Archives de
Étiquette : BD

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Papa, j’aimerais bien lire la suite…

Des livres à la maison, il y a en beaucoup ! Il y eu un temps où je passais beaucoup plus de temps d’ailleurs à lire des histoires aux enfants et depuis déjà longtemps, j’essaie de trouver avec notre grand Charly un livre auquel il accrocherait jusqu’au bout. Il apprécie d’ailleurs lire des livres jeunesses illustrés, mais jusqu’ici j’avais un peu de mal à le faire évoluer à quelques choses de plus “grand”. Il a bien accroché à quelques unes des BDs que je lui ai fait découvrir et plus spécifiquement Lucky Luke, Marsupilami ou plus récemment Mélusine, mais sans vraiment être accroc. J’ai entamé avec lui divers romans amusants comme “Danger, Robot rangeur” chez J’aime lire  ou Le Petit Prince et l’Histoire sans Fin…

Il y a quelques mois, il avait commencé à se plonger seul dans le roman “Frigiel et Fluffy“. L’aventure se passant dans un univers Minecraft qu’il apprécie tout particulièrement a évidemment, comme je l’avais espéré donné gout à se replonger dans l’aventure… puis petit à petit, le livre a fini pour se perdre sur son bureau.

Là où “La Cabane à 13 étages” s’est faite dévorée en quelques jours ! Je me souviens avoir vu la couverture de ce roman chaudement recommandé pour les enfants de l’âge de Charly et m’être dit que c’était typiquement le genre d’univers que Charly aimerait inventer dans sa tête… une cabane géante dans les arbres !

Bon hormis cela, je n’avais pas vraiment d’idée de ce que contenait ce roman.

– “Je l’ai presque fini” m’avait-il répondu…

– “Et cela parle de quoi”

– “Alors, ils ont fabriqué des molécules qui se sont transformées en sirène. Le copain de Andy en est tombé amoureux, mais Andy pensait que c’était un monstre… Et c’était vraiment devenu un monstre… et puis après il y avait un endroit où il y avait des singes partout…”

Ben dit donc, ça à l’air complètement dingue ce truc…. en feuilletant le roman, je vois que cela se mélange entre roman, strip BD et illustration dans un style très modernes ! Bref, il a accroché et cela me fait vraiment plaisir !

– “Papa, j’aimerais bien lire la cabane aux 26 étages, et puis au 52 étages…”

Ludo, inspecteur Castard et Barbaza, précurseurs de Petit Poilu

Ludo, inspecteur Castard et Barbaza, précurseurs de Petit Poilu

Voici les vacances de Pâques qui démarrent, et je me suis dit que je prendrais un peu de temps pour lire mes nombreuses BDs en retard. Alors que je surveillais les enfants qui jouaient dans la chambre de Charly, j’ai mis la main sur le 2° tome de la série Ludo que je lui avais trouvé en brocante il y a quelques années.

Découverte à un mauvais âge, (j’avais déjà 20 ans), les premier album de Ludo se montraient pourtant très sympathiques. Mélangeant l’histoire d’un petit garçon à travers la lecture de son “Castard Magasine”, une série BD à l’intérieur de la BD. Ce mélange de narration qui d’une certaine manière s’entremêle était original à l’époque et reste une approche intéressante aujourd’hui. Graphiquement, Ludo osait quelque chose de différent face à la suprématie “Petit Spirou”, “Kid Paddle” ou encore l’arrivée du héros de Zep. La relecture de cet album m’avait d’ailleurs donné envie de découvrir les autres aventures de Ludo…

Ces donc sur le tome 2 que je me suis arrêté aujourd’hui de cette série oubliée ? Après la lecture de celui-ci, je me suis souvenu que c’était au travers de ce 2° tome “Tubes d’aventure” que j’avais découvert les aventures de Ludo à la fin des années 90 dans le magasine de Spirou. C’est d’ailleurs avec surprise que je fais aujourd’hui le lien avec l’illustrateur de Ludo, Pierre Bailly qui dessine aujourd’hui les aventures du héros préféré des enfants : Petit Poilu !

Dans ce second tome de Ludo nous invite à rencontrer pour la première fois de ses aventures, des êtres “magiques”, les Barbaza, qui emmèneront le petit garçon et sa BD de l’inspecteur Castard à résoudre une nouvelle enquête, de quoi offrir un petit soupçon de magie supplémentaire au premier tome qui posait avec réussite l’univers de Ludo. Avec l’arrivée des Barbaza, on découvre donc des personnages étranges qui font inévitablement penser, une fois le lien établi, à la patte graphique du Petit Poilu !

