Archives de
Étiquette : Dance computer

Mon album « Popbuster » fait son come back.

Mon album « Popbuster » fait son come back.

Allé, aujourd’hui je vous reparle un peu de cet époque où je composais régulièrement de la musique puisqu’en ce mois de septembre, j’ai enfin finalisé la remise en ligne de mon album « Popbuster » initialement sorti en mars 2005.

Le site web de l'album "Cyborg Jeff - Popbuster"
Le site web de l’album « Cyborg Jeff – Popbuster »

A cette époque, pas encore de grande plateforme de partage pour les musiciens, et c’est sur serveur FTP que se partagera d’abord l’album au coté d’un sympathique site web HTML, avant sa mise en ligne sur la plateforme Last.FM 2 ans plus tard…

Si plusieurs des mes albums anciens et nouveaux ont par la suite été partagé sur Jamendo, Bandcamp ou Spotify, depuis la disparition de Last.FM il y a déjà plusieurs années, Popbuster avait disparu de la toile et je m’étais mis l’objectif cette année de vous le proposer à nouveau, avec l’ajout de quelques bonus.

L’année 2005 vient alors de débuter et j’approche de mes 10 années de créations musicales dans le petit cercle fermé du Sound Tracking, cette technique de composition musicale propre à l’Amiga et la Demoscène en général ! Entammé durant l’été 95 sur Fast Tracker, j’ai alors déjà dépassé le millier de compositions, dont la plupart composées avec Impulse Tracker tournant en MS-DOS !

Mais depuis quelques mois, un sérieux tournant s’est opéré, me donnant l’envie de donner une toute autre direction à mon prochain album signé Cyborg Jeff, succédant au style Dance & Trance de « Let the Sun Shine« .  (Album sorti décembre 2003.)

Trackers@Work, le forum
Trackers@Work, le forum

En ce temps-là, je passais mes soirées non pas sur Netflix, mais sur les forums de Trackers@Work, OverclockingRemix ou encore Nectarine Radio, voir à chatter sur MSN avec Toad autour de ses nouveaux projets de la Boué Team

En effet, voilà une année que j’ai rejoint la communauté en ligne « Trackers@Work » qui m’a donné à explorer d’autres genres musicales, mais également d’autres outils et tout spécialement Jeskola Buzz Tracker. 

Avec ce Tracker moderne et mon nouveau PC Intel Pentium IV sous Windows XP, je peux maintenant contrôler une série d’instruments virtuels (VSTi) me permettant d’ajouter plus de voix, des accompagnements orchestraux ou encore de la guitare !

Jeskola Buzz Tracker
Jeskola Buzz Tracker

Si vous n’y comprenez pas grand chose, je vous pardonne, en ce temps là, Internet était encore remplis de coins secrets où l’on faisait de belles rencontres et ces rencontres naitrons de nombreux projets musicaux à retrouver dans cet album : Crazy Man, Gazus Snake, Vanisher III, Pops125, Phenixir, Lightning, Gdream, Xenon, Virgill, Toad, Alex Carciore, Jessica Bagabo, Moby,…

Je vous invite à petit plongeon dans le Cyborg Jeff du milieu des années 2000 ! A la recherche d’une touche « Pop » je n’en oublie pas pour autant mes sonorités préférées qui font l’esprit Cyborg Jeff.

Popbuster est actuellement disponible en exclusivité sur Bandcamp

Lire la suite Lire la suite

Trouvailles du jour, Dance Computer 4 et jeux NES

Trouvailles du jour, Dance Computer 4 et jeux NES

Je ne sais pas ce qui est le plus excitant ? Enfin trouver le Dance Computer 4 après 28 ans de recherche ou le plaisir de la trouvaille retro-gaming devenue si rare depuis 2 ans !

Je dois bien admettre que ces dernières années, ce n’est plus vraiment sur les brocantes que je trouvais d’anciens jeux vidéo. La plupart du temps, ces derniers étaient uniquement vendus par revendeur « pro » à des prix trop élevé, et j’avais même fini par ne plus espérer tomber sur une belle occasion. Quelle ne fut donc pas ma surprise de tomber sur le premier stand de la brocante de Neuville en Condroz sur un monsieur bien sympathique qui revendait quelques cartouches pour la NES, première console de Nintendo dans nos contrées. Je commençais donc la balade en emportant une belle cartouche de Lemmings que je voyais pour la première fois sur cette machine… tout en gardant en tête ce Super Mario Bros. 3 dans sa boîte qui serait magnifique dans mon petit musée…

