Archives de
Étiquette : Athénée Royal Air Pur de Seraing

Racontez-moi l’Histoire(s) de Belgique

Racontez-moi l’Histoire(s) de Belgique

Aujourd’hui, notre petite Belgique, après 663 jours d’attente, vient d’officialiser un nouveau gouvernement ! Le record de 2010 – 2011 étant battu depuis cet été déjà. Et si je vous en parle, c’est parce c’est également aujourd’hui que débute le MOOC Histoire(s) de Belgique porté par les professeurs Pierre Verjans et Catherine Lanneau et développé par notre équipe MOOC ULiège.

Avec aujourd’hui 17 MOOCs réalisés par notre petite équipe au sein de l’Université de Liège, c’est avec un enthousiasme tout particulier que je vous partage l’ouverture aujourd’hui du premier Module de ce nouveau cours en ligne, gratuit et ouvert à tous ! Si chacune de nos productions reçoit une attention particulière à apporter d’une part de l’innovation technopédagogique et d’autre part une intégration dans le cursus des étudiants de notre Université, le MOOC Histoire(s) de Belgique se démarque par un travail d’orfèvre afin d’intégrer des lignes du temps animées dans l’ensemble des plus de 50 capsules qui rythmeront les 6 modules d’apprentissage. J’en profite pour féliciter mes collègues Sam et Olo pour ce sacré défi qui apportera un plus indéniable à l’enrichissement des contenus.

Lire la suite Lire la suite

Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard.

Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard.

Le choix de l’école secondaire du premier de la fratrie. Je sens que cela va s’annoncer comme une sacrée partie de plaisir... Et vous votre choix est fait ?Bon évidemment, chez les sorciers, tout semble plus simple. Il suffit d’attendre le hibou qui vous déposera la lettre d’invitation à l’école de Poudlard. Le Choixpeau magique s’occupera de vous trouver la bonne maison ! Aux parents de faire les achats de matériel dans le Chemin de Traverse et d’être à l’heure sur le quai 9 3/4. Mais pour nous Moldus, les choses sont un peu plus compliquées… ou pas ?

Si mon grand rentrait à l’école secondaire en septembre prochain, j’aurais dû avoir rentré mon document officiel complété dans l’école de mon choix avant aujourd’hui, vendredi 6 mars. Et je vous avoue que fort heureusement, il ne rentre pas en septembre prochain, mais en 2021 ! Néanmoins, j’ai déjà pu me plonger dans toutes les inquiétudes que nous, parents, pouvons avoir dans ce qui sera peut-être le dernier grand choix que nous poserons concernant l’avenir de nos enfants.

Le collège Saint Roch, un petit air de Poudlard....
Le collège Saint Roch, un petit air de Poudlard….

Depuis de longues années déjà, la Belgique a mis en place un “décret inscription” qui doit favoriser les chances de chaque famille d’accéder à l’école de son choix. Il est vrai que je me souviens qu’il y a plus de 10 ans, mon ami Jeff avait fait la queue toute la nuit pour obtenir une place dans une école très courtisée de la ville de Liège. Avec le nouveau décret, chacun doit maintenant rentrer le dossier d’inscription dans l’école de son premier choix, cette année avant le 6 mars. S’il n’y a pas plus d’inscrit que de places disponibles, alors Bingo, on vous informe rapidement que votre enfant est inscrit à l’école ! Sinon, c’est à l’indice composite et les algorithmes  de déterminer l’inscription ou la mise en file d’attente. On choisira alors d’attendre au moins jusqu’au début des vacances, ou d’opter l’école placée en second choix sur le document, si celle-ci dispose de place.

Nouveau décret inscription ?

Et demain ? - Le Ligueur
Et demain ? – Le Ligueur

Lors des dernières élections, la Région Wallonne avait annoncé en finir du système actuel. Mais qu’aurons-nous à la place en 2021 ? Plus que probablement une version un peu remaniée des algorithmes actuels plutôt qu’un changement complet. Faudra-t-il encore que celui-ci soit réellement prêt pour 2021 ! Il est donc plus que probable que les indices composites actuels soient toujours de mise : l’école de préférence, fratrie déjà présente dans l’école, partenariat pédagogique avec l’école primaire, distance entre le domicile et l’école (primaire et secondaire), poursuite d’un programme d’immersion…

Tout ceci crée évidemment du stress pour les parents et l’enfant qui va déjà voir chambouler toutes ses habitudes, d’autant qu’il n’y a pas que sur Bruxelles que parfois, le choix espéré n’est pas retenu. Je suis donc plutôt content de nous être mis, avec notre fiston à aller visiter des écoles, s’informer et s’imaginer comment sera fait demain !

