Archives de
Étiquette : evernote

Coups bas, Evernote devient payant !

Coups bas, Evernote devient payant !

Evernote - 2016 - payant

Les tâches de juillet-aout 2015Et bardaf, un nouveau coup bas dans les outils et solution web… Evernote modifie ces options dans la version Basic (gratuite) en limitant son utilisation à 2 appareils synchronisés ! Après Spotify ou plus récemment Kotobee Author, voici en encore un outils bien pratique qui implique de délier les bourses pour pouvoir en profiter correctement. Voilà un peu plus de 3 ans que j’utilise au quotidien Evernote que ce soit comme le voyez ici à titre personnel pour préparer mes prochaines vacances, l’achat d’une nouvelle voiture ou d’une nouvelle TV et même l’achat de notre maison, mais également à titre professionnel pour la préparation des achats de matériel, la rédaction d’article, la collecte de références et de lecture, la gestion du matériel informatique, des storyboards, des suivis de tournages vidéo et mes tâches quotidienne… Bref, je ne vous le cache pas, avec Evernote j’avais ENFIN trouvé une solution pour ajouter une extension de mémoire permanente à mon cerveau fort souvent saturé.

Car l’avantage d’Evernote était que je pouvais ajouter et consulter de nouveaux éléments à mes carnets de manière synchronisée sur mon Smartphone, ma tablette, mon PC de bureau, mon PC à la maison, le Mac de Madame, mon Mac de montage vidéo perso, ma station de montage aux bureau… ou sur le site web en ligne depuis une machine externe… bref, limité à deux appareils synchronisés n’a aucun intérêt dans mon workflow quotidien.

Je n’ai qu’à payer pour résoudre le problème ! Puisque j’aime tant ce logiciel… Facile, facile…. mais je n’ai justement pas trop envie de faire ce genre de choix, CONTRAINT ET FORCE pour conserver les options que j’avais au paravant gratuitement !

Bref, Messieurs Evernote… je suis vraiment furieux de ce coup bas… et me voilà à devoir investiguer une solution similaire gratuite !!

Coté jardin 2.0

Coté jardin 2.0

Organisation du jardin

Déjà dans notre ancienne maison, j’avais en réflexion un projet de “gestion de son jardin“. Un truc bien pratique pour les personnes qui comme moi ont envie d’avoir un beau jardin, mais manque d’espace mémoire pour retenir d’une part ce qui se trouvent dans son jardin et d’autre part également, quand ceci va fleurir, combien de temps, ce qu’il faut faire comme entretient, comme coupe, comme arrosage, l’apport en soleil..

Bref, au fur et à mesure des années j’ai commencé à avoir une idée assez claire de cette idée 2.0. L’utilisateur pourrait schématiser son jardin avec des outils basiques permettant de tracer des formes et y attribuer des couleurs (comme dans Zimmo). Voir d’annoter une image ou un plan. Ceci peut-être fait avec Evernote par exemple, mais il y manque de nombreuses fonctionnalités.

Ici, par exemple, je peux préciser qu’à tel endroit pousse de la bruyère, mais mon concept irait bien plus loin. Je pourrais attribuer à une zone non pas juste un nom de ce qui pousse, mais bien y lier une fiche “bruyère” qui deviendrait ensuite un élément unique. Cette fiche bruyère contiendrait tous les éléments de base à connaitre au sujet de cette fleur, et irait lier des dates importantes dans un calendrier. Les floraison, la coupe nécessaire,…

Ma fiche, contiendrait elle des annotations que j’ajouterais au fils des jours, en fonction de cette plante précisément, avec la possibilité bien sur d’y lier des photos afin de pouvoir en suivre l’évolution.

Enfin, dernier point extrêmement important, la “communauté” d’amis. Pour l’heure, j’utilise bien sur Facebook et avec l’aide d’Isabelle, Grégoire, Johan ou Béné, je reçois de précieux conseils et réponses à mes nombreuses questions, mais ce genre d’outil 2.0 devrait évidemment pouvoir permettre de lier les amis entre eux ou trouver de l’aide de nouvelles personnes.

En attendant, je prends mes petites notes dans Evernote et je collationne mes photos entre Google Photo et Facebook… C’est toujours cela !

Lire la suite Lire la suite

Et toi, t’as ton blog ?

Et toi, t’as ton blog ?

