Archives de
Étiquette : Be-Games

Souvenirs de novembre 2013

Souvenirs de novembre 2013

Charly lit un Boule & BillCJ, 30 novembre : Maldonado officiellement chez Lotus… va y avoir du grabuge sur les circuits !
CJ :Waouw… ce nouveau jeu de Square Enix (Bravely Default) a l’air vraiment superbe ! Mais pourquoi ne font-ils pas qqch de ce genre sur PS3 !?

CJ, 29 novembre : Bon, et bien je me suis inscrit pour suivre un MOOC au sujet plus que passionnant pour le début de l’année prochaine…
CJ : Installation de Pinnacle Studio 17.
CJ : L’équipe du Leader prend du galon… Bob Cramer dans une Lotus ! va y avoir de la tôle froissée en 2014.
CJ : Et bien, si vous avez aimé la musique électronique belge, l’époque new-beat, les belles années techno des années 90… je vous recommande chaudement de voir l’émission The Sound of Belgium qui est passée il y a un gros mois sur PlugTV !
CJ : Prise de sang pour Papa et Charly ce matin… il a été très courageux… moi je me retrouve avec un sparadrap dinosaure. Merci Assistant Charly

CJ, 28 novembre : les surprises du NET, il existe un morceau composé par Chicane (Saltwater, don’t give it up) et chanté par Adam Young (Owl City)
CJ : Yes, j’ai reçu ma Bible GameBoy version collector

Charly dans la voiture : Papa, pourquoi il y a des fusées dans le ciel ?
Papa : Des fusées !! Oouw, hé bien en fait c’est …
Charly : Ah attend, je dois aller sur mon Internet, maintenant je dois me concentrer…
Papa : :X

CJ : Pfuuuh 50 minutes de bouchons dont 30 minutes à l’arrêt complet ! Heureusement que j’ai mis à jour mon iPod sacrebleu !

CJ, 27 novembre : Et bien en toute honnête, l’iMac 27′ se montre très agréable pour faire du montage vidéo,… par contre je trouve que la qualité du son est franchement en retrait par rapport au 21′ sur lequel je travaillais avant. Le son n’est pas homogène, il est nasillard et avec un gros boost dans les basses fréquences…
CJ : Petit à petit on nous verrouille tout ce qui a rendu ces dix dernières années une ouverture à Internet et la culture… La technologie aux services de tous devient la technologie aux services des majors…. Le futur ne m’inspire vraiment pas

CJ, 26 novembre : Relic Runners, un titre de chez Day of Wonders qui a l’air assez attirant.
CJ : Deux extensions sympas découvertes pour SmallWorld Realms propose de transposer le jeu non plus sur un plan de jeu fixe, mais sur un plan de jeu modulable construit à base de tuile ! … et moi j’aime bien les tuiles

CJ, 25 novembre : “Aufait Pitu, c’est quoi une sauvegarde ? Je suis petit, alors je ne sais pas ce que c’est…” Ooh comment en quelques secondes sentir que ce Zelda va me rappeler les bons moments passés il y a vingt ans sur Link’s Awakening

Le matin, au levé…
Papa : Alors Alice, on va aller boire le bibi.
Alice : Non
Papa : Noooon !? On va faire quoi alors ?
Alice : Jooooouuuuuuueeeeeeer !
Papa : Aaah jouer à quoi ?
Alice : Poussette !!!!

 

Lire la suite Lire la suite

F1 2013 : Prends garde Vettel, me voilà !

F1 2013 : Prends garde Vettel, me voilà !

Le verdict est tombé lors de la dernière course, au soleil tombant d’Abu Dabhi, Sebastian Vettel a été sacré pour la 4° fois consécutive champion du monde de Formule Un. Âgé d’à peine 26 ans, Baby Schumi affole les statistiques avec 37 victoires en 6 saisons complètes.

Il est d’ailleurs bien possible que depuis votre canapé, vous en avez assez de cette insolente domination ? Moi-même, grand fan du jeune allemand depuis ses débuts chez Toro Rosso, je me dis par moments : « Mais pourquoi ne va-t-il pas prouver à tous qu’il peut être champion du monde sur une autre voiture que la RedBull, indéniablement la meilleure de toutes ? »

Alors que la fin de la saison approche, F1 2013 débarque dans les magasins et donne à tous les fans la possibilité d’aller se mesurer au champion du monde, et qui sait de lui chiper son titre !