Un peu plus loin, alors que le soleil tape, je m’arrête sur une pile de 45 tours pendant que madame farfouille après des vêtements pour les enfants. Et je le vois, là à coté d’un disque des Bungles,… le Dance Computer 4. Ce fichu Dance Computer 4 que j’ai tant cherché dans les magasins à sa sortie en 1991. Etrange histoire que celle de ces 45 tours de la série Dance Computer réalisé et mixé par différents « équipes » et parfois bien difficile à trouver quand j’étais ados. J’avais découvert le n°2 chez un voisin, acheté le numéro 3. Alors que le numéro 4 tournait sur Radia Angelina Leader, mon ami Vivien s’était trouvé le tout premier et mon autre voisin Alain, le n°5. J’accrocherais à mon palmares le numéro 6, 7 et 8 sans trouver le numéro 9. L’édition Carnaval restera introuvable et j’achèterais encore l’édition spéciale numéro 10 avant la reprise du concept par Patrick Samoy et Luc Rigaux des Unity Mixers en version 60 minutes !

Mes premiers disques

Mes premiers disques

Quel chouette cadeau j’ai reçu là pour fêter nos 19 années ensemble ! Un tourne disque « Music Recorder » imitation vintage. Cela faisait un bon moment déjà que j’avais envie d’entendre à nouveau les vieux disques qui avaient accompagné ma découverte du monde de la musique. J’y réfléchissais encore il n’y pas si longtemps. Mon Charly de 10 ans a évidemment été baigné dans mon univers musicale et mes goûts, mais le monde d’aujourd’hui fait qu’avec les tablettes, youtube, Just Dance et toutes les autres activités artististques qu’il fait. Il a déjà une ouverture assez importante sur la musique de sa génération et fait entrer à la maison des artistes qui me seraient passés totalement au dessus, comme par exemple Soprano – Je suis en feu ou Zara Larsson – Lush life.

Chez moi, après avoir utilisé un temps les bandes de K7 familiale pour protéger de jeunes chatons du froid, je me suis très assis devant la chaine stéréo familiale qui tenait alors dans une armoire entière pour écouter des disques, et petit à petit à les mettre moi-même sur le pick up. J’aimais fouillé dans ceux que me parents n’écoutaient que rarement et c’est ainsi que laissant de côté les album d’Henri Dès et Anne Sylvestre, je me suis intéressé aux disques énergiques de mon paternel. Les Shadows et les Spoutniks trouvant plus mes faveurs que ces albums des Beatles. Mais hors de tous ces disques de guitares électriques, deux disques sortaient vraiment du lot : Le 45 tours de Pop Corn et un album « Synthesizer Hit ». Ces drôles de son me fascinaient !

Bioman, Juliette Je t'aime, allé chante Bernard, chante !
Bioman, Juliette Je t’aime, allé chante Bernard, chante !

Pourtant à 10 ans, en 1988 je n’avais encore que peu eu l’occasion de découvrir que je grandissais dans la génération « New Wave » rythmée par Depeche Mode, Erasure, Eurythmics, Indochine, The Cure, OMD que je ne découvrirais qu’au moins 10 ans plus tard ! Pour moi, les musiques modernes aux sonorités électroniques, ce sont essentiellement les génériques de dessin animés ! De l’inspecteur Gadget en passant par Les Mystérieuses cités d’or puis la fournée de son issues des synthés cheaps des Musclés et chanté Bernard Minet ! C’était une belle époque où chaque générique TV se retrouvait édité en 45 tours et se vendaient comme des petits pains chez le disquaires du coin ! Pour ma part, ce sera surtout des compilations 33 tours qui auront mon choix !

Trouvailles sur la brocante ce matin
Trouvailles sur la brocante ce matin

Mes premiers 45 tours seront surtout ceux de ces jolies chanteuses dont j’étais amoureux étant enfant : Sandra Kim et Melody : ) Combien de fois ai-je fais tourner mon disque de « Y’a pas que les grands qui rêvent » et « J’aime la vie » en regardant la pochette… Et c’est évidemment avec beaucoup d’émotion que j’ai apprécié voir mes filles Alice et Juliette aimer ces chansons de ma jeunesse !

