Nos vacances dans les Landes et Pays Basque

Nos vacances dans les Landes et Pays Basque

Aah, ce que j’aime les vacances en France ! D’autant que cette année nous partions “à l’aventure” dans une contrée encore non-explorée entre Arcachon et Bayonne, de quoi découvrir les Landes et même le Pays Basque. Comme je vous en parlais début du mois en goupillant le Road Book, nous avions choisi de découvrir le Camping Sandaya du Col Vert. L’année dernière nous avions testé la chaine Feerix à Marseillan. J’y avais très apprécié les animations pour les enfants, mais j’étais assez déçu du confort de notre “Mobilhome”. Ici, avec un standing 4 coquillages et malgré un modèle en 40m2 pour nous 6, j’ai été agréablement surpris de l’optimisation des lieux. Fini de me cogner partout ou ne savoir où m’assoir. De manière générale, le camping était moins aride qu’à Marseillan et la piscine, tant pour les grands que les petits était très chouette et je n’ai pas eu l’impression qu’il y ai eu trop de monde. Nous avons pu profiter de la location de vélo pour aller faire des balades. Impossible de mettre tous les vélos dans la voiture, mais j’étais tout de même content d’avoir pu glisser le vélo d’Alice et Juliette au dessus des bagages, dans le coffre, histoire que les filles poursuivent leur maitrise du deux roues !

Megaplouf dans la piscine du camping du Col Vert - Sandaya
Megaplouf dans la piscine du camping du Col Vert – Sandaya

Nous n’avons pas eu l’occasion de beaucoup profiter de la plage au bord du lac car bien sur nos vacances sont toujours remplies de visites et cette fois encore nous aurons parcouru pas loin de 4000km en 10 jours. Enfin, reste que les activités dans le camping m’ont du coup semblé un peu en retrait face à Carabouille et Gauffrette qui “mettaient l’ambiance” au camping Féerix ; )

Carte des vacances
Carte des vacances

Bref, je nous avais concocté un sacré Roadbook dont nous n’avons pu faire que quelques embranchements, de quoi envisager donc revenir dans cette région qui m’a vraiment agréablement plue… Un petit mélange entre les Polders de notre Mer du Nord et les Hautes Fagnes, bref en route pour nos vacances d’Arcachon à Bilbao en passant par San Sebastian, Biscarosse ou encore Espelette

 

J1. Hossegor : Surf, Rollers et glaces

Vacances au camping Col Vert - Sandaya - Premier plouf dans la piscine
Vacances au camping Col Vert – Sandaya – Premier plouf dans la piscine

Partis un peu plus tôt que d’habitude pendant la nuit, le contournement de Paris s’est passé sans encombre et nous arrivions, pauses comprises en fin de matinée à notre Camping du Col Vert. Le temps de découvrir celui-ci, la petite plage au bord du Lac Léon, le petit restaurant, notre “cottage” et nous nous empressions d’aller découvrir la piscine sous un soleil radieux ! J’étais un peu inquiet, qu’en pleine saison, celle-ci ne soit noire de monde, rendant la gestion des 4 petits monstres, mais il n’en fut rien. L’espace “enfants” (jusqu’à 10 ans) était d’ailleurs plus qu’agréable et notre petite sirène Rose s’y est donné à coeur joie.

Hossegor, capitale du Surf et des rollers
Hossegor, capitale du Surf et des rollers

En fin de journée, malgré le gros 1000km parcouru, nous prenions à nouveau la route pour passer un moment à Hossegor, “capitale” du Surf et des rollers. Comme beaucoup de stations balnéaires de la région, Hossegor se coupe en un coté plage et un coté centre. Ce dernier se situant au bord d’un lac aux eaux plus paisibles. Avec ces magnifiques villas et son coté un peu chic, le centre d’Hossegor m’a bien plu et j’y ai mangé, toutes régions de France confondues, les meilleures glaces qui soient ! Régulièrement l’idée de refaire étape à Hossegor en cours de journée s’est d’ailleurs envisagée… pour les glaces, les magasins ou encore le parc de jeux pour enfants… mais notre soif de découvertes nous a emmené toujours un peu plus loin.

