Archives de
Étiquette : BMW

Je ne t’aurais jamais imaginé Fan de Formule 1 !

Je ne t’aurais jamais imaginé Fan de Formule 1 !

Tiens, c’est amusant, voilà plusieurs personnes ces dernières semaines qui me font la remarque “Hé bien, je ne t’aurais jamais imaginé Fan de Formule 1 !“. Et pourtant, pour la 26° fois, je me suis acheté mon magazine annuel présentant les nouvelles monoplaces de la saison 2019. néanmoins, je dois vous avouer que cette année, je n’ai surveillé les essais hivernaux que d’un œil, je n’ai que peu suivi l’actualité de l’inter-saison (Tout était par ailleurs plié depuis longtemps) et je ne ressens pas cette excitation qui me rappelle que le premier Grand Prix est tout proche… d’ailleurs, c’est pour quand ? Ah, le 17 mars à Melbourne, on commence tôt cette année.

En effet, les choses ont changé depuis la saison précédente, depuis cette saison où j’ai supporté notre Stoffel Vandoorne dans la tourmente d’une écurie Mc Laren malade… Un Stoffel Vandoorne dont je suis depuis la fin de l’année dernière les ePrix en Formule E, le pendant électrique de la Formule 1, auquel j’ai finalement pris goût en quelques courses.

Ce nouveau championnat parallèle est pourtant loin d’être aussi prestigieux que la sacrosainte F1. J’avais d’ailleurs regardé la course d’ouverture sur le circuit de Pékin en 2014 et j’avais bien eu du mal à accrocher à ces monoplace qui se dépassent sur de la techno bas de gamme avec “bzzzz” et ce malgré une brochette de pilote connus à l’époque tels que Nick Heitfel et Jarno Trulli dont une bonne de dose de “fils de” offrant même un duel Prost – Senna ! Nicolas Prost et Burno Senna.

C’était le tout premier ePrix de Formule E

En cinq ans, il me faut admettre que la Formule E a évolué positivement. La nouvelle génération de monoplace a un style futuriste qui colle bien à l’air électrique, de nombreux constructeurs ont pris le train en route surfant sur l’élargissement des ventes de voitures de marque prestigieuse motorisée de la sorte. Ce sont donc des noms tels que Audi, BMW, Citroen DS, Mercedes, Nissan, Jaguar et bientôt Porsche que l’on retrouve maintenant sur les circuits.

Lire la suite Lire la suite

Stoffel champion !

Stoffel champion !

Stoffel Vandoorne - Champion GP2 2015 - Photo Officiel Un p’tit belge en F1 certes depuis l’épisode Jérome d’Ambrosio, cela ne remonte plus aussi loin, mais on ne peut pas dire que la conjoncture soit si facile. Ce weekend, notre meilleur espoir Stoffel Vandoorne s’est imposé en championnat de GP2, l’anti-chambre de la F1. Que faire de plus sportivement pour montrer son talent afin de se voir proposer un baquet ? La situation actuelle en Formule 1 est pourtant telle qu’il sera bien difficile à notre héros national de se faire une place pour le championnat 2016.

Protégé de Ron Dennis et Mc Laren, l’écurie britannique subit cette année une saison catastrophique. Les deux pilotes, champion du monde, Alonso et Button sont déjà sous contrat et Kevin Magnussen, très bon pilote également est resté sur le banc de touche toute la saison

J’ai longtemps espéré que Mc Laren et Honda choisissent d’invertir dans une écurie bis, idéale pour placer ses deux jeunes poulains mais également pour tester d’autres évolutions sur le moteur Honda en manque de performance.

Quelles autres options ? Une bonne partie du plateau est déjà fixée. Il reste bien l’écurie Manor GP prochainement équipée par Mercedes, mais il plus que probable que l’une des voitures soit réservée à Pascal Wehlein que la firme à l’étoile cherche à placer depuis longtemps et le 2° pilote devra alors venir avec une manne financière importante.

Stoffel Vandoorne - Photo Facebook 2015 - GP2La nouvelle écurie américaine Haas vient de signer avec Romain Grosjean et je pense qu’un pilote national tel que Alexander Rossi devrait la rejoindre, si ce n’est le mexicain Esteban Gutierrez, protégé de son partenaire Ferrari dans ce nouveau projet.

Reste une option dans la nouvelle équipe Renault qui renaitra à nouveau des cendres de Lotus. Genji Capital devrait rester parmi les actionnaires de cette nouvelle équipe et avait été en son temps l’un des partenaires de l’arrivée de Jérome d’Ambrosio en F1. Mais Renault choisirait-elle un pilote belge plutôt que français ? Un jeune, certes talentueux, plutôt qu’un pilote expérimenté pour calmer les ardeurs de Maldonado ? A moins que le contrat de ce dernier ne saute au moment du rachat de l’ancienne écurie Lotus ?

