Archives de
Étiquette : Nikon D4

4 ans de petits moments de bonheur

4 ans de petits moments de bonheur

De vos premiers moments parmi nous sur le bidou de maman jusqu’à votre 4° anniversaire, vous en avez illuminées des journées dans la famille ! C’est l’occasion pour papa piocher dans le panier de vidéo souvenir pour réaliser une petite vidéo souvenir sur thème, bien évidemment de La Reine des Neiges.

Les images sont de qualité diverse : iPad, Smartphone (HTC, Nokia Lumia 620, Google Nexus 5, Asus Zenfone 2), Sony VG20, Nikon D4, Nikon D800.

0, 1, 2, 3, 4, 5 ! CHARLY

0, 1, 2, 3, 4, 5 ! CHARLY

Et voilà, c’était qu’il y a quelques jours que nous fêtions le 5° anniversaire de notre Charly. Tant de moments incroyables déjà passés avec lui à nos cotés, à nous faire grandir, à le voir grandir. Même si madame avait déjà réalisé un très beau diaporama en photo de sa naissance jusqu’à aujourd’hui il n’y a pas si longtemps, j’avais en projet depuis plusieurs mois de réaliser quelques choses d’assez similaire en utilisant une vidéo de chacun des mois depuis ce jour magique du 15 avril 2009 où nous sommes devenus parents ! En musique sur le Patamod des Déménageurs, l’une de ses musiques préférées (jusqu’à l’arrivée de « Libéréeee, Délivréééee ») c’est avec beaucoup d’émotion que je revis tous ses moments si courts, ses premiers regards, ses premiers pas, ses premières clignettes et ses premiers discours…

Quelques mots pour la technique, vous constaterez des variations dans la qualité des extraits vidéo, ceux-ci provenant au fil des années de divers appareils, d’un compact Panasonic FZ6 de mémoire, puis nos divers Smartphone tel que l’HTC One V, le Nokia Lumia 610 et le Google Nexus 5, mais également de plus jolies séquences provenant de la Sony VG20 et du Nikon D4.

Bref pour terminer, quelques phots d’ambiance de la fête à Charly avec ses amis !

Lire la suite Lire la suite

L’après D700

L’après D700

QuenaLove - Petite Snorkys Photography - Nikon D4Voilà déjà un bon moment que j’attends la relève du Nikon D700 qui depuis 2009 était notre appareil principal en reportage, et dès 2012 notre deuxième boitier. Entre temps Nikon a sorti pourtant 4 autres boitiers et leur déclinaison dans sa catégorie pro, le D800/D800E, le D4/D4s, D600/D610 et le DF. Néanmoins aucun de ceux-ci ne posent réellement en réel successeur du D700. L’une des raisons principales à cela est que l’excellent Nikon D700 offrait un tel rapport qualité/prix qu’il a phagocyté grandement les ventes des modèles supérieurs D3 et D3s.

J’analyse donc depuis longtemps le marché Nikon et son évolution, attendant le boitier parfait… et fin 2012, devant remplacé le D700, nous nous étions orientés sur le couteux Nikon D4 qui tant sur papier que sur le terrain s’est vraiment montré un cran au-dessus ! Reste que le D4 coute pas loin de 5000€, dispose d’un grip intégré et n’a évidemment pas la vocation d’être un boitier bis. Cependant, avoir gouté aux performances du Nikon D4 permet évidemment de mettre en avant certains points sur lesquels le D700 montre ses faiblesses : les photos réalisées en faible luminosité !

Ce genre de photo fait clairement partie de ce que j’apprécie, me passer de flash, et uniquement utiliser la lumière dont je dispose, jouer avec celle-ci et aller à sa rencontre ! Notre choix d’objectif est d’ailleurs taillé dans ce sens. Notre brave Nikon D700 offre un bon résultat jusqu’à 2000 ISO, et la qualité de ces images était déjà extraordinaire ! Cependant, le D4 grimpe sans soucis jusqu’à 6400 ISO et dans les faits offre de magnifiques photos dans toutes les situations à faible luminosité ! Autres points liés à cela, dès que la lumière manque, la mise au point automatique (AF) devient capricieuse. De ce côté, le D4 bronche très rarement !

