Archives de
Étiquette : Benetton

“Ils ne se dépassent jamais ?”

“Ils ne se dépassent jamais ?”

Melbourne 2015

Et oui, fan de F1 depuis la saison 94, ce n’est que l’année suivante que j’ai suivi de bout en bout la saison de Formule 1 tout en achetant tous les mois un magasine dédié à l’univers de mes pilotes préférés ! L’année 95 a bien des similitudes avec cette saison 2015. De nombreux changement de pilotes allaient s’opérer et surtout la disparition de nombreuses écuries en difficulté financière, dont au bout de quelques courses, l’écurie Simtek MTV qui alignait pourtant le prometteur Jos Verstappen ! Espérons d’ailleurs ici, que l’écurie Manor GP, reconstituée des cendres de Marussia ait un peu plus à offrir que deux monoplaces restées aux stands lors des prochains GP.

Cette année là, l’éurie Mc Laren se liait avec le motoriste Mercedes afin de redonner de l’éclat à l’écurie mythique britanique. L’équipe de Ron Dennis s’offrait alors les services de Nigel Mansell, de retour sur les circuits aux cotés de Mika Häkkinen en courbe ascendante ! Les débuts seront extrêmement difficiles, Mansell n’apparaissant que peu en GP et il faudra plusieurs années encore avant que le binome Mc Laren / Mercedes ne devienne une équipe qui gagne !

Voilà assurément une image qui colle à merveille à cette nouvelle saison 2015, alors que Mc Laren retrouve maintenant le motoriste Honda, s’offrant les services du champion du monde Fernando Alonso. L’hiver fut difficile avec quelques dizaines de tours alignés à peine et le forfait d’Alonso plus que probablement électrocuté durant les tests hivernaux. Dès lors, La MP4 durant de ce premier GP n’avait pas grand chose de mieux à offrir que la dernière place pour Jenson Button, et l’abandon avant même le départ de la course pour Kevin Magnussen.

La Sauber Ferrari 2015, tout en bleuA l’issue de ce premier GP, l’écurie championne du monde, Mercedes GP, domine la situation à plus d’une seconde du reste du plateau. Voilà qui annonce probablement un beau duel entre Hamilton et Rosberg, mais j’aurais préféré que d’autres équipes soient en mesure de déjà venir leur disputer la victoire. Avec au final seulement 15 monoplaces sur la ligne de départ, l’exigence de ce premier GP n’aura laissé que peu de pilotes à l’arrivée. Cela fait plaisir de voir Sebastian Vettel revigoré dans sa nouvelle Ferrari. Je suis content de revoir les Saubers en bonne forme, avec un tout jeune Felipe Nasr plutôt prometteur. Enfin, pour la Génération Y de l’équipe Toro Rosso : Max Verstappen (17 ans) et Carlos Sainz Jr (20 ans) auront honoré leur paternel en se montrant tout à fait dans le coup durant ce premier GP.

Pourtant pour un premier grand prix, on ne peu pas dire que la course ait été palpitante. Avec ses bientôt 6 ans, Charly a vu juste  : Ils ne se dépassent jamais ?” C’est vrai que c’est une critique qui perdure d’années en année : le manque de spectacle, le manque de dépassements. On triture les règlements dans tous les sens et au final, une équipe sort du lot et écrase la concurrence, et dans le peloton, on reste souvent frileux à tenter un dépassement, d’autant que mêmes les commissaires sont assez agressifs dans leurs pénalités à la moindre touchettes. Ajoutez à cela un plateau très réduit et des mécaniques fragiles car trop peu rodées à cause des limitations d’essais, et voilà une F1 franchement peu passionnante pour le profane !

Déjà absent des écrans belges (rien de programmé chez RTL ce weekend), le championnat de monoplace 100% électrique, la Formule E donne lui l’impression d’être bien plus amusant.
http://www.fiaformulae.com/en/video.aspx

 

Lire la suite Lire la suite

En route pour la saison 2013 de F1

En route pour la saison 2013 de F1

1993 - Michael Schumacher sur Benetton FordC’était il y a vingt ans, mon paternel me rapportait un petit article découpé dans le journal Le Soir affichant la liste des écuries et pilotes de la saison de F1 1993. J’avais déjà 15 ans à l’époque, pas encore un fan comme je le suis ensuite devenu, mais j’appréciais regarder le GP de Belgique avec lui,… et joueur à Formula One Grand Prix sur mon PC. J’étais jusque là fan de Nigel Mansell, mais je commençais à m’accroche à Michael Schumacher et sa Benetton au nez en l’air. Quoi qu’il en soit, je ne me serais pas plus attarder que cela à cette saison 1993, la première de l’écurie Sauber et des pilotes Rubens Barrichello et Eddie Irvine.

