Archives de
Étiquette : auto-focus

Prise en main du Nikon Z6II et problématique MAC

Prise en main du Nikon Z6II et problématique MAC

Avec près de 15 années dans la photo, nous arrivons à un moment critique d’achat d’un nouveau boitier photo. Vous l’aurez déjà lu sur ce blog, je garde toujours un oeil sur les nouveaux boitiers afin de ne pas rendre ce moment trop difficile à prendre et l’année dernière j’analysais déjà le nouveau Nikon D780, le D850, les modèles hybrides de Sony dans la gamme Alpha7 et les nouveaux Z6 et Z7 de Nikon.

Après quelques nouvelles mise à jour de mes recherches, et la comparaison entre le Z6II et le Z7II, nous faisions le pas de passer du Reflex numérique à la technologie hybride avec le Nikon Z6II, Nikon proposant de très agressives offres de prix en ce moment !

Nikon Z6 II vs Z7 II - Photographylife.com
Nikon Z6 II vs Z7 II – Photographylife.com

À moins que vous n’ayez vraiment besoin de la résolution supplémentaire du Z7 II, le Nikon Z6 II est clairement un meilleur choix pour la plupart des photographes. Il est nettement moins cher, a de meilleures capacités de mise au point automatique et de prise de vue en continu, une grande mémoire tampon qui s’adapte à plus d’images (puisque les fichiers sont plus petits) et il fonctionne mieux dans des situations de faible luminosité. Gardez à l’esprit que 24 MP est un résolution idéal pour la plupart des types de photographie, y compris la photographie de portrait, de mariage, de voyage et d’événement, donc si vous photographiez principalement dans ces genres, optez pour le Z6 II et ne regardez pas en arrière. Si vous avez 1 000 € de plus qui traînent, placez-le vers un excellent objectif Nikon Z prime comme le Z 50mm f/1.8 S. Cependant, si vous trouvez que 24 MP est limité pour les impressions plus grandes ou le travail demandé par vos clients, le Z7 II sera un excellent choix.  (Un article à lire en anglais sur Photographylife.com)

Prise en main du Nikon Z6II

Le Nikon Z6II monté de son 24-70 2.8 Z en main
Le Nikon Z6II monté de son 24-70 2.8 Z en main

Dès sa prise en main, le Z6II, ici équipé de son objectif 24-70 2.8 en monture Z fait impression. Plus compact que les reflex de la marque, l’hybride Full Frame de Nikon est également plus léger tout en proposant des objectifs dédiés plus large, donc laissant entrer plus de lumière.

L’autre force de ce boitier, un auto-focus hyper intelligent de près de 270 points d’analyse, contre les 51 pour mes anciens boitiers. Clairement, on se trouve ici dans une approche assez différente, à l’image de que Sony propose déjà depuis un moment avec sa ligne Alpha7. Cela demande un peu de changement dans les habitudes, d’autant que l’on ne trouve plus de bouton pour switcher rapidement d’une mise au point AF-S, AF-C ou manuelle ainsi que l’option 51 points ou point centrale. Il faudra probablement jongler entre la détection de visage, d’animaux ou le mode multipoint. Spontanément, j’ai eu eu peu de mal à trouver le raccourci prévu à cet effet, caché entre la poignée et l’objectif….

Plus qu’à tester le résultat des photos ?

Arf, les fichiers ne sont pas reconnus sur le MAC !

Lire la suite Lire la suite

Surprise, Nikon présente son D780

Surprise, Nikon présente son D780

C’est une petite surprise pour la rentrée, je découvre que Nikon vient d’annoncer la sortie d’un Nikon D780 lors du CES 2020, un nouveau boitier qui sera disponible dès la fin janvier.

Le nouveau Nikon D780
Le nouveau Nikon D780

De fait, jusqu’ici, j’étais toujours au courant des nouveautés à venir du constructeur d’appareils photo japonnais grâce à mes divers outils de veille, mais je souffre depuis l’année dernière d’une part d’un manque de temps, mais surtout de la disparition d’outils efficaces. Bref, je n’ai donc pas été avertis des informations qui auraient pu émaner du site Nikon Rumours ou Site Geek.

Or, la sortie de ce nouveau boitier full-frame profesionnel m’intéresse tout particulièrement ! En effet, j’attends depuis près de 7 ans un boitier digne du Nikon D700. Si aujourd’hui, le D700 ne peut plus rivaliser avec ces successeurs que furent les D600, D610, D750, D800, D810 ou le plus récent D850, aucun d’eux n’ont pu se positionner comme l’arme parfaite ! D6xx et D750 m’ont toujours donné l’impression d’être bridés, devant faire trop de concessions. En contre partie les D800 et D810 étaient moins performant en basse lumière et équipé d’un capteur imposant rendant la taille des fichiers énormes. En 2014, j’avais analysé le marché qui accueillait alors le D800, le D4 et le DF. Seul le D4 faisait mieux sur les critères qui m’importaient, mais à un tarif de près du double du prix du Nikon D700.