TASTONBLOGMon premier billet de blog, c’était en juin 2006, mais cela fait maintenant près de 20 ans que j’exploite la philosophie de ce blog qui mélange les histoires de ma vie avec mes expériences professionnelles ! Certes à l’époque, c’était sans Internet, le partage d’informations se faisait via la fonction SHIFT+F9 d’Impulse Tracker, accompagnant donc mes morceaux de musique d’un petit billet, comme le font maintenant les musiciens sur leurs plateformes de communication préférées.

La montée en puissance des réseaux sociaux aura sonné le coup de glas de bon nombre de Blog, le partage d’informations se faisant essentiellement de “Découvrir” à “Partager”. Cependant, ce raccourci vers ce que j’appelle l’information Fast Food fait que vos contenus ont alors une durée de vie éphémère. Bien entendu, il est possible de fouiller le mur de son profil Facebook pour retrouver ce que l’on a publié il 3 mois, 4 ans… Mais vous en serez probablement le seul.

C’est un des éléments qui m’a poussé à prendre soin de mon blog, à continuer à l’alimenter et même à l’enrichir a posteriori. Cela paraissait utopique de ma part de me dire en 2006, que j’écrivais certains contenus pour que le futur puisse se souvenir de ces moments présents, avec déjà 7 années HiTech passées, j’apprécie volontiers retrouver des bons plans et astuces que je m’étais consignés, des réflexions sur des choix et achats complexes ou simplement, la manière dont j’imaginais comment l’iPad allait révolutionner le monde… ou pas.

Lire la suite Lire la suite

On déménage, 1° étape : Trouver LA maison

On déménage, 1° étape : Trouver LA maison

Trouver la maison

En mode rechercheEt voilà, plus de secrets pour vous maintenant, vous l’avez lu le mois dernier, c’est en route ! D’ici quelques semaines maintenant nous quittons notre “petite” maison pour partir vers “d’autres horizons” (Oui bon, de la vallée de la Meuse à la vallée de l’Ourthe…). Rien d’imprévu ni de soudain dans un sens. Cela faisait déjà de très nombreuses années que ce projet trottait quelque part de notre tête et celui-ci s’est petit à petit amplifié avec le besoin d’espace de notre activité photo et l’arrivée des filles. Cependant, trouver LA maison, celle qui pourrait nous décider à quitter notre Chez Nous n’était pas chose facile. 10 ans que nous avons transformé à notre image notre maison de Seraing… Certes Seraing est Seraing, mais c’est notre ville depuis tant d’années ! Et là aussi, décider d’aller ailleurs a pris un très long moment !

Chacun aura son approche pour chercher une maison ! Pressé par le temps, le coup foudre, le budget ? Lorsque nous avions acheté notre maison en 2004, nous avions visités pas loin de 60 maisons à vendre en quelques mois, rien que sur la commune de Seraing ! Si l’on peut considérer que nous nous sommes vraiment mis à faire des recherches plus sérieuses que simplement rester à l’affut, en 3 mois nous avons été visiter pas loin de 40 maisons, sans compter celles que nous avons éliminées grâce à Google Maps !

ImmoWeb, reste un bon outil pour chercher sa maison, mais lorsque l’on cherche vraiment, il se montre trop vite trop restrictif. Ce serait oublier bon nombre de maisons en vente uniquement sur base d’affiche ou en agence. Au final les Zimmo et autres ImmoVlan ont peu d’intérêt. Par contre écumer les sites d’agence Immo, voir les contacter pour faire partie de leur panel de chercheurs actifs permet d’être rapidement sur le coup, dès que de nouveaux biens sortent sur le marché, souvent une semaine avant que celui-ci n’apparaisse sur Immoweb. Il y a deux types de “bonnes affaires” dans le monde l’immobilier. Le bien qui est mis en vente à un prix vraiment juste et qui sera vendu en moins de deux semaines, et celui mis beaucoup trop cher qui se retrouve grillé sur le marché, et prendra de longs mois à descendre, descendre et finir par se vendre à bas prix, les vendeurs étant fatigués d’attendre !

Zone de rechercheLorsque nous nous sommes décidés à passer à la vitesse supérieure dans nos recherches, nous avions décidé de ré-ouvrir le champ géographique des recherches, jusque là très cloisonnés à Seraing, Boncelles. Je me suis donc fait une carte de recherche basée essentiellement sur une distance maximale de 30 minutes vers nos emplois respectifs et hors de la zone de nuisances sonores de l’aéroport de Bierset. Au bout de quelques semaines de visites, nous avons fini par à nouveau revoir à la baisse cette zone, limitant à 25 minutes et la rive droite de la Meuse… mais d’autres critères commencèrent à s’ajouter à la déjà très longue liste des points que la maison de nos rêves susceptible de nous faire quitter notre maison si lumineuse devait contenir.