Il faudra attendre la fin de l’année 1988, j’ai alors bientôt 11 ans pour je commence vraiment à avoir l’envie d’avoir mes musiques. J’ai un petit poste de Radio reçu de chez 3 Suisses pour écoute Radio Ciel et je commence à enregistrer des K7 de musiques de son électronique qui donnent envie de danser. Je viens de découvrir la New Beat et le groupe Confetti’s… Impossible de trouver The Sound of C en magasin, j’achèterais donc sans en connaitre la chanson le 45 tours de C in China !

Lire la suite Lire la suite

2 Unlimited, 100% hits !

2 Unlimited, 100% hits !

2 unlimited
Anita & Ray – 2 Unlimited

Début des années 90, la New Beat commence petit à petit à disparaitre et laisse place à un style plus mature. Alors englobé chez nous sous le nom de Techno, différents style Rave et House notamment se mélange aux divers influences de musiques électroniques américaine, mais notre petite Belgique restera parmi les grands producteurs de tubes, sachant puiser chez ses voisins hollandais, allemand et anglais les influences nécessaire afin de créer un nouveau style, ce que nous appelons nous la Dance, mais qui de manière plus mondial est appelé l’Euro-Dance.

Si l’on retrouve quelques prémices du genre dans les très vieux (et peu connu) premiers titres de Culture Beat (I like you, 1990) et Ice Mc (Cinema, 1990), on peut clairement offrir le premier tubes Euro-Dance au cultissime groupe Belgo – Néérlandais : 2 Unlimited, dans Get Ready For This, sorti en 1991.

Bizz Nizz
Bizz Nizz

C’est également en 1990 que le futur du groupe ce met en place. 2 compositeurs anversois (Belgique) Jean-Paul Decoster et Phil Wilde s’associe et crée leur premier projet : Bizz Nizz à la connaissance encore un peu « New Beat ». En 1991, Marvin D, rappeur du groupe Quadrophonia leur présente un jeune rappeur, Ray Slijngaard. Ray participera tout d’abord à un projet du groupe Bizz Nizz. Un peu plus tard, Marvin D leur présente également une jeune chanteuse, Anita Doth, proche de Ray qui chante après journée dans un groupe de Rap : Trouble Sister.

Jean-Paul et Phil viennent juste de terminer un nouveau qui fonctionne très bien sur le marché anglais, mais aimerait le rendre plus international et trouve que quelques ajouts vocaux seraient intéressant, il propose à Ray et Anita de participer à cette aventure qui avait déjà terminé un projet démo dans un style tout à fait différents (Eternaly yours)

2 Unlimited - Get ready for this
2 Unlimited – Get ready for this

Rapidement, le nouveau Get Ready for this s’impose dans le hit parade anglais, jusqu’à la premier place, 2° en Australie, et 4° chez nous en Beligque. Il sera même l’hymne de la NBA puis de la NHL aux USA. Personnellement, c’est essentiellement les versions instrumentales des premiers hits de 2 Unlimited que je découvre. Les mélodies si différentes des autres titres Techno-Rave se démarquent rapidement de mon House Party 2, et je pars en quète de ce dont il s’agit… lançant quelques dédicace sur Radio Angelica Leader afin de pouvoir l’enregistrer sur K7,… Je le retrouve également sur mes megamix Dance Computer et Turn up the Bass … Lors de la suprise party de Laurence Thurion, je le cible sur une super compil TUTB… mais il me faudra attendre un bout de temps avant d’en faire l’acquisition… Entre temps, 2 Unlimited a déjà 3 autres tubes issu de son premier album : Twilight Zone, Workaholic et The Magic Friend.

Lire la suite Lire la suite

My name is Mee-Kanik

My name is Mee-Kanik

1993_meekanik.jpg

Héhé, de temps en temps je vous parlais de l’avant « cyborgjeff »… Du temps où j’étais gamin, où j’avais de 10 à 14 ans… Je voulais être un Mixman… faire des Dance Computer, être un Rappeur comme Benny B, un danceur de New Beat comme les Confetti’s ou faire de la musique comme les 2 Unlimited… J’étais Mee-Kanik (comme Benny-B) et je suis non B-Boys mais bien un Joyeux Louf’OK ! Ca ne s’invinte pas… Entre des mégamixs à vous détruires le double deck K7 et des premières compositions avec mon petit synthé Casio SA1 ou mon C64 et Music Processor…. je me lançais aussi de temps à autres à faire des playbacks… A défaut d’avoir pu retrouver quelques expériences musicales de l’époque, j’ai par contre mis la main sur 2 photos d’un playback du Megamix de 2 Unlimited en 1993 chez ma cousine… j’avais trouvé un déguisement, très « cyborgjeff » au fond !

Posting....