Archives de
Étiquette : distributeur

Keen Commander, toute une époque !

Keen Commander, toute une époque !

Il y a quelques semaines, mon frangin Pype qui donne vie à Bilou sur Nintendo DS posait la question suivante sur les réseaux sociaux : « tous jeux confondus, le meilleur item/bonus/power up? »

Je me suis donc mis à réfléchir à ce sujet. L’éclair de Super Mario Kart ? Le costume de raton laveur de Super Mario Bros 3 ?  En fait, à bien y réfléchir, je n’ai pas l’impression d’avoir été fortement marqué par la recherche du super power up qui me donnerait de supers pouvoirs supplémentaires. D’ailleurs je n’ai pas tant joué que cela à Super Mario quand j’étais jeune, ni même à Sonic… et lorsque j’imaginais des niveaux de jeux vidéo, cette mécanique n’était pas vraiment ma spécialité.

Rappelez-vous, à l’époque où certains veinards parmi vous passiez des heures devant votre TV, le pad de votre Super Nintendo ou Megadrive entre les mains, moi j’étais sur mon puissant PC 80386 sous MS-DOS avec un processeur cadencé à 40mhz et 1 mo de mémoire. Au fil du temps ce dernier allait troquer son PC Speaker et sa carte graphique monochrome contre un équipement VGA et SoundBlaster compatible, suivi de l’achat ultime, le Joypad Gravis imitant celui de la Super Nintendo.

Joypad Gravis pour PCFan de jeux de plate-forme, les deux titres qui m’ont clairement le plus accroché, sur lesquels j’ai passé des heures et des heures sur mon PC et ceux des copains sont Les Aventures de Moktar et la série Commander Keen. Je vous ai déjà parlé du premier il y a quelques mois et force est de constater qu’en fait, ces deux jeux de plate-forme ont de grandes similitudes. L’un comme l’autre ont une approche de jeux de plate-forme dédiée à l’exploration de niveaux, la recherche de bonus, de passages secrets renfermant encore plus de bonus, des raccourcis ou des niveaux cachés. Les munitions sont limitées et font clairement partie du challenge du gameplay.

Bref, j’ai donc décidé de vous parler de Commander Keen, une série emblématique dans l’univers des jeux PCs du début des années 90 signée ID Software.

Tout commence à la fin des années 80 aux Etats-Unis. Comme chez nous en Europe, la NES commence à s’y faire remarquer avec les aventures de Super Mario Bros. De ce coté de l’océan, le monde du jeu vidéo sur PC est un peu différent du nôtre. En effet il existe un modèle commercial original du nom de Shareware qui tend à se développer. Le concept est de proposer un début d’aventure gratuitement disponible sur un serveur BBS et ensuite les épisodes suivants à un prix bien moins élevé que les jeux commerciaux de l’époque. La petite société SoftDisk fonctionne sur ce business model. C’est là que Tom Hall, John Carnack et John Romero se rencontrent. Carnack leur présente une routine de scrolling extraordinairement fluide pour les PCs de l’époque et en quelques heures, ils réalisent une démo du premier niveau de Super Mario Bros 3. Ils décident en cachette de présenter celle-ci à Nintendo America pour envisager un portage sur PC. Nul ne sait jusqu’où la démo est remontée chez Nintendo, mais la réponse fut que Mario devait rester sur console.

Ensemble, ils continueront donc à travailler en secret sur un jeu exploitant la puissance de la technique de scrolling de Carnack. En effet, cette dernière ne peut fonctionner sur un PC équipé d’une carte graphique CGA (4 couleurs), or les productions de SoftDisk doivent tourner sur les différents standards de l’époque. Mario allait donc laisser la place à Billy Blaze, un petit génie de 8 ans à peine qui a réussi à se construire un vaisseau spatial avec quelques boites de conserve et des bobines de plastique. Une fois sa baby-sitter endormie, il enfile le casque de Football et s’envole à bord de son Bean-with-Bacon Megarocket dans l’espace sauver la galaxie !

Au bout de quelques rebondissements, ce sera finalement sous la bannière d’ID Software et Apogee (une autre société spécialisée dans la distribution sous licence Shareware) que les premières aventures de Commander Keen verront le jour en décembre 1990. Invasion of the Vorticons sera donc découpé en 3 parties, dont la première disponible gratuitement.

Lire la suite Lire la suite

Finies les fêtes !

Finies les fêtes !

Et oui, la fin des vacances de Noël approche, nous voici lancé dans cette nouvelle année 2012 ! Elle s’annonce sans répit, non pas que les -20° annoncé soit effectif ou que les tourbillons de vent nous aient déjà emporté, mais vous vous en doutez, vu mes rares billets, qu’à la maison entre les 17 biberons, les 20 couches à changer, les 3 bains à donner, les tutus à remettre… C’est loin d’être de tout repos !

