Archives de
Month: juillet 2024

Sous le charme de Tunic

Sous le charme de Tunic

Annoncé déjà depuis 2017, je m’étais déjà arrêté il y a 2 ans sur le titre indé Tunic dans l’une de mes chroniques « Pacman Syndrome« .

Depuis lors le jeu de Isometricorp Games est sorti sur différents supports. Titre onirique et plein de mystère, Tunic fait indéniablement penser à une aventure de Link sauce The Legend of Zelda, vous en conviendrez.

J’ai longuement attendu une occasion pour acheter le jeu, malgré sa sortie sur cartouche, il n’a pas su se faire une place sous le sapin et c’est finalement sur la PlayStation 5 que j’ai fini par pouvoir y jouer.

Tunic sur la Nintendo Switch
Bienvenue dans la Forêt de l’Est – Tunic sur Nintendo Switch

Après quelques sessions de jeux un peu plus longues, je ne peux que confirmer être sous le charme de Tunic, particulièrement beau sur ma PlayStation 5, même si j’avoue que je préférerais y jouer au calme sur ma Nintendo Switch. Il faisait partie des titres offerts avec l’abonnement Playstation, peut-être le seul bon jeu offert cette année et j’attendais pour y jouer depuis un long moment, je n’allais pas faire le difficile.

Si l’on retrouve une ambiance qui rappelle effectivement les épisodes vu de haut de la série The Legend of Zelda, le titre indé puise également beaucoup dans l’exploration et la découverte, à l’image par exemple de FEZ, un autre titre que j’aime tout particulièrement.

On découvre petit à petit le monde et sa cosmétique flat/rétro ainsi que les mécaniques pour y progresser, se défendre et résoudre des énigmes.

L’un des éléments clés de Tunic est entre autres la quête du manuel du jeu, qui nous permet de petit à petit comprendre où aller, comment,… et qui sait peut-être même décrypter les idéogrammes des différents menus pour les plus courageux.

Un coup de cœur à n’en pas douter, mais qui me demandera de trouver des petits moments de calme pour m’y plonger.

Lire la suite Lire la suite

Bravo mes enfants !

Bravo mes enfants !

Il ne faudrait pas que « tout ce brol » me fasse oublier l’essentiel ! La fin d’année est là, et il me faut avec grande joie remettre toutes mes félicitations à mes enfants !

4 bulletins qui reflètent tous les efforts fournis durant cette parfois longue session d’examen. De très beaux points pour leurs premiers examens en secondaires pour Alice et Juliette qui ont remonté leurs faiblesses ! Un passage en 4eme pour Charly après une année faites de haut et de bas. Très beaux résultats à tes oraux en langue, et tu as fait le job pour remonter tout ce qui devait l’être afin d’avoir cette année des vacances sans travail pour l’école. Enfin mention spéciale pour Rose qui a cartonné à ses premiers examens en 2eme primaire. Tu as su rester concentrée et même surprendre avec un écrit plein d’originalité !

La prose de Rose
La prose de Rose

Certes tout ceci pourrait sembler anodin, mais pouvoir clôturer l’école une bonne fois pour toute pour chacun, cela faisait un moment que ce n’était plus arriver. De quoi profiter à fond des vacances, même si le soleil tarde encore à briller.

J’en profite pour laisser quelques photos souvenirs, notamment de la première année de cours de Karaté de Rose.

Lire la suite Lire la suite

Blog en pagaille

Blog en pagaille

Juin 2006, je lançais mon Blog sur Skyblog avant de très rapidement glisser le tout dans un WordPress sur un serveur spécifique. Pendant toutes ces années, j’ai eu envie de déposer ici toutes mes réflexions, recherches, idées, découvertes, réussites, projets et les partager avec vous. Les années passants, cet endroit a pris pour moi une sorte de vision du passé de ce qu’était Internet au début du millénaire, avant qu’ils ne soient broyer par les réseaux sociaux, les Gafa et… aujourd’hui l’Intelligence Artificielle.

J’ai pris soin de cette endroit. Pour qu’il soit agréable à visiter, j’ai testé des outils, pour le rendre rapide, conforme, oui j’ai donné de mon temps.

Pourtant aujourd’hui, je me retrouve, couteau à la main à trancher dans mon projet, à censurer, supprimer, effacer, saccager.

Certes j’aurais pu juste pousser sur un bouton « Auto-Destroy », c’eu été plus simple… Mais peut-être aussi, la dépression assurée.

Lire la suite Lire la suite