusant de voir quels jeux avaient reçu les faveurs d’être transférer sur ma Carte MicroSD dans l’espoir de m’offrir une petite séquence souvenir ! Mais également ceux qui n’ont pas eu ces faveurs… Notamment justement Monkey Island, Legend of Kyrandia et les autres jeux déjà supportés par l’émulateur Scumm !

Alors, je prends la peine de faire une petite pause et de regarder au fond, après 20 ans presque, quels jeux j’ai choisi,… et qui donc ont un petit quelques choses qui me donnent envie de les ressortir… Je vous les classes en 3 sections, ceux qui fonctionnent sur l’émulateur, ceux qui semblent ne pas être loin de fonctionner, et ceux qui ne fonctionne pas… encore ?

Ca marche !

Duke Nukem : épisode 1 à 3 (Apogee, 91) DOWNLOAD

Les premiers épisodes de Duke Nukem n’étaient pas spécialement annoncés comme compatible sur le site de l’émulateur, mais je m’attendais bien à ce qu’il fonctionne, puis que Duke 2 lui l’était… D’une qualité un poil supérieur aux premiers Keen Commander, ceux-ci restent toute fois moins passionnant, utilisant très peu de couleurs et uniquement le PC Speaker… J’ai découvert l’épisode 1 version Shareware assez tard.

Duke Nukem 2 (Apogee, 92) DOWNLOAD

Duke Nukem 2, postérieur aux derniers épisodes de Keen Commander, lui m’a nettement plus marqué, acheté donc en librairie, il faisait partie des premiers jeux Shareware de qualité que je découvrais à proposer des graphismes plus colorés et surtout des sons digitalisés !! Du coup l’aventure était tout de suite plus tentantes… L’humour “Duke Nukem” était déjà un peu là, les “Babes” en moins, avec les monstres qui tentent de vous attraper de derrières les barreaux, puis ces niveaux post apocalyptiques… Probablement un peu inspiré Probector sur console, avec des items pour changer d’armes et la possibilité de tirer en haut ou en bas… Duke Dukem 2 est une véritable réussite que je me réjouis vraiment de reparcourir !

Keen Commander episode 4 à 6  (ID Software, 91) DOWNLOAD

Je vous ai déjà parlé de long en large de Keen Commander 4, mais à l’époque j’ai rapidement découvert sa suite Keen Commander 5, de retour dans l’espace… Cet épisode est tout aussi passionnant et remplis de passage secret… Au fond, l’armadat de Robot est beaucoup plus cohérent que les ennemis rencontré dans l’épisode précédent… Les mécanismes sont similaires et on prend autant de plaisir sur ce nouvel épisode… Un peu plus tard, j’ai mis la main sur la Démo de Keen Commander 6, Alien ates my Babysitter… Mélange entre l’épisode 4 et 5, je n’avais pas vraiment été convaincu… et je n’ai de toute manière jamais trouvé la version complète, avant de découvrir Internet bien des années plus tard… Ce dernier épisode ne m’a pas du tout inspiré, et visiblement pas tellement plus leur créateur… Peut-être un jour Billy reviendra-t-il dans un Keen Commander HD ??

Prince of Persia (Broderbund Software, 90) DOWNLOAD

Ce tout premier Prince of Persia fonctionne parfaitement sur l’émulateur DSx86. Les petites musiques Adlib me rapellent de bon souvenir, mais je sais que je ne passerais pas beaucoup de temps à y jouer… Le doigté nécessaire à cet épisode me fatiguait déjà pas mal à l’époque, et à choisir, je prefère alors me remettre à son épisode “Remake” que j’avais acheté sur la PS3 l’année passée…

Wolfenstein 3D
(ID Software, 92) DOWNLOAD

Fierté de la version 0.10 de l’émulateur, ce dernier émule parfaitement le précurseur du FPS : Wolfenstein 3D… Si j’ai passé de long moments à y jouer à l’époque, m’assurant que mes parents ne risquait pas de m’y surprendre… Je dois bien admettre qu’il a bien mal veilli… Lent, et pas vraiment maniable… Je n’ai guère pris de plaisir à tuer, tuer et encore tuer…

Il se passe quelque chose…

Badman 2 : Out of our World (PPP Team Software, 95)
Bio Menace (Apogee, 93)
Crime Waves (Acces Software, 90) DOWNLOAD
Monster Bash (Apogee, 93)
Jill of the Jungle : épisode 1 (Epic Mega Games, 92)
Keen Commander : épisode 1 à 3 (ID Software, 90) DOWNLOAD
Nebulus (STE Cork, 87) DOWNLOAD
Chicago 90
(Microids, 89)