J2. Dans le bassin d’Arcachon

C'est l'heure du petit déjeuner avant de partir en visite
C’est l’heure du petit déjeuner avant de partir en visite

Alors qu’en Belgique, il fait chaud avec un soleil qui ne semble jamais vouloir s’éteindre, au bord de l’Océan, non loin des Pyrénées, la météo est un plus capricieuse. Avec un tel roadbook, il s’agit de bien faire ses choix. J’avais donc prévu pour cette 2° journée de nous rendre à Gujan Mestras, la ville aux 7 ports au bord de bassin d’Arcachon, d’y louer des vélos et se faire une grande balade avant de terminer la journée à Arcachon, voire se rendre jusqu’à la Dune du Pilat. Mais changement de programme, arrivés à Gujan Mestras… nous sommes restés assez perplexes quant à cette étape. Je dois bien admettre que les différents lieux à visiter autour du bassin, et de manière générale dans la région ne permettent pas vraiment de se faire une bonne idée de l’intérêt ou non d’y faire étape au départ de leur site internet. Dans les faits, Gujan Mestras étale ces 7 ports dans un genre de bassin ostréicole plutôt industriel et le long d’une voie de chemin de fer. Après deux tentatives d’arrêt sans y trouver d’âme… nous avons donc repris la route jusqu’à Arcachon.

En bateau dans le bassin d'Arcachon
En bateau dans le bassin d’Arcachon

Ville plus importante, très appréciée de Napoléon pour ses bienfaits thérapeutiques, Arcachon offre un très bon compromis entre ambiance commerciale, plage, architecture et histoire. J’aurais aimé y rester un peu plus longtemps pour y découvrir la ville d’hiver et ces villas d’époque. Après une pause restaurant sur la place du marché, nous avons été faire un petit tour en bateau voir de loin, certes, mais voir tout de même l’île aux oiseaux et la Dune du Pilat, deux attractions typiques de la région. C’était une première pour notre grande famille que de monter dans un bateau, et les enfants ont grandement apprécié cette excursion d’une heure en mer.

Le GPS TomTom est mort !
Le GPS TomTom est mort !

Le retour fut ponctué d’un peu d’aventure supplémentaire, la mort de notre GPS, alors que nous étions à plus d’une heure du camping. Il aura fallut se reposer sur un Google Map pas vraiment adapté à la conduite accroché avec les chouchous de Rose à notre feu TomTom…

Cette “virée” vers le nord, du coté d’Arcachon aura pour finir été la seule de nos 10 jours de vacances. il restait pourtant encore tant à y découvrir, comme tout le coté du Cap Lège-Ferret ou le petit port de Biganos… une autre fois peut-être…

 

J3. San Sebastian en terres espagnoles

Aujourd’hui, il fait nuageux avec même… risque de pluie. Mais lorsque l’on a l’excellente application Météo de Google, il est assez facile de chasser le soleil. Direction un peu plus au sud vers Saint Sebastien / San Sebastian, jolie station balnéaire située à 1h30 de notre point de chute, un peu plus bas que Bayonne.

San Sebastian, balade sur le port
San Sebastian, balade sur le port

Je dois bien admettre que j’étais impatient de découvrir San Sebastian, et les photos que j’en avais vue sur Pinterest m’avaient vraiment donné envie ! Equipé de l’application Waze (merci Jean, vacances sauvées), nous poussions vers le sud, pour découvrir que Saint Sébastien n’est donc plus en territoire français, mais bien en terres espagnoles, première grande ville de l’Euskal Herria,… le Pays Basque. Tout en tentant d’imposer le français à notre application GPS qui s’obstinait à nous parler espagnol, nous trouvions une place de parking sous la belle cathédrale néo-gothique du Bon Pasteur, de quoi nous mettre dans l’ambiance pour une magnifique journée. Nous terminions cette dernière sur le marché nocturne de Veille Saint Giron, non loin du camping.

J4. On profite du camping

Les enfants à la plage - Petite Snorkys Photography - Seignosse
Les enfants à la plage – Petite Snorkys Photography – Seignosse

Ce n’est pas le propre de nos vacances, mais nous avions décidé cette année de prendre un peu de répit et faire l’une ou l’autre journée OFF à profiter un peu plus des activités du Camping. Au programmes balade en vélo dans les Landes autour du camping et après-midi à la piscine. J’avais réussi le tour de force de faire rentrer les deux vélos des filles dans le coffre, mais heureusement, il était possible de louer des vélos à la journée ou semaine au Camping du Col Vert, ainsi qu’un petit siège pour Rose. De bons moments en famille, bien que j’aurais apprécié pouvoir faire un tour autour du lac en vélo, ce qui n’était pas faisable ici, et il nous fallait quoi qu’il arrive s’adapter au niveau débutante à deux roues des filles. Nous terminions la journée par une petite sortie sur la plage au couché du soleil pour faire des photos à Seignosse Plage, station très touristique proche de d’Hossegor… Pas l’endroit le plus “in” du coin, mais avec une belle plage pas trop courtisée à ce moment de la journée.

