Du bon son de synthé

Du bon son de synthé

J’avais mis de coté quelques albums de musique électro découverts essentiellement sur Bandcamp que j’avais envie de vous partager.

Il y a tout d’abord un gros album de la formation québecquoise Le Matos que m’a fait découvrir James Monkman au début de l’été. Il s’agit de nombreux titres aux sonorités de synthés rétros des années 80 pour le film Turbo Kid, une genre d’ôde aux eighties dans un esprit bien différent de Strangers Things, mais clairement dans un style un peu trop gore à mon gout à l’écran. Musicalement par contre, c’est franchement excellent !

Cela a fait le buzz au même moment, les différents sites d’actu GEEK rapportait la sortie d’un album au format très original, sur cartouche pour SEGA Megadrive. En effet le producteur allemand Remute, avait réaliser son album Technoptimistic aux sonorités FM exploitant la puce sonore de la console 16bits de SEGA dans un style un peu similaire à la bande son du jeu Street of Rage.

Un Allemand a composé le premier album techno sur cartouche Mega Drive
Un Allemand a composé le premier album techno sur cartouche Mega Drive

C’est une première dans l’histoire de la techno : le prochain album du producteur allemand Remute, intitulé Technoptimistic, a été programmé et sera diffusé sur des cartouches de Mega Drive – l’antique console 16-bits de Sega qui fêtait l’an dernier ses 30 ans. Prévu pour le 22 mars prochain, le projet illustrerait la volonté de l’artiste de « marier homme et machine », et jouerait – en particulier sur les morceaux “A Warm Feeling Of Total Immersion”, “Instant” et “Obsolete (Trust)” – sur le plaisir procuré par les samples de synthés issus de jeux vidéo. Décrit comme un album inspiré par de nombreux styles de musiques électroniques, Technoptimistic explorera également la trance sur “Deepfake” ou encore un hardcore et une electro sombres sur “The Right To Be Forgotten”, “Knuddelz” et “Robo Knife”. (A découvrir sur TraxMag)

Tout en restant dans ce style Electro Vintage des vieux synthés, j’ai grandement apprécié le dernier mini EP du musicien finlandais Little Bitchard issu du monde de la demoscène avec qui j’avais eu l’occasion de collaborer il y a plus de 15 ans.

Enfin dans un style moins conventionnel et plus expérimental, c’est le bon moment de vous faire partager le travail Lucky One, un compositeur à l’approche un peu plus moderne mais exploitant de manière fantastique les sons de synthétiseur. Cela me fait d’autant plus plaisir que ce dernier habite juste de l’autre coté du bois et que lorsque je regarde le clip vidéo de ce mini-EP, je me sens donc un peu chez moi ;)

Vous aimerez aussi...

  • La B.O. du film Puppylove par SoldOut10 juin 2015 La B.O. du film Puppylove par SoldOut (0)
    J'ai découvert le film Puppylove hier, un film d'ado en mode "Strip Tease" au final assez proche de "La Vie d'Adèle". Le film est assez prévisible, mais essaie de jouer sur un concept […]
  • Amiga Days (Remasters) le nouvel album d’Elmobo15 octobre 2014 Amiga Days (Remasters) le nouvel album d’Elmobo (0)
    Le fin du fin, les meilleurs MODs de l'univers, ce sont ceux de Moby (Frédéric Motte), l'un des plus funks demosceners français. Ce dernier vient de remasteriser dans ce superbe album […]
  • Quelques musiques pour le jeu GridPix28 juin 2019 Quelques musiques pour le jeu GridPix (0)
    Cette année m'a déjà permis de participer à quelques chouettes projets musicaux. J'ai notamment été contacté par James, responsable de l'éditeur RGCD afin de composer quelques musiques […]

3 réactions au sujet de « Du bon son de synthé »

  1. Tu te souviens Pype, Little Bitchard avait participé à l’album “CJ’s World Remix” avec un très chouette remix de Let the Sun Shine…. cela date de 2003 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.