Le Pacte d’excellence grave dans le marbre l’apprentissage du numérique (et par le numérique) à l’école. Le codage y trouvera aussi sa place parmi les nouvelles compétences à acquérir. “Il est essentiel que progressivement l’enseignement adapte ses pratiques et ne rate pas le tournant du numérique”, nous dit la ministre de l’Enseignement, Caroline Désir.  (Un article à lire dans l’écho)

Faire le bon choix

Je me souviens que de mon temps, au début des années 90, le choix avait été très simple. J’habitais à 10 minutes à pied de mon école primaire et l’Athénée de l’Air Pur de Seraing était à 10 minutes à pied également. La majorité de mes camarades de classe allait également se rendre dans cette école qui avait par ailleurs excellente réputation. Pourquoi diable envisager d’aller prendre le bus pour me rendre dans une autre école ?

Ici, nous habitons dans un petit endroit un peu isolé ou aucun transport en commun ne passe. Le choix de l’école est d’autant plus important qu’il faudra alors continuer à conduire les filles à l’école primaire en même temps pendant encore 6 années. La distance et complexité du trajet seront donc des éléments primordiaux du choix de l’école. J’ai bien du mal à m’imaginer déposer mon garçon à la gare tous les matins pour qu’il prenne le train jusqu’à la grande ville de Liège pour se rendre à l’école…

La taille de l’école est pour moi également un élément important. L’Air Pur où j’ai fait mes études accueille maintenant près de 2000 élèves, là où il y en avait probablement moins de 1000 à mon époque. Je préférerais une école plus modeste, ou mes enfants ne seront pas un numéro. C’est un élément particulièrement subjectif, j’en conviens, certains d’ailleurs préféreront une grosse école où son enfant sera mieux préparé au vrai monde !

Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu'il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture
Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu’il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture

J’en parlais plus haut, le choix de l’école secondaire est peut-être le dernier choix que nous portons concernant l’avenir de notre enfant. J’aimerais donc pouvoir lui proposer la meilleure école, celle qui pourra lui ouvrir les portes aux meilleures études supérieures ! Il n’aura pourtant qu’une peu moins de 12 ans au moment de ce choix, impossible de savoir s’il sera architecte, ingénieur informaticien, imprimeur 3D, instituteur ou l’un de ces métiers qui n’existent pas encore. Néanmoins certaines écoles préparent mieux que d’autres à des études demandant des compétences très poussées en mathématiques ou chimies… Même si d’ici là, l’Université de Liège aura mis en place un package complet de MOOCs socles afin de se préparer à ces matières de manière autonome.

L'école numérique, un autre dossier intéressant lu dans le Ligueur
L’école numérique, un autre dossier intéressant lu dans le Ligueur

Enfin, j’ai envie de lui trouver une école où il rencontrera des enseignants motivés, qui lui donneront de pouvoir apprendre de manière innovante, avec le numérique comme le fait Laurent Di Pasquale à l’Air Pur ou Gaël Gilson à l’Athénée de Chênée, mais également un apprentissage où il pourra créer, expérimenter, découvrir…

“Les parents peuvent aussi éduquer aux jeux vidéo, ce qu’il nous manque, ce sont les outils bien comprendre le jeu vidéo et sa culture”. Travailler le français en jouant à Tower Assault en classe, une belle manière d’utiliser le jeu vidéo comme outil pédagogique, non ? Cette petite vidéo est en lien avec l’article que je suis justement en train de lire à la maison dans Le Ligueur des parents – Ligue des familles dont la thématique est actuellement “L’école numérique”.

Les écoles font leur show !

Lire la suite Lire la suite

L’école est finie.

L’école est finie.

Le spectacle de fin d'année de Charly - Photo par Jérome Polet

C’est tout de même avec le cœur un peu serré que j’ai refermé la barrière de la petite école gardienne de Charly. Non pas qu’il rentre en 1° primaire en septembre, mais il était prévu stratégiquement de changer d’école à la rentrée afin d’optimiser les trajets à venir avec l’arrivée d’Alice et Juliette en première gardienne. Il aurait fallu quoiqu’il arrive changer Charly d’école l’année suivante et à nouveau faire des doubles trajets, bref, il était plus simple de faire le changement pour les trois en même temps !