Le Nikon D700 reste pourtant un excellent appareil auquel je lui trouve peu d’équivalents, mais il est certain qu’une fois comparé au Nikon D4, il montre ses faiblesses ! Cette année passée entre D700 et D4 aura donc rendu, je le pense, la réflexion de l’après D700 d’autant plus difficile, car vous l’aurez compris, le D4 ne joue pas dans la même catégorie.

Comparaisons techniques D700 - D800 - D610 - DF - D4

Nikon D800

Lire la suite Lire la suite

100% e-Media : Nikon D4s et D800.

100% e-Media : Nikon D4s et D800.

Je prépare actuellement un réflexion approfondie sur « L’après Nikon D700 » qui fut notre premier modèle de boitier photo pro. En mariage, nous avons déjà opté pour un D4 il y a quelques années, et il devient intéressant de voir d’une part quel boitier pour accompagner ce dernier à la place d’un D700 mais également pour la photographie en studio.

Nikon D4s
Nikon D4s

Le Nikon D4s est déjà venu remplacer le Nikon D4. Ils auront été rapide chez Nikon. Quelques petites améliorations (dont la montée en ISO), mais rien non plus de renversant. Et surtout un appareil passant de 5000€ à 6000€ !!  Il est grand temps qu’un vrai successeur au D700 ne voie le jour….

Le D4 aura vécu deux ans. Il est aujourd’hui remplacé par le D4s, dorénavant le reflex sportif de référence chez Nikon. C’est également l’occasion pour Nikon de repositionner son offre de reflex pro, malmenée par un EOS 1DX plus alléchant que le D4 sur bien des points. Le nouveau D4s ne révolutionne pas le boîtier initial, mais l’améliore sur de nombreux plans. Ainsi, sensibilité, rafale, et même AF font partie des éléments modifiés. Cela fait du D4s une évolution similaire, dans l’esprit, à ce que fut le D3S par rapport au D3. En outre, sur le D4s, Nikon a carrément changé le couple capteur et processeur. Si on reste sur une même définition de 16,2 Mpx, l’Expeed 3 du D4 laisse place à l’Expeed 4 déjà en service sur les D5300 et D3300, et l’ensemble affiche une sensibilité boostée : 25 600 ISO en natif, et un mode Hi-4 à 409 600 ISO. Nikon précise que ce nouveau capteur est fait pour soigner la dynamique autant que le bruit. Inutile de dire que nous sommes impatients de voir ce qu’il réserve ! (Un test à lire sur Focus Numérique)

Les avantages du D800
Les avantages du D800

Autre nouveau boitier à analyser, le Nikon D800 qui se montre bien différent de la polyvalence du D700.

Le capteur 36Mpixels est issu d’une technologie particulièrement performante qui a permis un gain important en dynamique. Cette caractéristique concerne un point particulièrement attendu par les utilisateurs car la dynamique est depuis longtemps le point faible du numérique et le domaine où les avancées ont été les moins sensibles depuis les débuts. Avec le D800 on gagne sur deux tableaux en même temps ce qui paraissait jusqu’alors parfaitement antinomique: la résolution et la dynamique. (A lire cette analyse assez technique B-Rome.com)

Un autre article à lire, plus qu’intéressant, celui de Patrick Photo qui vient de tester le D800 afin de voir si ce dernier pourrait remplacer son D700. Taille de fichier important, meilleur dynamique d’image, une montée en ISO meilleure que le D700 mais en dessous du D3s/D4.

L’après D700

Enfin, j’en suis certain, madame appréciera cette annonce de Nikon Rumours qui présente la sortie de Layers à coller sur ses objectifs !

layers pour objectif
layers pour objectif

 

Déjà du soleil

Déjà du soleil

Alice & Juliette dans les bois de SeraingNous sommes débuts mars, l’hiver est resté très timide et déjà le thermomètre s’affole fleurtant au dessus des 20°. Bien que la matinée se soit passée aux urgences avec notre petite Juliette, nous pouvions tous les cinq profiter du beau temps et s’offrir une petite balade dans « les bois de quand Papa était petit« … C’est comique, car bien que ceux-ci ne soient pas très loin de chez nous, nous n’y allons pas très souvent. On peut pourtant y faire de bien jolies photos ! Avec ce tout début de printemps, le soleil trouve aisément sa place entre branches en bourgeon.

Les enfants étaient ravis de cette sortie et nous aussi. C’était l’occasion pour une fois d’emporter le Nikon D4, le 24-70 et le 85mm en lieu et place de notre binôme baroudeur D700 – 35mm.

Lire la suite Lire la suite