Archives de
Mois : août 2016

Vacances à six dans Poitou-Charentes – 1° Partie

Vacances à six dans Poitou-Charentes – 1° Partie

vacances 2016 - Domaine de Brassac

Et nous voilà donc de retour de notre folle escapade à six dans le Poitou-Charentes. Une nouvelle aventure pour ses premières vacances avec Rose (7 mois et 5 dents et demi, dont deux sorties pendant les vacances), Charly (7 ans et demi) et Alice et Juliette (4 ans et demi). Pour descendre au soleil, j’avais donc suivi les nombreuses recommandations des mes amis, éviter Paris en passant par Reims et Troyes. Vers les Charentes - 900kmJe passais de fait de 8h20 de route à 9h. En contrepartie, aucun ralentissement à déplorer sur les 900km d’autoroute, tant à l’aller qu’au retour. La circulation étant même très fluide, j’ai pu profiter de l’assistance de l’excellent Cruise Control de la VW Caddy. Pour occuper les enfants, j’avais bien sur ma traditionnel tablette avec quelques films et la Nintendo DS rose avec l’infatigable Princesse Lillifée… J’avais pour Charly fait l’achat d’une nouvelle console 2DS et de quelques jeux. Il aura au final passé la plupart de son temps à utiliser la fonction caméra et appareil photo de cette dernière !

Bref, arrivé dans l’après-midi au Domaine de Brassac dans le village de Suaux non loin Confolens, nous allions pouvoir très vite faire un petit plongeon dans la piscine et profitez après tant de semaines de disette, d’un généreux soleil !

Perdu dans les collines, nous avions été séduit par le caractère de la bâtisse datant de 1610 entourée de magnifiques arbres de cette époques. Arguments supplémentaires pour plaire aux enfants, Karine et Etienne, nos hôtes ont également de nombreux Alpagas dans la ferme du domaine ! Nous avons même eu droit à une petite naissance juste avant de reprendre la route ! Tous les matins, Charly partait donc faire un petit coucou aux alpagas pendant que nous nous occupions de Rose… Ou peut-être allait-il également voir si les copains du gîtes étaient déjà levés !?

Blotti dans les Charentes, notre charmante chambre d’hôtes se trouve aux portes de nombreuses régions françaises que nous n’avions encore découvertes : Charentes, Charentes Maritimes, Vienne, Limousin, Périgord, Dordogne… J’avais donc un Roadbook assez chargés de bons plans pour remplir nos 5 journées de vacances… Roadbook qu’il aura fallu adapter en fonction des humeurs des enfants, ce qui a donné au final :

– J1 : La Rochelle (Charentes Maritimes), Mégalithe en Ruffécois – Vervant (Charentes)
– J2 : Parc du Reynou – Le Vigen (Limousin), Brantôme (Périgord)
– J3 : Parc Défi Planet – Dienné (Vienne), Angles sur l’Anglin (Vienne)
– J4 : Limoges (Limousin), Coriobona Village (Charentes)
– J5 : Paléosite de Saint Césaire, Mornac sur Seudre, Le Château des Enigmes – Pons (Charentes Maritimes)

Lire la suite Lire la suite

Quand le MAC lâche…

Quand le MAC lâche…

L'iMac s'éteint tout seul

Les MACs, c’est trop génial ! C’est trop cher, aussi… On pourrait en dire des choses, mais si je dois leur donner mes félicitations, c’est qu’ils m’ont rarement fait des soucis depuis 6 ans que j’ai fait le saut ! Peu de crasses et autres virus, un environnement très stable (et de plus en plus fermés) et le soutient de Time Machine.

Cependant, à notre retour de vacances la semaine dernière, alors que nous préparions le baptême de Rose et que je me battais avec la Fiat Panda en panne et mes prises de tête avec Kiala / My UPS, voilà que notre iMac principale, âgé d’un an commence à faire des misères. Ce cher ami ce mets en veille de manière inopinée et répétitive. La première journée à tenter d’analyser le problème me laisse en général des sessions de 5 à 30 minutes avant de se mettre en veille, mais petit à petit les sessions se rétrécissent.

L’expérience me permet de mettre le nez plus en profondeur dans le dialogue avec la machine. En ligne de commande, je peux via la commande poser obtenir plusieurs informations sur le comportement énergétique de la machine. Là où c’est en principe le terme Idle Sleep que l’on retrouve lorsque le Mac se met en veille normalement lorsque l’iMac s’endort anormalement je retrouve surtout Low Power Sleep, similaire à une batterie qui manque de puissance, alors que l’iMac, ordinateur fixe, fonctionne sur secteur.

pmset -g log

J’essaie différentes solutions pour contourner le problème et obliger le Mac à rester éveiller. Nottament grâce à la fonction caffeinate, toujours en ligne de commande qui permet en principe d’obliger la machine à ne pas hiberner. Cela fonctionne dans un premier temps, mais pas de manière définitive.

caffeinate -t 3600

Mes lectures et discussions avec le SAV d’Apple me font investiguer beaucoup d’options, réinitialisation de la PRAM/VRAM, vérification des paramètres énergétiques… mais rien n’y fait. La machine reste de moins en moins capable d’afficher sa session et ce même en mode “sans-échec” (CMD+SHIFT) ou en mode “restauration” (CMD+R).