Par exemple, un jardin orienté Sud, S-O ou Ouest, histoire d’avoir le soleil de fin de journée qui inonde la maison quand on rentre du travail, pour pouvoir boire un bon rosé sur la terrasse avec un barbecue et des amis ! Quand on a gouté pendant 10 ans à ce genre de petit plaisir, impossible de se passer de cela !

Réseau Haute Tension - LiègeChamps magnétiquePas de pylônes dans le jardin ! Ne rigolez pas, combien de fois ai-je cru trouver LA maison parfaite avant de constater dans Google Maps qu’elle était sous un pylône électrique !

D’autant qu’assez rapidement, j’ai pu constater que dans le Condroz, qui se montrait notre zone de recherche prioritaire, des foutus pylônes électriques, il y en a partout ! Et pour cause, la centrale nucléaire de Tihange n’étant pas bien loin, de nombreuses lignes de hautes tensions distribuent le courant à toute la région, avec notamment un énorme relais à Rotheux.

Je me suis donc mis à lire de très nombreux sites et articles sur le sujet afin de me figer une zone de distance d’au moins 150m et éviter également la vue de pylônes par les fenêtres.

Lire la suite Lire la suite

Maintenant, c’est payant !

Maintenant, c’est payant !

Ce monde moderne et hiTech est souvent déprimant ! On vous montre un produit web sympa, bien pratique et gratuit… tout du moins pour une bonne partie de son utilisation. Vous l’investiguez, vous vous l’appropriez et il devient parfois même un de vos fidèles compagnons. Puis, se posent des questions de rentabilité, le produit parfois disparait (Google Reader) ou devient payant… C’est le cas depuis ce début d’année 2014 de deux outils que j’utilisais régulièrement.

LogMeInLe cas le plus ennuyeux dans mes habitudes est LogMeIn. Il s’agissait d’un outil web qui me permettait de me connecter à distance sur mes machines. Je pouvais par exemple aller couper Outlook laissé ouvert sur le PC de mon bureau depuis mon Mac. Aller recopier des fichiers de mon PC fixe à la maison depuis mon iPad afin qu’il se synchronise dans mon Dropbox, faire un restart d’un de mes serveurs sans sortir de mon bureau… bref un outil très pratique et gratuit tant que je me limitais à 10 machines. Après pas loin de 8 ans d’utilisation, et même un changement de stratégie (version iPad gratuite), le service est maintenant uniquement payant, et sacrément payant puisque pour retrouver un nombre équivalent de machines, il me faudrait payer 300€ / An !

Pour l’heure, je n’ai pas réellement vu d’équivalent gratuit fiable et sécurisé.

EvernoteAutre outil devenu mon compagnon de tous les jours : Evernote. J’ai demandé depuis de nombreuses années à avoir une extension de mémoire fiable à mon cerveau et Evernote l’a créée. Depuis mon PC, mon Mac, mon Smartphone, ma tablette, qu’importe l’outil auquel je suis connecté, j’ai mon extension de mémoire à disposition dans laquelle je peux stocker tout ce dont je veux me souvenir et le ranger dans la bonne case ! Seuls soucis, depuis quelques mois, la version “offline” n’est plus disponible qu’en mode Premium à 40€/an. Voilà encore un service qu’il faut payer, maintenant que j’en suis accroc. Pour l’heure, je fais avec, plus d’offline, plus d’offline, mais c’était tout de même très pratique de pouvoir accéder partout, et surtout en déplacement à l’étranger à toutes mes notes ou préparer mes déplacements avec Evernote. Tant que je suis en Belgique, il me suffit d’activer la 3G dont l’offre est maintenant intégrée à mon petit forfait Proximus pas cher, mais en déplacement, si je dois faire de la 3G Roaming, ce n’est tout simplement pas envisageable !

Ceci dit, la version Premium d’Evernote offre aussi la possibilité de faire de coworking, ce qui m’intéresserait assez bien… à méditer !

Et vous, d’autres outils devenus payants venus vous jouer un mauvais tour ?