J5. Les petits villages basques

Au fil de mes préparatifs du roadbook, j’avais constaté que nous étions tout aussi près du Pays Basque et des Pyrénées que du Bassin d’Arcachon. En regardant les photos de cette région, toutes ces petits villages aux dominances de rouge m’inspiraient beaucoup pour y faire étape. Mon compagnon de préparatifs, le site des plus beaux villages de France, allait m’aider à repérer les meilleures étapes à prévoir, telles que par exemple Saint Jean Pied de Port.

La Tribu débarque à Saint Jean Pied de Port
La Tribu débarque à Saint Jean Pied de Port

Une bien belle étape au pied de la montagne dans ce village typique, rendez-vous des pèlerins suivant la route de Saint Jacques de Compostelle. Entre restaurants typiques et petits magasins les petites rues escarpées se rejoignent au bord de la Nive. Impossible bien sur d’envisager tous les lieux repérés dans ce coin là, nous prenions ensuite la direction d’Espelette qui se préparait alors à recevoir le passage du Tour de France. Grimper d’une colline à l’autre, serpenter aux pieds des montagnes offrent des moments bien agréable qui donnent envie de revenir dans la région d’autant que de nombreux autres villages sont encore à découvrir telles que La Bastide Clairence, Sare ou Ainhoa par exemple…

J6 Pause, Poney, Piscine…

Encore un plein d'AdBlue dans la Caddy
Encore un plein d’AdBlue dans la Caddy

Encore une petite journée à ne “rien faire” au camping du Col Vert. Pendant que Charly et Juliette participait à l’une des activités du Kids Club, Alice suivait une matinée de cours de Poney au centre équestre du camping. Pendant ce temps nous en profitions pour tenter des faire quelques courses locales sur le marché de Léon. Mauvais plan, ce dernier étant tellement touristique que l’on y trouve par exemple des tomates à plus de 4€/kg… Le temps de faire le plein d’AdBlue, (encore) avant le rendez-vous à la piscine pour l’après-midi avant de terminer la journée à Mimizan. Une des autres stations balnéaires en remontant vers Arcachon. En fin de journée, les rues commerçantes en direction de la plage y offrent une animation importante et une grande digue pour se promener.

J7 Jusqu’à Bilbao

Et pourquoi pas ? C’est vrai que Bilbao est à 2h30 du camping, c’est vrai que nous avons déjà mis les pieds en Espagne à San Sebastian, mais tout de même, ce serait un chouette étape que de pousser jusqu’à Bilbao ?

Prend garde Bilabo, nous voilà - Casco Viejo - Plaza Nueva
Prend garde Bilabo, nous voilà – Casco Viejo – Plaza Nueva

A nouveau, Pinterest m’avait montré de jolies images de cette ville située par de là les Pyrénées. Avec quelques bouchons en ce jour de Weekend autour de la frontière, la route pour Bilbao à travers la montagne offre un paysage agréable. On tombe très vite sur le Guggenheim Muséum et les grandes artères, mais où diable se trouve ses petites maisons de couleurs et les petites ruelles étroites… Oui, moi, c’est cela que j’aime tout particulièrement. Il aura fallu activer la 4G et faire quelques rapides recherches pour trouver notre destination dans la ville : Casco Viejo. (Ouf, Trace-Ta-Route, nous a bien aidé !). C’est que l’air de rien, j’ai assez peu de notion de l’espagnol. Ne pas savoir dire, ne fusse-que au revoir, est un peu handicapant, et jongler entre français et anglais n’est pas vraiment suffisant.

Après une étape gustative des tapas et sangria locaux sur la Plaza Nueva, nous tentions de faire un peu de shopping… pas de chance, nous sommes tombés un jour de fête, et patientant la fin de la sieste, beaucoup de magasins restaient portes closes. Au moins aurons-nous fait le plein de carburant, bien moins cher qu’en France et Belgique ! Au final, je ne regrette pas ma descente jusqu’à Bilbao, mais je lui préfère grandement San Sebastian et son coté “ville de pirates”.

J8 Un deuxième Château des Enigmes

Surprise les enfants ! Vous vous souvenez du Châteaux des Enigmes que nous avions visité lors de nos vacances il y a deux ans ? Et bien on vous en a trouvé un second !

Le Château des Enignes de Laàs
Le Château des Enignes de Laàs

Perdu dans les Landes, dans la direction de Pau, le Château de Laàs s’est entouré d’une série d’énigmes à élucider afin de donner un coup main aux 4 mousquetaires. L’ambiance est à nouveau réussie et les enfants s’y sont tous très bien amusé. Evidemment, en tant qu’adulte, je compare et il faudra bien noter qu’ici toutes les activités se font autour du château et non un mélange des deux, comme dans le Château d’Usson. Ce dernier avait un cachet extraordinaire, mais ici, les jardins du Château de Laàs ont un petit coté mystérieux qui est bien exploité…. Parfois un peu trop humide, certes. De ma première impression, j’avais trouvé les énigmes un peu répétitive, mais les enfants eux ont adoré… Et puis, j’ai même dû faire un petit tour dans la cime des arbres !

