Archives de
Étiquette : Atari 7800

Cable RF, pourquoi je n’ai pas d’image ?

Cable RF, pourquoi je n’ai pas d’image ?

Atari 2600 sur une vielle TV

Si vous vous souvenez, je me suis déjà penché sur la question à l’époque où je voulais brancher ma Master System. La plupart des anciennes consoles de jeux dans les années 80 sont équipée d’une sortie dites “RF” qui via un câble CINCH/COAX permettra d’être connectée à la prise antenne de la télévision. Il faudra alors trouver le canal adhoc et sur les télévisions à canal automatisée, il s’agit le plus souvent du C36. De fait avec la NES, SNES, Megadrive et Atari 7800, j’ai toujours su facilement trouver le canal tant avec ma télévision écran plan SONY Bravia, une ancienne TV cathodique pré-configurée (Chaine n°1 par défaut) ou ma toute nouvelle télévision rétro à réglage manuel !

télévision vintage - siera color

Sans soucis, je parviens à avoir une image “magnifique” de ma NES et toujours aussi crado de mon Atari 7800 qui doit visiblement avoir un soucis du coté du RF… Surprise, en branchant l’Atari 2600 Darth Vader à l’état incertain, j’ai là aussi une image parfaite… la vieille Woody, elle ne donnant aucun résultat…

Et si je branchais le Commodore 64 que mon frangin Pype vient de me laisser en dépôt ?

Et là, impossible d’avoir une image sur la vieille télévision, je teste deux autres modèles (un C64 1° génération UK, un C64G et un C64C) le résultat est à chaque fois semblable, j’aperçois un signal très éloignées et déformé en noir et blanc, mais impossible d’obtenir l’image !? Je suis pourtant sur une télévision à réglage manuelle, canal par canal, ce qui aurait justement dû rendre les choses plus précises que sur les TV à recherche automatisée, voire préprogrammés…

Lire la suite Lire la suite

Et la Master System dans tout cela ?

Et la Master System dans tout cela ?

Vous le savez je m’intéresse aux anciennes consoles de jeux-vidéo depuis déjà quelques années. Mon ami Santo s’en étonnait dernièrement,  jusqu’ici, j’avais fait l’impasse sur la première console SEGA dans nos contrées, la Master System.  Non pas que je n’en ai jamais rencontrée en brocante,  j’avais bien même une cartouche qui trainait, seule, abandonnée… Cette faille temporelle est maintenant colmatée… enfin presque !

Sortie sur le marché japonnais en 1985 pour contrer le succès de la Famicom de Nintendo (la version japonnaise de la NES), la SEGA Mark III était techniquement plus puissante et proposait de nombreux titres issus du catalogue Arcade de la marque. Pourtant, tant au Japon qu’outre-atlantique,cette dernière n’a pas réellement séduit, se heurtant même à la NEC PC Engine. Mieux connue sous le nom de Master System, ce n’est qu’en Europe et au Brésil qu’elle a sur grignoter des parts de marché. Débarquée au GB Maxitec à la fin des années 80 au coté de la NES et des anciens micro-ordinateurs

Sonic The Hedgehog (Master System)Alex Kid in Miracle WorldA mes yeux donc, la Master System, s’était un peu “les restes”. Quand la file pour jouer à Sonic sur Mega Drive ou Super Mario Bros 3 était bien trop longue… je commençais une partie sur la version Master System. J’ai d’ailleurs probablement dû jouer plus à cette version qu’à la version Mega Drive des premières aventures de Sonic, et j’en garde même un souvenirs moins frustrant.

En réalité, je n’ai besoin que d’une seule main pour compter les jeux auxquels j’ai joué sur Master System, tous en patientant que mes parents fassent les courses : Alex Kid, Sonic the Hedgehog 1 et 2 et Mickey Castle of Illusion.

Lire la suite Lire la suite

Pacman Syndrome : Octobre 2015

Pacman Syndrome : Octobre 2015

Petit tour d’horizon de l’actu JV qui m’a parlé durant ce mois d’octobre.

Coté Blockbuster

Nous sommes le 28 octobre 2015. Inspiré de l’univers de iRobot et Intelligence Artificiel, Quantic Dream (Heavy Rain, Beyond Two Soul) présente son nouveau titre “Detroit : Become Human” et son nouveau moteur 3D plus qu’époustouflant. En effet, toutes les scènes du trailer sont ont été calculées en temps réel sur la Playstation 4. A coup sur, un titre qui en vaudra la peine !

Difficile pour le reste de l’actu de se faire une place aux côtés de cela ! Néanmoins Papa Cube nous présente Un jeu de tir familiale tant pour les filles que les garçons, enfants ou parents… Avec Splatoon, l’air de rien, Nintendo a su faire mouche !