Avec au mieux 2 secondes d’affichage, il n’y a plus d’autres options que d’attendre le passage d’un technicien envoyé par Apple, et je reste sur mon idée de départ. Un problème sur l’alimentation de l’iMac. C’est d’autant plus flagrant que lorsque je connecte un disque externe, la machine s’endort d’autant plus vite.

Lire la suite Lire la suite

Changer une batterie… c’est fait !

Changer une batterie… c’est fait !

2016-08-17 21.03.54

Excellent retour de vacances… Alors que j’avais déjà à garder en tête le problème Kiala/UPS pendant mes vacances, le retour à la maison s’est montré mouvementé ! Il y a pourtant beaucoup à faire avec le batpême de Rose prévu pour ce Weekend, voilà que la petite Panda s’est refusée à démarrer ! Vu l’état de la batterie… on peut dire qu’il y a qqch qui cloche. Une genre de pâte blanche et collante qui semble avoir explosé sur les connecteurs… Ce n’est pas vraiment ainsi que j’imagine une batterie qui a un problème…

Avec l’aide de mon ami Santo, j’ai d’abord pu m’essayer au joie des câbles pour faire démarrer sa voiture… mais pas suffisant pour régler le problème… Vu l’état de la batterie, âgée de 4 ans, je suis donc passé par la case du changement de batterie.

“C’est facile, c’est 2 boulons” m’avait-il dit.

Je m’y suis tenté avec l’aide de Papy et effectivement, ce n’était pas très compliqué à faire… tout du moins sur une petite Fiat Panda, va-t-en faire de même sur la batterie quasi inaccessible de ma Caddie ; )

Bref, sur ce coup là, le problème semble régler… What’s next ? Ah oui, l’ordi qui me plante !

Recharger batterie de voiture

Kiala, tué par UPS !

Kiala, tué par UPS !

Kiala - UPS - C'est mort !Voilà bien 10 ans ou pas loin que j’utilise le service de livraison Kiala. Un service pour particulier qui permettait à prix démocratique d’envoyer des colis non standardisés avec un suivi en Belgique et dans d’autres pays européen vers un point de relais. Une alternative génial et efficace face à La Poste et ses nombreux colis disparus dans le vortex de Charleroi X.

Que ce soit du rétrogaming ou des vêtements pour bébés ou encore dernièrement deux consoles Atari bien imposantes, des objets de collection et du matériel informatique, en 10 ans, je n’ai jamais eu de couac … Jusqu’au jour où UPS a racheté Kiala jusque là détenu par TNT.

Tout d’abord, les prix ont augmenté. Le site est devenu peu claire et par dessus le marché… Mon colis semble s’être égaré. Posté depuis le 2 aout, son destinataire et moi perdons un temps précieux avec le service après-vente qui ne sait trop où le colis.

Et visiblement, je ne suis pas le seul. De nombreux témoignages sur mes réseaux de rétrogaming parlent de cas similaires depuis la mi-juillet. C’est rageant, et je reste poli !

Clairement, voilà une situation qui tue le sérieux et la réputation de Kiala et qui entache grandement le sérieux d’UPS ! La prochainement fois, comme beaucoup d’autres, j’irais tenté le nouveau service de La Poste venue tenter de reprendre le contrôle de la situation.

Séance rétrogaming.

Séance rétrogaming.

Atari - Charly - Press Start - Rétrogaming

Ah, quel été n’est-ce pas ? De quoi épuiser les stocks de jeux à terminer toutes consoles confondues tant la météo est exécrable !

Moi, je me suis dit que c’était une bonne occasion pour mettre à profit mes diverses trouvailles retrogaming de ces derniers mois. Deux jolies consoles Atari 2600 Darth Vader et Woody, une télévision de la fin des années 70 et de nombreux autres goodies « Atari ». L’air de rien, dans mon petit musée, l’Atari a trouvé l’une des plus grandes places. C’est d’autant plus amusant qu’à l’époque, j’étais un partisan de Commodore et je voyais la marque Atari comme son grand rival !

Bref, l’un de mes dada autour de l’univers du retrogaming, c’est de mettre tout cela en scène dans mon studio photo.

J’aurais l’occasion de me plonger prochainement sur Press-Start sur l’un de ces titres et je cogite actuellement au concept de “titres jalons et titres étalons” dans la vie d’un joueur… et ce qui fait que pour moi, j’ai peu d’affinité avec les jeux issus de la console Atari hormis pour l’intérêt historique des choses !

Merci à mon grand Charly d’avoir participé à ce projet. Merci également à Dragonus pour mes premières cartouches Atari, RaphRetro pour les notices, Urbinou pour les jeux en boite, Gerem Fortunato pour les deux consoles et un gars super sympa de la Bergerie dont j’ai récupéré un grand nombre de jeux Atari…

Photos réalisées par Petite Snorkys Photography.