Archives de
Jour : 11 avril 2018

Scoop.it est mort, ou presque !

Scoop.it est mort, ou presque !

TASTONBLOG
Et toi, t’as ton blog ?

J’ai découvert Scoop.it il y a quelques années déjà. Cet outil de “curration” était pour moi très précieux. Il me permettait de pouvoir organiser tout une série de liens web d’articles ou blog, de les partager directement tout en y ajoutant quelques lignes personnelles. Je pouvais ensuite m’en servir pour écrire un article plus profond sur mon blog ou simplement retrouver plus tard des informations nécessaires. Aux fils des années, quand je le présentais à l’époque dans la formation Web 2.0 de Dominique Verpoorten et Jean-François Van de Poël, Scoop.it était devenu un élément primordiale à mon cycle de veille personnelle.

Et toi, t’as ton blog ?

Malheureusement, ces dernières années, Scoop.it semble avoir choisi de faire rentrer les Dollar$ dans sa manne. Les comptes gratuits ont tout d’abord été limités en nombre de catégories, l’export de flux RSS a été supprimé, le nombre de Scoop par catégorie limité à 5 par jour pour enfin depuis quelques jours nous sortir une limite de 50 posts par catégorie… Veuillez supprimer vos anciens posts ! S’en est trop !

Non, je ne paierais pas 150€ par an pour continuer à scooper. J’ai déjà du passer par un compte payant chez Evernote,… Dropbox ne cesse de me pousser à prendre un compte payant également, sans parler de mes différents hébergements pour mes site-internet… Dire qu’il y a 10 ans, payer un service web était totalement inutile… Avec Netvibes qui est de moins en moins pratique et totalement inutilisable sur environnement Mobile, je vais repenser toute ma logique curration. Il me faudra trouver un interfaçage efficace avec les réseaux sociaux autour d’un outil centralisé tant sur ordinateur que sur Device mobile… Pocket+ pourrait peut-être faire partie de l’équation… Dès que j’ai une solution efficace, je reviendrais vers vous !

Lire la suite Lire la suite

Jamais sans Harry

Jamais sans Harry

Lorsque j’ai rencontré pour la première fois, le petit sorcier à lunette, j’étais devenu un homme. La magie de l’enfance semblait s’être éloignée de moi et le hasard m’a fait glisser la galette de ce jeu pour ‘gamins’ dans ma Playstation. Je me suis alors retrouvé dans un univers envoutant, lumineux, crapahutant autour du château de Poudlard à la recherche du crapaud de Neuville. Intrigué par ce premier contact, j’ai alors découvert dans de mauvaises conditions le premier film… avec mes yeux de « grands »…

Joyeux Noël Papa !
Joyeux Noël Papa !

Puis un jour, à Noël j’ai déballé mes paquets pour découvrir… les 5 premiers tomes d’Harry Potter ! Sacrebleu, moi qui n’avais plus lu un roman depuis la fin de l’école secondaire, voilà qui était audacieux ! Harry Potter m’a alors réconcilié avec les livres sans image, m’offrant à construire dans ma tête des dédales d’escaliers magiques, de vastes forêts interdites et de nombreux êtres enchanteurs. Je dois bien admettre que j’aurais aimé avoir 10 ans en 2001 afin de grandir aux cotés d’Harry Potter…. Me perdre dans la forêt interdite à la recherche d’Hagrid avec mes amis Ron et Hermione, armés de nos baguettes magiques…

Les années ont passés depuis que JK Rowling a écrit le mot FIN, mais pour moi, tout est prétexte à me replonger dans la magie d’Harry Potter Expositions, pièce de théâtre, ré-éditions illustrées et depuis l’année dernière les Audiobooks.

En effet, au printemps dernier, je terminais le lancement de l’un de nos MOOCs ULiège : Il était une fois la littérature de jeunesse, dont les inscriptions ont justement été relancées ces derniers jours ! L’un des modules de ce dernier se consacrent tout particulièrement sur les Livres Numériques, Livres Augmentés et Audiobook.

J’ai beau être un papa geek, j’ai toujours un peu de mal à aborder le passage de l’objet physique, que ce soit un livre ou un jeu à son pendant numérique volatile ! Mais je me suis dit, si je dois tenter l’aventure de l’Audiobook, pourquoi ne pas en profiter pour reprendre le 1° tome d’Harry Potter afin de me replonger dans tous les petits détails oubliés depuis ma lecture il y a près de 15 ans déjà…

Lire la suite Lire la suite