L’histoire raconte que mon père avait accroché au-dessus de mon lit de bébé une reproduction fidèle du circuit de Spa Francorchamps. Ce qui est certain, c’est qu’il aura su me transmettre sa passion pour la Formule Un. Je me souviens de quelques courses dans les années 80, dont une où Alain Prost avait perdu sa roue alors qu’il était en tête, même si à l’époque, j’aurais préféré avoir droit à mon épisode des Mystérieuses Cités d’Or. Je me souviens aussi avoir été fervent supporter de Nigel Mansell jusqu’au jour où ce dernier fut ridiculisé par un jeune pilote à Spa… c’était Michaël Schumacher, et j’allais alors devenir un inconditionnel de Schumi ! Je me souviens surtout de ce tragique dimanche où j’ai vu la dernière course d’Ayrton Senna… C’est depuis lors que je suis devenu un vrai Fan de F1, qui se lève à 4h30 du matin pour être certain de ne pas louper le début de la saison lors du grand-prix d’Australie, qui achète sa revue mensuelle et connaît par cœur les pilotes de chaque saison !

F1GP - PC MS-DOS (Microprose)
F1GP – PC MS-DOS (Microprose)

Alors, bien évidemment, j’ai rêvé d’être pilote de course et les jeux vidéo m’ont bien aidé à entretenir ce rêve. Pole Position et Pit Stop sur mon Commodore 64 puis Grand Prix Circuit et  bien sûr la série Formula One Grand Prix de Goef Crammond sur PC. Sans vous mentir j’ai probablement dû faire plus de 50 saisons complètes en mode 100% race sur les 4 éditions de de F1GP qui fut pour moi la référence en jeu de F1. Tous ceux auxquels j’ai joués par la suite n’auront pu lui arriver à la cheville…. sauf peut-être F1 2013 !

Pourtant sur console, je n’avais jamais vraiment été emballé par les jeux de F1 que j’ai eus entre les mains, que ce soit sur les précédentes générations ou sur la PS3. Il me faut cependant vous confier que le dernier testé était F1 2010, le premier essai nextgen de Codemasters avec cette licence abandonnée à l’époque depuis 3 ans. Le studio britannique  présente donc en cette fin d’année leur 4° édition de la série, et vous comprendrez donc que je ne chercherai pas à vous annoncer ce qui est mieux ou moins bien dans cette version 2013 que dans les précédentes mais bien à la mesurer à « ma référence » F1GP.

Lire la suite Lire la suite

Pacman Syndrome : On garde à l’oeil…

Pacman Syndrome : On garde à l’oeil…

Nintendo 2DS
Nintendo Wii Mini
Nintendo Wii Mini

2013 approche de son point d’orgue et c’est un peu l’occasion de faire le point sur les titres que je garde à l’oeil. Si pour l’instant, je prends plaisir à découvrir mes premiers jeux 3DS alors que Nintendo vient tout juste de nous annoncer la sortie d’une version sans 3D de sa console, mieux adapté aux plus jeunes et testée chez Be-Games. Pas encore tout à fait en fin de vie, la Wii s’est décliné en mode ‘Mini’ pour un tarif de 99€. A ce tarif, pas réseau, donc pas de WiiWare ni de jeux rétro.

Pendant que j’attends toujours avec impatience l’arrivée du nouveau Zelda sur la 3DS, Nintendo vient tout juste de nous annoncer un nouveau jeux sur cette console dédié à Kirby.

Tout lifté et coloré de partout, le jeu, dont on ignore encore la date de sortie, devrait néanmoins débouler courant 2014. Le personnage sera comme toujours capable d’absober différent pouvoirs au cours des niveaux. Dans la première bande-annonce ci-dessous, on peut voir Kirby porter son fameux bonnet de Link pour utiliser une épée, ou encore une corne de scarabée pour tout défoncer sur son passage. (A lire sur JeuxVideo.com)

Si l’on reste chez Nintendo, les nouveautés à venir sur la WiiU sont allechantes : Yoshi, Donkey Kong et Mario Kart seront de la partie l’année prochaine, comme on pouvait l’apprendre durant l’E³.