Nous terminions la journée du côté du Courant Duchet, non loin du camping, pour une séance photo en famille avec Karen Petit, j’y reviendrais lorsque nous aurons reçu les photos ; )

J9 Le beau gosse de Biscarosse

Les vacances commencent tout doucement à toucher à leur fin. Encore une petite journée au camping pour profiter de la piscine et faire à nouveau un tour en vélo dans les Landes.

Le beau gosse de Biscarosse
Le beau gosse de Biscarosse

Madame se mouille pour nous ramener de belles photos depuis l’espace aquatique. Je tentais pousser notre balade en vélo jusqu’à Léon, mais rien à faire… les filles n’ont pas encore l’endurance nécessaire. Je reste malgré tout tellement fier de mes deux mistinguettes qui ont appris à rouler à deux roues cet été ! Nous terminons la journée à Biscarosse où les vagues de l’Océan seraient prêtes à vous emporter. Un jolie station avec de nombreuses échoppes pour ramener des souvenirs, lunettes, montres, chaussures,… J’y laisse mes empreintes de pas pour mes ami Tohad et CromaSteve qui y marcheront dans quelques jours !

J10 Saint Jean de Luz en Bonus

Saint Jean de Luz, que de monde !
Saint Jean de Luz, que de monde !

Ce n’est pas comme si le Roadbook ne regorgeait pas encore de nombreuses destinations à découvrir, mais, je dois bien avouer que dans ce que je n’avais pas eu le temps de préparer restait Saint Jean de Luz, station balnéaire du Pays Basque français. Rues commerçantes d’époque dans ce caractère typique basque, le long de la plage. Saint Jean de Luz serait parmi les destinations les plus chouettes sans cette énorme difficultés d’y trouver une place de parking… Visiblement très prisée, ce fut au final l’endroit le plus noire de monde ! Nous terminions ensuite la journée avec une petite balade en poney avec Rose dans le centre équestre du camping et les Landes aux alentours.

J11 On rentre, en passant par Saint Emilion

Allé zou, il est temps de reprendre la route vers la Belgique, une longue route de près de 11h que nous avions prévu de ponctuer par une petite étape sur le coup de midi dans la vieille cité de Saint Emilion, bien connue des amateurs de grands vins et même laissé Charly faire des photos comme les grands. Le retour aura été quelques peu chahuté, avec un camion qui nous laisse sa roue sur l’autoroute, peu après Paris… autant qu’une application Waze qui ne veut pas calculer le trajet du retour d’un bloc… Les vacances sont déjà finies, mais j’ai vraiment apprécié cette région et j’ai bien envie d’y refaire un tour une prochaine fois !

 

Vous aimerez aussi...

  • Roadbook 2018 : Des Landes au Pays Basque en famille.17 juillet 2018 Roadbook 2018 : Des Landes au Pays Basque en famille. (4)
    Cette année, nous avons réservé un village de camping au sud du bassin d'Arcachon. Non, il ne s'agit pas du camping des Flots Bleus et non, nous n'y descendons pas plus dans un VW […]
  • Vacances en Poitou Charentes à Six – 2° partie1 septembre 2016 Vacances en Poitou Charentes à Six – 2° partie (0)
     Repartons sur les routes de France pour la suite de notre périple à six dans le Poitou - Charente dont je vous ai entamé le récit il y a quelques jours. Il aura donc fallu […]
  • Déjà un Joyeux Noël !19 décembre 2014 Déjà un Joyeux Noël ! (11)
    On y est, on y est... encore quelques cadeaux à trouver pour mettre sous le sapin. Encore quelques journées de Studio en mode Noël... puis ce sera le moment, déjà, de se retrouver tous […]

3 réactions au sujet de « Nos vacances dans les Landes et Pays Basque »

  1. Bon plan pour une prochaine visite que Loïc m’invitent à découvrir : “Si tu as occasion, je te recommande ceci. Geocaching évolué qui te balade de point remarquable en point remarquable d’une ville en Aquitaine via des énigmes “faciles” qui débloquent les coordonnées GPS de l’étape suivante. A la fin de la ballade, les enfants sont récompensés par un badge. Il y en a partout en Aquitaine (voir la carte sur le site). Nous avons adoré ;-)
    https://www.terra-aventura.fr/
    Gérer

    TERRA-AVENTURA.FR
    Tèrra Aventura, la chasse aux trésors insolite de Nouvelle-Aquitaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.