Apocalypse Now : le point

Apocalypse Now : le point

Western Digital 2to - burnedJ’ai les mains dans l’informatique depuis de nombreuses années, ce qui fait que je transbahute des données numériques depuis près de 30 ans. Sans compter la disparition de toutes mes disquettes Commodore 64 et des données qu’elles contenaient, le premier grand drame s’est produit en juin 1997 où un montage téméraire d’un lourd disque dur s’est détaché percutant le deuxième disque dur de la machine. Mon frère mis alors en place l’opération Jésus Christ pour tenter de sauver le plus de données possibles. Malgré nos sauvegardes sur bande magnétique et un backup en multidisk sur 47 disquettes, de nombreux fichiers ne purent être sauvés, dont quelques compositions musicales et surtout plusieurs jeux-vidéo que nous avions réalisé au sein de P.P.P. Team Software.

A partir de cette date, j’ai commencé à mettre en place une stratégie de backup sur CD-Rom régulière. Notre disque dur ne dépassait pas à l’époque les 650mo d’un CD. Les autres cas de figure de crash de données que j’ai vécu se sont étrangement passés dans des circonstances similaires, lors de moment clé de rassemblement de données critique sur un même support avant la mise en place d’une nouvelle méthode d’archivage… Vais-je devoir en tirer des conclusions ?

Quoi qu’il en soit, l’épisode de la nuit de jeudi à vendredi de juillet 2013 aura pour nom de code Apocalypse Now ! Alors que je travaillais depuis 3 semaine à une refonte complète de ma stratégie de backup / stockage de fichiers vidéo qui devait être opérationnel pour le weekend, j’ai retrouvé mon disque de 2to WD Black brûlé !

L’incendie n’était d’ailleurs pas très éloigné, puis que de la suie et forte odeur de brûlé ont été constaté le matin en entrant dans le bureau. Le PC n’avait pas réellement broncher, puis qu’il était toujours dans la session Windows, m’annonçant juste que le périphérique était déconnecté. Dans la tour pourtant on peut constater les traces de brulure sur la carte et les connecteurs du disque. Les prises en provenance de l’alimentation avaient fondu et le cable d’alimentation du ventilateur de façade également.

Les pertes sont importantes, puisque le disque ne démarre pas, même en changeant la partie électronique, cependant dans mon “malheur” je suis tout de même content d’avoir eu un solution de backup importante derrière mois, même si pour cause de réorganisation, elle n’était plus 100% opérationnel depuis quelques semaines.

Difficile de déterminer la cause exacte de l’accident. Le disque dur en question était encore assez jeune, un peu plus d’un an mais il était fortement sollicité, comme toute la machine. Cette dernière avait presque 4 ans et venait très récemment de montrer des soucis de surchauffe processeur qui l’avait fait rebooter deux fois en juin.

Pour la petite histoire j’avais déjà pu déplorer quelques mauvaises aventures ces dernières années.

Vers 2006, j’ai perdu toute la structure d’organisation de mes compositions de musiques. Tout cela se trouvait sur un disque dur de 180go sans histoire que je backupais régulièrement sur un disque dur portable. Ce soir là, aillant besoin temporairement d’un espace disque de stockage important, j’avais reformaté mon disque de backup. En rentrant le lendemain, je découvrais mon disque de 180go (qui avait moins de 6 mois) hors d’usage. J’avais heureusement un backup plus ancien et complètement désorganisé que j’ai pu complété par mes backups sur CD/DVD mensuel. Néanmoins, dans la bagarre certains fichiers se sont corrompus et il m’arrive encore maintenant de devoir retrouver des sources plus ancienne pour rattraper le coup.

Au alentours de 2008, j’ai également été pris dans un soucis important de corruption de fichiers. J’ai perdu une série de gros fichier vidéo et image disque en voulant les copier d’une partition vers un nouveau disque de backup. En effet un problème de barrette mémoire altérait la lecture/écriture des données.

Plus récemment, alors que je transférais de gros fichiers vidéo vers mon disque de backup pendant la nuit, l’ordinateur a fait un écran bleu pendant le transfert en cours. Une partie des fichiers alors en cours de couper/coller ont été perdu et le disque dur en port FireWire a été endommagé et dû être remplacé, mais une grosse partie des données qu’ils contenaient ont pu être récupérée.

Le temps est donc venu maintenant de se pencher activement sur une stratégie de backup plus poussée encore au bureau mais également d’adapter ma stratégie de backup inadapée at home !

En réalité au bureau, la stratégie était presque parfaite, c’est plus un coup du sort puisqu’elle était en cours de modification et donc imparfaite.

PC Station VIDEO
RAID 1 (miroir) : OS
RAID 1 (miroir) : Data
Disque de 2to (hors RAID) : Video

Mac Station VIDEO
HD 7200trm
HD externe TimeMachine (en cours de mise en place).

NAS VIDEO
RAID 1 (mirroir) : Backup des projets issus du PC et du MAC.

Pour des raisons de rapidité d’accès disque, le RAID 1 avait été abandonné pour le disque VIDEO au profit d’une solution de backup hebdomadaire sur le NAS. Cette solution se montrait efficace grâce à une infrastructure réseau performante à mon bureau.

Je vous tiens au courant de ces réflexions.

Vous aimerez aussi...

  • Backup27 mars 2012 Backup (2)
    Les années passent et ma vie numérique devient de plus en plus encombrante. Si déjà il y a 15 ans j'étais à court de bonnes solutions, c'est malheureusement quand sa lâche que je finis par […]
  • Ma boite à outil Multimédia8 novembre 2013 Ma boite à outil Multimédia (18)
    Cette semaine (enfin, c'était il y a bientôt un mois maintenant), je suis en train de mettre en place mon nouveau PC au boulot. Si vous aviez bon souvenir, l'été dernier, j'avais été […]
  • L’après “Apocalypse now” – solution de backup15 juillet 2013 L’après “Apocalypse now” – solution de backup (0)
    Bon, si vous prenez mes derniers articles et que vous secouez le tout, vous aurez compris que j'ai pas de réflexion à avoir autour de mon équipement informatique et solution de […]

2 réactions au sujet de « Apocalypse Now : le point »

  1. +1 concernant le RAID.

    J’étais un grand fan de ce système mais dès que tu as un problème, tu dois avoir un disque dur identique, ça prend des plombes pour le reconstruction et tu ne peux récupérer les données que dans une config RAID identique.

    Je suis maintenant plutôt dans une optique d’avoir un time machine pour mes données quotidiennes, le dropbox pour les fichiers hyper-importants (factures d’achats, etc…) et 3 disques durs pour mes archives, donc 2 étant des répliques du premier et ils sont rangés dans des lieux différents en dehors de la maison. Une fois par mois, je formate les 2 répliques et je recopie le premier afin d’avoir mes archives à jour. 2h pour 600Go de données par disque dur.

    C’est pas automatique mais tu gardes le contrôle et c’est plus “secure”.

  2. en principe tu peux réparer un RAID avec un disque “différent” tant qu’il a au moins une capacité égale ou supérieur. Par contre les reconstruction du RAID sont assez pénibles ! Sur PC pas de TimeMachine évidemment ;)

    Par contre, j’envisage la solution “backup” sur site géographique différent ! Mais peut-être pas mensuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.