Enfin, reste la situation des deux écuries RedBull. En grand froid avec leur partenaire moteur Renault, les deux équipes sont actuellement sans accord motoriste, au point d’envisager un retrait de la F1. On pourrait alors se retrouver avec des équipes sous de nouvelles couleurs, un peu comme à l’époque où Honda et BMW avaient quitté le navire. Les pilotes déjà engagés par RedBull pourraient alors se retrouver sans volant et les cartes redistribuées. Néanmoins Ricciardo, Kvyat, Verstappen et Sainz n’ont pas démérité leur place en F1 et la situation sera bien difficile pour notre Stoffel, mais je suis de tout coeur avec lui !

Une voiture, 4 enfants et un coffre

Une voiture, 4 enfants et un coffre

Toyota Sienna 2015L’arrivée de notre petit n°4 implique évidemment de changer voiture. En effet, fin 2013 je m’étais déjà attelé à sonder le marché des voitures 7 places, mais nous avions finalement choisi de rester sur un modèle 5 places mais évidemment la donne est un peu différente cette fois. Il ne s’agit pas de trouver une voiture 7 places dans un budget correct tout en gardant un look agréable. J’analyse maintenant l’ensemble des modèles afin de trouver un modèle permettant de pouvoir transporter régulièrement 4 enfants à l’arrière tout en gardant un minimum de coffre. Pas si simple.

En effet, notre Peugeot 5008 existe par exemple en modèle 7 places. Comme beaucoup de modèles déjà analysés à l’époque (La Citroen C4 Grand Picasso, la Renault Grand Scenic,…) le 3° rang de places se présente en mode Strapontin. Le confort y est assez moyen et surtout l’accès implique d’abaisser l’un des sièges du rang 2 ou de rentrer par le coffre. Quid de la sécurité en cas de choc pour ces places arrière ? Enfin, en mode 7 places, impossible d’y mettre les caisses de courses. Pourtant si je réfléchis bien, à moyen terme, la grande majorité de mes trajets se feront pour emmener les enfants à l’école, à la crèche et à diverses activités. Le mode 7 places ne sera effectif que lorsque nous voyagerons en famille tous les 6.

A les choses seraient plus simples si nous étions américains ! Je partirais plus que probablement comme mon ami Len vers la Toyota Sienna, mais ici il faut également prendre en compte le prix du carburant et les lourdes taxes supplémentaires appliquées aux gros moteurs.

Bref, confort des trois places arrière, sécurité, accès au rang 3, volume du coffre en 7 places, prix, consommation, taxes de motorisation, voilà bien des éléments à prendre en compte…

Je vous partage donc, mes notes et réflexions sur le sujet, une analyse plus que probablement pas exhaustive. Inutile pour moi d’envisager la magnifique Volvo XC90 complètement hors budget où les camionnettes telles que les VW Transporter ou Ford Transit Ou pas, au fond le VW Transporter Multivan n’est pas si mal…

Au fait, quelques liens utiles concernant les taxes en Wallonie :
http://www.moniteurautomobile.be/taxe-mise-en-circulation.html
https://emag.touring-assurances.be/auto/2014/juillet/chevaux-fiscaux-belgique.html

Lire la suite Lire la suite

Alonso, 10 ans plus tard ?

Alonso, 10 ans plus tard ?

Et si cette année était celle de Fernando Alonso ? Oh pas que ce soit mon favori, je reste en ce moment plus proche de Sebastian Vettel, Nico Rosberg et Robert Kubica,… même si je reste un brave Tiffosi !! Et puis cette année, nous avons ENFIN un pilote belge de retour, Jérome D’Ambrosio a pu décroché un contrat chez Virgin Cosworth,… Il aura la tâche difficile, il faut en rester conscient, puisque la nouvelle voiture  bien qu’une fois de plus entièrement conçue par simulation informatique, aura la lourde tâche cette année de ne pas terminer dernière…. Croyons-y !

Comme chaque année, j’aime me replonger dans les saisons précédentes. Il y a 10 ans, la saison 2001 s’annonçait un peu plus passionnante que la précédente ! Michaël Schumacher restait bien sur favori chez Ferrari après un sacre attendu chez les rouges depuis longtemps, Rubens Barrichello, lui espérait plus que probablement lui tenir tête le plus longtemps possible.

Chez Mc Laren Mercedes, le duo mi en place depuis 5 ans étaient fin prêt à reprendre son dû, j’étais à l’époque bien lui d’imaginer que le finlandais Mika Häkkinen participait alors à sa dernière saison de F1, au coté de David Coulthard.

Revenant dans le coup, l’écurie Williams BMW allait brillé cette année ! Ralf Schumacher y prenait de l’assurance, et l’arrivée du colombier Juan-Pablo Montoya allait apporter à la F1 un caractère bien trempé !

