J’avais 10 ans en 1988

J’avais 10 ans en 1988

Quand j’avais 10 ans, je pouvais potentiellement être à n’importe lequel de ces endroits… Inimaginable à notre époque !

Et pourtant c’était la zone autorisée alors que je n’avais pas encore 9 ans… Le mot d’ordre étant : “Tu peux te promener tant que tu ne dois pas traverser la rue” J’ai assez vite réussi à me rendre compte qu’avec le bois, je pouvais aller assez loin sans traverser… la zone de la propriété terrienne derrière la piscine s’étant alors ajoutée à ma zone d’action, là où la rue Curie a pris plus de temps à s’ajouter… Une fois que j’ai eu l’autorisation de rentrer de l’école tout seul entre la 4° et la 5° primaire, la zone s’est alors agrandie..

Seraing en BMX - 1991
Seraing en BMX – 1991

De fait, lors de notre arrivée à Seraing en 1983, j’ai d’abord eu l’autorisation d’aller du début du trottoir jusqu’à la voiture rouge. C’est ainsi que j’ai rencontré mon premier copain Alain Gillon, qui habitait juste après la voiture rouge, et agrandi un peu mon territoire. Un peu plus tard, nous avons commencé à aller jouer dans le petit bois d’à coté… C’était les guerres avec les Insoumis de la rue Lavoisier et nous étions sous le commandement du général Marc Bosman… Nous n’avions alors que 7 ans et c’était un peu trop loin déjà… Avec Xavier, on grimpait dans l’arbre des pluies… Puis le petit bois s’est transformé en nouvelles constructions, dont celle de Vivien, qui sera alors mon meilleurs amis pour les années à venir !

En grandissant, sur nos BMX, Seraing était à nous ou presque… Mais ne pas traverser la route laissait la possibilité d’aller déjà bien loin ! En tournicotant un peu, il y avait moyen d’aller voir où habite la jolie blonde que l’on avait croisé l’autre fois… ou grimper dans un arbre pour voir si Anne-Sophie est chez elle ? De la piste de Bicross, il n’y avait plus tant à faire pour aller chercher Bruno, Julien ou David… et peut-être bien trouver la maison de Tania de 6°

Traverser la rue… cela prendre un peu plus de temps… mais autorisation nécessaires pour aller jouer chez Nathalie ou Philippe Lizin… Tout cela avant de rentrer à l’Athénée…

Dans la salle des fantômes ?

Tout à fait Alex, il y avait dans les bois une série d’endroit que l’on ciblait dans nos jeux d’enfant. La Salle des Fantôme était un endroit où plusieurs chemins se rejoignaient et qui était particulièrement sombre. Il ne fallait pas y trainer trop longtemps et rapidement choisir son chemin !

Pour l’heure, je n’ai pas encore à m’inquiéter des sorties de Charly dans notre quartier, pourtant potentiellement facile à explorer. Les rues montes… “c‘est fatiguant en vélo” ; )

Seraing 1988

Vous aimerez aussi...

  • 2 couleurs, c’est assez pour faire des hits !18 août 2009 2 couleurs, c’est assez pour faire des hits ! (5)
    Du noir, du "sépia verdâtre"... et 2 tramages différents pour nuancer le tout. Des petits blip bip sur 4 voix stéréo très inspirés, 4 piles AA pour 2 heures de jeux au mieux... et un jeans […]
  • Nos vacances dans les Landes et Pays Basque14 août 2018 Nos vacances dans les Landes et Pays Basque (3)
    Aah, ce que j'aime les vacances en France ! D'autant que cette année nous partions "à l'aventure" dans une contrée encore non-explorée entre Arcachon et Bayonne, de quoi découvrir les […]
  • Horizon Chase : Fasten your seatbelts13 mars 2016 Horizon Chase : Fasten your seatbelts (1)
    Qui parmi vous a gratté le bitume à bord de sa Lotus Esprit, bien calé dans son fauteuil devant l’écran de son Amiga 500 rythmé d’un Tchicitchicaaa ? Ah, c’est qu’en arrière-plan de […]

10 réactions au sujet de « J’avais 10 ans en 1988 »

  1. Que de souvenirs reviennent alors qu’à la base je partais d’une simple recherche sur le trou d’Ausny. De Seraing également, j’avais 5 ans en 88. J’ai vécu le même genre de parcours, et des 100 aines de Km en vélo pour arpenter les bois et les chemins de Seraing. Merci pour ce retour nostalgique en arrière, et bons vents à toi :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.