Archives de
Étiquette : Adventure island

Playing 2015

Playing 2015

Playing 2015

 

Hé bien je vous avouerais que cette année 2015 coté jeux-vidéo ne m’a pas vraiment enthousiasmée ! Certes, il y a bien eu en tout début d’année la découverte du fabuleux Tomb Raider (2013) sur la PS3 ou les excellents moments passés sur Rayman Legends (2013) et New Super Mario Bros. U (2012) mais bien loin des nouveautés. Pourtant comme chaque année je me suis penché sur le Top/Flop de l’année afin de participer au grand article de fin d’année de Press Start. Pour ma part, entre l’impasse sur la PS4 et un manque flagrant de jeux géniaux sur la WiiU qui s’encroutent déjà, mon gros coup de cœur de cette fin d’année sera… Monument Valley sur iPad que j’envoie se frotter à Fallout 4 et autre Rise of Tomb Raider.

Monument Valley (iPad)Oh, vous savez, des petits jeux à se gratter les méninges sur devices tactiles, ce n’est pas ça qui manque ! C’est d’ailleurs parfois bien difficile de se trouver quelque chose de sympa tant il y a de trucs sur les stores d’Apple et Google. Or, il y a quelques semaines, je suis tombé sur Monument Valley, passé « FREE » en ce mois de décembre. Le concept est très simple, diriger un petit personnage, la princesse Ida dans un décor labyrinthique jusqu’à la sortie.

Soutenu d’une ambiance visuelle grandiose, le jeu repose sur les concepts d’objets géométriques impossibles de Maurits Cornelis Escher, de ce fait en modifiant la position de certains objets, de nouveaux chemins s’offrent à vous. L’un des points importants de Monument Valley qui lui permet de se démarquer des tas d’autres jeux auxquels j’ai joué cette année, c’est toute l’atmosphère, l’ambiance et la narration qui tournent autour des 10 niveaux à traverser. Dès le départ, le joueur est questionné. Que fait-il là ? Pourquoi poursuit-il son chemin, qui sont ces êtres étranges qu’ils rencontrent… Cela semble anodin, mais cela transporte le joueur dans une œuvre artistique qui semble être plus profonde qu’un simple jeu vidéo, probablement l’une des forces du courant « Indie ». Reste un regret. 10 niveaux, cela se parcourt vite lorsque l’on est accroc. Pourtant, l’histoire se termine et de ce fait, j’ai le sentiment que les add-ons payants offrants de nouveaux niveaux n’auront peut-être pas l’âme narrative de ce premier épisode.

Gageons que l’année 2016 redore le blason de Sony écorché dans mon coeur. Pour l’heure, la PS4 ne dispose d’aucun jeu grandiose qui me donne envie et s’aguiche de remake HD et d’un catalogue en ligne qui m’impose de tout racheter une 2° fois, ce qui a le don de me mettre en rogne à chaque fois que j’y pense !

Lire la suite Lire la suite

Ma collection NES

Ma collection NES

Hardware :

NES - Super Mario Bros 3Console NES (PAL)

Bref, les vacances approchent et je me prépare à l’arrivée d’une jolie NES à la maison… voici déjà quelques titres venus commencer ma collection sur la NES de Nintendo ! Bien entendu, le grands classiques des grands classiques : Super Mario Bros 3 ! Vous constaterez que j’ai déjà une jolie manette NES pour agrémenter mes photos, merci Dragonus :) Et puis d’autres titres sont venus rejoindre les rangs : Les aventures de Picsou (Ducktales) dans sa jolie boite en carton (merci Vega), ainsi que le deuxième épisode de Super Mario, l’excellent premier hit de Luca’s Arts : Maniac Mansion que j’avais découvert à l’époque sur mon Commodore 64,… ainsi que les Tortues Ninja, Tic & Tac,.. (En attendant le retour du roi, 17 juillet 2012)

Jeux :

Al Unser Jr – Turbo Racing
Astérix
Chip & Dale : Rescue Rangers

Darkwing Duck
Digger T. Rock: Legend of the Lost City
Duck Tales (boite)
Gremlins 2
Isolated Warrior
Kakubi : Quantum Fighter
Kid Icarus
Kickle Cubicle
Kung Fu
Legend of Zelda II : Adventure of Link (Gold)
Lemmings
Little Nemo : the Dream Master
Maniac Mansion (boite)
Nintendo World Cup
Paperboy
Power Blade
Robocop
Rush’n Attack
Roller Games
Shadowgate
Slalom
Snake Rattle n Roll
Solstice
Solomon’s Key
Super Mario Bros. / Duck Hunt (étiquette abimée)
Super Mario Bros. 2 (en boite)
Super Mario Bros. 3 (en boite)
Super Off Road