Oui, l’année 2001 apportait en réalité de grand champion au monde de la F1. Juan-Pablo Montoya suivait le chemin mi en place quelques années plus tôt par Jacques Villeneuve, arrivant en F1 par la grande porte après de nombreuses victoires remportées en Indycar, outre-atlantique ! Montoya aurait pu devenir champion, peut-être trop vite dégouté de sa saison chez Mc Laren par la suite ?

Chez Sauber Petronas, on avait clairement jouer la carte jeune ! Nick Heitfeld, après une saison difficile chez Prost Peugeot s’était tout de même ouvert les portes d’une écurie, encore un peu “Ferrari Bis”, il allait pouvoir montrer ce qu’il avait clairement dans le ventre, comme à l’époque où il dominait la F3000 ! A ses cotés, un nom venu de nul part, un finlandais dont la SuperLicence même paraissait douteuse, Kimi Raïkkonen commencerait donc la saison avec beaucoup de pression, puisque unanimement, la presse spécialisée présentait son arrivée comme très obscure ! Très rapidement, tout cela fut oublié, car Kimi ne pris pas longtemps à offrir de jolis points à l’écurie helvète, terminant dans le TOP 10 du championnat. Inutile de vous rappeler, que dès la saison suivante, il allait remplacer son compatriote Mika Häkkinen chez Mc Laren, s’offrir ses première victoires et âpres bataille avec le Kaiser, bataillant régulièrement pour le titre… Un titre qu’il finira par décrocher chez les rouges, avant de s’écarter, peut-être un tôt en World Rally Championship.

Jamais deux sans trois, dit-on !

En effet, cette année là encore, la petite écurie italienne avait choisi un jeune loup comme pilote, afin de lui offrir un tremplin en F1, l’espagnol Fernando Alonso, qui m’avait déjà impressionné lors du GP de F3000 de Spa Francorchamps, allait impressionné le paddock, malgré une monoplace impuissante. Repéré par Flavio Briatore, il passera ensuite comme pilote d’essai de l’écurie Benetton Renault, avant d’être pilote titulaire dès 2003, poursuivant par les deux titres de champion du monde chez Renault Sport…

Lire la suite Lire la suite

Après 4 courses…

Après 4 courses…

Bon, il faut bien admettre qu’avec les weekends chargés que j’ai, suivre le championnat F1, un œil sur Charly n’est pas toujours facile… Mais heureusement pour moi, il s’agissait ici en grande partie de GP matinaux…

En réalité, je suis assez étonné de la tournure prise par ce début de saison. Je m’attendais à un retour en grande forme de Schumi, sur une voiture Mercedes GP issue du génie de Ross Brawn… aux résultats narquois, Je m’attendais à un Vettel accumulant les points et à un Jenson Button, champion en titre, déjà oublié chez une équipe Mc Laren Mercedes vouée à Lewis Hamilton !

… Or donc, Jenson Button, qui il y a 10 ans faisait de brillant début en F1 chez Williams BMW aux cotés de Ralf Schumacher, se construit un très bon départ, avec 2 victoires tactiques, prenant l’ascendant sur un Lewis Hamilton en crise, agressif, et dont le pilotage est plus que limite !

La FIA a imposé cette année un nouveau barème de point, censé donner plus d’avantage à la victoire, or on constate qu’au championnat pilotes, la ponctualité est bien plus importante, puisque Nico Rosberg sur sa Mercedes GP pointe à la 2° place du classement provisoire, devant les deux autres vainqueurs de cette année : Sebastian Vettel (RedBull Renault) et Fernando Alonso (Ferrari)

Et Schum ? … Dans les pâquerettes Schum… Complètement AtSchumé par mon petit Rosberg qui est en permanence bien plus rapide… Je regrette vraiment de le voir tant à la peine, ternir l’éclat de ses titres… La Mercedes GP est loin d’être au niveau des Mc Laren, Ferrari et RedBull… Mais tout de même, Schum se bat pour 1 point, et cette année… 1 point, c’est la 10° place !

La saison semble se dessiner en un duel Mc Laren vs RedBull, ces dernières semblant être devant tous les autres, mais manquant de stratégie et surtout de fiabilité… La Mc Laren, avec son système F-Duck, le nouvel appendice bonus de cette saison, tire un avantage non négligeable en ligne droite…

Je suis sinon plutôt content de voir Robert Kubica en meilleur forme… J’ai même été très enthousiaste de la course du russe Petrov, cohéquipier de Kubica chez Renault… Je pensais de ce pilote qu’il n’avait pas sa place en F1, et il m’a vraiment démontré le contraire. J’apprécie également voir Sutil et Liuzzi jouer les points sur l’ex-Jordan devenue Force India Mercedes… Et je ne peux que regretter voir les 3 nouvelles écuries à près 7 secondes du leader…

Lire la suite Lire la suite