Sur les autres plate-forme, j’ai tout de même vu quelques autres projets intéressants. J’étais notamment plutôt emballé par le remake du jeu Flashback des années 90. Mais la démo sur PS3, mais ensuite plutôt refroidi.

Zoo Tycoon - Xbox One
Zoo Tycoon – Xbox One

Je garde également un œil sur d’autres titres. Le retour de la licence Zoo Tycoon, pour l’heure exclusif à la nouvelle Xbox One, un Lemmins Touch pour PSVita, Day of the Tentacle qui pourrait bénéficier lui aussi d’un remake HD comme ce fut le cas pour Grim Fandango et enfin Rayman de retour sur iPad dans Rayman Fiesta Run.

Selon ses développeurs, Zoo Tycoon sur Xbox One reprendra les éléments de base du premier épisode tout en y ajoutant quelques principes généraux. On se retrouve donc avec un concept simple : il faut construire un parc animalier puis y placer des animaux dont il convient de s’occuper convenablement. Ceux-ci génèrent des recettes qui doivent ensuite être réinvesties afin de s’offrir des installations toujours plus sophistiquées ainsi que de nouveaux animaux. Sur cela, les petits gars de chez Frontier entendent appliquer un concept de grandeur. Mais qu’entendent-ils par là ? Eh bien tout d’abord, la dimension de l’aire de jeu a été revue nettement à la hausse. Les parcs peuvent désormais s’étendre sur 4 km² et contenir plusieurs milliers d’animaux. Une centaine d’espèces est d’ailleurs à prévoir, ce qui constitue une grosse augmentation par rapport aux opus précédents. Notez toutefois qu’il n’a pas été fait mention d’espèces aquatiques pour l’instant. Des DLC sont-ils déjà à prévoir ? (Un article à lire sur JeuxVideo.com)

Alors que j’attends toujours de pouvoir découvrir FEZ sur ma PS3 dont mon frère me parle tant, le projet de suite a été abandonné par son auteur… pour de tristes raisons !

Fez II annulé
Fez II annulé

C’est une étrange histoire que celle qui a scellé le sort de Fez II. Phil Fish, le bouillant créateur du jeu d’origine, a effectivement annoncé l’annulation de cette suite très attendue (le premier jeu nous avait séduit, comme beaucoup). Le développeur a posté sur son compte Twitter (désactivé depuis) un message acrimonieux : « Fez II est annulé. Je prends l’argent et je me casse ». Il poursuit : « Ce n’est pas le résultat d’une seule chose, mais la fin d’une longue et sanglante campagne. Vous avez gagné ». (A lire dans le Journal du Geek)

Je terminerais avec la bande annonce de Sacrilegium, un titre suprise présenté lors de la GameCom qui semble rentrer dans la case “Survival Horror” avec un petit gout de vampire ?

 

Hommage à Hiroshi Yamauchi

Hommage à Hiroshi Yamauchi

Si vous suivez un peu, vous savez que depuis 2011 j’écris des chroniques sur le site de jeux-vidéo belge à l’aura grandissant : Be-Games. Suite à l’annonce du décès de monsieur Hiroshi Yamauchi, grand nom de l’histoire de Nintendo, j’ai eu envie d’écrire quelques lignes à son sujet, essentiellement pour démêler les infos souvent erronées annoncées dans la presse ! Je vous invite à y lire mon article : Hiroshi Yamauchi, un peu de PlayHistoire.

Mr Tanaka, compositeurs de nombreux titres Nintendo a choisi lui aussi de rendre hommage à ce grand monsieur en musique !

Lire la suite Lire la suite

Les Giana Sisters dans mon salon !

Les Giana Sisters dans mon salon !