Splatoon est la dernière licence crée par Nintendo exclusivement pour sa merveilleuse console Wii U. Pour la petite histoire, Nintendo a le chic pour calmer un peu tout le monde dans le milieu du jeu vidéo en proposant systématiquement le meilleur titre de chaque grand style de jeu. Bien entendu, le fait que chaque titre soit le meilleur de sa catégorie reste toujours sujet à débat car le monde du jeu vidéo est un monde de passionnés prêts à tout pour défendre sa marque fétiche. Cependant il est indéniable que tous les titres Nintendo sont d’une grande qualité et d’une finition hors normes, que l’on aime ou pas. (Un billet à lire sur le Blog de Papa Cube)

Coté Indé

Je reste toujours très attiré par les “petits” jeux indés aux pixel et ou couleurs chatoyantes. Il y a tout d’abord Zombie Viking de Zoink Games dont nous parle Sitegeek.fr mais également Drift Stage, Shovel Knight et Statis mis en avant par l’équipe de Press-Start.

Shovel Knight : Premiers coups de pelle
Shovel Knight : Premiers coups de pelle

Shovel Knight, enfin dispo sur WiiU et 3DS ! C’est franchement bien foutu, un petit air de gameplay à la Ducktales (lui même inspiré de Megaman d’ailleurs)… par contre, c’est loin d’être fastoche : ) Hier, je suis arrivé dans le eShop avec une musique chiptune et pétillante… je me suis dit “wouw, sympa chez Nintendo l’accueil”, puis cela a écrit : vous écouter la musique de Shovel Knight… TILT donc, il est enfin dispo… donc clic, téléchargé : )

En l’espace de trois niveaux, Shovel Knight a déjà montré une réelle volonté de se diversifier. Les stages ont une architecture assez éclatée, et certains effets changent déjà les habitudes. Le joueur prend à peine ses marques qu’on lui met des bâtons dans les roues, comme une lumière qui s’éteint subitement en plein saut. La variété et la difficulté sont présents dès ces premiers instants, qui annoncent un jeu extrêmement amusant et exigeant. (Un test à lire sur Press-Start)

Zombie Vikings – PS4 – Avis sur un hack & slash pas comme les autres
Zombie Vikings – PS4 – Avis sur un hack & slash pas comme les autres

Zombie Viking, le nouveau jeu de Zoink Games, petite boite que je suis depuis un moment et qui avait à l’époque en projet un chouette jeu basé sur une peluche dans laquelle on glissait une Wiimote et qui devenait interactive à l’écran, dans un style « Crash Bandicoot »… Resté longtemps muets, je suis content de voir ce jeu délirant sortir de leur studio… l’esprit graphique étant toujours aussi « cooool ». Pas de chance, je n’ai pas de PS4 et j’imagine qu’aucune version PS3 ne poindra le bout de son nez : (

Comme je le disais, Zombie Vikings ne serait rien sans son humour et certains passages sont vraiment hilarants. Les dialogues sont jouissifs, certaines scènes bien cocasses et les anachronismes présents tout au long de l’aventure. A titre d’exemple, lorsque vous aurez l’occasion d’acheter des items et que vous repartirez sans rien, le vendeur vous dira : « Merci d’avoir tout regardé et touché sans rien acheté » (Un test à lire sur Sitegeek.fr)

Lorsque j’ai vu les images du jeu Drift Stage, j’ai tout de suite été accroc. Un bon mélange entre Test Drive et Lotus Turbo Challenge le tout mélanger avec une bonne dose d’Indianapolis 500… Que de bons souvenirs ! J’ai hâte de mettre à l’épreuve les sensations de conduite. La conduite me rappelle beaucoup Ridge Racer Type 4 sur PSX. Dommage par contre que les collisions entre voitures ne semblent pas prévues, quand je regarde les vidéo sur le site.

La version complète du jeu proposera un mode carrière en solo, des courses classiques, du time attack et un mode drift. Il sera également jouable en multi local et en ligne, et proposera plusieurs véhicules inspirés de voitures mythiques des années 80 et début 90. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le jeu est financé à 55% et il reste 24 jours de campagne. Prévu sur PC et Mac, les développeurs envisagent l’éventualité d’une version console. (Un article à lire sur Press-Start)

Stasis: une expérience à lire
Stasis: une expérience à lire

Le pitch de Statis… Il partait en vacances dans l’espace avec sa femme et sa fille, lorsque…. voilà un point clic qui donne envie !

Le huis clos fonctionne évidemment dans cet univers de science-fiction. On se retrouve dans le vaisseau d’Alien ou d’Event Horizon avec toutes les joyeusetés fournies de base et un supplément de relations humaines en option. La vie de l’équipage pourra même devenir la principale source de votre curiosité. Des problèmes de gens normaux ou pas, que vous lirez dans leurs journaux intimes éparpillés dans le Groomlake. OK, l’astuce de scénario a été vue et revue et le jeu s’en amuse lui-même. Mais quand le contenu est aussi intéressant, il serait sot de s’en plaindre. Vous apprenez les événements antérieurs en lisant les carnets de bord officiels ou personnels comme dans Bioshock, par exemple, et vous suivez les indications d’une personne extérieure par radio… comme dans Bioshock. (Un article à lire sur Press-Start)

 

Coté Rétro

Coté Rétro, le site IndieRetroNews nous annonce une version pour l’Atari 7800 du classique du Beat’m All : Double Dragon. Pour avoir acquis la version Atari 2600 dans ma collection, il faut admettre que cette version 7800 est bien plus proche de l’original ! On nous annonce également la sortie d’une console rétro dédiée au ZX Spectrum Sinclair qui embarquerait prêt de 1000 jeux pour un budget avoisinant les 80€.

