Archives de
Jour : 8 août 2015

Dans ma tête

Dans ma tête

Inside Out - Vice et Versa

Plus les années passent et plus je me rends compte que j’ai une chance incroyable. Là haut, dans ma tête, une vaste palette de souvenirs très précis de mon enfance est parfaitement ordonnée alors qu’il semble que pour beaucoup, l’adolescence et le passage à l’âge adulte a demandé à faire un Mind Cleaner & Optimisation afin de laisser la place nécessaire au optimisation fiscale, aux nombreux mot de passe et autres bourdonements politiques.

De cette odeur bien caractéristique que je retrouvais dans la cuisine de ma grand-mère, des lumières au loin par la fenêtre de la chambre et le bruit au loin de l’autoroute à la liste complète des pilotes de la saison 1994 de Formule 1. Des détails très précis des vastes mondes récurrents que j’arpente  dans mes rêves depuis tout petit aux aux aventures dans la magie des bois de Seraing avec mon frère, Vivien et Alain… Tout est là, facile d’accès dans ma tête et je peux sauter en quelques secondes de la réalité à tous ces moments inoubliables.

Alors, quand je découvre qu’un film tel Vice Versa pointe le bout du né au cinéma, je l’aborde évidemment avec ce regard peut-être différent de tous ces adultes autour de moi qui ont laissé de coté leur enfance pour devenir ce que le monde leur a demandé d’être et probablement cela me retourne donc peut-être un peu moins. Pourtant, je peux vous dire que je n’ai cessé d’avoir la gorge serrée et avoir été emplis d’émotion tout au long de ce nouveau Disney/Pixar et ce dès l’arrivée de Joie, lors des premiers échanges entre bébé et parents. Car, moi, c’est sous un autre angle que le film m’a ému.

Enfants, nous accumulons nombre de petites boules de couleur au fils de notre vie. Des expériences heureuses, des déceptions, des peurs, des colères,… tout cela va construire ce que chacun sera. Enfants, ados, adultes. Or, nous parents avons un rôle majeur à jouer au coté de nos enfants. C’est à nous de pouvoir offrir tous ces petits souvenirs à nos enfants en leur offrant des moments de qualité et ce, jusqu’à ce qu’il ne commence à prendre leur envole, dès la fin de l’enfance… Et c’est à nous aussi de travailler à leur faire conserver ces plus beaux moments, en leur racontant ces histoires de quand ils étaient petit, en capturant tous ces moments éphémères en photos et vidéo.

Alors qu’il y encore quelques jours, je mâchonnais mon début de vacances, Vice et Versa m’a remis sur le bon chemin. Vivre des choses avec eux, construire avec Charly, Alice, Juliette, des petits souvenirs inoubliables… Bien sur, je le fais déjà au quotidien, mais garder cette objectif comme quête principale de mes journées me semble beaucoup plus positif !

Pourtant, je trouve dommage que le film se montre un peu trop complexe à être compris par un enfant. Tout ceux qui était autour de moi dans le cinéma semblait peu conquis, et il aura fallu quelques moments de discussion avec Charly post-séance pour qu’il puisse mieux comprendre ce qui s’était passé dans le film, là où un “Il était une fois la vie” se montre de suite validé !

Merci à vous, à nouveau la bande à Pixar, pour avoir su m’ouvrir les yeux !