Comparaison des mes boitiers sur DXOMark
Comparaison des mes boitiers sur DXOMark

Au printemps dernier, je m’étais arrêté sur le Nikon D850. Ce dernier était annoncé avoir amélioré sa gestion des basses lumières (comparativement au D810), mais avec un capteur de 45MP et un tarif à plus de 3500€, on ne peut pas parler de véritable remplaçant du D700.

Lire la suite Lire la suite

Fan de ma Caméra

Fan de ma Caméra

Teaser : Mariage Isabelle & Patrick from cyborgjeff on Vimeo.

Hé oui, j’ai cette année bien moins de temps qu’avant pour vous raconter tout ce qui me passe par la tête…. 3 enfants, c’est un boulot de plus à tenir !
Alors, rendez-vous compte, en décembre dernier, je tentais l’aventure d’abandonner ma caméra d’épaule (Sony HD-1000) pour la “petite” Sony VG-20 comme nouvelle arme durant mes reportage mariage. Il aura évidemment fallu attendre le début de la saison 2012 afin de réellement la mettre à l’épreuve. J’envisageais d’ailleurs mon premier mariage en mode “mixte” avec certains moments encore avec ma Sony HD-1000.

Mais ma VG20 aura rapidement fait de me conforter dans mon choix. Cette dernière est en réalité une déclinaison dans un boitier au forme d’un caméscope de l’appareil photo hybride Sony NEX série 5. La VG20 se présente donc comme une caméra à objectif interchangeable. L’objectif 18-200 3.5 – 5.6 permet déjà de s’offrir de magnifiques images où le sujet se détache de l’arrière plan. Avec l’objectif 50mm 1.8, les possibilités de plans artistiques sont évidemment impressionnantes, loin devant ma HD-1000 ou même une caméra professionnel tel que la Sony Z5. Avec des objectifs offrants de tels ouvertures et son capteur CMOS Exmor, les prises en basse lumière sont beaucoup plus lumineuses que tout ce que j’ai pu faire jusqu’ici !

Lire la suite Lire la suite

Des photos pro en poche, le Fuji X100 ?

Des photos pro en poche, le Fuji X100 ?

Je vous en parlais il y a quelques semaines, durant les vacances d’été, une réflexion se démarquait ! Trouver une solution moins encombrante que mon Nikon D700 pour photographier certains évènements. A titre d’exemple, partir visiter Paris en famille tout en pouvant vous offrir un reportage photo de qualité, fut très éprouvant. Même monté d’un objectif fixe 35mm, l’appareil autour du coup en portant les enfants… Pfiuuuh. Si bien qu’au bout d’un moment, celui est resté dans le sac à dos.

Après réflexion autour du marché des appareils photos de qualité et peu encombrant. Hésitant essentiellement entre une solution autour du Sony NEX 5 ou 7 et du Fuji X100, j’ai finalement choisi le Fuji pour son aspect plus compact qu’un NEX + objectif.

Équipé d’un excellent capteur, digne de nombreux Reflex moyen de gamme et d’un objectif fixe équivalent 35mm ouvrant à F2, le Fuji X100 se montre sur papier, comme une excellente alternative au D700 en mode light. Sur le net une série de critiques sont apportées à cet appareil : Autonomie, vitesse d’allumage, manque de précision du viseur, compliqué à l’utilisation… Après un gros mois, voici mon sentiment sur ce Fuji X100.

Esthétiquement, personne ne niera qu’il a un très joli look rétro, mais ce n’est évidemment pas l’élément déterminant du choix d’un appareil. Par exemple, bien pratique pour protéger l’appareil la housse en cuir doit par exemple être déclipsée chaque fois que l’on veut vider la carte mémoire ou changer la batterie… le bouchon de l’objectif feutré à tendance à conserver les poussière, pas si génial…

De manière générale, il y a de bonnes et moins bonnes choses sur ce X100. Après un moment pour bien comprendre des différents modes (viseur optique/numérique ou sur écran), j’ai finalement compris que quoi qu’il arrive, je dois jongler entre le mode viseur optique et le mode macro qui impose un viseur numérique et une certaine latence, si je souhaite faire des photos de portrait. Les collimateurs AF de mise au point sont très peu nombreux, du coup l’auto-focus fait trop souvent le point sur un élément qui n’est pas le sujet voulu (pas de détection de visage visiblement). Au final, c’est en mode de sélection de collimateurs que j’obtiens les résultats les plus intéressants, et il faudra prendre garde qu’entre l’aperçu du viseur optique et le résultat le cadrage est sensiblement différent.

Les résultats en mode automatique sont assez moyens, mais ce n’était pas mon intérêt justement. Ceci dit, il est nécessaire pour chaque scènes de travailler en mode full manuel, choisir son ouverture, vitesse et ISO. De ce fait, prendre une photo manque fortement de spontanéité, surtout face à la rapidité d’action du D700. C’est pour moi le plus gros désavantage. Lorsque je souhaite prendre un sujet en mouvement, un enfant par exemple, avec un auto-focus peu précis et le mode viseur numérique (pour le mode macro) très peu réactif,.. il est bien souvent trop tard, et il faut régulièrement faire plusieurs shoots pour avoir une chouette photo !