Nous voici donc 20 ans plus tard avec une nouvelle saison qui s’annonce plutôt intéressante. Nous avons la chance, petit belge de conserver les retransmissions à la RTBF, alors que nos voisins français devront maintenant passer sur chaine cryptée payante, triste nouvelle alors que la France retrouve cette saison pas moins de 4 pilotes français : Romain Grosjean chez Lotus Renault, Jean-Eric Vergne chez Toro Rosso Ferrari, Charles Picq chez Caterham Renault et Jules Bianchi chez Marussia Cosworth.

Les essaies hivernaux ne m’ont pas paru donner une tendance dans la hiérarchie. le champion du monde Sebastian Vettel et sa nouvelle Redbull Renault restant donc favori au départ, il devra compter sur un Fernando Alonso remonté à bloc chez Ferrari qui alignera cette année une monoplace bien plus jolie que les modèles aux nez cassés de la saison derrière.

Le plateau sera l’un des plus jeunes depuis la création du championnat du monde. Les essais de ce matin peuvent déjà donner un peu le temps… des Mc Laren en demi-teinte, des Williams Renault pas très en forme et les Mercedes GP de Nico Rosberg et Lewis Hamilton dans le sillage de Ferrari et Redbull…

Rendez-vous dimanche ! Gentlemen, let’s start your engine !

Lire la suite Lire la suite

Alonso, 10 ans plus tard ?

Alonso, 10 ans plus tard ?

Et si cette année était celle de Fernando Alonso ? Oh pas que ce soit mon favori, je reste en ce moment plus proche de Sebastian Vettel, Nico Rosberg et Robert Kubica,… même si je reste un brave Tiffosi !! Et puis cette année, nous avons ENFIN un pilote belge de retour, Jérome D’Ambrosio a pu décroché un contrat chez Virgin Cosworth,… Il aura la tâche difficile, il faut en rester conscient, puisque la nouvelle voiture  bien qu’une fois de plus entièrement conçue par simulation informatique, aura la lourde tâche cette année de ne pas terminer dernière…. Croyons-y !

Comme chaque année, j’aime me replonger dans les saisons précédentes. Il y a 10 ans, la saison 2001 s’annonçait un peu plus passionnante que la précédente ! Michaël Schumacher restait bien sur favori chez Ferrari après un sacre attendu chez les rouges depuis longtemps, Rubens Barrichello, lui espérait plus que probablement lui tenir tête le plus longtemps possible.

Chez Mc Laren Mercedes, le duo mi en place depuis 5 ans étaient fin prêt à reprendre son dû, j’étais à l’époque bien lui d’imaginer que le finlandais Mika Häkkinen participait alors à sa dernière saison de F1, au coté de David Coulthard.

Revenant dans le coup, l’écurie Williams BMW allait brillé cette année ! Ralf Schumacher y prenait de l’assurance, et l’arrivée du colombier Juan-Pablo Montoya allait apporter à la F1 un caractère bien trempé !

Oui, l’année 2001 apportait en réalité de grand champion au monde de la F1. Juan-Pablo Montoya suivait le chemin mi en place quelques années plus tôt par Jacques Villeneuve, arrivant en F1 par la grande porte après de nombreuses victoires remportées en Indycar, outre-atlantique ! Montoya aurait pu devenir champion, peut-être trop vite dégouté de sa saison chez Mc Laren par la suite ?

Chez Sauber Petronas, on avait clairement jouer la carte jeune ! Nick Heitfeld, après une saison difficile chez Prost Peugeot s’était tout de même ouvert les portes d’une écurie, encore un peu “Ferrari Bis”, il allait pouvoir montrer ce qu’il avait clairement dans le ventre, comme à l’époque où il dominait la F3000 ! A ses cotés, un nom venu de nul part, un finlandais dont la SuperLicence même paraissait douteuse, Kimi Raïkkonen commencerait donc la saison avec beaucoup de pression, puisque unanimement, la presse spécialisée présentait son arrivée comme très obscure ! Très rapidement, tout cela fut oublié, car Kimi ne pris pas longtemps à offrir de jolis points à l’écurie helvète, terminant dans le TOP 10 du championnat. Inutile de vous rappeler, que dès la saison suivante, il allait remplacer son compatriote Mika Häkkinen chez Mc Laren, s’offrir ses première victoires et âpres bataille avec le Kaiser, bataillant régulièrement pour le titre… Un titre qu’il finira par décrocher chez les rouges, avant de s’écarter, peut-être un tôt en World Rally Championship.

Jamais deux sans trois, dit-on !

