Archives de
Étiquette : Agfamatic

Souvenirs de Juin 2014

Souvenirs de Juin 2014

CJ, 30 juin : bonne mère ! J’ai tout cela de jeux NES ! 17 jeux dans ma boite !
CJ : ça doit être génial d’être animateur dans ce genre de stage pour enfants ! Notre stage “Studio” (85€) : Apprentissage de chansons ou de textes. L’informatique, avec un ingénieur du son professionnel. L’infographie, comment réaliser la pochette d’un cd ?
Jessica : AVIS aux amateurs de casses en tout genre – Demande de renfort gros bras ou simplement courageux le WE du 19-20-21 juillet pour démolition/détapissage/démontage dans notre nouveau nid ! Pierre et mon Papa y seront… Si le vous en dit, faites nous signe.
CJ : Et donc le gars qui contrôle l’écurie de F1 russe Marussia (ex Virgin) est celui qui implanté le clone russe de la console NES de Nintendo (la Dendy), à la fin des années 80… Tout un programme !

CJ, 29 juin : Et donc en 2 secondes elles ont reconnu la série Charly et Lola
CJ : Bon… j’ai ratrappé mon retard dans la lecture des Intégrales de Spirou et Fantasio… je vais pouvoir passer à l’étape : BDs en caisse !

Lire la suite Lire la suite

Agfamatic, mes premiers pas en photographie.

Agfamatic, mes premiers pas en photographie.

Charly a trouvé un Agfamatic sur la brocante de Villers

Non, je ne me suis pas levé un jour en décidant d’être photographe, c’est d’ailleurs à mes parents que je dois cette passion. Mon paternel avait déjà dans les années 70 l’idée d’être photographe journalistique et j’ai grandi accompagné d’albums photo qui racontaient l’histoire de notre famille. J’aimais (et j’aime toujours d’ailleurs) passer de longs moments à me souvenir de tous ces moments… Je me souviens être parti en classe d’Ardenne avec un petit appareil photo jetable, probablement en 1988 à 10 ans, mais c’était surtout l’Agfamatic 2000 familiale qui est devenu mon meilleur ami durant cette époque.

Même s’il y avait des appareils photo plus imposants à la maison, celui-ci avait l’avantage pour l’enfant que j’étais de pouvoir être emporté un peu partout et d’être solide, et côté qualité de photo, c’était plus que respectable, puisqu’au fond, c’était l’appareil utilisé pour la plupart des évènements et sorties… De plus, il était assez amusant à utiliser avec son système de changement de photos d’un “criiiiic” en fermant le système automatique.

J’ai trouvé un modèle 4008 sur la brocante de Villers le Temple ce weekend, et vous pourrez constater que Charly a tout de suite accroché au concept !

A cette époque, j’ai commencé à emporter l’Agfamatic dans mon sac banane pour ramener des photos de ma chambre, des moments passés avec le copain et même mes premiers reportages ! En effet, arrivé aux Scouts, il a fallu choisir quel serait le premier badge à coudre sur mon uniforme. Je n’étais très castard ni même bricoleur à l’époque, et le badge de photographe me plaisait vraiment bien ! Après quelques petites sorties photo, j’allais anéantir tout espoir d’un grand reportage lors de notre camp en Haute Savoie. J’avais rangé l’appareil photo dans ma grande trousse de secours, afin qu’il soit bien protégé dans mon sac à dos. Lorsque j’ai ouvert mon sac dans la tente, j’ai découvert mon appareil photo au côté du tube de pommade contre les crampes musculaires explosé…

Lire la suite Lire la suite