Coté qualité de photo, les clichés sont en dessous de ce que peu faire le D700 avec l’excellent 35mm 1.4. Ceci dit, je trouve malgré tout le résultat de bonne qualité pour un appareil de cette taille. Il gère très bien les basses lumière (montée en ISO jusqu’à 6400 et ouverture à 2, c’est du tout bon !). Le piqué est un peu mou si l’on reste à F2, mais à 2,8 c’est déjà mieux. Je trouve tout de même les photos de type paysage encore trop flat à 2,8.

Le mode vidéo ne semble pas gérer la mise au point et est donc anecdotique (ou je ne l’ai pas encore compris), Par contre coté encombrement, c’est tip top…

Est-ce qu’un Nex 5 ou 7 plus encombrant donnerait meilleure satisfaction ? Est-ce que le Nikon V1 et son capteur bien plus basique aurait été bon également ? Difficile à dire…

En tout cas, il demande de pouvoir jongler avec les réglages et de comprendre à quoi il serve… comme à l’ancienne,…

Moi je l’aime bien, parfois un chouilla frustrant et dommage pour le mode video…

Mon réel regret c’est qu’il faut l’enlever de sa housse pour ouvrir la trappe et prendre la carte mémoire pour décharger les photos… s’il pouvait les balancer sur mon Dropbox comme mon Smartphone, cela aurait été génial :) :) :)

Voilà pour mes premières impressions

Encore trop tôt !

Encore trop tôt !

Vous le savez, depuis quelques années je me suis professionnalisé dans le reportage vidéo de mariage (entre autre) ! La saison 2010 touche à sa fin, et c’est un peu le moment pour moi pour faire le point sur mon équipement. Depuis 2008, je travaille avec une caméra Sony HD-1000, assez pratique pour le style de reportage que je réalise. Elle est plutôt légère, ergonomique, 16/9, HD, et me permet déjà de réaliser du très bon travail dont je suis très fier ! Mais artistiquement, j’en voudrais un peu plus… Je ne regarde plus la TV de la même manière, des émissions comme l’Amour est dans les prés, je le décortique en plan, scène, et je réfléchis à comment l’équipent de tournage à fonctionner… J’analyse le montage, les effets Magic Bullet choisi… De plus, depuis que coté photos nous nous sommes équipés de deux Nikon D700, j’ai vraiment l’envie de passer à un cran supérieur en qualité de plans réalisé en vidéo également, des plans où je peux jouer sur la profondeur de champs !

Jusqu’ici, ce genre de caméra était franchement hors budget pour moi… Mais je suis depuis quelques temps le concept de la captation vidéo depuis un boitier Canon EOS5D Mark II. Il existe des tas de références sur le net à ce sujet, certaines séries TV sont d’ailleurs tournées avec ce dernier, mais je m’arrêterais tout particulièrement sur le travail de Jesse Tarnoff qui lui aussi réalise des reportages de photos de mariages aux USA, rendez-vous si vous le souhaitez sur Sandboxlove. Oui, le résultat est saisissant, et clairement d’un niveau que j’aimerais approcher.

Charlie + Morgan “This Tree is Home” from Sandbox Love on Vimeo.

http://www.blognico.com/le-canon-eos-5d-mark-ii-en-conJ’ai donc investigué la question ! En effet, l’EOS5D MarkII est une alternative devenue réputée aux caméra semi-pro actuelle ! Disposant d’un capteur Full Frame, elle propose une qualité d’image en environnement sombre incroyable, face au capteur, même triple CMOS, l’inquiétude d’un besoin de disposer d’une torche, comme je le fais actuellement avec ma HD-1000 n’a donc pas lieu d’être ! La qualité du son demande évidemment un micro externe, une solution existe évidemment pour cela. Enfin, l’utilisation d’un boitier reflex permet de pouvoir utiliser des optiques différentes, ce qui permet évidemment des plans d’un niveau artistique fort, et de jouer sur des effets de champs contre champs, de profondeur de champs, de mise au point,… le pied !

(Photo tirée de : http://www.blognico.com/le-canon-eos-5d-mark-ii-en-con)

Oui mais… il y a cependant de nombreux points noirs à cette méthode. Tout d’abord, ergonomiquement parlant, un boitier Reflex est tout de même moins pratique à manipuler en mode vidéo qu’une caméra ! La répartition de masse, la position et accès aux options,… et même tout simplement l’affichage LCD. Pas de mise au point au viseur, puisque le mirroir est relevé, hors en extérieur, l’affichage LCD est assez peu contrasté… Le point le plus sensible reste l’absence d’auto-focus exploitable. En effet l’EOS5D peut réalisé un auto-focus en cours de captation, mais à la manière d’un APN photo, modifiant la luminosité, se cherchant, et surtout très bruyant ! La mise au point ne suivra pas le sujet, comme sur une vrai caméra,… bref, la captation ne sera réellement possible que sur base de plans fixes en général, assez difficile à imaginer en reportage complet !

Lire la suite Lire la suite