Me pardonnerez-vous dès lors de ne vous souhaitez mes meilleurs vœux que ce vendredi 6 janvier !? J’en suis certain !

Si donc à la maison, le rythme est loin d’être pris, on se réjouit des occasions où les demoiselles qui ont maintenant déjà 7 semaines nous offrent des soirées pas trop agitées en allant faire dodo déjà dans leur petit lit, avec petit à petit des dodo de 6 heures ! Certes, jamais synchro entre elle, mais c’est tout de même de bon début. Nous avons droit aussi à nos premiers grand sourire et petit Areuh, de ce coté ce n’est que pure bonheur !

Si les filles grandissent, Charly en fait de même ! Il est en pleine phase rebelle, même si clairement on ne ressent pas de jalousie et qu’au contraire il les aime fort ses sœurs, avec Papa et Maman on défie et on nargue… A croire qu’il range ses oreilles dans ses poches, c’est bien souvent le plus fatiguant… et surtout le plus frustrant !

Ces deux semaines n’ont pas vraiment permis d’être productive et quand je vois l’état de mon Underground que j’espérais avoir rangé, cela me désole un peu, mais je n’ai pas eu plus l’occasion de faire une partie du super jeu de société Carcassone que madame m’a offert pour Noël, ni de jouer avec elle à Rayman, comme je l’espérais.

Chaque semaine sera différente, j’ai plus le temps de lire quelques BDs en retard et surtout l’Histoire de Mario pendant que je fais dormir les filles et les fêtes m’ont permis de mettre à l’épreuve la nouvelle arme de QuenaLove, la caméra Sony VG20 à objectifs interchangeables.

Alors, 2012 sera une sacrée année test, mes readers compatriotes savent que nous avons reçu pour Saint Nicolas un joli gouvernement qui s’est déjà empressé de nous délester des nombreux avantages fiscaux coté prêts hypothécaires, frais de garde de crèche, épargne pension, pension tout court aussi d’ailleurs. Les liègeois se raviront de savoir que Tecteo, distributeur monopole d’électricité et gaz dans notre région augmente ses tarifs de 50% pour le gaz et 15 % pour l’électricité, alors que les factures sont déjà à la hausse d’année en année. Que l’on annonce des augmentations des frais bancaires, de prime d’assurance,… à cela j’ajoute le budget mensuel Lait pour bibi et lange de 200€ par mois et la surtaxe salée pour l’élimination des langes (je remplis un conténaire par semaine !) Il va pourtant falloir malgré tout cela que nous envisagions l’achat d’une deuxième voiture… avant de pousser plus loin d’autres réflexions !

Coté musique, si vous êtes toujours là, 2012 souffrira évidemment de mon manque de temps, mais depuis ce 1 janvier 2012, j’ai repris ma liberté ! J’ai quelques pistes pour la finalisation de mon double album de chiptunes qui quoi qu’il en soit continue à s’alimenter de nouveaux titres.

Soon soon et que 2012 vous réussisse !

De la grève à l’âge de pierre…

De la grève à l’âge de pierre…

tecteoTecteo intensifie sa grève !! Tous les syndicats s’y mettent… Et ce pour suppression d’acquis sociaux… ma fois je peux les comprendre. L’université vient de très fortement raboter la réduction de minerval auquel avait droit les membres de l’ULg et leur famille… le minerval passant d’un 80€ à plus de 500€… moi aussi j’irais bien faire grève pour mes acquis sociaux… Bref… Parlons de Tectoo !!

Tecteo ?? Ce n’est autre que la nouvelle société qui détient Voo, l’ancien ALE, Teledis, Teledisnet… Bref, l’un des gros distributeur de Gaz, Électricité, Internet et Télévision locale ! Et si demain, on se réveillait, grève amplifiée…  Plus de TV, plus de connexion internet,… peut-être même plus d’électricité… Et si Tecteo-Voo-Teledisnet décidait de me transformer en homme des cavernes, m’envoyait peut-être simplement 30 ans en arrière… à une époque où l’on écoutait la radio et son nouvel album 33 tours des Beatles… si simplement je revenais 15 ans en arrière, à une époque ou j’allumais mon ordinateur sous Windows 98 ou trônait juste un Netscape 4 que je m’empressais d’effacer, inutile, de mon bureau…

Une journée, sans internet… mais à la maison… Mmmm, je crois je terminerais surement la pile de BDs qui m’attend sous ma table de salon !

Une semaine sans TV et sans internet… dur dur… Que se passe-t-il dans le monde ? Mon blog est-il toujours en ligne… ma boîte à mail n’a-t-elle pas débordée… Et le soir.. Scrabble lundi, Trivial Poursuite mardi, … ou peut-être un bon DVD.. enfin, s’il en reste à louer !

Et vous… comment feriez vous si Tecteo nous tenais par le besoin d’information !