En effet, cette année là encore, la petite écurie italienne avait choisi un jeune loup comme pilote, afin de lui offrir un tremplin en F1, l’espagnol Fernando Alonso, qui m’avait déjà impressionné lors du GP de F3000 de Spa Francorchamps, allait impressionné le paddock, malgré une monoplace impuissante. Repéré par Flavio Briatore, il passera ensuite comme pilote d’essai de l’écurie Benetton Renault, avant d’être pilote titulaire dès 2003, poursuivant par les deux titres de champion du monde chez Renault Sport…

Lire la suite Lire la suite

Après 4 courses…

Après 4 courses…

Bon, il faut bien admettre qu’avec les weekends chargés que j’ai, suivre le championnat F1, un œil sur Charly n’est pas toujours facile… Mais heureusement pour moi, il s’agissait ici en grande partie de GP matinaux…

En réalité, je suis assez étonné de la tournure prise par ce début de saison. Je m’attendais à un retour en grande forme de Schumi, sur une voiture Mercedes GP issue du génie de Ross Brawn… aux résultats narquois, Je m’attendais à un Vettel accumulant les points et à un Jenson Button, champion en titre, déjà oublié chez une équipe Mc Laren Mercedes vouée à Lewis Hamilton !

… Or donc, Jenson Button, qui il y a 10 ans faisait de brillant début en F1 chez Williams BMW aux cotés de Ralf Schumacher, se construit un très bon départ, avec 2 victoires tactiques, prenant l’ascendant sur un Lewis Hamilton en crise, agressif, et dont le pilotage est plus que limite !

La FIA a imposé cette année un nouveau barème de point, censé donner plus d’avantage à la victoire, or on constate qu’au championnat pilotes, la ponctualité est bien plus importante, puisque Nico Rosberg sur sa Mercedes GP pointe à la 2° place du classement provisoire, devant les deux autres vainqueurs de cette année : Sebastian Vettel (RedBull Renault) et Fernando Alonso (Ferrari)

Et Schum ? … Dans les pâquerettes Schum… Complètement AtSchumé par mon petit Rosberg qui est en permanence bien plus rapide… Je regrette vraiment de le voir tant à la peine, ternir l’éclat de ses titres… La Mercedes GP est loin d’être au niveau des Mc Laren, Ferrari et RedBull… Mais tout de même, Schum se bat pour 1 point, et cette année… 1 point, c’est la 10° place !

La saison semble se dessiner en un duel Mc Laren vs RedBull, ces dernières semblant être devant tous les autres, mais manquant de stratégie et surtout de fiabilité… La Mc Laren, avec son système F-Duck, le nouvel appendice bonus de cette saison, tire un avantage non négligeable en ligne droite…

Je suis sinon plutôt content de voir Robert Kubica en meilleur forme… J’ai même été très enthousiaste de la course du russe Petrov, cohéquipier de Kubica chez Renault… Je pensais de ce pilote qu’il n’avait pas sa place en F1, et il m’a vraiment démontré le contraire. J’apprécie également voir Sutil et Liuzzi jouer les points sur l’ex-Jordan devenue Force India Mercedes… Et je ne peux que regretter voir les 3 nouvelles écuries à près 7 secondes du leader…

Lire la suite Lire la suite

Schum or not ?

Schum or not ?

article_0_05E2B1F7000005DC_887_233x344.jpgJe ne m’étendrais pas sur la carrière de Michael Schumacher ! C’était mon champion, mon pilote favoris, même si l’on pourra lui trouver tous les défauts que l’on veut !! Vous aimez les joueurs du Standard ? Vous avez été fan de Patrick Bruel ??? Moi j’avais mon Schumi, et celui-ci s’était élégamment retiré du championnat du monde de F1 à la fin de la saison 2006, loupant de peu un dernier titre au profit de Fernando Alonso… Je lui écrivais alors quelques lignes à titre “d’au revoir”.

Entre temps, de nombreux nouveaux pilotes se sont faits leur place : Fernando Alonso bien sur, mais également Kimi Raïkkonen, Lewis Hamilton et Jenson Button… Mais pour beaucoup la question se posait : “Et si Schumi avait été encore là….” C’est sur qu’avec des Si, Esteban Tuero aurait été champion du monde sur sa Minardi,… mais voilà, depuis quelques mois un retour de Michael Schumacher est de plus en plus envisagé. Chaque semaines on en parle un peu plus… Les médias ont de nouveaux éléments qui feraient penser que…

Il faut tout de même bien avouer, qu’à la suite de l’accident de Felipe Massa, l’été dernier, Schumacher avait finalement annoncé qu’il remplacerait le brésilien, le temps de quelques courses sur la Ferrari…. Ce qui avait fait décoller les ventes d’entrée pour le GP de Valence et Spa Francorchamps,… Il avait dû finalement abandonné son projet, une douleur trop importante suite à un accident de moto… J’étais bien triste, d’autant que Luca Badoer et Giancarlo Fisichella ridiculisait leur fin de carrière en queue de peloton… Mais ainsi peut-être, Michaël Schumacher gardait intact l’éclat de sa carrière.

Lire la suite Lire la suite