Bon alors, qui ne connait pas les Giana Sisters !? Non, il ne s’agit pas de mes deux petites jumelles, notez-que cela aurait été évidemment assez comique si je les avais appelées Giana et Maria. La série Giana Sisters doit évidemment parler à tous bons joueurs sur Micro Ordinateur de la fin des années 80. Imaginez donc, alors que depuis plusieurs mois, je rêvais moi aussi de pouvoir jouer à Super Mario Bros sur ma télévision, j’allais découvrir une disquette qui allait changer ma vie : The Greatest Giana Sister se présentant à l’époque comme un clone de Super Mario Bros pour Commodore 64. Giana Sister sur Commodore 64Pendant de longues années, Giana Sister est resté pour moi la référence en jeu de plate-forme et s’il fallait un jour m’annoncer une bonne nouvelle vidéo-ludique c’était bien le retour des sœurs Giana… Chose d’ailleurs qui fût faites en 2009 sur la petite Nintendo DS. Graphiquement réussi, l’épisode portable manquait toutefois de challenge pour un amateur de jeux de plate-forme. D’autant que les premières aventures étaient d’un niveau à mon avis plus corsé que le premier Mario.

Alors, vous me demanderez pourquoi diable le fan de Giana Sisters que je suis ne se met à jouer que maintenant au nouvel épisode Twisted Dream, alors que le jeu est disponible sur PC depuis près de 8 mois. C’est vrai, c’est une bonne question ! D’autant que j’ai suivi avec un intérêt extrême la réalisation du projet lancé sur KickStarter et que j’ai régulièrement envisagé d’y contribuer histoire de bénéficier de quelques goodies collector, comme par exemple le CD de la bande son ! La vérité est que c’est dans mon salon que je peux m’octroyer du temps pour jouer. Papa Gamer de 35 ans, je n’ai plus de PC pour jouer, j’ai donc attendu, prier et attendu l’arrivée des Frangines sur ma Playstation 3 !

giana-sisters-twisted-dreams loading timeC’est donc le cœur battant qu’après avoir téléchargé pas moins de 1,5go de données, je lance le jeu… Chargement un peu longuet pour arriver sur l’écran de démarrage du jeu,… sans musique. Une mini animation, puis enfin un peu de musique et zoupla me voilà déjà dans le premier niveau. Ce n’est pas que je ne sois pas pressé de découvrir enfin ce Giana Sisters, mais tout de même j’aurais voulu me sentir déjà dans l’ambiance dès le début… Avec l’adrénaline des premières notes. Sur ce coup-là Black Forest Games me laisse un peu sur ma faim. D’autant que coté mise en situation, l’histoire est bien maigre. D’accord, Giana c’est Giana… Elle doit retrouver sa sœur attrapée dans le vortex d’un diamant magique, c’est grosso modo le même topo que pour l’épisode sur la portable de Nintendo… mais tout de même, je n’aurais pas été contre une petite cinématique, un truc en animation ou que sais-je pour me faire vibrer… Je me retrouve juste au bout d’une prise en main rapide de mon personnage devant un gros monstre qui englouti ma sœur avant de continuer l’aventure. Mwoui… un peu déçu de la mise en bouche !

Giana Sisters Twisted Dreams - C'est beau !D’un autre côté, graphiquement, c’est franchement beau ! L’animation visuelle de tout l’univers du jeu lorsque l’on passe du monde “cool” au monde “punk” est vraiment bien réussie et fluide. Dès le début de l’aventure Giana dispose de plusieurs compétences, sauter, casser des blocs, faire des dashs enflammés, double saut, ralentir sa chute… la prise en main de tout cela est assez rapide et surtout pas trop guidée. C’est vraiment intuitif et on s’amuse tout de suite…

Ceci dit, au bout d’un ou deux niveaux, je me pose tout de même la question suivante : Pourquoi avoir tous ces pouvoirs directement accessibles ? Cela n’aurait-il pas été plus intéressant d’en disposer petit à petit ? Évidemment, les niveaux sont construits pour devoir jongler avec tout cela,… mais la question mérite réflexion ? Quoi qu’il en soit, les niveaux sont très sympas à parcourir au début de l’aventure et l’on sent le niveau du jeu plus proche de l’épisode sur Commodore 64 et Amiga. Il faudra assez vite réfléchir un peu pour arriver au bout des niveaux.

Lire la suite Lire la suite