Souvenirs d’avril 2014

Souvenirs d’avril 2014

Facebook - Reportage Photo - avril 2014

CJ, 30 avril : Bon alors, je croise qui demain sur la brocante de Crisnee ?
CJ : Rendez vous a la journee IFRES lundi !
CJ : Nondidjap de loi de Murphy, vous me diriez pourquoi aujourd’hui, mon FCPX plante et mon Mac plante.
CJ : Eh be… Quene affaire pour descendre à Liège avec ces travaux. La bonne nouvelle, c’est que ce sont les petits déjeuners bio au XX août !

CJ, 29 avril : Il m’a fait rire ce matin Charly.

“Jesus c’est le super héros de la nature, parcequ’il protège tout, même les autres super héros !”

CJ : Ablum de Lindsey Stirling commandé ! sorti aujourd’hui et il n’en restait déjà plus que 2 sur Amazon !

CJ, 28 avril : J’ai enfin pu continuer l’installation du Studio Multimédia, dont les enceintes qui attendaient un peu plus d’espace !
CJ : Solide un iPhone dit donc ! n’est-ce pas Santo !
CJ : wouw, dur dur le réveil ce matin ! Arrivé au bureau dans les temps, mais rien n’est parfait, j’ai oublié mon téléphone.

CJ, 27 avril : J’ai trouvé un jeune chevalier aux Anthinoises, il manie l’épée comme pas deux !
CJ : Je me disais dernièrement que j’avais peut-être loupé l’option susciter l’intérêt de Charly aux Jeux-Vidéo (si, si), on ne peut pas dire que la prise en main de manette oldschool avait été efficace. Je le découvre aujourd’hui maniant sans soucis une manette de Playstation 3, visiblement plus intuitive ! Le soucis, c’est que je n’ai aucun jeu pour enfants sur la Playstation, que me conseilleriez-vous à investiguer ? Ici, il jouait à Scoobidoo et s’en sortait plutôt bien.
CJ : E.T. était donc bien enfoui dans le désert.

Lire la suite Lire la suite

RétroGaming artistique

RétroGaming artistique

Les Be-Gamers ont déjà eu la chance de découvrir ce sujet dans mon 11° CJ’s Games World, chronique que je tiens ponctuellement sur le dit site. J’ai aujourd’hui envie de vous présenter une facette moins évidente de ma marotte pour le RétroGaming, mélangée à une autre de mes passions : la photo. Actif dans ce milieu professionnellement depuis quelques années déjà avec notamment les reportages de mariage Quenalove, j’ai évidemment la chance de pouvoir disposer de l’infrastructure nécessaire pour donner une âme nouvelle à de simples cartouches « en loose ».

J’ai toujours conservé cette envie de retrouver et conserver les souvenirs de ma jeunesse, et l’on peut dire que ma rétro-collection a commencé en 2003, quand j’ai fait l’acquisition d’une GameBoy Fat verte pour une bouchée de pain chez Manga Mania à Liège, histoire d’avoir de quoi m’occuper pour partir en vacances. J’étais alors heureux de retrouver ce gros joujou entre mes mains, avec mon sac rempli de piles de rechange. Retrouvant l’une ou l’autre cartouches GameBoy (merci Kylistoon), c’est en 2008 que la sauce prend, en récupérant le Commodore 64 d’une amie (merci Sandra), je décide d’en faire quelques photos pour mon blog. A l’époque, je suis membre d’une communauté de passionnés de C64, et lors d’une de nos C64 Party, je réalise quelques photos artistiques de la journée… Je me rends compte alors du plaisir de fixer en image ces objets magiques. En effet, l’un de ces clichés clés sera celui d’une Vectrex en action. Ma première rencontre avec cette console jusque-là pour moi royalement inconnue. Le courant passe, et elle restera depuis lors un Saint Graal à rechercher.

Profitant donc de mon studio photo à l’origine configuré pour des photos de bébés, je mets en place quelques scènes pour immortaliser ma nouvelle Megadrive et les quelques jeux reçus de mon ami Stéphane, les trouvailles en brocantes, et ma collection grandissante. Les objets en boite étant bien plus difficiles à trouver, je dois donc un peu ruser pour créer de jolies scènes. Les ouvrages Pix n Love édition me permettent par exemple de donner un fond coloré. Avant même d’avoir une console NES, j’ai pu récupérer une manette pour contextualiser les cartouches seules.

Trêve de blaba, je vous invite à découvrir quelques clichés de RétroGaming Artistique. Certains d’entre-vous reconnaitront peut-être des jeux ou consoles venant de chez eux. Je pense par exemple à l’Atari 7800 et les manettes NES venant de la famille Dragonus.

PS : Je me rends compte que je commence à avoir une idée un peu trop vague de ma collection, il va falloir que j’en fasse une liste :)

Lire la suite Lire la suite