Errors

Croisière pour un Cadavre (Delphine Software, 91) DOWNLOAD
Créature (Cyberlife Technology, 97) DOWNLOAD
Das Boot (Three Sixty Pacific, 92) DOWNLOAD
Elite (Firebird, 87) DOWNLOAD
Epic
Formula One Grand Prix (Microprose, 92)
Flight Simulator 4 (Microsoft, 89) DOWNLOAD
Fury of the Furries (Kalysto, 93) DOWNLOAD
Goblins (Cocktel Vision)
Halloween Harry
Highway Hunter
Indianapolis 500
LHX Attack Copter
Lotus Challenge III
Les Aventures de Moktar
Micromachine
Outrun
Prehistorik
Prehistorik 2
Push Over
Targhan
The Lost Vicking
Worms +
Zool
Flashback
Grand Prix Circuit
Legend of Kyrandia 2 : Hand of Fates
Hocus Pocus
Stunt 4D Driving
Theme Hospital


Sur les traces de Marco Polo

Sur les traces de Marco Polo


YouTube Direkt

Uncharted_2_capture_3.jpgHé oui, début du mois, je n’ai pu résister à nous lancer, madame et moi, une fois petit Charly au lit, sur les traces de Marco Polo, dans les nouvelles aventures de Nathan Drake (Uncharted 2 : Among Thieves). Waouw… après un premier niveau de mise en jambe très immersif,  histoire de se remettre dans le gameplay… il faut bien avouer que nous faisions un peu la moue,… le premier “décors” à traverser, un musée à Istanbul, propose une approche en mode furtive du jeu… loin de coup de feu tirés de toute part du premier épisode… De quoi nous faire rapidement poser la manette… un peu déçu.

Et pourtant, une fois, le trésor dérobé, et en route pour retrouver les vaisseaux perdus de Marco Polo dans les îles du pacifique… ont reprend plaisir à jouer, on retrouve des décors d’ailleurs assez similaire au premier opus… une jungle.

crate_commando.jpgoperation_wolf_06.gifAh clairement la série Uncharted reprend à bonne dose tous les éléments de grand Hits intergénérationnels… Bien sur, on pourrait dire que c’est le Commando du XXI° siècle… Il faut effectivement se frayer son chemin, l’arme au poing au travers une jungle hostile, remplie de soldats… puis il y a aussi quelques ressemblances avec Opération Wolf… on se planque derrière mur, puis on vise et dégomme les vagues d’attaques ennemies… en récupérant munitions et nouvelles armes… Enfin, le scénario est digne d’un bon Indiana Jones il faut bien l’avouer !

Lire la suite Lire la suite

Resident Evil 5 : du zombie génétiquement modifié au bioterrorisme.

Resident Evil 5 : du zombie génétiquement modifié au bioterrorisme.

logo RE5Pour ceux qui n’aurait pas vu le film d’animation “Resident Evil : Degeneration” devant faire la jonction entre le 4° et le 5° épisode,… La société Umbrella a donc été dissoute, mais ces dangereuses recherches en génétique ne cessent de passer entre les mains d’organismes liées aux Bio Terrorisme…

En 10 ans évidemment, les craintes de l’homme ont changé. Si en 1996, nous quidam, redoutions des entreprises de recherche biologique que leurs investigations dans la génétique et le clonage n’engendrent des dérives inquiétantes avec de plus, la menace du nucluaire jamais vraiment oubliée, (A l’origine, la série Resident Evil s’apelle Bio Hazard, qui signifie justement expériences nucléaires)… Nous vivons maintenant, 13 ans plus tard sous la menace du bio-terrorisme… et c’est ce qu’on est très bien compris les têtes pensantes de chez Capcom dans ce nouvel opus. 

Bref, après de longs mois d’attente, j’ai enfin Resident Evil 5 sur Playstation 3. A l’époque repoussé à une date peu adaptée à mon agenda 2009, le jeu sortait mi mars, à quelques semaines de la naissance de mon premier fils… Je m’étais donc convaincu d’attendre une période moins chargée pour trouver le titre en 2° main, histoire de ne pas débourser 70€ trop tôt. Je suis loin d’avoir fini le jeu, j’ai battu hier mon 2° gros vilains et suis donc à la fin du niveau 2-2… mais j’ai déjà suffisamment d’élément pour me rendre compte et vous rendre des comptes du résultat.  J’approche de la fin du jeu, dans le niveau 5-2, à quelques couloirs probablement de l’affrontement finale du dernier chapitre, de quoi donc me faire déjà une bonne idée du résultat final.


Lire la suite Lire la suite