Petit Poilu, la BD préférée d'Alice.
Petit Poilu, la BD préférée d’Alice.
Besoin d’un petit coup de boost

Besoin d’un petit coup de boost

Bzzz, l’hiver est déjà trop long. J’ai grand besoin que le soleil brille, que les bourgeons se montrent et journées s’allongent. Bref, d’un bon coup de jus pour relancer les machines. En ce moment, le travail ne manque pas et la fatigue, fin de journée fait que je m’effondre bien souvent dans mon fauteuil. Gardant un oeil sur un petite série… au mieux. Je n’ai pas encore vraiment eu le temps de me plonger dans mes nouvelles lectures, de découvrir en profondeur les derniers jeux achetés et reçus… Je me cantonne aux tables de multiplications, amis de 1000 et autres dictées… Brrr, février est loin d’être un mois que j’apprécie, mais heureusement, il est court, nous voici déjà en mars.

Quand je me pose sur mon ordinateur, je n’ai plus autant l’envie qu’avant de commencer à débattre du dernier film vu au cinéma ou de mon sentiment sur la découverte de l’univers de Rime aux côtés du frangin. Il faut bien admettre que les réseaux sociaux me donnent de plus en plus l’impression d’être seul noyer dans le flot du monde ! Ici, je passe, je laisse une trace pour le lecteur perdu… qui plus que probablement sera moi dans quelques années. Je pourrais alors me souvenir de ce petit weekend enneigé alors que les premières couleurs du jardin montraient le bout de leur nez, d’une chouette balade dans les bois avec Papou ou de notre petit trip à Bruxelles en train pour faire découvrir la magie de Disney On Ice à Alice et Juliette.

Les enquêtes d’Enola Jones

Les enquêtes d’Enola Jones

Dans un graphisme accrocheur, rosé et tout en douceur, on dirait la BD Enola Holmes réalisée en aquarelle ! Très vite, on sent une influence plus que probable avec les carnets de Cerise et une volonté de s’approcher un peu plus encore des enquêtes du siècle dernier… Sans réel surprise, on apprendra bien vite qu’Enola est la jeune soeur du grand Sherlock Holmes et elle aussi à des mystères à résoudre, la disparition soudaine de sa mère…

Si dans un premier temps j’étais resté un peu disant de l’histoire que je trouvais un peu prévisible, la seconde moitié de ce premier tome m’a mieux plu… On se sent vraiment à la fin du 19° siècle, avec parfois quelques petites influences me rappellent les brigands des aventures de Tintin,… le premier épisode se termine avec le carnet de d’enquête d’Enola y expliquant toutes les compétences qu’elle a acquise… mais aussi quelques informations supplémentaires dans le dénouement de son enquête… Bref me voilà bien curieux de connaitre la suite !

Les vacances sont terminées…

Les vacances sont terminées…

Voici deux semaines de congés terminées, deux semaines bien remplies entre les fêtes, activités avec les enfants, rangement… bref de quoi être fin prêt pour entamer sur le bon pied l’année 2017.

L’une des premières activités des vacances, juste avant le réveillon de Noël avait été de réaliser une grande fresque en peinture que nous avons accrochées à la mezzanine. Coté organisation dans la maison, nous avons également été faire le tour de la Wallonie afin de récupérer divers articles vintage pour mettre en place un “coin” déguisement en haut. Ce qui allait permettre d’optimiser les rangements en bas. De l’espace supplémentaire dans la chambre de Charly pour déplacer les Micro Machines et faire un peu d’air dans les armoires. Christel et madame ont également déplacer plein de chose dans la maison, me permettant de sortir un peu plus de BD de leur sombres armoires…

Entre les fêtes et les cadeaux de Noël, j’ai pu donner quelques leçon de Super Mario Kart aux enfants afin de pouvoir se mesurer à Papy pour le réveillon de nouvel an ! Mais nous avons également joué à plusieurs jeux de société. Un belle soirée à Dixit lors du réveillon de Noël, un jeu que Charly a particulièrement apprécié, mais également la découverte de Noé que nous avions depuis un moment dans les armoires.

Enfin, les vacances ne seraient pas les vacances si nous n’avions pas tenté de construire une immense ville en LEGO !

Quoi qu’il en soit, deux semaines enfermés… ça commence à faire long, il est grand temps que toute cette tribu retourne à l’école : )