C’est tout de même une page qui se termine… Mon petit bonhomme avait construit son univers et ses habitudes dans sa petite école, avec ses Madames, ses copains et copines et sa Mamou qui venait le chercher après l’école. Tout cela sera chamboulé à la rentrée… Nouvelle maison, nouvelle école avec les sœurs, d’autres institutrices voire instituteurs, d’autres copains, papa et maman qui viendront le rechercher… Mon petit garçon, j’ai peur de te chambouler ! Même si tu as si facile à t’intégrer dans tous les stages auxquels tu as déjà participé… Tu grandis si vite, tu as déjà appris tant de choses à l’école, que je ne découvre parfois qu’aujourd’hui après avoir “enfin” pu voir les exercices que tu fais à l’école… Tu commences à vouloir écrire des mots à copier des modèles de lettre, à rassembler les mêmes syllabes, et à toujours vouloir en savoir plus du monde autour de toi… même si au bout d’un moment tu me dis “STOP papa” quand j’ai du mal à m’arrêter…

Tes sœurs ne sont pas en reste, de vraies pipelettes les Nanas qui a seulement 2 ans et demi racontent déjà leur journée et même celle du jour avant ! Bizarrement, je ne m’inquiète pas trop pour leurs entrées à l’école. Elles sont prêtes… et elles sont deux !

Quelques souvenirs en photo… l’air de rien, tu as passé la moitié de ta vie dans cette petite école ! Et papa va essayer de retenir le nom de tes copains de l’époque : Madeline, Paolo, Clara, Lara, Laryssa, Elena, Timeo, Mathys Clegio, Mitch, Esteban, Emy, …

Lire la suite Lire la suite

Quand j’étais jeune…

Quand j’étais jeune…

6b8990.jpg

Et oui, d’ici que ce billet soit terminé, je serais plus que probablement très très proche d’avoir passer le cap de la trentaine, si pas déjà consommé. Vous souvenez-vous de la chanson de Patrick Bruel, “On s’était dit rendez-vous dans 10 ans…” Vous devez être plus d’un à vous demander ce que sont devenus vos amis d’enfance, vos camarades de classe…Moi j’ai toujours été curieux, et envieux de savoir ce genre de chose. A l’époque j’avais garder un énorme listing de plus de 500 numéros de téléphones et adresses pour le futur, mais c’était alors sans coté l’arrivée d’internet ! On pourrait se dire donc, qu’il serait facile de retrouver trace de toutes ces personnes, et pourtant, il semblerait bien que ma génération ne soit pas si adepte du net que cela…

Et pourtant, certains ont senti le filon à fric !! Oh il y a un bon bout de temps, existait le site Rheto.net, crée par un passioné, mais à l’abandon maintenant, depuis que les Trombi.com et autres Copains d’avant, voir même Facebook, ont pris le relais… et personnellement, Copains d’avant semble maintenant à mon sens le meilleur, puisqu’aillant laisser tomber le système d’abonnement (rien de plus frustrant que de recevoir un email d’un ancien camarade que l’on ne peut lire sans payer !!)

Lire la suite Lire la suite

On a trouvé un peu de soleil

On a trouvé un peu de soleil

Barbec Piet & DidierIl pleut, il pleut Belgique, rentre tes ministres… (lol) Non sérieusement, on peut dire que cet été est bien pourri ! Moi qui suis grand amateur de Barbec, j’ai du revoir mes prétentions à la baisse… Mais néanmoins, j’ai quand eu l’occasion d’en organiser durant ce mois de juillet…

Outre, le mauvais temps, il y a aussi la mauvaise mine des “récents” voisin,… bon je les comprends le barbec que j’avais construit avec André avant leur arrivée, et de leur coté, .. et proche des fenêtre… Mais bon, avec l’orientation des maisons et la ruelle entre les maisons,… la fumée tirera toujours vers leur fenetre…

Céline & JulienEnfin, Bref,… mi-juillet, un peu après le mariage de Sylvain & Violaine, Jessica et moi avions invité Julien & Céline à participer à notre premier Barbec de la saison. Tiens tiens, des nouveaux vous direz vous ? Pas tout à fait.

Parce que … Julien Stassart, moi, je le connais depuis… avant 1985 je crois bien… C’était à l’époque le meilleur ami de mon frère Sylvain ! Et c’est deux là ne juraient alors que par les inventions en LEGO technique !

Lire la suite Lire la suite