Teenage Mutant Hero Turtles
The adventures of Bayou Billy
The Battle of Olympus
The Bugs Bunny birthday blow out
Volley Spike V’Ball

Golden Game 260 in 1 (Tetris – Tennis – Ms Pacman – Legend – Gradius – Adventure Island – Arkanoid – Paperboy – Excite Bike – F1 Race – Golf – Pooyan – Baloon – Baseball – 1942…)

Jeux Famicom (JAP)

Pacman
Tetris (en boite JAP)

Merci à Kingstef pour la console NES ainsi qu’à Nathalie Camberlin pour le jeu Shadow Gate, Johnny Ofthedead pour Legend of Zelda II et Kid Icarus et Vega pour Chip & Dales et Duck tales, merci enfin à ma Snorkys pour les jeux Famicom.

Retour à l’ensemble de la collection

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

A deux, c’est mieux !

A deux, c’est mieux !

Ce que je trouve triste dans le monde du jeu-vidéo actuel, c’est que la majorité des productions sont plutôt conçue pour que l’on y joue seule ou chacun chez soi dans son canapé, en réseau… Aah que je regrette le temps où l’on se retrouvait à trois ou quatre pour jouer ensemble à un jeu vidéo !!! Et il faut bien admettre que c’était vraiment la grosse motivation d’un retour d’une Nintendo Wii à la maison… et les deux soirées passées avec mon frangin Pype à progresser dans New Super Mario Bros Wii sont là pour en attester ! Et ce matin à jetant un oeil à mon TOP 40 Commodore 64, j’ai eu envie de me souvenir avec vous des jeux “2 Players” avec lesquels on s’est éclaté étant gamins !

Rally Speedway C64Dans le genre évidemment, ce n’était pas vraiment les prouesses graphiques du jeu qui allait faire le poids, souvent la musique n’était pas l’élément principale… Ce qui compte s’était évidemment le fun que l’on allait s’offrir ! Et dans le genre, c’est clairement Rally Speedway (Adventure Internationnal 1984) qui s’impose ! C’est d’ailleurs bien plus tard que mon frère et moi avons découvert ce jeu, dont les sprites étaient loin d’étonner à l’époque, vu de haut les deux bolides se promène dans les campagnes plus que sur des circuits. Afin de ne pas brusquer les limites des machines de l’époque (le jeu provenant de l’Atari 8bits), le principe est qu’une fois la course lancée, il faut au plus lent des deux, rester au contact du premier… à défaut celui prendra 1 point d’avance, pouvant lui offrir petit à petit la victoire,… Un concept d’ailleurs ré-exploité dans la franchise Micromachine 10 ans plus tard ! Evidemment, il ne faudrait pas croire qu’être leader offre le bon rôle, c’est qu’il faut alors anticiper le tracé, avec quelques virages délicats, pouvant parfois déboucher dans la piscine d’une belle propriété… Ajouter à tous ces ingrédients, la possibilité de rouler sur piste humide, voir gelée, et un éditeur de circuit… pour l’époque, c’était un sacré jeu !

Loco C64Pour jouer à deux, il n’était pas toujours nécessaire d’avoir deux joystick, en effet dans Loco (Alligata Software 1984) (que nous appelions Loco 64), il était primordial d’avoir un partenaire de jeux ! Avec mon frangin, nous partions en guerre dans notre locomotive armée, à l’assaut du rail, et dans Loco, lorsqu’un avion ou zeppelin ennemi entre dans la zone d’écran, il s’agit de s’en débarrasser à coup de nuage de vapeur bien calculé… ça c’était mon boulot ! Pendant ce temps, Pype gardait un oeil attentif en tracé, afin d’éviter les wagons explosifs ne laissant aucun répis une fois à l’écran, mais également à me guidant vers les station FUEL de ravitaillement ! Assez vite, il devient totalement impossible de s’occuper de toutes ces tâches seules… D’autant que la motivation suprême était d’en entendre un peu plus de la musique plutôt réussie, un arrangement à la sauce Commodore d’Equinoxe de Jean-Michel Jarre réalisé par Ben Daglish.

Lire la suite Lire la suite